Les conséquences du racisme et des discriminations sur notre vie quotidienne

Le racisme et les comportements qu'il provoque sont nourris par des phénomènes complexes dans lesquels il y a une grande part d'imaginaire et de fantasmes (celui qui est différent est une menace même s'il n'est pas présent physiquement).
Il s'exprime au niveau politique (l'extrême droite) et souvent dans la vie quotidienne où il y a un énorme gouffre entre les discours politiques, les lois contre le racisme et les discriminations, d'une part et la vie de tous les jours et ce à quoi sont confrontées les personnes d'origine étrangère, d'autre part.

Le racisme peut provoquer des discriminations raciales, des propos racistes et des violences racistes.
La discrimination raciale n’est pas nécessairement accompagnée de propos et/ou de violences racistes et inversement, des propos ou violences racistes peuvent exister sans pour autant qu'il y ait discrimination.
Concrètement, le racisme et les discriminations sont présents partout : au travail (à travail égal, les femmes ont souvent un salaire moins élevé que les hommes, une personne d'origine immigrée aura beaucoup plus de difficultés à trouver un emploi (l'employeur chez qui il se présente vient "malheureusement" d'engager quelqu'un, on n'est pas raciste mais on préfère engager un belge)), dans le logement, dans la rue (disputes, bagarres), dans les discothèques, dans le sport (attitudes et commentaires racistes), sur Internet et même à l'école (les jeunes élèves issus de l'immigration sont souvent en situation difficile et exclus plus facilement de l'enseignement "traditionnel").
Les conflits actuels peuvent aussi avoir pour conséquences, le racisme et les discriminations.
Les victimes de racisme et de discriminations subissent de nombreuses injustices dont la difficulté de trouver un logement décent, la rémunération moindre des femmes pour un travail égal, etc.

La discrimination "ordinaire": quelques tristes exemples

Dans la rue

A l'école

Au travail

Dans les administrations, les transports publics

En matière de logement

Le droit au logement est un droit fondamental et pourtant de nombreuses discriminations existent dans ce domaine :

En matière de santé

En matière de loisirs

Orientation sexuelle

Les personnes homosexuelles subissent régulièrement l'homophobie. Le phénomène de discrimination des lesbiennes, gays, bisexuels et transexuels est toujours présent en Belgique. Ces personnes se voient par exemple refuser la location d'un logement, obtiennent difficilement des informations sur l'état de santé de leur partenaire admis à l'hôpital, reçoivent avec beaucoup d'obstacles des prêts bancaires, sont harcelées sur leur lieu de travail, sont injuriées, agressées physiquement, subissent des traitements différenciés dans l'enseignement, éprouvent des difficultés pour obtenir le statut de cohabitant légal ou pour se marier.

Identité religieuse

Sur Internet

L'anonymat, la fugacité des messages, la difficulté de contrôle facilitent la diffusion de messages racistes ou de haine sur Internet.
La notion de "Cyberhaine" recouvre les expressions de haine (brimades, insultes, propos discriminatoires) sur internet à l’encontre de personnes en raison de leur couleur de peau, leur prétendue race, leur origine, leur sexe, leur orientation sexuelle, leurs convictions philosophiques ou religieuses, leur handicap, leur maladie, leur âge, etc.
De très nombreux messages de haine circulent sur les réseaux sociaux.

MAJ 2019

Infor Jeunes asbl - Chaussée de Louvain, 339 - 1030 Bruxelles - Tél.: 02 733 11 93 - inforjeunes[at]jeminforme.be - www.jeminforme.be