banniere2

Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

Et en cas d'échecs répétés?

C'est le Décret du 11/04/2014 (mis à jour 29/07/2016) adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études qui définit les règles de financement des étudiants ayant échoués plusieurs fois.

Le Décret paysage du 07/11/2013 (mis à jour 16/08/2017) a défini de nouvelles règles concernant les études supérieures: organisation des études et statut de l'étudiant, établissements visés par l'organisation des études de plein exercice, structures de l'enseignement supérieur. Le « Décret paysage » supprime le concept d’inscription à une année d’étude pour le remplacer par un concept d’inscription à un cycle d’études où l’étudiant constitue son programme annuel personnel qu’il soumet à l’accord du jury. . Cependant, l’étudiant qui s’inscrit pour la 1ère fois dans un 1er cycle d’études se voit automatiquement associé 60 crédits prédéfinis (sauf allègement). La réussite ou l’échec est déterminé sur base des crédits obtenus pour les unités d’enseignement dont l’évaluation est suffisante. Le nombre de crédits acquis conditionne  la qualité d’étudiant finançable et l’accès, pour les étudiants du bloc 1, à la suite des unités d’enseignement.

Nouvelles règles de financement

Elles s’appliquent à tous les étudiants ayant la nationalité d’un pays membre de l’Union européenne ainsi qu’ à certaines catégories d’étudiants ressortissants d’un pays hors UE (voir article 3 du Décret du 11/04/2014 adaptant le financement) .

A partir de l’année académique 2014-2015, est finançable (sauf si le régime transitoire s’applique : voir anciennes règles ci-dessous), l’étudiant qui remplit l’une des conditions suivantes :

  • Il n’a pas été inscrit 2x à des études de même cycle (bachelier ou master), au cours des 5 années académiques précédentes
  • Il n’a pas été inscrit 2x à un premier cycle dans la même option d’études ni inscrit 3x à un premier cycle,  au cours des 5 années académiques précédentes
  • Il a obtenu au moins 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente. Transitoirement, pour l’année académique 2016-2017, est finançable l’étudiant qui a obtenu au minimum 45 crédits OU 75% des crédits du programme annuel lors de l’inscription précédente.
  • Il a obtenu, globalement au cours des 3 années précédentes (sans tenir compte de la toute 1ère année si elle a été échouée), au moins la moitié des crédits du total de ses programmes annuels ET au moins 45 crédits (sauf pour les étudiants en étalement). Les crédits obtenus lors de la toute 1e année d’étude échouée peuvent être pris en compte pour totaliser ces 45 crédits minimum exigés.
  • Il se réoriente, pour autant qu'il n'ait pas utilisé cette faculté au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir déjà été inscrit.

Pour comptabiliser le passé académique :

  • Les années académiques antérieures à 2013-2014 (Etudes universitaires) ou à 2014-2015 (Hautes Ecoles et Ecoles Supérieures des Arts) sont comptabilisées à 60 crédits en cas de réussite et 0 crédit en cas d’échec, peu importe le nombre de crédits réellement obtenus.
  • Les inscriptions aux années académiques précédentes ayant conduit à l’obtention d’un grade académique ne sont pas prises en compte.
  • Toutes les autres inscriptions aux études supérieures (suivies en Communauté française ou hors de celle-ci) sont prises en compte.
  • Les deux parties d’un étalement sous Bologne ne comptent que comme une seule et même inscription à des études de même cycle.
  • Est comptabilisé comme 0 crédit : un échec ou un abandon à un concours ou à une épreuve permettant d’entreprendre/poursuivre des études supérieures en dehors de la communauté française à l’issue d’une année d’étude préparatoire ou générale menant à ce concours/cette épreuve.


Quelques règles particulières :

  • L’étudiant n’est plus finançable si, au cours des cinq années académiques précédentes, il a déjà acquis plus de deux grades académiques de même niveau pour lesquels il a déjà été pris en considération pour le financement durant une année académique au moins. Pour permettre l’inscription aux études de spécialisation de même niveau ou à plusieurs finalités d’un master, il est donc possible de comptabiliser jusqu’à trois grades de même niveau.
  • Pour l’agrégation, un étudiant n’est finançable que pour les 30 premiers crédits du programme programme (c’est-à-dire qu’il ne sera considéré comme finançable que pour une seule inscription). Un étudiant qui désirerait recommencer son année d’agrégation n’est donc pas finançable sauf dérogation.
  • Pour un grade académique de doctorat, l’étudiant ne sera considéré comme finançable qu’à concurrence d’une seule inscription.
  • Les étudiants qui ont échoué à deux reprises à un concours à l’issue d’une année d’études supérieures préparatoire sont non finançables en vue d’une inscription dans la filière d’études visée par le concours. Est notamment visée la première année commune aux études de santé (PACES). 
  • L’étudiant qui se réoriente en cours d’année bénéficie d’un calcul avantageux pour la comptabilisation des crédits auxquels il a été inscrit avant sa réorientation.


Consultez ici notre schéma "Echecs répétés"

Les anciennes règles de financement continuent à s’appliquer …

Les anciennes règles de financement s’appliquent, transitoirement, aux étudiants inscrits à un cycle d’études organisé selon les anciennes dispositions (cf. Décret de Bologne du 31/03/2004).
Depuis l’année 2014-2015, toutes les 1e années d’études de bachelier sont organisées selon les dispositions du Décret paysage. Toutefois, les autres années d’études peuvent encore être organisées selon les dispositions « Bologne » (sauf les conditions d’évaluations et de dispenses), au plus tard, jusque l’année académique 2016-2017 pour le bachelier et l’année académique 2017-2018 pour le master.

Pour RAPPEL, ne sont pas finançables, durant 5 ans suivant le dernier échec:

  • Ceux qui ont échoué 2x la même année d’études d’une même option, dans l’enseignement supérieur non-universitaire (en Belgique ou à l’étranger).
    Exemples :
    • L’étudiant échoue 2x 1ère chimie en haute école, il peut recommencer en haute école à condition de changer d’option. Cependant, à l’université, il peut recommencer des études de chimie.
    • L’étudiant échoue 2x 2ème immobilier en haute école, il ne peut pas recommencer à moins de changer d’option en recommençant à partir de la 1ère (sauf si une passerelle lui permet l’accès à une option différente dans une année supérieure).
  • Ceux qui ont échoué 2x la même année d’études d’une même option, dans l’enseignement supérieur universitaire (Belgique ou à l’étranger).
    Exemples :
    • L’étudiant échoue 2x 1ère sciences politiques à l’université, il peut recommencer à l’université à condition de changer d’option. Il peut aussi refaire une 1ère en haute école.
    • L’étudiant échoue 2x 3ème médecine à l’université, il ne peut pas recommencer à moins de changer d’option en recommençant à partir de la 1ère (sauf si une passerelle lui permet l’accès à une option différente dans une année supérieure).
  • Ceux qui ont échoué 3x la même année d’études, peu importe l’option, dans l’enseignement supérieur non-universitaire ou universitaire (en Belgique ou à l’étranger) ;
    Exemples :
    • L’étudiant échoue 1x 1ère comptabilité, 1x 1ère soins infirmiers et 1x 1ère sciences en psychologie, il ne peut plus recommencer ni en haute école ni à l’université
    • L’étudiant échoue 2x 1ère électromécanique et 1x 1ère sciences de l’ingénieur, il ne peut plus recommencer ni en haute école ni à l’université       

Dérogation

Lorsque l’étudiant n’est plus finançable, il a la possibilité de faire une demande de dérogation auprès du Jury de l’Université ou de la Haute Ecole pour pouvoir à nouveau recommencer son année mais l’Université ou la Haute Ecole n’a aucune obligation d’accepter.
L’étudiant doit adresser une lettre écrite motivée au Jury de l’établissement scolaire (pour connaître la date limite, contactez l’école/l’université à laquelle vous voulez adresser votre demande de dérogation).
Cette lettre doit expliquer votre détermination à continuer ces études ainsi que les circonstances pouvant justifier vos multiples échecs. Vous pouvez aussi mentionner ce qui a été (sera) mis en place pour augmenter vos chances de réussite.

!!! Si l’école/l’université accorde la dérogation, elle financera l’année sur ses propres fonds, l’étudiant ne devra donc payer que les frais d’inscription ordinaire.

Alternatives

Ces règles de financement ne concernent pas l’enseignement supérieur de promotion sociale. Dès lors, l’étudiant non-finançable peut se réorienter vers cet enseignement afin de poursuivre des études supérieures.
!!! Attention: les années échouées en promotion sociale sont comptabilisées pour évaluer le caractère finançable d’un étudiant qui voudrait se réorienter vers l’enseignement supérieur de plein exercice. Similairement, un étudiant qui obtient au moins 75% des crédits du programme annuel (transitoirement pour 2016/ 2017, 75% des crédits du programme annuel ou 45 crédits) dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, est à nouveau finançable s’il veut retourner vers les universités/hautes écoles/écoles supérieures des arts l’année suivante.
L’enseignement de promotion sociale organise des bacheliers d’enseignement supérieur de type court (quelques masters également). Les cours se déroulent en soirée, en journées ou en horaires adaptés.

Vous trouverez la liste des bacheliers existants à Infor Jeunes et pour la Région bruxelloise sur www.prosocbru.be .

Important à savoir

Désinscription avant le 1e décembre
Dans l'enseignement supérieur non-universitaire et universitaire, l'étudiant, qui ne souhaite pas continuer son année d’études, doit se désinscrire avant le 1er décembre de l'année académique: son année scolaire entamée ne sera pas reprise dans le calcul du nombre d'inscriptions et le minerval peut lui être remboursé sauf 10% qui restent dus !

Vérification du statut d’étudiant finançable

L’étudiant doit produire des justificatifs relatifs à son passé académique et non académique (par exemple s’il ne s’est pas inscrit dans l’enseignement supérieur dès l’obtention de son CESS ou s’il a interrompu ses études supérieures pendant une ou plusieurs années) pour les 5 années académiques précédant son inscription. Il doit pouvoir fournir des preuves suffisantes par tout document officiel probant (exemples : attestation d’inscription à Actiris/Forem/Vdab, billet d’avion en cas de voyage, contrat de travail, convention de bénévole, cours de langues, formation, certificats médicaux, etc.). Une déclaration sur l’honneur de l’étudiant témoignant de l’impossibilité matérielle de fournir de tels documents peut être présentée.

Notons que lors de la demande d’inscription, l’étudiant est tenu de déclarer toutes ses inscriptions préalables à des études supérieures et les résultats de ses épreuves au cours des cinq années académiques précédentes, sauf s’il poursuit des études auprès du même établissement. Toute omission est considérée comme fraude à l’inscription.

L’établissement scolaire peut procéder à une inscription provisoire, jusqu’au 30 novembre au plus tard, (un prolongement des délais est possible si le retard dans la délivrance des documents manquants n’est pas de la responsabilité des étudiants) dans l’attente de documents manquants.

MAJ 2018

POSEZ UNE QUESTION ---- ATTENTION! VOUS ETES SUR UN SITE D'INFORMATIONS BELGES FRANCOPHONES ---- (cochez la case *recevoir une notification* pour être averti automatiquement de notre réponse)


Code de sécurité
Rafraîchir

questions  

 
# Este1999 22-01-2019 19:30
Bonjour, je m'etais inscris en 1er bachelier ingenieur industriel cette année,et je n'aimais pas du tout donc j'ai arreté apres janvier sans faire mes examen. Sachant que mon année comptabilisé comme raté, je veux l'année prochaine recommencé en ingénieur mais en agronomie est-ce que c'est considérer comme toujours étant dans la même section? Les deux formations en haute école. Ais-je toujours deux chance ? Et je n'ai jamais recommencé en supérieur avant cela. Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-01-2019 12:47
Bonjour Este1999,

Ingénieur industriel et agronomie ne mène pas au même grade académique. De ce fait vous aurez donc la possibilité d’effectuer 2 premières années en agronomie (2019-2020 & 2020-2021) selon le point 2° de l’article 5 du décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études : l’étudiant est finançable si « il s'inscrit à un premier cycle d'études, sans avoir été déjà inscrit deux fois aux études menant au même grade académique ni avoir été déjà inscrit trois fois à un premier cycle d'études au cours des cinq années académiques précédentes »

Sachez que vous avez jusqu’au 15 février pour vous réorienter si vous êtes étudiant de première année du premier cycle. Nous vous invitons à vous renseigner auprès de votre haute école sur cette possibilité si vous souhaitez suivre des cours en agronomie dès le deuxième quadrimestre. Cette possibilité n’exclura pas vos « 2 chances » en agronomie, en effet seule votre première inscription (ingénieur industriel) sera comptée comme inscription pour votre année 2018-2019.

Cordialement,

INFOR JEUNES
Chaussée de Louvain, 339 - 1030 Bruxelles
Tél : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Jonas 22-01-2019 09:55
Bonjour.
J'aimerai savoir, si je peux poursuivre mes études si cette année est un échec.

2011-2012 : Bac 1 publicité -> échec
2012-2013 : Bac 1 publicité -> réussite
2013-2014 : Bac 2 publicité -> échec
2014-2015 : Bac 1 aesi SH -> échec
2015-2016 : Bac 1 aesi SH -> réussite
2016-2017 : Bac 2 aesi SH -> réussite
2017-2018 : Bac 3 aesi SH -> échec
2018-2019 : Bac 3 aesi SH -> échec ?

Si l'année 2018-2019 est un échec, ai-je le droit de refaire mon bac 3 en 2019-2020 en sachant qu'il ne me restera que des stages et mon TFE ?

Merci beaucoup pour votre aide
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-01-2019 10:14
Bonjour Jonas,

Il vous sera possible pour l’année académique 2019-2020, d’être considéré comme étudiant finançable uniquement si vous parvenez à répondre à l’un de ces critères :

• « L’étudiant a obtenu au moins 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente » : Si votre année compte 60 crédits et que vous réussissez 45 crédits, vous pourrez vous réinscrire.

OU

• « L’étudiant a obtenu, globalement au cours des 3 années précédentes (sans tenir compte de la toute 1ère année si elle a été échouée), au moins la moitié des crédits du total de ses programmes annuels ET au moins 45 crédits (sauf pour les étudiants en étalement) » : Pour ce faire, vous devrez additionner les crédits que vous avez acquis sur les 3 dernières années (2018-2019 + 2017-2018 + 2016-2017) sur le total des crédits de vos programmes annuels (PA).

Autrement dit :
2019-2020 : ? Bac 3 aesi SH ?
2018-2019 : Bac 3 aesi SH -> ( ?/ ? crédits) +
2017-2018 : Bac 3 aesi SH -> échec ( ?/ ? crédits) +
2016-2017 : Bac 2 aesi SH -> réussite ( ?/ ? crédits)

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Vanessa 21-01-2019 01:33
Bonjour alors voilà je suis en BA1en technologue en laboratoire, je n’ai encore jamais doublé, j’aimerais me reorienter dans une autre filière (pour devenir prof d’anglais)
J’aurais quelques questions :
– Dois-je être désinscrite de la Haute école dans laquelle je suis actuellement pour pouvoir faire une demande de réorientation ?
- À qui dois-j’en rendre cette demande ?
– Si m’a demandé est refusée, dois-je obligatoirement suivre les cours jusque juin ? Dois-je attendre la prochaine rentrée ? Quelles possibilités s’offrent à moi ?
– Y aura t il un impact sur ma bourse d’etude ?
– Comment puis-je convaincre le jury pour un changement d’orientation ?
– Savez-vous m’aider à rédiger ma lettre ou auriez-vous des exemples de lettres ? Je suis dans l’impossibilite de venir dans votre centre..
S’il vous plaît, aidez moi, Mes parents veulent que je reste absolument dans la filière ou je suis mais je n’aime pas.. et j’aimerais trouver des solutions sans interrompre les aides financières (bourse) ainsi que mes allocations familiales.. J’ai 19 ans
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 21-01-2019 16:19
Bonjour Vanessa,

En tant qu’étudiante de 1ère année de 1er cycle, vous pouvez modifier votre inscription jusqu’au 15 février 2019 sans droits d’inscription supplémentaires (Référence législative à l’article 102 - § 3 du Décret Paysage du 07/11/2013 sur : ejustice.just.fgov.be/.../....

Ainsi, vous pouvez vous réorienter. Pour ce faire, vous ne devez pas vous désinscrire mais vous devrez dire clairement aux deux établissements (celui que vous quittez et celui qui propose le cursus visé dans le cas où il s’agit de deux écoles différentes), qu’il s’agit d’une REORIENTATION et vous devrez motiver cette demande. Vous êtes experte de votre situation : à vous donc de trouver les bons arguments étayant votre désire de poursuivre le cursus de professeur de langue anglaise. Le jury du cycle d’études vers lequel vous souhaitez vous orienter devra approuver ce changement de cursus (d’où la lettre motivée). En cas de refus, un recours pourra être introduit.

Malheureusement, nous ne disposons pas d’exemple de lettres motivées et nous ne pouvons pas vous aider « à distance » à rédiger votre lettre. Si vous ne pouvez venir à l’une de nos permanences sur Bruxelles, vous pouvez voir sur le site : www.inforjeunes.be/. Une carte interactive y est disponible et vous permettra peut-être de trouver un centre « Infor Jeunes » plus proche de chez vous.

Remarques :
- En cas de réorientation acceptée, vous devrez passer tous les examens de la session de janvier. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas passer la session d’examen suivante (Référence législative à l’article 150 - § 1 du Décret Paysage du 07/11/2013 sur : ejustice.just.fgov.be/.../....
- Une réorientation n’aura pas d’impact sur votre bourse d’études.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Este99 19-01-2019 16:47
Bonjour,voilà je me suis réorienter au mois de décembre d'ingénieur industriel a bachelier chimie. Sachant que l"on ne peut rater que 2 fois la même année cela veut dire que l'on doit avoir 60 credits pour les 2 années ou les 45 credits. Je ne suis toujours pas sur de mon choix, et si ke retourne en ingénieur l'année prochaine est-ce que j'aurais mes 2 année pour réussir? Ou mon debut d'année en cetre section compte comme échec ? Meeci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 21-01-2019 11:37
Bonjour Este99,

Différentes conditions de la finançabilité entre en compte dans votre question. Vous devez tout d’abord savoir que seul votre cursus initial est pris en compte pour votre première année académique même si vous vous réorientez. Si nous comprenons bien votre situation, vous serez réputé inscrit pour 2018-2019 en ingénieur industriel. Si vous vous réinscrivez en ingénieur industriel en 2019-2020, ce sera comptabilisé comme votre deuxième inscription à ce cycle d’étude (bachelier) menant au grade académique d’ingénieur.

Si nous reprenons les différentes conditions, vous devez entrer dans une seule de celles-ci pour être finançable:

1° « il s'inscrit à un cycle d'études, sans avoir été déjà inscrit deux fois à des études de même cycle au cours des cinq années académiques précédentes ».
Donc en 2018-2019, vous êtes inscrit en 1ère ingénieur industriel. En 2019-2020, vous vous réinscrivez en 1ère ingénieur industriel. En 2020-2021, vous ne pourrez pas vous réinscrire en 1ère ingénieur industriel selon ce critère.

2° « il s'inscrit à un premier cycle d'études, sans avoir été déjà inscrit deux fois aux études menant au même grade académique ni avoir été déjà inscrit trois fois à un premier cycle d'études au cours des cinq années académiques précédentes ». Cela signifie que si vous ne réussissez pas ingénieur industriel en 2019-2020, vous pourrez vous réorienter.

3° « il se réinscrit à un cycle d'études après y avoir acquis
a) au moins 75% des crédits de son programme annuel lors de l'inscription précédente ». Si votre année compte 60 crédits et que vous réussissez 45 crédits, vous pourrez vous réinscrire.

« b) ou, globalement au cours des trois années académiques précédentes,
i) au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels, compte non tenu de l'année académique de sa première inscription au cycle, si elle lui est défavorable;
ii) et au moins 45 crédits; cette dernière condition ne s'applique pas aux étudiants inscrits en vertu de l'article 151 du décret du 7 novembre 2013. » Cette condition ne s’applique que après 3 années académiques en supérieur.

4° « Il se réoriente, pour autant qu'il n'ait pas utilisé cette faculté au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir déjà été inscrit. »

Nous restons disponible par mail pour de plus amples informations vis-à-vis de votre situation.

Cordialement,

INFOR JEUNES
Chaussée de Louvain, 339 - 1030 Bruxelles
Tél : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Rosa 18-01-2019 00:38
J ai raté 2x 1ere psychologie a l université, puis je me suis réorienté en 1ere droit en haute école et j ai réussi et suis donc passé cette année scolaire en 2 ème droit , étant en 2 ème droit actuellement est ce que je risque quelque chose au niveau de mon statut financable ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 18-01-2019 15:01
Bonjour Rosa,

Vous ne répondez pas aux 3 premières conditions mais vous pouvez éventuellement correspondre à la condition suivante:

• « L’étudiant a obtenu, globalement au cours des 3 années précédentes (sans tenir compte de la toute 1ère année si elle a été échouée), au moins la moitié des crédits du total de ses programmes annuels ET au moins 45 crédits (sauf pour les étudiants en étalement). Les crédits obtenus lors de la toute 1e année d’étude échouée peuvent être pris en compte pour totaliser ces 45 crédits minimum exigés ».

Pour continuer à être finançable en 2019-2020, vous devrez obtenir un nombre minimum de crédits cette année. Pour déterminer ce nombre de crédits, vous devrez faire un calcul : à savoir additionner sur les dernières années (2017-2018 + 2016-2017), le nombre de crédits réussis sur les crédits de vos programmes par années.
Le résultat ainsi obtenu vous permet de savoir combien de crédits minimum vous devez avoir en 2018-2019 pour atteindre une moitié de crédits réussis sur le total de vos programmes des 3 dernières années (2018-2019 + 2017-2018 + 2016-2017).

2018-19 : 2ème droit – Quid si échec ?
2017-18 :1ère droit – Réussite ( ? / ? crédits)
2016-17 : 1ère psychologie - Echec ( ?/ ? crédits)

Cela peut vous paraitre compliqué, n’hésitez pas à voir sur le simulateur mise en place par la FEF (Fédération des étudiants francophones) qui permet de tester votre finançabilité : www.google.be/.../ ou à passer à l’une de nos permanences :
-Schaerbeek : Chaussée de Louvain, 339 1030 Bruxelles 02/733.11.93. Du lundi au vendredi de 13h à 18h.
-Bruxelles : Rue du Commerce, 18 1000 Bruxelles. Les mardis et mercredis de 13h à 17h.
-Anderlecht : Rue Wayez, 2 1070 Bruxelles. Les jeudis de 13h30 à 18h.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Ryan 15-01-2019 23:52
Bonjour,
Je voudrais savoir si je suis finançable, voici mon parcours universitaire à Lille:
2014-15: 4ème année pharmacie ajourné
2015-16: 4ème année pharmacie ajourné
2016-17: 4ème année pharmacie admis
2017-18: 5ème année pharmacie admis ( en attente de validation de stage hospitalier à effectuer en 2018-19 )
2018-19: stages hospitaliers de mars à septembre 2019 à effectuer pour valider la 5ème année
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 16-01-2019 10:32
Bonjour Ryan,

Nous ne disposons pas d’information suffisante afin de pouvoir vous répondre si vous êtes finançable, à savoir notamment quelles sont les études que vous souhaitez suivre en Belgique ? Comment ont été comptabilisée vos études en France ? Comment peuvent être comptabilisés vos stages ?

En effet, dans le Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études (jeminforme.be/.../... qui concerne la finançabilité de l’étudiant, il est mentionné dans l’article 5 que vous devez amener la preuve que vous n’avez pas été inscrit à une activité de l’enseignement supérieur tant en Communauté Française (institution francophone de la Belgique) qu’en dehors de celle-ci. Cela veut donc dire que vos années d’études en enseignement supérieur en France sont comptabilisées dans le calcul de votre finançabilité !

Afin d’être considéré comme finançable, vous devez entrer dans la condition d’avoir acquis, au cours des 3 années précédentes, « au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels » et « au moins 45 crédits ». Attention ! si vos années de l’enseignement supérieur en France ne sont pas comptabilisées comme en Belgique en système ECTS (European Credit Transfert System), l’année est considérée dans sa globalité comme une réussite (60/60) ou un échec (0/60). Dès lors, renseignez-vous au plus vite pour savoir si vos notes françaises pourraient être transposables en ECTS (crédits) ! Vous pourrez alors effectuer le calcul de finançabilité.

N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de l’université ou de la haute école belge à laquelle vous souhaitez vous inscrire, si vous êtes considéré comme finançable au vu de votre situation et si des démarches particulières sont à suivre pour vous inscrire dans un cursus belge.

Cordialement,

INFOR JEUNES
Chaussée de Louvain, 339 - 1030 Bruxelles
Tél : 02/733.11.93
inforjeunesjemi nforme.be
www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Beloche 10-01-2019 20:48
Bonjour,

Voici mon parcours d'études
2012-2013 : instit primaire > échec
2013-2014 : instit primaire > échec
2014-2015 : instit maternelle > échec
2015-2016 : Tourisme en haute école Neerlandophone : abandon donc échec.

Depuis je travaille a temps plein.
Si en septembre 2019 je veux me réinscrire pour un bachelier en instit primaire serais-je financable ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 11-01-2019 11:49
Bonjour Beloche,

Votre parcours académique/prof essionnel se présente comme suit :
2019-2020 : ? Institut primaire
2018-2019 : Travail
2017-2018 : Travail
2016-2017 : Travail
2015-2016 : Abandon études de tourisme
2014-2015 : Instit maternelle

Pour savoir si vous êtes finançable, vous devez remonter les 5 années précédents votre éventuelle inscription à l’année académique 2019-2020, donc ici, inutile de tenir compte de l’année 2012-2013. L’article 5 du décret « Décret adaptant le financement des établissements
d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études » (gallilex.cfwb.be/.../... prévoit les différentes conditions pour être considéré comme finançable, ces conditions sont d’ailleurs reprises sur notre page ci-dessus. Si vous vous y référez, vous verrez que vous répondez à la deuxième condition :

• « L’étudiant n’a pas été inscrit 2x à un premier cycle dans la même option d’études ni inscrit 3x à un premier cycle, au cours des 5 années académiques précédentes » : Sur les 5 dernières années, vous avez été inscrit à deux options différentes et n’avez pas poursuivi 3 années d’études. Vous répondez à cette condition et êtes donc finançable pour un bachelier – Institutrice primaire en 2019-2020.

Vous pouvez également vous référer au simulateur mise en place par la FEF (Fédération des étudiants francophones) qui permet de tester votre finançabilité : www.google.be/.../
Ou en page 5 du lien suivant qui reprend un exemple similaire à votre situation : comdel.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Gauthier 09-01-2019 16:10
Bonjour j ai une année ratée en vétérinaire et là je suis en architecture je passe mes examens mais je me réoriente en régent maths pour le 2 quadrimestre on me propose un allègement pour terminer ce bac 1 de régent math donc la prochaine rentrée en 2019 je serai en régent bac 1 et si je rate seras t il considère que j ai raté 3 fois ? L Année de la allègement sera t il pris en compte? bien à vous
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 11-01-2019 10:51
Bonjour Gauthier,

Si votre parcours est bien celui-là :
2016-2017 : études secondaires CESS OU autre activité que des études supérieures
2017-2018 : 1ère vétérinaire - ? /60crédits
2018-2019 : Q1 1ère architecture - ? /60 crédits + Q2 réorientation régent en math - ?/30 crédits
Q = quadrimestre

Lorsqu'il y a réorientation, est pris en compte l'inscription du 1 quadrimestre pour le passé académique donc vous serez considéré avoir été inscrit 1 fois en vétérinaire et 1 fois en architecture à la rentrée académique 2019-2020.
Donc si nous reprenons la règlementation vous avez été inscrit 2 fois au 1er cycle d’études, vous remplissez les conditions pour être finançable pour la rentrée académique 2019-2020. Vous pourrez choisir de continuer la même option ou d’en changer.

Cependant, pour l’accès à l’année académique 2020-2021 pour être finançable et obtenir une inscription, vous devez obtenir à la fin de l’année académique 2019-2020 :
- SOIT 75% des crédits de votre programme d’études ,
- SOIT avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel (compte non tenu de l'année académique de votre 1ère inscription au cycle, si elle vous a été défavorable) et avoir au moins 45 crédits.
Vous devrez donc additionner le nombre de crédits que vous avez passé et réussi sur les 3 dernières années. Article 5 du décret : jeminforme.be/.../....
Vous pourrez en début d’année scolaire 2019 effectuer ce calcul pour savoir combien de crédits vous devrez obtenir pour être finançable en 2020-2021. ATTENTION, pour effectuer ce calcul pour votre année 2018-2019 vous devrez reprendre : pour le Q1 uniquement le nombre de crédits réussis au numérateur et au dénominateur et pour le Q2 le nombre crédits réussis au numérateur et le nombre de crédits de votre programme au dénominateur.
Par exemple : si pour cette 1ère session d’examen(noël) vous réussissez 15 crédits et qu’en 2ème session(juin/se ptembre) vous réussissez 10 crédits le calcul sera le suivant : 15/15 +10/30 = 25/45 crédits obtenu pour 2018-2019.
Vous retrouverez ces explications dans le Vadémécum du décret ci-dessus: comdel.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# illiesovich 08-01-2019 21:12
bonjour, je vous presente mes etudes en france:
-septembre 2010 PACES = echec
-septembre 2012 PACES = echec
-septembre 2014 1ere année de biologie = echec

dans mon cas (bientot 27ans et marié) suis financiable pour des etudes médicales/param edicales en belgique a la rentrée 2019?
merci d'avance, cordialement
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-01-2019 13:48
Bonjour Illiesovich,

Votre passé académique et/ou professionnel se présente comme suit :
2019-2020 : … ? études de médecine en Belgique ?
2018-2019 : … ?
2017-2018 : … ?
2016-2017 : … ?
2015-2016 : … ?
2014-2015 :… ?
Inutile de remonter au-delà de l’année 2014-2015 car pour savoir si vous êtes finançable ou non, il faut prendre en considération les 5 années qui précédent l’inscription en supérieur, en l’occurrence pour le cas présent, la rentrée 2019. Telle que vous nous présentez votre situation, vous êtes finançable pour des études en Belgique.

Lors de votre inscription vous devrez justifier de vos activités pour chacune des 5 années précédant votre inscription par exemples : attestation d’inscription comme chercheur d’emploi, billet d’avion en cas de voyage, contrat de travail, convention de bénévole, cours de langues, formation, certificats médicaux, etc.) ou encore une déclaration sur l’honneur témoignant de votre impossibilité matérielle de fournir de tels documents. Plus d’infos sur au point « Vérification du statut d’étudiant finançable » de notre page ci-dessus.

Notez que pour certaines études dans les domaines qui vous intéresse notamment, il existe
- des examens d’entrée : Notamment en sciences médicales, dentaires et vétérinaires. Plus d’infos sur : jeminforme.be/.../...
- des quotas étudiants étrangers : En effet, certains cursus du premier cycle de l’enseignement supérieur, limitent à 30% (20% en médecine vétérinaire) le nombre d’étudiants étrangers par rapport au nombre total d’étudiants (résidents et non-résidents) inscrits l’année précédente. Plus d’infos sur : jeminforme.be/.../...

Vous trouverez dans le lien qui suit, les démarches à entreprendre pour venir étudier en Belgique dont la demande d’équivalence de votre baccalauréat: jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# GIL 07-01-2019 01:52
Bonjour
Actuellement(2018-2019) je suis inscrit en 1ère année de MASTER kinésithérapie en Haute Ecole (Barbou Liège)mais je me rends compte que cela ne me convient pas.
J'aimerais, avant le 15 février, m'en désinscrire pour me réinscrire en 1ère année de Bachelier en communication, année que je vais sans doute rater vu l'inscription tardive...Alors cette inscription secondaire sera-t-elle prise en compte ou ne comptera que celle en kiné ?? Autrement dit,si je reste en kiné cette année et que je rate, je peux commencer communication l'an prochain et, éventuellement, doubler ma première l'année suivante mais si je m'inscris en communication maintenant et que je rate, je ne pourrai plus faire ma première(commun ication) qu'une fois??
En soulignant que kiné,dans mon cas, bien qu'étant un MASTER, se fait en Haute Ecole.

Merci de l'attention que vous porterez à mon problème.

Bien à vous.


Gil.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-01-2019 12:29
Bonjour GIL,

La réorientation jusqu’au 15 février dont vous parlez n’est possible que pour les étudiants inscrits en 1ère année de premier cycle. Ce n’est pas votre cas, malheureusement , vous ne pouvez donc pas solliciter ce type de réorientation.
Vous devrez, pour entamer le bachelier de communication que vous souhaitez, attendre la rentrée académique 2019-2020.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Gauthier 06-01-2019 09:55
Bonjour j ai fait 1 première vétérinaire , j ai arrêté en mai , cette année (2019) j ai démarré une première en architecte , j ai arrêté fin décembre je compte me réorienter pour le 2 quadrimestre en régent math mais si je rate cette année. Je me réinscrit en régent math en 2019. Quels sont les risques de devenir non financable ? Ex je réussis la première régent et la deuxième mais je rate la 3 ieme etc quels sont les cas de figure bien à vous Gautier
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-01-2019 12:27
Bonjour Gauthier,

Qu’entendez-vous lorsque vous dites avoir « arrêté fin décembre» ? Vous êtes-vous désinscrit officiellement ? Car si c’est le cas, vous ne pourrez pas vous réinscrire cette année, la période d’inscription étant déjà terminée.

Si vous ne vous êtes pas désinscrit, sachez qu’en tant qu’étudiant de première année de premier cycle vous avez jusqu’au 15 février pour modifier votre inscription afin de changer de cursus et ce, sans droit d’inscription complémentaire. Votre réorientation devra être motivée et sera soumise à l’approbation du jury du cycle d’études vers lequel vous souhaitez vous orienter. En cas de refus, un recours pourra être introduit.
Mentionnez bien aux deux établissements, qu’il s’agit d’une réorientation. Retrouvez la référence législative à l’article 102 § 3 du décret Paysage: gallilex.cfwb.be/.../...

De manière générale, en cas d’échec après une réorientation, vous avez « la possibilité » de tripler votre première année. Au-delà, vous ne serez plus considérer comme étudiant finançable.

Les règles en matières de financement étant circonstanciées , nous ne pouvons évoquer avec vous tous les cas de figures, nous vous conseillons de revenir vers nous le cas échéant.

Pour plus d’infos, voyez les informations reprisent sur notre page ci-dessus.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Catalin 06-01-2019 03:05
Bonjour, enfaite voilà, je m’etais inscris en informatique il y a 2 ans mais ça me plaisait pas du coup j’ai arrêté tout en allant signer les examens.
Seconde année je reprends des études en comptabilité, mais là j’ai abandonné le 11 novembre 2018, donc je ne suis plus étudiant.

L’année prochaine, je compte reprendre des études en Marketing mais je me demandais si ma 2ème année compte pour raté ou pas si j’ai abandonné le 11 novembre 2018?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-01-2019 12:15
Bonjour Catalin,

Vous avez abandonné votre année le 11/11/18 , votre année n’est pas comptabilisé. En effet, la législation prévoit que toute année abandonnée avant le 1er décembre n’est pris en compte afin de déterminer votre « finançabilité » pour autant que vous vous soyez bien désinscrit « officiellement » auprès de la Haute école ou université. De plus, si vous vous étiez acquitté de la totalité des frais d’inscription, le fait d’avoir abandonné vos études avant cette date (01/12), vous permet de récupérer 90% du minerval (les 10% restant dus).
Plus d’infos sur : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# victor 19-12-2018 01:28
bonjour,

étant étudiant de première année de kinésithérapie et ayant certaines difficultés pour le debut de cette année, je me demandais si j'échouais une première année puis une deuxième, me serait-il possible d'entamer une troisième année de kinésithérapie?

cordialement.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 20-12-2018 10:44
Bonjour Victor,

Si nous comprenons bien votre question, vous souhaitez savoir s’il est possible de tripler votre première année de kinésithérapie ? Pour garder votre qualité d’étudiant finançable, il ne vous est possible de recommencer votre année qu’une seule fois dans la même option d’étude (autrement dit, deux fois votre première année de kiné). Si suite à cela, vous êtes amené à redoubler encore une fois (3 fois votre première année), vous serez alors obligé de changer d’option pour conserver votre « finançabilité ».
Il est également possible d’introduire une demande de dérogation afin de recommencer (3x) la même option auprès de l’établissement supérieur mais rien ne garantit qu’elle sera acceptée. En effet, si l’établissement d’enseignement supérieur vous accepte suite à une demande de dérogation, elle le fera sur fonds propres, ce qui explique pourquoi certains établissements sont frileux quant à ce type de demande.


Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Jo 18-12-2018 10:22
Bonjour :)
J'aimerais me rassurer quand à mon droit de me réorienter encore une fois. Voici mon parcours :
- Bac 1/17-18 Sciences Biologiques à l'ULB (abandon donc échec, 0 crédits validés)
- Bac 1/18-19 : Sciences psychologiques à l'ULB (supposons une réussite des 60 crédits)
Puis-je (en supposant que je réussisse l'examen d'entrée en vigueur) m'inscrire en médecine en 2019-2020?
Merci d'avance!
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 19-12-2018 11:28
Bonjour Jo,

Oui, vous êtes encore finançable pour reprendre une 3ème fois une première année en 2019-2020, car vous remplissez le point 2 de l’article 5 du décret sur le financement : jeminforme.be/.../... C’est-à-dire que vous n’avez été inscrite que 2 fois dans le 1er cycle d’études au cours des 5 dernières années.
Cependant, il nécessaire de bien prendre en compte le point 3 de l’article 5 pour la poursuite de vos études dans le futur.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Nathalie 11-12-2018 18:19
Bonjour,

Voici mon parcours :
2009 - 2010 : 1° bac info technologies : echec
2010-2011 : 1° bac info gestion : réussite
2011-2012 : 2° bac info gestion : échec
2012-2013 : 2° bac info gestion : réussite
2013-2014 : 3° bac info gestion : échec
2014-2015 : 3° bac info gestion : échec(2 cours non réussis).
Depuis, je travaille.

Je me rends compte aujourd'hui que c'est vraiment dommage de ne pas avoir terminé mon bac mais à l'époque, la direction de l'école m'avait dit "c'est fini pour toi, tu n'as plus le droit de te réinscrire". Avec le recul, je ne suis pas certaine qu'ils avaient raison et j'aimerais vraiment terminer.
Quels sont mes droits?
Merci pour vos réponses
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-12-2018 15:59
Bonjour Nathalie,

Au vu de votre parcours passé, vous aviez effectivement perdu votre statut d’étudiante finançable pour l’option « info-gestion ». Cependant, si vous souhaitez reprendre vos études pour la rentrée académique 2019-2020, sachez que vous êtes à nouveau étudiante finançable et avez la possibilité de vous réinscrire en info gestion afin de terminer votre bachelier (ou entamer toutes autres études).

En effet, il faut prendre en considération ce que vous avez fait durant les 5 dernières années qui précédent l’année de votre éventuelle rentrée/reprise des études. Votre parcours se présente comme suit :
2019-2020 : …(Possibilité de reprise des études)…
2018-2019 :Travail
2017-2018 : Travail
2016-2018 : Travail
2015-2018 : Travail
2014-2015 : 3° bac info gestion : échec (2 cours échoués)

Sachez qu’on ne tient pas compte de vos années de travail et en retournant 5 ans en arrière : seule votre année de 3ème est pris en compte. Pour mieux comprendre, voyez le schéma : « Suis-je étudiant finançable ? » sur jeminforme.be/.../...
Vous pouvez également voir sur le site de la FEF (Fédération des Etudiants Francophones) qui propose un simulateur pour tester votre finançabilité : fef.be/.../...


Remarque : Si vous sollicitez effectivement une inscription pour l’année académique 2019-2020, vous devrez produire des pièces justificatives sur votre passé (qu’il soit académique ou non) pour les 5 années précédant votre inscription. Quelques exemples de pièces justificatives : attestation d’inscription comme demandeuse d’emploi, contrat de travail, cours de langues, etc. En cas d’absence de preuves, une déclaration sur l’honneur peut aussi être présentée.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Rulio 12-11-2018 13:47
Bonjour,
je souhaiterais un éclaircissement sur ma situation.
voici mon parcours :
2014-2015: 1er Medecine --> échec
2015-2016: 1er sciences biomed --> échec
2016-2017: 1er sciences biomed --> échec
2017-2018 : j'ai pris des cours en école privé pour me mettre à niveau en sciences vu mes difficultés
2018-2019 : je continu étoffer mes connaissances en école privé.

Ma question est la suivante : Si je souhaite me réinscrire à l'université pour une formation en sciences biomédicales, serais-je en condition de non-finançabili té ?

Bien à vous.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-11-2018 11:46
Bonjour Rulio,

Nous ne disposons pas d’informations suffisantes concernant votre situation notamment sur le nombre de crédits acquis lors de vos années en enseignement supérieur ainsi que sur la formation que vous suivez. Cependant, afin de vous réinscrire vous devrez être finançable, vous ne remplissez malheureusement pas les conditions de l’article 5 du décret :
1° s’inscrire à un cycle d’études, sans avoir été déjà inscrit deux fois à des études de même cycle au cours des cinq années académiques précédentes  vous avez déjà été inscrit 3 fois à des études de même cycle (bachelier).
2° s’inscrire à un premier cycle d’études, sans avoir été déjà inscrit deux fois aux études menant au même grade académique ni avoir été déjà inscrit trois fois à un premier cycle d’études au cours des cinq années académiques précédentes  vous avez déjà été inscrit 3 fois à des études de même cycle (bachelier).
4° Il se réoriente, pour autant qu'il n'ait pas utilisé cette faculté au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir été déjà inscrit  Vous vous êtes déjà réorienté.

Afin de voir si vous êtes finançable, vous devez donc vous fier à l’article 5-3° b) : se réinscrire à un cycle d’études après y avoir acquis :
a) 75 % des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente;
b) ou, globalement au cours des trois années académiques précédentes ,
i. au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels, compte non tenu de l’année académique de sa première inscription au cycle, si elle lui est défavorable;
ii. et au moins 45 crédits

 Dans votre situation vos 2 années de sciences biomédicales.

Si vous pouvez vous réinscrire, vous devrez apporter la preuve que vous n’avez été inscrit à aucune activité d’enseignement supérieur ou concours ou épreuve d’accès à celui-ci au cours de l’année visée. Il s’agit d’activités ou de concours ou d’épreuves d’accès tant en Communauté française qu’en dehors de celle-ci. Cette preuve peut être apportée par tout document officiel probant.

Nous vous invitons donc à vous renseigner sur ma manière dont sont considérés vos cours en école privée ainsi qu’auprès du service inscription de l’université à laquelle vous souhaitez vous inscrire sur votre hypothétique inscription.

N’hésitez pas à revenir vers nous par e-mail ou par téléphone 02/733.11.93 lorsque vous aurez ces informations.

Cordialement,

INFOR JEUNES
Chaussée de Louvain, 339 - 1030 Bruxelles
Tél : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Laura 11-11-2018 11:55
Bonjour en 2017 2018 J ai fait une année en sciences biomédicales pour pouvoir passer l'examen d entrée en medecine. En sciences biomédicales J ai été allégé et malheureusement J ai raté mon années à cause des lacunes en sciences et aussi du fait que les étudiants désirant faire médecine étaient un peu perdu dans leur orientation à cause de la mise en place de l'examen d entrée en mars 2017
Mtn en 2018 2019 je fait une spetieme prépa ds une école secondaire pour faire médecine l'année prochaine
Jaimerai savoir si mon allègement est comptabilisé comme deux annee ou seulement une vu que jai seulement fait une année de mon allègement et je compte plus continuer ds cette filière
Suis je financable ??
Combien de fois je px rater en bachelier et en première année ??
Merci de votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-11-2018 15:18
Bonjour Laura,

Si un étudiant a fait une demande d’allègement à son établissement académique qu’il a obtenue, les deux années allégées ne compteront que pour une année dans le calcul de finançabilité à condition que son allégement soit réussi. Si l’allègement est raté, l’étudiant sera considéré lors de sa deuxième tentative, comme un bisseur et non comme un allégé.

Bien à vous

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339 1030 Bruxelles

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Belinda93 11-11-2018 00:11
Bonjour,

Je suis un peu perdue par rapport aux nouvelles règles. Pouvez-vous me dire si je reprends les études pour 2019-2020 je suis financable ou non.
Voici mon parcours

2012-2013: instit primaire ( échec )
2013-2014: instit primaire ( echec )
2014-2015 : instit maternelle ( je n'ai pas fini l'année , j'ai abandonné en cours )


Depuis 2015 je travaille en temps plein.
Je me rends finalement compte que je veux vraiment devenir institutrice.
Est-ce que je pourrais me réinscrire pour septembre 2019 en instit primaire ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-11-2018 11:02
Bonjour Belinda93,

Vous pourrez vous réinscrire en septembre 2019 au vue de votre parcours. En effet, vous serez finançable car il sera pris en compte pour le calcul uniquement les 5 dernières années académiques. Dans votre cas, seule votre année d’étude d’institutrice maternelle sera prise en compte. Vous entrez dès lors dans l’article 5-1° qui concerne la finançabilité de l’étudiant : « L’étudiant s’inscrit à un cycle d’études, sans avoir été déjà inscrit deux fois à des études de même cycle au cours des cinq années académiques précédentes ».

Attention, vous devrez apporter la (les) preuve(s) de votre parcours lors des 5 dernières années afin de justifier que vous n’avez été inscrite à aucune activité d’enseignement supérieur ou concours ou épreuve d’accès et ce pour chaque année. Ces preuves peuvent être amenées par tout élément probant, par exemple pour vos années de travail, votre contrat de travail ou encore votre inscription comme demandeur d’emploi.

Cordialement,

INFOR JEUNES
Chaussée de Louvain, 339 - 1030 Bruxelles
Tél : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# franco 07-11-2018 11:55
Bonjour;
Je rencontre un énorme problème.
J’ai été diplômé en 2015-2016 d’un bachelier en marketing promotions social.
En 2016-2017 ,je me suis inscrit pour poursuivre un master en ingénieur commercial que j’ai raté ( 0 crédit ).
L’année suivante j’entame des études de bachelier en pharmaceutique que j’ai également raté ( 0 crédit).
Cette année, je décidé de m’inscrire en master science commerciale. L’ICHEC refuse mon inscription sous le prétexte:
j’ai déjà fait une réorientation( Je suis passé d’un master à un bachelier malgré que c’est deux cycles différents)
Je ne comprends vraiment pas:
je rempli bien la condition suivante pour la financabilitée:
-S’inscrire à un cycle d’études sans avoir été déjà inscrit 2 fois à des études de même cycle au cours des 5 années académiques précédentes

Pouvez-vous me donner votre avis

bien à vous
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-11-2018 14:48
Bonjour Franco,

En effet, si vous n’avez pas encore été inscrit 2 fois à des études de même cycle (dans votre cas un master), vous êtes finançable pour votre inscription.
Pour être étudiant finançable, vous devez remplir au moins une des conditions académiques du décret adaptant le financement des établissement d’enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études, selon nous vous entrez dans la condition 1° :
« S’inscrire à un cycle d’études, sans avoir été déjà inscrit deux fois à des études de même cycle au cours des cinq années académiques précédentes »

N’hésitez pas à contacter d’urgence l’ICHEC concernant votre inscription, afin de voir s’ils n’ont pas des informations complémentaires qui justifient leur décision. Si vous n’obtenez pas de réponse de leur part, vous pouvez contacter le commissaire de référence de votre établissement afin d’aborder avec lui votre situation. Désignés par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxel les, les Commissaires et Délégués exercent des missions de contrôles et de conseil auprès des établissements d'enseignement supérieur. Vous trouverez la personne de référence pour l’ICHEC sur le site www.comdel.be/.../ .

Attention, la règle de financement évoquée ci-dessus ne s’applique que si le cycle précédent est réussi avec l’obtention d’un diplôme (donc votre bachelier en marketing). Si vous devez compléter votre programme par des crédits de bachelier et vous inscrire en master, on tient encore compte de vos années de bachelier tant que vous n’avez pas obtenu le diplôme correspondant.


Cordialement,

INFOR JEUNES
Chaussée de Louvain, 339 - 1030 Bruxelles
Tél : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# toto 24-10-2018 14:38
je n'ai pas validé assez de crédits.L'unive rsité ne veut pas me réinscrire car j'ai déjà bénéficié de deux recours.
qu'elles sont mes possibilités pour m'inscrir à la fac de pharmacie en sachant qu'il ne me reste que 2 mois de stage et mon mémoire pour finir mes études
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 26-10-2018 15:04
Bonjour toto,

Vous pourrez vous inscrire en sciences pharmaceutiques , si au cours de 5 dernières académiques vous n’avez pas encore changé d’option. Vous êtes alors étudiant finançable pour l’option sciences pharmaceutiques .
Rien ne vous empêche d’introduire une demande de dérogation/reco urs interne à nouveau (cette année) auprès de la même université ou auprès d’une autre université pour obtenir une nouvelle inscription.

Bien à vous,


Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# mel80meh 23-10-2018 13:54
bonjour
suite à 2 échecs d’études médecine en France (paces), une année validée en License sciences
puis-je être finançable pour une inscription aux études de kiné en Belgique
merci
cordialement
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 26-10-2018 14:46
Bonjour mel80meh,

Pour déterminer si vous remplissez les conditions pour pouvoir continuer vos études en Belgique, les établissements d’enseignement supérieure vont vérifier si vous remplissez les conditions pour être étudiant finançable.
D’après les informations que vous nous avez fournis, vous ne remplissez ni le point 1, ni le point 2 et point 4 de l'article 5 du "décret adaptant le financement... : jeminforme.be/.../... ", car vous avez déjà été inscrit 3 fois au 1er cycle d’études et que vous avez déjà changé d’option au cours des 5 dernières année.
Les établissements vont donc examiner si vous remplissez le point 3, qui reprend que l’étudiant est finançable s’il a acquis :
- Soit au moins 75% des crédits de son programme annuel (donc 45 crédits si vous étiez inscrit à 60 crédit cette année scolaire 2017-2018);
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel (compte non tenu de l'année académique de votre 1ère inscription au cycle, si elle vous a été défavorable) et avoir au moins 45 crédits.
Vous devrez donc additionner le nombre de crédits que vous avez passé et réussi sur les 3 dernières années. ATTENTION pour votre calcul: les années menant à un concours en PACES RÉUSSIES compte. Par contre, toute année échouée en PACES compte pour 0/60 crédit peu importe le nombre de crédits réellement obtenus.

ATTENTION : Les études de kinésithérapie sont soumises à un quota d’inscriptions pour les étudiants non-résidents en Belgique. Vous devez donc passer par un tirage au sort pour obtenir peut-être une inscription dans l’une de cette options Plus de détails sur cette page de notre site : jeminforme.be/.../... .

Pour avoir accès aux études en Belgique, vous devez également obtenir l’équivalence de votre baccalauréat. Vous devez introduire votre demande auprès du Service des équivalences en Belgique entre le 15 novembre 2018 et le 15 juillet 2019 si vous désirez commencer les cours en septembre 2019. Sur le site des équivalences vous trouverez toute la procédure à suivre : www.equivalences.cfwb.be/.../ .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# kintsu 26-04-2018 13:27
Bonjour,

J'ai fini mes études secondaires en 2010 suit auquel j'ai entrepris des études de Marketing en haute école (2010-2011), n'ayant pas trop aimer mon option je suis parti à la recherche d'un travail jusque 2013 mais je ne m'étais pas désinscris avant le 1er Décembre durant cette année là.

En 2013 j'entreprend des études en Sciences Psychologiques et de l'Éducation à l'université donc j'échoue la première année (2013-2014).

Ensuite j'échoue plus tard ma deuxième année de bachelier (2015-2016). À ce moment là je ne suis plus finançable et l'on m'interdit de refaire ma deuxième mais on m'autorise de changer d'option et de recommencer une 1ère bachelier.

N'étant pas au courant de ces lois je me sens désespéré et m'oriente quand même dans une autre option bachelier mais sans y mettre du coeur donc j'échoue car démotivé (2016-2017).

Ma question est la suivante: quelle sont mes options niveaux études désormais ? Puis-je refaire des études ? Que faire ?

Car j'ai entendu dire que l'on ne pouvait plus faire d'études durant 5 ans, est-ce vrai ? Le marché de l'emploi est très dur sans réelles études..

(PS: malgré l'échec de la dernière année (2016-2017) j'ai reçu un mail me disant que l'université me donnait l'occasion de refaire ma première année dans la nouvelle option pour l'année 2017-2018 mais je n'en ai pas tenu compte)

Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 02-05-2018 09:52
Bonjour kintsu,

Il n’y a plus de condition de 5 ans actuellement. Un étudiant peut poursuivre des études et sera finançable s’il remplit au moins l’une des conditions de l’article 5 du décret financement. Pour savoir si vous serez finançable l’année académique prochaine (2018-2019) et/ou pour les prochaines années académiques, vous devrez prendre point par point les conditions prévues à l’article 5 du décret financement (gallilex.cfwb.be/.../... et voir si vous remplissez au moins l’une des conditions.

De ce fait, vous ne serez finançable que si :

-vous remplissez la condition n°1 : vous devez ne pas avoir été inscrit 2x à des études de même cycle (bachelier ou master), au cours des 5 années académiques précédentes (au vu de vos explications vous ne semblez pas rentrer dans cette condition).
OU
-vous remplissez la condition n°2 : vous devez ne pas avoir été inscrit 2x à un premier cycle dans la même option d’études ni inscrit 3x à un premier cycle, au cours des 5 années académiques précédentes
OU
-vous remplissez la condition n°3a : obtenir au moins 75% des crédits de votre programme annuel lors de l’inscription précédente (si vous avez travaillé cette année et que vous n’avez pas été inscrit à un cycle d’étude alors votre année se sera considéré comme 0crédits sur 0 et de ce fait vous ne remplissez pas cette condition).
OU
-vous remplissez la condition n°3b : avoir réussi au moins la moitié des crédits présentés lors de vos programmes d’étude des 3 dernières années (2015-2016, 2016-2017, 2017-2018) et au minimum 45 crédits.
Pour calculer le seuil de la moitié du programme annuel, vous devez compter pour chaque année en numérateur tous les crédits acquis (=réussis) et en dénominateur tous les crédits inscrits à chacun de vos programmes annuels (=crédits que vous avez présentez chaque année).

Au vu des éléments dont vous nous avez fait part, voici le calcul que vous devez effectuer :

2015-2016 : ?/ ? crédits
2016-2017 : ?/ ? crédits
2017-2018 : 0/0 crédits (si vous n’étiez pas inscrit dans un programme d’étude)

Total : 0/0 crédits

-la condition n°4 : vous vous réorientez, pour autant que vous n’ayez pas utilisé cette faculté au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir déjà été inscrit. De ce fait, si vous avez déjà changé de filière d’étude lors des 5 dernières années, vous ne rentrez pas dans la condition n°4 de l’article 5. Vous ne serez donc pas finançable même si vous vous réorientez.

Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous n’êtes pas finançable pour l’année académique prochaine. Vous avez alors la possibilité soit :

-D’introduire une dérogation (un recours interne) auprès d’une université ou d’une haute école. Ce recours ou cette dérogation a pour objectif de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même votre année d’étude. Sachez cependant que l’université ou la Haute Ecole n’ont aucune obligation d’accepter.
Vous devrez respecter des modalités pratiques pour l’introduction de cette demande (pour connaître ces modalités, le mieux est de contacter l’établissement ou de regarder dans le règlement des études de l’université ou de la haut e école). Vous devrez expliquer votre détermination à continuer vos études et les éventuelles raisons qui expliqueraient vos échecs multiples. Vous pouvez également expliquer ce que vous pourriez mettre en place pour augmenter vos chances de réussite. Si la haute école ou l’université accepte la dérogation, c’est elle qui financera votre année d’étude sur fond propre.

- de suivre des études autrement, en vous inscrivant dans des études en promotion sociale (il s’agit d’école pour adulte proposant des formations de niveau secondaire mais également de niveau supérieur (bachelier, Master, …) et proposant également des cours de langue par exemple en soirée).
En effet, les règles de financement de l’enseignement de plein-exercice ne s’appliquent pas aux inscriptions en promotion sociale.
Sachez également que si vous vous inscrivez dans une formation en promotion sociale, et que vous obtenez 75% des crédits de votre programme annuel, vous serez à nouveau finançable pour l’année académique suivante (2019-2020). De ce fait, vous pourrez retourner dans l’enseignement supérieur « ordinaire » (=universitaire , haute école ou école supérieure des arts).
Le bachelier en comptabilité est organisé en promotion sociale, mais toutes les orientations d'étude ne le sont pas. Pour connaître les études disponibles en promotion sociale et/ou les adresses des écoles, vous pouvez passer dans l’une de nos permanences en Région Bruxelles Capitale :
-1030 Schaerbeek : jeminforme.be/.../...
-1000 Bruxelles : jeminforme.be/.../...
-1070 Anderlecht : jeminforme.be/.../...

OU contacter le Centre Infor Jeunes le plus proche de chez vous (www.infor-jeunes.be/.../centre )

Vous trouverez également un schéma explicatif du décret financement sur la page suivante de notre site : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Anthony 20-04-2018 16:32
Bonjour,

Je suis étudiant bisseur en master 1 cette année. Ayant réussi 15 crédits l’année précédentes, j’aimerai savoir si la réussite de 30 crédit sur les 60 de cette année était suffisante pour pouvoir toujours être finançable et poursuivre mes étudesselon la condition 3, ou faut-il à nouveau réussir 45 crédits sur les 60 de cette année ?
Les crédits réussis de l’année précédente sont-ils prit en considération ?

Par ailleurs, vous avez mentionné pour la règle de la moitié :

« Il a obtenu, globalement au cours des 3 années précédentes (...) Les crédits obtenus lors de la toute 1e année d’étude échouée peuvent être pris en compte pour totaliser ces 45 crédits minimum exigés. »

Ainsi, ma première année de master m’étant défavorable, le calcul étant de 30/60 réussi cette année ce qui me donne la moitié de l'année réussit. Les 15 crédits défavorable de la première année peuvent ils être prit en compte pour atteindre le minimum de 45 crédits exigés, ce qui me permettrait d'etre finançable à partir de 45 crédits réussis sur les deux années ?

Bien à vous
Anthony
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 25-04-2018 11:23
Bonjour Anthony,

Comme vous l’avez sans doute lu plus haut sur cette page, la condition n°3a de l’article 5 du décret financement (gallilex.cfwb.be/.../... concerne uniquement l’inscription précédent le demande d’inscription. Les crédits que vous avez acquis lors des années académiques précédentes ne seront donc pas pris en compte. De ce fait, c’est sur cette année académique-ci (2017-2018) que vous devrez obtenir 75% des crédits de votre programme annuel pour pouvoir être considéré comme finançable l’année académique prochaine (2018-2019). Si vous présentez 60 crédits cette année académique-ci vous devrez donc en obtenir 45.

En ce qui concerne la condition n°3b, il est en effet possible de comptabiliser les crédits que vous avez obtenus lors de votre 1ère année en master. Mais vous devrez alors comptabiliser l’année complète. Le calcul se fera donc sur 2 ans.
Pour calculer le seuil de la moitié du programme annuel, vous devez compter pour chaque année en numérateur tous les crédits acquis (=réussis) et en dénominateur tous les crédits inscrits à chacun de vos programmes annuels (=crédits que vous avez présentez chaque année).
selon les informations que vous nous avez transmises, le calcul à faire est le suivant :

2016-2017 : 15/60 crédits
2017-2018 : 30/60 crédits

Total : 45/ 120 Crédits. Vous ne remplissez pas cette condition puisque vous n’avez pas minimum la moitié du total des crédits de votre programme annuel sur les deux années.

Dans votre cas de figure, si vous ne remplissez pas la condition la condition n°3a, ni la condition n° 3b, vous pourriez être finançable l’année académique prochaine en remplissant la condition n°4. Vous devrez par contre changer d’orientation d’étude.

Si vous n’êtes pas finançable, sachez qu’il est possible d’introduire une dérogation (appelé aussi recours interne) afin de pouvoir vous réinscrire dans l’université ou la haute école dans laquelle vous souhaitez poursuivre vos études, vous devrez respecter les modalités pratiques pour l’introduction de cette demande (pour connaître ces modalités, le mieux est de contacter l’établissement ou de regarder dans le règlement des études de l’université ou de la haute école).
Cette dérogation a pour objectif de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même votre année d’étude. Sachez cependant que l’université n’a aucune obligation d’accepter votre dérogation.

Si le recours interne est refusé, vous pourrez ensuite introduire un recours externe auprès de la CEPERI (Commission d’Examens des Plaintes des Etudiants Relatives à un Refus d’Inscription) de l’ARES (= institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur francophone). Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet ainsi que toutes les modalités sur cette page du site de l’ARES : ares-ac.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Justine 20-04-2018 10:59
Bonjour, puis-je me réinscrire en droit pour l'année académique 2018-2019?
Merci de votre réponse !
Voici mon parcours :
2015-2016: Bachelier Droit : (0 crédit)
2016-2017: Bachelier Histoire : (0 crédit)
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 24-04-2018 13:23
Bonjour Justine,

Pour savoir si vous serez finançable l’année académique prochaine (2018-2019), vous devrez prendre point par point les conditions prévues à l’article 5 du décret financement (gallilex.cfwb.be/.../... et voir si vous remplissez au moins l’une des conditions.

Au vu des explications que vous nous avez fournies, vous serez en principe, à nouveau finançable l'année académique prochaine (2018-2019) car vous remplirez la condition n°2 de l’article 5 du décret financement : « il s'inscrit à un premier cycle d'études, sans avoir été déjà inscrit deux fois aux études menant au même grade académique ni avoir été déjà inscrit trois fois à un premier cycle d'études au cours des cinq années académiques précédentes ». En effet, si vous reprenez les 5 années académiques précédentes, vous n’aurez été inscrit que 2 fois à des études supérieures (votre année de bachelier en droit en 2015-2016 et votre année de bachelier en histoire en 2016-2017.

Vous pourrez donc en principe vous réinscrire en bachelier en droit pour l’année académique prochaine (2018-2019).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# aymane 19-04-2018 12:57
Bonjour
je suis étudiant de nationalité belge j'ai pris mon baccalauréat au Maroc après j'ai retourné en Belgique pour terminé mes études alors j'avais des problèmes de langues et d'orientation comme conséquence j'avais ce parcours universitaire
2016-2017 BA1 sciences économique 0 crédits
2017-2018 BA1 Biologie en premier quad-ri 0 crédits
je viens de me rattrapé au niveau de langue et d'information sur l'orientation et ma question c'est et ce que je serai financier l’année prochaine pour une autre réorientation BA1
MERCI
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-04-2018 12:56
Bonjour aymane,

Pour savoir si vous serez finançable et de ce fait si vous pouvez ou non vous réinscrire dans un établissement d’enseignement supérieur (université, haute école ou école supérieur des arts) l’année académique prochaine (2018-2019), vous devrez prendre point par point les conditions prévue à l’article 5 du décret financement (gallilex.cfwb.be/.../... et voir si vous remplissez au moins l’une des conditions.

Au vu de vos explications, vous serez en principe, à nouveau finançable l'année académique prochaine (2018-2019) car vous remplirez la condition n°2 de l’article 5 du décret financement : « il s'inscrit à un premier cycle d'études, sans avoir été déjà inscrit deux fois aux études menant au même grade académique ni avoir été déjà inscrit trois fois à un premier cycle d'études au cours des cinq années académiques précédentes ». En effet, si vous reprenez les 5 années académiques précédentes, vous n’aurez été inscrit que 2 fois à des études supérieures (votre année de sciences économique en 2016-2017 et votre année de biologie cette année académique-ci (2017-2018)).

Vous pourrez donc vous inscrire dans un nouveau cursus l’année académique prochaine (2018-2019).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Zeor 19-04-2018 11:25
Bonjour,
Voici mon parcours:
Prépa Kine en France : échec
Bloc1 Kine en Belgique: 11/60
(Réorientation)
Bloc 1 ergo : 41/60
Je suis actuellement en promotion sociale en informatique
J’ai déjà validé. 31 crédits et je compte valider 60 crédits si j’y parviens pourrais-je retourner en première année de Kine ? Devrais-je refaire le tirage au sort ?
J’ai aussi appeler mon ancienne école et m’ont dit que je ne serais quand même plus financable pour une année de Kine pouvais-vous me confirmer cela.
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-04-2018 15:10
Bonjour Zeor,

D’après les informations que vous reprenez dans votre question, vous êtes (déjà) finançable sur base de l’article 5 point 3. b). et 3.a) si vous réussissez votre année. Vous pourrez en septembre vous réinscrire en haute école ou à l’université dans l’option que vous désirez (kiné ou autre).
( voir le décret : jeminforme.be/.../... )

Par contre, vous serez soumis au quota si vous ne remplissez pas l’une des conditions reprises sur cette page de notre site pour être considéré comme étudiant résident : jeminforme.be/.../... .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Fadi 12-04-2018 21:51
Bonjour, voici mon parcours universitaire:

2013-2014: BA1 business 9/60 credit
2014-2015: BA1 business 19/51 credit
2015-2016: Année sabatique
2016-2017: BA1 Sciences politiques 15/60 credit

On m'a proposé de prendre 3 cours isolés pour prouver que je peux réussir. En réussissant les examens, serais-je considéré comme "finançable"? Pourrais-je me réinscrire en Sciences po ou me réorienté?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-04-2018 15:15
Bonjour Fadi,

L’établissement scolaire déterminera si vous remplissez les conditions pour être étudiant finançable.
Pour cela, il prendra en compte les conditions reprises dans l’article 5 du « Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études : jeminforme.be/.../... ».
Dans votre situation, vous ne remplissez actuellement aucune des conditions. De plus, la réussite de cours isolées n’est pas prise en compte dans l’évaluation d’une année scolaire, car ce n’est pas une inscription à un bachelier.

Cependant, puisque vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription. Si l’établissement a repris dans votre dossier cette proposition, il peut en tenir compte. MAIS Attention, l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation ou recours puisque vous êtes non finançable.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Camus 29-01-2018 22:17
Bonjour, mon fils a raté 2x la première année en graduat informatique, il s'est donc inscrit cette année en 1ère à l'université en sciences bio médicales pour se rendre compte qu'il aurait dû faire infirmier A1 ! Peut-il changer maintenant d'orientation en janvier ? Si non et s'il doit terminer son année, dans le cas où il la rate, peut-il continuer ses études dans le supérieur pour recommencer infirmier ? Ou doit-il obligatoirement se diriger vers l'enseignement de promotion sociale ? Merci pour votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 01-02-2018 12:55
Bonjour Camus,

La date limite pour les inscriptions dans l’enseignement supérieur était celle du 31 octobre. Il n’est en principe pas possible de changer d’orientation d’étude en milieu d’année académique, cependant il est parfois possible d’introduire une demande d’inscription tardive. Pour ce faire, votre fils devra adresser sa demande de dérogation à l’attention du Ministre via son établissement d’enseignement supérieur, c’est ensuite lui qui remettra un avis. C’est sur base de cet avis que le Gouvernement attribuera à votre fils la dérogation requise. Une fois l’avis envoyé, le Ministre répond à l’établissement qui informera votre fils de la décision d’octroi ou non de la dérogation.

Concernant son caractère finançable : votre fils est pour cette année académique-ci (2017-2018) encore finançable.
Pour l’année académique prochaine 2018-2019, il devra voir au début d’année s’il remplit au moins l’une des conditions de l’article 5 du décret financement (gallilex.cfwb.be/.../....
Au vu de la situation que vous nous décrivez, votre fils pourrait éventuellement être finançable pour l’année académique prochaine (2018-2019) s’il remplit la condition n°3a ou 3b de l’article 5 :

- la condition n°3a : il devra pour ce faire obtenir au minimum 75% des crédits de son programme annuel lors de cette année académique-ci (2017-2018).
Si par exemple il est inscrite à 60 crédits (pour 2017-2018), il devra au minimum obtenir 45 crédits.

- la condition n°3b de l’article 5 : il devra obtenir au moins la moitié des crédits présentés lors de ses programmes d’étude des 3 dernières années (2015-2016, 2016-2017, 2017-2018), ET au minimum 45 crédits.
Pour calculer le seuil de la moitié du programme annuel, vous devez compter pour chaque année en numérateur tous les crédits acquis (=réussis) et en dénominateur tous les crédits inscrits à chacun de ses programmes annuels (=crédits qu’il aura présentés chaque année).
Vous trouverez des informations à ce sujet plus haut sur cette page et vous trouverez également un schéma explicatif concernant les conditions à remplir pour être considéré comme étant finançable sur la page suivante de notre site : jeminforme.be/.../...

Dans le cas où votre fils ne serait plus finançable pour l’année académique prochaine (2018-2019), il ne pourra en principe plus se réinscrire dans une haute école, une université ou une école supérieure des arts SAUF s’il introduit une dérogation (un recours interne) auprès d’une université ou d’une haute école et que cette dernière est acceptée.
Ce recours ou cette dérogation a pour objectif de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même son année d’étude. Sachez cependant que l’université ou la Haute Ecole n’ont aucune obligation d’accepter.
Votre fils devra respecter les modalités pratiques pour l’introduction de cette demande (pour connaître ces modalités, le mieux est de contacter l’établissement ou de regarder dans le règlement des études de l’université ou de la haut e école). Si le recours interne est refusé, il pourra ensuite introduire un recours externe auprès de la CEPERI (Commission d’Examens des Plaintes des Etudiants Relatives à un Refus d’Inscription) de l’ARES (= institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur francophone). Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet ainsi que toutes les modalités sur cette page du site de l’ARES : ares-ac.be/.../...

Il est en effet possible de suivre des études autrement, en s’inscrivant dans des études en promotion sociale (il s’agit d’école pour adulte proposant des formations de niveau secondaire mais également de niveau supérieur (bachelier, Master, …) et proposant également des cours de langue par exemple en soirée).
Dans le cas où votre fils s’inscrit dans une formation en promotion sociale, et qu’il obtient 75% des crédits de son programme annuel, il sera à nouveau finançable pour l’année académique suivante (2019-2020). De ce fait, il pourra retourner dans l’enseignement supérieur « ordinaire » (=universitaire , haute école ou école supérieure des arts).
En effet, les règles de financement de l’enseignement de plein-exercice ne s’appliquent pas aux inscriptions en promotion sociale.
Pour connaître les études disponibles en promotion sociale et/ou les adresses des écoles, votre fils et/ou vous pouvez passer dans l’une de nos permanences en Région Bruxelles Capitale :
-1030 Schaerbeek : jeminforme.be/.../...
-1000 Bruxelles : jeminforme.be/.../...
-1070 Anderlecht : jeminforme.be/.../...

OU contacter le Centre Infor Jeunes le plus proche de chez vous (www.infor-jeunes.be/.../centre )

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Tiffany 19-01-2018 12:49
Bonjour,


J'aimerais savoir à partir de quand je suis à nouveau considérée comme "finançable", voici mon parcours :

- 2011-2012 : pharma, échec
- 2012-2013 : médecine, échec
- 2013-2014 : médécine, échec

- 2014-2015 : thanatopraxie (cours du soir, IFAPME) réussite
- 2015-2016 : thanatopraxie (cours du soir, IFAPME) réussite, diplômée

2016-2017 : intérimaire et CDD
2017-2018 : CDD


Merci pour votre réponse.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 24-01-2018 15:59
Bonjour Tiffany,

Vous devez reprendre les conditions de l'article 5 du décret sur le financement (jeminforme.be/.../... point par point.
D’après votre parcours, vous remplissez les points 1, 2 et 4 de l’article 5. Vous êtes donc finançable pour l’année académique 2018-2019.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Tiffany 26-01-2018 12:33
Bonjour,


Merci pour votre réponse. Je n'ai pas été assez précise dans ce que je voulais vous demander.

Mon dernier échec remonte à l'année 2013-2014 en médecine. Si je veux réessayer en médecine, est-ce possible (malgré mes deux tentatives) après les 5 années d'attente ?

Ma deuxième question :

Vous dites que je suis finançable pour l'année 2018-2019. Mon dernier échec est de l'année 2013-2014, donc plus les 5 ans ça fait 2018-2019 ce qui veut dire que j'entamerai ma dernière année où je ne suis pas encore finançable, non ? Je ne dois pas attendre 2019-2020 pour reprendre des études comme étudiante finançable ?

Je ne sais pas si je suis assez claire...

Merci pour votre patience et votre réponse.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 29-01-2018 15:45
Bonjour Tiffany,

La règlementation a changée, il ne faut plus attendre 5 ans pour pouvoir reprendre des études supérieures, mais remplir l’une des conditions du Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études du 11-04-2014.
Comme nous vous l’avons indiquer dans notre réponse précédente, vous devrez reprendre point par point l’article 5 du décret sur le financement (jeminforme.be/.../... ) pour déterminer si vous êtes finançable.
En reprenant votre situation sur ces 5 dernières années :
- 2013-2014 : médecine, échec -> ?/60 crédits
- 2014-2015 : thanatopraxie ->0/0 crédits
- 2015-2016 : thanatopraxie -> 0/0 crédits
- 2016-2017 : intérimaire et CDD ->0/0 crédits
- 2017-2018 : CDD -> 0/0 crédits

Donc cet article reprend :

- Un étudiant est finançable s'il remplit, outre les conditions prévues à l'article 3, au moins une des conditions académiques suivantes :
1° il s'inscrit à un cycle d'études, sans avoir été déjà inscrit deux fois à des études de même cycle au cours des cinq années académiques précédentes; - Vous remplissez cette condition, puisque vous avez été inscrite qu’une fois sur les 5 dernières années. -

2° il s'inscrit à un premier cycle d'études, sans avoir été déjà inscrit deux fois aux études menant au même grade académique ni avoir été déjà inscrit trois fois à un premier cycle d'études au cours des cinq années académiques précédentes; - Vous remplissez cette condition, puisque vous avez été inscrite qu’une fois sur les 5 dernières années. –

3° il se réinscrit à un cycle d'études après y avoir acquis
a) au moins 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente; - Cette condition n’est pas à prendre en compte puisque vous n’étiez pas inscrite cette année à des études supérieures. -
b) ou, globalement au cours des trois années académiques précédentes,
i) au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels, compte non tenu de l'année académique de sa première inscription au cycle, si elle lui est défavorable;
ii) et au moins 45 crédits; cette dernière condition ne s'applique pas aux étudiants inscrits en vertu de l'article 151 du décret du 7 novembre 2013. - Cette condition n’est pas à prendre en compte puisque vous n’étiez pas inscrite sur les 3 dernières années à des études supérieures. -

4° Il se réoriente, pour autant qu'il n'ait pas utilisé cette faculté au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant. Vous remplissez cette condition puisque vous avez été inscrite qu’une seul fois en médecine sur les 5 dernières années.

Vous remplissez donc les conditions pour reprendre des études de médecine l’année prochaine.

Attention, lors de votre inscription vous devrez justifier les activités que vous avez eues durant ses 4 dernière années pour prouver que vous n’étiez pas inscrite dans une école supérieure. N’hésitez pas à joindre une attestation d’inscription comme demandeuse d’emploi, les contrats de travail que vous avez eu ou les attestations des formations que vous avez suivis ou tous autres documents pouvant justifier vos 4 dernières années. S’il vous est impossible de fournir des documents pour certaines périodes vous pouvez fournir une déclaration sur l’honneur dans laquelle vous reprenez que vous êtes dans l’impossibilité matérielle de fournir des documents justificatifs (disposition du décret paysage ci-dessus en lien sur notre site article 95).


Depuis septembre 2017, un examen d’admission en 1ère année des études en sciences médicales et dentaires est organisé pour l’ensemble des étudiants inscrits (résidents et non-résidents).
Pour réussir l'examen d'entrée et d'accès, le candidat doit obtenir une moyenne d'au moins 10/20 pour chacune des parties, avec un minimum de 8/20 pour chaque matière composant les deux parties de l'examen. Les étudiants ayant réussi reçoivent une attestation de réussite et d'accès qui leur permette de s’inscrire dans l’université auprès de qui ils ont demandé leur inscription. Les dates d’inscriptions et plus d’explications pour l’examen d’admission sont reprises sur le site des universités ou de l’ARES : ares-ac.be/.../... .


Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 

La une
d'Infor Jeunes

Infor Jeunes asbl engage un Informateur(trice) ACS   Description de l’ASBL, institution Infor Jeunes est un centre généraliste, bruxellois, francophone, d'information des jeunes. L'asbl Infor Jeun...
Infor Jeunes engage un(e) animateu(trice). Description de l’ASBL, institutionInfor Jeunes est un centre généraliste, bruxellois, francophone, d'information des jeunes.L'asbl Infor Jeunes est recon...
Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...
www.mobilitedesjeunes.be : le site sur la mobilité internationale des jeunes (Wallonie – Bruxelles), initiative de l’asbl Infor Jeunes et du BIJ (Bureau international jeunesse). Le site est divisé en...
Besoin d'une information socio-juridique sur vos droits en matière d'études, formations, travail, métiers, loisirs, vacances, vie familiale et affective, droits et citoyenneté, mobilité internationale...
Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/inforjeunesasbl et retrouvez toutes nos activités et ateliers
Salle à louer à Schaerbeek, à proximité de la Place Dailly, pour différents types d'événements. Pour locations ponctuelles  Cours  Stages Ateliers Séminaires Conférences Réunions Formations ...