Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

Et en cas d'échecs répétés?

C'est le Décret du 11/04/2014 (mis à jour 29/07/2016) adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études qui définit les règles de financement des étudiants ayant échoués plusieurs fois.

Le Décret paysage du 07/11/2013 (mis à jour 25/01/2017) a défini de nouvelles règles concernant les études supérieures: organisation des études et statut de l'étudiant, établissements visés par l'organisation des études de plein exercice, structures de l'enseignement supérieur. Le « Décret paysage » supprime le concept d’inscription à une année d’étude pour le remplacer par un concept d’inscription à un cycle d’études où l’étudiant constitue son programme annuel personnel qu’il soumet à l’accord du jury. . Cependant, l’étudiant qui s’inscrit pour la 1ère fois dans un 1er cycle d’études se voit automatiquement associé 60 crédits prédéfinis (sauf allègement). La réussite ou l’échec est déterminé sur base des crédits obtenus pour les unités d’enseignement dont l’évaluation est suffisante. Le nombre de crédits acquis conditionne  la qualité d’étudiant finançable et l’accès, pour les étudiants de première année, à la suite des unités d’enseignement.

Nouvelles règles de financement

Elles s’appliquent à tous les étudiants ayant la nationalité d’un pays membre de l’Union européenne ainsi qu’ à certaines catégories d’étudiants ressortissants d’un pays hors UE (voir article 3 du Décret du 11/04/2014 adaptant le financement) .

A partir de l’année académique 2014-2015, est finançable (sauf si le régime transitoire s’applique : voir anciennes règles ci-dessous), l’étudiant qui remplit l’une des conditions suivantes :

  • Il n’a pas été inscrit 2x à des études de même cycle (bachelier ou master), au cours des 5 années académiques précédentes
  • Il n’a pas été inscrit 2x à un premier cycle dans la même option d’études ni inscrit 3x à un premier cycle,  au cours des 5 années académiques précédentes
  • Il a obtenu au moins 75% des crédits de son programme annuel lors de l’inscription précédente. Transitoirement, pour l’année académique 2016-2017, est finançable l’étudiant qui a obtenu au minimum 45 crédits OU 75% des crédits du programme annuel lors de l’inscription précédente.
  • Il a obtenu, globalement au cours des 3 années précédentes (sans tenir compte de la toute 1ère année si elle a été échouée), au moins la moitié des crédits du total de ses programmes annuels ET au moins 45 crédits (sauf pour les étudiants en étalement). Les crédits obtenus lors de la toute 1e année d’étude échouée peuvent être pris en compte pour totaliser ces 45 crédits minimum exigés.
  • Il se réoriente, pour autant qu'il n'ait pas utilisé cette faculté au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir déjà été inscrit.

Pour comptabiliser le passé académique :

  • Les années académiques antérieures à 2013-2014 (Etudes universitaires) ou à 2014-2015 (Hautes Ecoles et Ecoles Supérieures des Arts) sont comptabilisées à 60 crédits en cas de réussite et 0 crédit en cas d’échec, peu importe le nombre de crédits réellement obtenus.
  • Les inscriptions aux années académiques précédentes ayant conduit à l’obtention d’un grade académique ne sont pas prises en compte.
  • Toutes les autres inscriptions aux études supérieures (suivies en Communauté française ou hors de celle-ci) sont prises en compte.
  • Les deux parties d’un étalement sous Bologne ne comptent que comme une seule et même inscription à des études de même cycle.
  • Est comptabilisé comme 0 crédit : un échec ou un abandon à un concours ou à une épreuve permettant d’entreprendre/poursuivre des études supérieures en dehors de la communauté française à l’issue d’une année d’étude préparatoire ou générale menant à ce concours/cette épreuve.


Quelques règles particulières :

  • L’étudiant n’est plus finançable si, au cours des cinq années académiques précédentes, il a déjà acquis plus de deux grades académiques de même niveau pour lesquels il a déjà été pris en considération pour le financement durant une année académique au moins. Pour permettre l’inscription aux études de spécialisation de même niveau ou à plusieurs finalités d’un master, il est donc possible de comptabiliser jusqu’à trois grades de même niveau.
  • Pour l’agrégation, un étudiant n’est finançable que pour les 30 premiers crédits du programme. Un étudiant qui désirerait recommencer son année d’agrégation n’est donc pas finançable sauf dérogation.
  • Les étudiants qui ont échoué à deux reprises à un concours à l’issue d’une année d’études supérieures préparatoire sont non finançables en vue d’une inscription dans la filière d’études visée par le concours. Est notamment visée la première année commune aux études de santé (PACES). 
  • L’étudiant qui se réoriente en cours d’année bénéficie d’un calcul avantageux pour la comptabilisation des crédits auxquels il a été inscrit avant sa réorientation.


Consultez ici notre schéma "Echecs répétés"

Les anciennes règles de financement continuent à s’appliquer …

Les anciennes règles de financement s’appliquent, transitoirement, aux étudiants inscrits à un cycle d’études organisé selon les anciennes dispositions (cf. Décret de Bologne du 31/03/2004).
Depuis l’année 2014-2015, toutes les 1e années d’études de bachelier sont organisées selon les dispositions du Décret paysage. Toutefois, les autres années d’études peuvent encore être organisées selon les dispositions « Bologne » (sauf les conditions d’évaluations et de dispenses), au plus tard, jusque l’année académique 2016-2017 pour le bachelier et l’année académique 2017-2018 pour le master.

Pour RAPPEL, ne sont pas finançables, durant 5 ans suivant le dernier échec:

  • Ceux qui ont échoué 2x la même année d’études d’une même option, dans l’enseignement supérieur non-universitaire (en Belgique ou à l’étranger).
    Exemples :
    • L’étudiant échoue 2x 1ère chimie en haute école, il peut recommencer en haute école à condition de changer d’option. Cependant, à l’université, il peut recommencer des études de chimie.
    • L’étudiant échoue 2x 2ème immobilier en haute école, il ne peut pas recommencer à moins de changer d’option en recommençant à partir de la 1ère (sauf si une passerelle lui permet l’accès à une option différente dans une année supérieure).
  • Ceux qui ont échoué 2x la même année d’études d’une même option, dans l’enseignement supérieur universitaire (Belgique ou à l’étranger).
    Exemples :
    • L’étudiant échoue 2x 1ère sciences politiques à l’université, il peut recommencer à l’université à condition de changer d’option. Il peut aussi refaire une 1ère en haute école.
    • L’étudiant échoue 2x 3ème médecine à l’université, il ne peut pas recommencer à moins de changer d’option en recommençant à partir de la 1ère (sauf si une passerelle lui permet l’accès à une option différente dans une année supérieure).
  • Ceux qui ont échoué 3x la même année d’études, peu importe l’option, dans l’enseignement supérieur non-universitaire ou universitaire (en Belgique ou à l’étranger) ;
    Exemples :
    • L’étudiant échoue 1x 1ère comptabilité, 1x 1ère soins infirmiers et 1x 1ère sciences en psychologie, il ne peut plus recommencer ni en haute école ni à l’université
    • L’étudiant échoue 2x 1ère électromécanique et 1x 1ère sciences de l’ingénieur, il ne peut plus recommencer ni en haute école ni à l’université       

Dérogation

Lorsque l’étudiant n’est plus finançable, il a la possibilité de faire une demande de dérogation auprès du Jury de l’Université ou de la Haute Ecole pour pouvoir à nouveau recommencer son année mais l’Université ou la Haute Ecole n’a aucune obligation d’accepter.
L’étudiant doit adresser une lettre écrite motivée au Jury de l’établissement scolaire (pour connaître la date limite, contactez l’école/l’université à laquelle vous voulez adresser votre demande de dérogation).
Cette lettre doit expliquer votre détermination à continuer ces études ainsi que les circonstances pouvant justifier vos multiples échecs. Vous pouvez aussi mentionner ce qui a été (sera) mis en place pour augmenter vos chances de réussite.

!!! Si l’école/l’université accorde la dérogation, elle financera l’année sur ses propres fonds, l’étudiant ne devra donc payer que les frais d’inscription ordinaire.

Alternatives

Ces règles de financement ne concernent pas l’enseignement supérieur de promotion sociale. Dès lors, l’étudiant non-finançable peut se réorienter vers cet enseignement afin de poursuivre des études supérieures.
!!! Attention: les années échouées en promotion sociale sont comptabilisées pour évaluer le caractère finançable d’un étudiant qui voudrait se réorienter vers l’enseignement supérieur de plein exercice. Similairement, un étudiant qui obtient au moins 75% des crédits du programme annuel (transitoirement pour 2016/ 2017, 75% des crédits du programme annuel ou 45 crédits) dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, est à nouveau finançable s’il veut retourner vers les universités/hautes écoles/écoles supérieures des arts l’année suivante.
L’enseignement de promotion sociale organise des bacheliers d’enseignement supérieur de type court (quelques masters également). Les cours se déroulent en soirée, en journées ou en horaires adaptés.

Vous trouverez la liste des bacheliers existants à Infor Jeunes et pour la Région bruxelloise sur www.prosocbru.be .

Important à savoir

Désinscription avant le 1e décembre
Dans l'enseignement supérieur non-universitaire et universitaire, l'étudiant, qui ne souhaite pas continuer son année d’études, doit se désinscrire avant le 1er décembre de l'année académique: son année scolaire entamée ne sera pas reprise dans le calcul du nombre d'inscriptions et le minerval peut lui être remboursé sauf 10% qui restent dus !

Vérification du statut d’étudiant finançable

L’étudiant doit produire des justificatifs relatifs à son passé académique et non académique (par exemple s’il ne s’est pas inscrit dans l’enseignement supérieur dès l’obtention de son CESS ou s’il a interrompu ses études supérieures pendant une ou plusieurs années) pour les 5 années académiques précédant son inscription. Il doit pouvoir fournir des preuves suffisantes par tout document officiel probant (exemples : attestation d’inscription à Actiris/Forem/Vdab, billet d’avion en cas de voyage, contrat de travail, convention de bénévole, cours de langues, formation, certificats médicaux, etc.). Une déclaration sur l’honneur de l’étudiant témoignant de l’impossibilité matérielle de fournir de tels documents peut être présentée.

Notons que lors de la demande d’inscription, l’étudiant est tenu de déclarer toutes ses inscriptions préalables à des études supérieures et les résultats de ses épreuves au cours des cinq années académiques précédentes, sauf s’il poursuit des études auprès du même établissement. Toute omission est considérée comme fraude à l’inscription.

L’établissement scolaire peut procéder à une inscription provisoire, jusqu’au 30 novembre au plus tard, (un prolongement des délais est possible si le retard dans la délivrance des documents manquants n’est pas de la responsabilité des étudiants) dans l’attente de documents manquants.

MAJ 2017

POSEZ UNE QUESTION ---- ATTENTION! VOUS ETES SUR UN SITE D'INFORMATIONS BELGES FRANCOPHONES ---- (cochez la case *recevoir une notification* pour être averti automatiquement de notre réponse)


Code de sécurité
Rafraîchir

questions  

 
# alexis 20-07-2017 16:24
Bonjour monsieur, madame,



voilà, j'ai effectué 3 premières années de médecine (j'ai donc introduit une dérogation pour ma 3iéme première année).

Seulement, au bout de ces 3 ans, je n'ai pas réussis, j'ai donc entamé une nouvelle dérogation pour la faculté de pharmacie qui a été accepté, j'ai alors validé cette première année de pharmacie avec 45 crédits, je suis actuellement en bloc 2 et au terme de la session de juin, j'ai validé 35 crédits, ma question est donc la suivante, si au terme de la seconde session je n'atteint pas les 45 crédits, serai-je considéré comme non financable ?



Bien à vous.



ps : j'ai posé la question a de nombreux responsables mais j'ai reçu plusieurs réponses parfois contradictoire.
Répondre
 
 
# FA003 20-07-2017 07:50
Bonjour, j'aimerai savoir quelles sont mes options suite à mon parcours scolaire :
2014 - 2015 : Bac 1 PSYCHO 30 crédits validés
2015 -2016 : Bac 1 PSYCHO 0 crédit validé
2016 - 2017 : Bac 1 ROM 0 crédit validé.
Je souhaite faire une année de pause pour trouver ma voie et régler les différents problèmes familiaux qui ont joué sur mes études.
Me sera-t-il posible après cet année (donc en 2018-2019) de m'inscrire en haute école ?

Merci d'avance.
Répondre
 
 
# Mulunda 19-07-2017 20:38
Bonjour,

Voila j'ai fait des études en Haute école. Avant ses années j'étais en secondaire.

2015/2016: 1ère droit 41 crédits acquis
2016/2017: 1ère droit 14 crédits acquis en janvier. Je ne plus continué après janvier car durant la période d'examen (janvier 2017) j'ai ne pas présenté un examen qui ma bloqué pour les restant d'examens (juin, septembre).

J'aimerais savoir si je peut pour l'année 2017/2018 reprendre en 1ère droit ? ou pour pouvoir reprendre en droit je doit faire une dérogation ?

Merci d'avance.
Répondre
 
 
# MHD 17-07-2017 23:05
Je suis etudiant hors UE:

2012/2013 : ingénierie au maroc réussite.
2013/2014: abandon ingenierie au maroc
2014/2015: 1ere sciences po 40/60
2015/2016: 1ere sciences po 20/45
2016/ 2017: bloc 2 science po ( avec dérogation) 29/64 ( je dois encore repasser des examens en aout)

Je comptabilise donc 99 credits sur 169, ce qui représente plus de la moitié.
J’aimerais savoir si je reste encore finançable si je rate toute ma session d'aout ?
L’ucl m’a aussi informé que le calcul n’était pas aussi facile que ça et que d’autres éléments peuvent entrer en jeu, qu’en est il de ces éléments ?

Je vous remercie d’avance pour votre aide.

Bien a vous.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 19-07-2017 09:51
Bonjour MHD,

Pour être finançable l’année académique prochaine, vous devrez remplir l’une des conditions de l’article 5 du décret financement (gallilex.cfwb.be/.../.... Dans votre cas, vous remplissez, en effet, la condition n°3 b : avoir obtenu la moitié des crédits du total de vos programmes annuels des 3 dernières années Et minimum 45 crédits. Dans votre cas, vous devez donc en effet calculer les crédits obtenus sur 2014-2015, 2015-2016 et 2016-2017.

2014-2015 : 40/60 crédits
2015-2016 : 20/45 crédits
2016-2017 : 29/64 crédits

Total : 89/169 crédits (la moitié de 169 étant 84,5 ; vous avez bien obtenu la moitié des crédits du total de vos programmes annuels ET plus de 45 crédits).

Ce à quoi l’université voulais peut être que vous soyez attentif est le fait que si vous êtes citoyen originaire d’un pays hors EEE en séjour limité pour raison d’étude (carte A), pour pouvoir continuer à suivre vos études en Belgique, vous allez devoir renouveler votre titre de séjour pour étudiant.
Ce titre peut vous être refusé, voir retiré si l’office des étranger estime que vous prolonger de manière excessive vos études (ex : en l’absence de réussite durant plusieurs années).

Vous pouvez également vous adressez directement auprès du service des inscriptions de l’UCL afin de savoir de quels autres éléments seraient pris en compte pour votre réinscription l’année académique prochaine (2017-2018).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Emily 27-06-2017 20:03
Bonjour, je vous explique ma situation:
- 2013-2014 : bloc 1 droit (université)
- 2014-2015 : bloc 1 droit (université)
- 2015-2016 : bloc 1 droit (université)
- 2016-2017 : bloc 1 marketing (haute école) et en cours d'année j'ai changé pour aller en bloc 1 en droit en haute école.

Après tout ça, est-ce encore possible pour moi de changer d'orientation ou ai-je puisé toutes mes chances?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 29-06-2017 09:33
Bonjour Emily,

D’après la règlementation en vigueur, l’établissement supérieur dans lequel vous tenterez de vous inscrire considèrera en principe que vous vous êtes déjà réorientée en 2016-2017 puisque vous étiez inscrite en marketing (c’est le début d’année qui compte).

Puisque vous ne pourrez en principe pas invoquer la condition de « réorientation » (demandez tout de même confirmation à votre établissement !), vous devrez obligatoirement , pour être finançable en 2017-2018 :
° soit réussir au moins 75% des crédits présentés en 2016-2017;
° OU soit au cours des trois dernières années (2016-2017 ; 2015-2016 ; 2014-2015) avoir réussi au moins la moitié des crédits présentés ET au moins un minimum de 45 crédits.

Dans l’hypothèse où vous ne seriez pas finançable, vous pourrez toujours introduire un recours interne auprès de votre établissement pour tenter de vous inscrire quand même (vous devrez pour cela respecter les indications contenues dans le règlement des études de l’établissement qui refusera votre inscription). Si ce recours interne est refusé, vous pourrez ensuite introduire un recours externe auprès de la CEPERI (Commission d’Examens des Plaintes des Etudiants Relatives à un Refus d’Inscription) de l’ARES (= institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur francophone). Toutes les modalités sur cette page du site de l’ARES : ares-ac.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Soline 27-06-2017 10:49
Bonjour,

Ma question : Est ce que je peux recommencer pour la "4ième" fois ma "2ième" en école supérieure???

Ma situation :
2013-2014 : 58.79%
2014-2015 :50,7%
2015-2016 :45 crédits/65
2016-2017 :10 crédits/30 (A savoir que dans le module de 20 crédits que j'ai raté, il y a deux cours dont je suis dispensée car je les ai réussi en 2014-2015)

Merci d'avance !
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 28-06-2017 11:45
Bonjour Soline,

Le calcul se base sur le nombre de crédit validé. Si vous n’avez pas validé les crédits de l’unité dans laquelle vous êtes dispensée de deux examens, votre dispense n’aura aucun effet.

Nous ne pouvons pas vous répondre avec précision sans connaître le nombre de crédits validés en 2014-2015. En principe, que vous étudiiez en Haute Ecole ou en Université votre cursus est exprimé en crédits.
En effet, dans votre situation, pour être finançable, vous devrez :
° soit avoir réussi au moins la moitié des crédits présentés lors de vos programmes d’étude des 3 dernières années (2016-2017, 2015-2016, 2014-2015) ET au minimum 45 crédits.
° soit vous réorienter A CONDITION que vous ne vous soyez pas déjà réorienté au cours des 5 dernières années.

Dans l’hypothèse où vous ne seriez pas finançable, vous pourrez toujours introduire un recours interne auprès de votre établissement pour tenter de vous inscrire quand même (vous devrez pour cela respecter les indications contenues dans le règlement des études de l’établissement qui refusera votre inscription). Si ce recours interne est refusé, vous pourrez ensuite introduire un recours externe auprès de la CEPERI (Commission d’Examens des Plaintes des Etudiants Relatives à un Refus d’Inscription) de l’ARES (= institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur francophone). Toutes les modalités sur cette page du site de l’ARES : ares-ac.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Jean Gab1 26-06-2017 23:19
Bonjour

Je suis un etranger et voici mon parcour:

2013-2014-diplomé en soins infirmier( dans mon pays)

2014-2015- infirmier (dans mon pays)

2015-2016- droit 40 credits/60 echec (belgique)

2016-2017- 1ere annee soins infirmiers en cours

Combien de credit dois je obligatoirement avoir cette annee afin de rester dans les criteres de financabilite?

Merci
Répondre
 
 
# InforJeunes 28-06-2017 14:34
Bonjour Jean Gab1 ,

Pour déterminer si vous pourrez reprendre des études l’année prochaine, les établissements regarderont si vous remplissez les conditions de financement.
Pour cela vous devez vous référer à l’article 5 point 3 : gallilex.cfwb.be/.../... .
Celui-ci reprend que pour vous réinscrire à un cycle d’études, vous devrez avoir acquis :
- Soit au moins 75% des crédits de votre programme annuel lors de l'inscription précédente (impossible puisque vous n’étiez pas inscrit en 2016-2017)
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel et avoir au moins 45 crédits (Possible en fonction du nombre de crédits que vous avez acquis sur les 3 dernières années : 0/0 + 40/60 + ?/60 = ?/120 - donc vous devez réussir un minimum de 20 crédits .
Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.
Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription en 1ère année ou 2ème , l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation ou recours si vous êtes non finançable.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
Répondre
 
 
# Jerome 26-06-2017 16:16
Bonjour,
Je suis français et j'ai effectué mes études à l'université de Luxembourg.
2013-2014 : bachelor en économie ( échec )
2014-2015 bachelor en lettre ( 1 ere année )
2015-2016 bachelor en lettre ( 2 eme année ) ( +/- 90 ects sur ces deux années )
2016-2017 admis en 3 années mais arrête au novembre/décemb re suite à des soucis de santé de ma mère.
Depuis je travail et j'aimerai m'inscrire à hec.
Je ne sais donc pas si je suis considéré encore comme un étudiant finançable, pourriez vous m'aidez ?
Merci beaucoup !
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 27-06-2017 13:15
Bonjour Jerome,

Vous serez finançable pour vous inscrire à HEC (l’école de commerce de l’Université de Liège*) seulement si vous avez réussi – au cours des trois dernières années d’études (2016-2017 ; 2015-2016 ; 2014-2015) au moins la moitié des crédits présentés ET au minimum 45 crédits.
Nous vous invitons à effectuer le calcul suivant : crédits réussis / crédits du programme annuel d’étude.

*Si vous souhaitez vous inscrire à HEC Paris, qui est une école française, vous ne devez pas tenir compte des informations contenues sur cette page ou de notre réponse qui ne concernent que la Belgique.

Dans l’hypothèse où vous ne seriez pas finançable, vous pourrez toujours introduire un recours interne auprès de votre établissement pour tenter de vous inscrire quand même (vous devrez pour cela respecter les indications contenues dans le règlement des études de l’établissement qui refusera votre inscription). Si ce recours interne est refusé, vous pourrez ensuite introduire un recours externe auprès de la CEPERI (Commission d’Examens des Plaintes des Etudiants Relatives à un Refus d’Inscription) de l’ARES (= institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur francophone). Toutes les modalités sur cette page du site de l’ARES : ares-ac.be/.../...


Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# GA 26-06-2017 14:28
Bonjour,

Je suis étudiant en sciences politiques et j'ai passé ma première année en cours de cycle a 49 crédits. Cette année j'ai raté pas mal de cours, je ne suis pas sur d'avoir mes 30 crédits de 2e ni de confirmer mes crédits ratés de première. Suis-je finançable si à la fin de l'année je n'ai ni mes 30 crédits de 2e et toujours un cours de 1ère en résiduel ? Cela me paraîtrait étrange de ne pas pouvoir être finançable, n'ayant pas redoublé.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 28-06-2017 13:08
Bonjour GA,

Maintenant nous ne parlons plus de crédits résiduels ni d’année d’études, mais de poursuite vers les blocs d’études suivantes tant que vous remplissez les conditions de réussite et que vous êtes finançable ; voir les conditions de financements décrites ci-dessus.
Vous aurez la possibilité de prendre dans votre programme d’études l’année prochaine des cours du bloc 3 uniquement si vous avez réussi les prérequis et ou les corequis nécessaires au 1er et au 2ème bloc vous y donnant accès.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Adeline 25-06-2017 13:59
Bonjour,
J'ai 22ans j'ai fait deja 3 premieres en haute ecoles dans des branches differentes. Puis je commencer un bachelier à l'université ? Je ne serais plus financable mais puis je le faire a mes frais ? Et à combien est ce que ca me reviendrait ??
Merci.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 27-06-2017 09:46
Bonjour Adeline

Non, si vous n’êtes plus finançable pour l’année académique prochaine (2017-2018), vous ne pourrez pas vous inscrire ni dans une haute école, ni dans une université, ni dans une école supérieure des arts, puisque le décret financement est d’application tant tous ces établissements.
Il n’est pas possible d’être considérée comme finançable même si vous payez vous-même vos études. Il n’est en effet pas prévu que les étudiants puissent payer eux-mêmes leurs années d’étude.

Si vous n’êtes pas finançable pour l’année académique prochaine, et que l’université ou la haute école dans laquelle vous souhaitez vous rendre refuse votre inscription, sachez que vous êtes en droit d’introduire un recours interne (et parfois avant cela une demande de dérogation), dont l’objectif est de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même le financement de votre année d’étude. Vous allez devoir expliquer votre détermination à continuer vos études et les éventuelles raisons qui expliqueraient vos échecs multiples. Vous pouvez également expliquer ce que vous pourriez mettre en place pour augmenter vos chances de réussite.
Sachez cependant que la Haute Ecole ou l’université n’a aucune obligation d’accepter.
Pour introduire cette demande, vous devrez respecter des modalités pratiques (pour les connaitre, nous vous conseillons de regarder dans le règlement des études).
Si la haute école ou l’université accepte la dérogation, c’est elle qui financera votre année d’étude sur fond propre.
Il est également possible après le recours interne d’introduire un recours externe dans les 15 jours de la notification de la décision du refus d’inscription auprès de la CEPERI (=Commission d’Examen des Plaintes d’Etudiants relatives à un Refus d’Inscription). La CEPERI va regarder si les éléments apportés par l’étudiant dans le cadre de l’introduction de son recours interne ont bien été pris en compte par l’autorité académique qui a statué sur son recours.
Vous trouverez davantage d’information concernant le recours externe sur le site suivant : ares-ac.be/.../...

Dans le cas où ces recours/dérogat ions ne fonctionneraien t pas, sachez qu’il est possible de suivre des études autrement, en vous inscrivant dans des études en promotion sociale (il s’agit d’école pour adulte proposant des formations de niveau secondaire mais également de niveau supérieur (bachelier, Master, …) et proposant également des cours de langue par exemple en soirée).
Sachez également qu’il est possible, dans le cas où vous vous inscriviez dans une formation en promotion sociale, et que vous obtenez 45 crédit, d’être à nouveau finançable pour l’année académique suivante (2018-2019). De ce fait, vous pourrez retourner dans l’enseignement supérieur « ordinaire » (=universitaire ou haute école).

Si vous souhaitez plus d’information à ce sujet, ou si vous souhaitez savoir quelles formations existent vous pouvez vous rendre à l’une de nos permanences (si vous êtes sur Bruxelles) :
-schaerbeek : jeminforme.be/.../...
-1000 Bruxelles : jeminforme.be/.../...
OU (si vous êtes en Wallonie), vous pouvez vous rendre dans un Centre Infor Jeunes proche de chez vous. Vous trouverez les coordonnées des différents centres Infor Jeunes sur le lien ci-dessous : www.infor-jeunes.be/.../centre

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Fatima 24-06-2017 11:40
Bonjour, je suis en BAC2 et je vous explique ma situation.

J'ai raté mes stages de deuxième année, je dois les recommencer l'année prochaine (2017/2018) et mes stages de troisième année devront être fait pour l'année académique 2018/2019, je suis donc en étalement. Je ferai ma troisième en deux ans.
J'aimerai savoir si j'aurai droit à une allocation d'étude lors de ma deuxième troisième sachant que je ne prendrais pas un programme de 60 crédits car les stages ne valent que 31 crédits. Je ne sais pas si j'ai été claire.

Merci pour votre aide.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 27-06-2017 09:47
Bonjour Fatima,

Si vous êtes bien en étalement (= que vous avez obtenu une dérogation et l’accord du jury d’admission pour que votre programme annuel comporte moins de 30 crédits. Cette dérogation est seulement accordée aux étudiants pour des motifs professionnels, académiques, sociaux ou médicaux dûment attestés).
Si c’est bien votre cas, vous êtes en droit d’introduire une demande d’allocation d’étude.

Si ce n’est pas le cas, sachez que la législation concernant les conditions de réussite pour les allocations d’étude sont en train d’être modifiées et nous n’avons pas encore les textes concernant ces conditions, nous ne sommes donc pas en mesure de vous dire si vous pourrez bénéficier d’une allocation d’étude pour l’année académique 2018-2019 dans la mesure où vous ne présenteriez que vos stages et où il ne s’agirait pas d’un étalement.

Nous vous invitons à prendre contact avec le service des allocations d’études pour de plus amples informations. Vous trouverez leurs coordonnées sur le lien suivant : www.allocations-etudes.cfwb.be /.../

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Zakaria7000 23-06-2017 17:51
Bonjour,

Je suis en (second) BAC1 Architecture en université.
J'ai obtenu 21 crédits sur 60 l'année 2015-2016.
Cette année, ayant raté mon jury de juin pour 9,5 sur 20 donc je ne pourrai avoir que maximum 42 crédits sur 60 ce qui est insuffisant pour passer en BAC2.
Ma question est la suivante : puis-je représenter une première année et si non, puis-je choisir une autre école pour continuer et avoir mon diplôme ?

Merci de prendre le temps de lire ma question,
Cordialement,
Zakaria
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 29-06-2017 08:17
Bonjour Zakaria7000,

Vous serez finançable l’année académique prochaine 2017-2018 si vous entrez dans l’une des conditions de l’article 5 du décret financement (gallilex.cfwb.be/.../...

Dans votre cas si vous ratez , vous serez non finançable pour l’année académique prochaine (2017-2018) pour pouvoir continuer vos études d’architecture.
Vous pourrez être finançable en vous inscrivant dans une autre filière d’étude, uniquement si vous ne vous êtes pas encore réorienté au cours des 5 dernières années académiques.

Vous pouvez néanmoins introduire un recours interne (et parfois avant cela une demande de dérogation) auprès de votre établissement. L’objectif de ce recours est de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même le financement de votre année d’étude. Vous allez devoir expliquer votre détermination à continuer vos études et les éventuelles raisons qui expliqueraient vos échecs multiples. Vous pouvez également expliquer ce que vous pourriez mettre en place pour augmenter vos chances de réussite.
Sachez cependant que la Haute Ecole ou l’université n’a aucune obligation d’accepter.
Pour introduire cette demande, vous devrez respecter des modalités pratiques (pour les connaitre, nous vous conseillons de regarder dans le règlement des études).
Si la haute école ou l’université accepte la dérogation, c’est elle qui financera votre année d’étude sur fond propre.
Vous trouverez les explications concernant cette dérogation plus haut sur cette page.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Ks 22-06-2017 22:52
Bonjour,

Alors voilà j'ai raté ma première année en droit avec 14 crédits. Je suis toujours en droit mais imaginons que je n'arrive pas à avoir mes 45 crédits (comptant ceux acquis lors de ma première première année) nécessaires pour passer au deuxième bloc, puis-je continuer dans ma filière?

NB: Je n'ai pas fais d'autres études supérieures avant.

Merci d'avance!
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 26-06-2017 10:28
Bonjour Ks,

Dans votre cas, vous devrez obligatoirement obtenir les 45 crédits du bloc 1 pour pouvoir être finançable l’année académique prochaine (2017-2018) pour poursuivre des études en bachelier droit car : pour pouvoir entrer dans la condition n° 3 de l’art 5 du décret financement (gallilex.cfwb.be/.../... vous devrez obtenir soit 75% des crédits que vous présentez cette année académique-ci, soit obtenir au minimum 45 crédits ET regarder sur les 2 dernières années si vous avez obtenu la moitié des crédits du total de vos programmes annuels (si vous avez présentez chaque année 60 crédits, vous devrez regarder si vous avez bien obtenu 60/120 crédits). Si ce n’est pas le cas, vous ne serez pas finançable pour continuer en droit l’année académique prochaine (20172018).

Vous serez par contre finançable si vous rentrez dans la condition n°4 et que vous décidez de vous réorienter l’année académique prochaine (vous ne pourrez donc pas continuer en droit et vous devrez choisir une nouvelle orientation d’étude).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Samir 22-06-2017 21:24
Bonjour,

Voilà ma situation :

Après l’obtention de mon cess en 6 ème secondaire, j’ai décidé de ne pas faire
directement le supérieur mais de faire des cours de langues en néerlandais en promotion sociale . Ensuite je me suis inscrit en supérieur où j’ai échoué deux fois ma première.

Ma question est est ce que je peux faire une nouvelle année dans une autre option dans le supérieur où bien mon année en promotion sociale est compté également comme une année de première dans le supérieur ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 26-06-2017 09:42
Bonjour Samir,

Si vous n’avez fait que des cours de langue, votre année de promotion sociale ne peut pas compter dans le calcul de votre financement. Les cours de langues sont considérés comme des cours de niveau secondaire, et seules les années d’enseignement supérieur comptent dans le calcul.
Vous devrez cependant être en mesure de justifier vos activités durant cette année (attestation des cours de promotion sociale, attestation de demandeur d’emploi, attestation patronale le cas échéant…) pour prouver à l’établissement dans lequel vous tenterez de vous inscrire que vous n’avez pas suivi d’études supérieures l’année qui suit votre CESS. À défaut de justification, cet établissement sera en droit de considérer d’office que vous avez suivi des études supérieures et pourra vous refuser l’inscription. Si vous n’êtes pas en mesure de fournir assez de preuves, sachez que vous pouvez faire une attestation sur l’honneur.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Anonymes0084 21-06-2017 12:00
Bonjour j' ai 20ans et je vais vous expliquez ma situation.

2015-2016 bachelier informatique de gestion echec

2016-2017 bachelier infirmerie ferviers 2017 je stop mon bachelier suite au décés de mon papa et je m' inscris en demandeur d' emploie au forem.

en septembre, je souhaite reprendre des études en infirmerie.

voici mes question: suis-je toujours finançable ? ai-je toujours droit à la bourse d' étude etant au cpas et sans parent ça sera beaucoup plus dure de reprendre des études sans la bourse? et comment puis-je récupérer mon statut d' étudiant ?

merci d'avance de votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 22-06-2017 12:54
Bonjour Anonymes0084,

Oui, vous êtes finançable car vous remplier encore le point 2 et 3 de l’article 5 du décret financement : jeminforme.be/.../....
Vous aurez droit à la bourse d’études si vous remplissez les conditions pédagogiques, financières et de nationalité reprise sur le site des bourses d’études : www.allocations-etudes.cfwb.be /.../ . Attention, certaines de ces conditions peuvent être modifié d’ici septembre 2017 par le gouvernement.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Bormans 20-06-2017 09:20
Mon fils a entrepris des étude de pharmacie.
Il a bissé la première année (1er Bach)et finalement recueilli 58 crédits.
Il devra sans doute bisser le 2ème bach ( moins de 45 crédits obtenus).
Si il devait obtenir dans un an les 45 crédits nécessaires, il pourrait suivre les cours de 3ème année. Serait-il tenu de réussir (obtenir le total requis de 180 crédits) au terme de cette année académique ou conserve-t-il la possibilité de "bisser" encore une fois ?... et dans ce cas d'espérer obtenir ces 180 crédits en 6 ans.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 21-06-2017 14:15
Bonjour Bormans,

Actuellement, on ne parle plus d’année d’étude pour l’enseignement supérieur, mais de bloc et de crédits acquis ou non pour les unités d’enseignement. Chaque année d’étude comporte en principe 60 crédits. Un étudiant peut, s’il a atteint le nombre de crédits suffisants, avoir accès à la suite des unités d’enseignements . On ne parle donc plus de bisser une année, mais d’acquérir le nombre de crédits suffisants que pour avoir accès à d’autres unités d’enseignement.
Vous trouverez davantage d’informations sur l’organisation de l’enseignement supérieur sur la page suivante de notre site : jeminforme.be/.../...

Il n’y a donc pas un nombre limité d’années pour effectuer un grade académique (bachelier dans le cas de votre fils). Peu importe le nombre d’année que votre fils a passé dans un cycle d’étude ; il faudra voir pour chaque année académique s’il est finançable. Pour ce faire, il faut voir s’il rentre dans l’une des conditions prévue par la règlementation.

Pour savoir si votre fils est finançable l’année académique prochaine (2017-2018), il faut voir si :
-il obtient 75% de ses crédits annuel présentés lors de cette année académique-ci (2016-2017)
- OU s’il obtient la moitié des crédits du total de ses programmes annuels des 3 dernières années ET au moins 45 crédits.
Par exemple s’il a présenté chaque année 60 crédits, il devra obtenir la moitié de 180 crédits (c’est-à-dire 90 crédits).

Dans son cas, il faudra regarder sur les années académiques suivantes :

-2014-2015 : ?/60 crédits
-2015-2016 : ?/60 crédits
-2016-2017 : ?/60 crédits
Total : ?/180 crédits.
ATTENTION, il ne devra pas comptabiliser les crédits obtenus lors de sa toute 1e année d’étude échouée (2014-2015) si cette année lui est défavorable. Dans ce cas-là, il devra vérifier sur les 2 dernières années s’il a bien obtenu la moitié des crédits du total de ses programmes annuels ( ?/120 crédits).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Info études 14-06-2017 20:49
Bonjour, j'aimerais savoir si je peux me réorienter dans un bachelier en assistant social et si je suis finançable en sache que ?
2012-2013 : 6 ème secondaire
2013-2014 : brevet en 1er en soins infirmiers = > secondaire complémentaire
2014-2015 : bachelier en 1er soins infirmiers => 48 crédits sur 60
2015-2016: bachelier en 2ème soins infirmiers => échouée
2016-2017 : réorientation bachelier en 1er institutrice primaire sous certificat médical depuis novembre 2016

Merci d'avance !
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 15-06-2017 13:40
Bonjour Info études,

Pour être finançable l’année académique prochaine et vous inscrire dans une 1ère bachelier en assistante sociale, vous devrez soit :

-obtenir 75% de vos crédits annuel de cette année académique-ci (2016-2017)
-obtenir la moitié des crédits du total de vos programmes annuels des 3 dernières années ET au moins 45 crédits.
Par exemple si vous présentez chaque année 60 crédits, vous devrez obtenir la moitié de 180 crédits (c’est-à-dire 90 crédits). Dans votre cas, vous devrez regarder sur :

2014-2015 : 48/60 Crédits
2015-2016 : ?/ ? Crédits
2016-2017 : ?/ 60 Crédits (si vous ne vous êtes pas désinscrite avant le 1er décembre 2016, votre année sera comptabilisée)
Total : ?/ ? Crédits (vous devrez avoir obtenu la moitié).

Si ce n’est pas le cas, vous n’êtes plus finançable pour l’année académique prochaine.
Comme vous l’avez sans doute lu sur cette page, il est alors possible d’introduire une demande de dérogation auprès du Jury de l’Université ou de la Haute Ecole pour pouvoir à nouveau recommencer votre année. Cependant l’Université ou la Haute Ecole n’a aucune obligation d’accepter.
Pour introduire cette demande, vous devrez respecter des modalités pratiques (pour les connaitre, nous vous conseillons de regarder dans le règlement des études).
Si la haute école ou l’université accepte la dérogation, c’est elle qui financera votre année d’étude sur fond propre.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Gabriel 12-06-2017 14:05
Bonjour, j'ai une question qui me taraude.


J'ai pu lire plus haut qu' "un étudiant qui obtient au moins 75% des crédits du programme annuel dans l’enseignement supérieur de promotion sociale, est à nouveau finançable s’il veut retourner vers les universités/hau tes écoles l’année suivante."


Ceci dit, j'aimerai savoir si après avoir été un étudiant non-finançable, j'ai effectué une année de bachelier en promotion sociale dont j'ai réussis avec brio, pourrais-je devenir finançable pour me réinscrire à l'université ?


Merci d'avance pour votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-06-2017 15:03
Bonjour Gabriel,

Comme vous l’avez lu plus haut sur cette page, si vous avez bien obtenu 75% des crédits de votre programme annuel de cette année 2016-2017 en promotion sociale, vous serez à nouveau finançable pour l’année académique prochaine 2017-2018 puisque vous rentrez dans la condition n°3 de l’article 5 du décret financement : gallilex.cfwb.be/.../....
Si vous êtes finançable vous pourrez réintégrer l’enseignement supérieur ordinaire (université, haute école ou Ecole Supérieur des Arts).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Marie 12-06-2017 13:55
Bonjour,

Je redouble actuellement ma première année de PACES ( Première année commune aux études de santé donnant accès aux filières de médecine, pharmacie, dentaire, sage-femmes et kinésithérapie en France). Si j'ai bien compris, pour pouvoir s'inscrire et participer au tirage au sort pour faire des études de kinésithérapie dans une haute école ou à l'université en Belgique il ne faut pas échouer 2 fois sa PACES. Ma question concerne la définition de l'échec à la PACES. Est-ce que cela correspond à la non validation des 60 ECTS (crédits d'enseignement) ou à la non acceptation au concours dû au nombre de places très limité en France. En d'autres termes, est-ce que si je valide mon année et obtient 60 ECTS mais par contre ne passe pas la barre du concours (c'est ce que nous appelons être reçu-collé) je pourrais être finançable et postuler à une formation de kinésithérapie en Belgique? Merci par avance pour votre réponse. Est- ce que la validation de 60 ECTS en première année pourrait permettre de rentrer directement en deuxième année?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-06-2017 08:51
Bonjour Marie,

Les crédits que vous avez validés durant vos années de PACES ne pourront pas être pris en compte dans le calcul de votre financement si vous avez échoué au concours. Vous ne serez donc pas considérée comme finançable pour vous inscrire en 1ère année de kinésithérapie en Belgique, ni en haute école, ni à l’université.
Vous restez cependant finançable si vous souhaitez vous inscrire en Belgique dans un cursus non lié au PACES.

La législation belge francophone sur le financement des étudiants a en effet prévu le cas particulier des étudiants français qui échouent au concours du PACES tout en validant des crédits. Les étudiants dans votre cas sont – d’après les commentaires officiels – directement visés par un ajout à la fin de l’article 5 du décret du 11 avril 2014 (intégralité texte téléchargeable depuis cette page) : « Aucun crédit n'est acquis par l'étudiant qui a échoué à un concours, ou à toute épreuve permettant d'entreprendre ou de poursuivre des études supérieures en dehors de la Communauté française à l'issue d'une année d'études supérieures préparatoire ou générale menant à ce concours ou à cette épreuve. L'abandon ou la non présentation à ce concours ou à cette épreuve est considérée comme un échec. Dans tous les cas, l'étudiant est considéré comme ayant acquis 0 crédit. »

Les crédits ECTS que vous avez validés restent cependant « valorisables » si vous décidez d’entamer des études en Belgique dans un cursus qui n’est pas lié au PACES (biologie etc…). Le jury d’admission de l’établissement dans lequel vous vous inscrirez décidera dans quelle mesure les enseignements suivis en France correspondent à ceux suivis dans son établissement. Il s’agira donc de valider certains enseignements et d’obtenir des dispenses, pas forcément de passer directement en 2e année comme c’est le cas en France.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Ali 11-06-2017 09:40
Bonjour,

Voici mon parcours durant ces 5 dernières années :

°2012-2013 : 1er Bachelier en info a l'université de namur (arretée en janvier)
°2013-2014 : 1er Bachelier en ingé de gestion 39 crédits sur 60
°2014-2015 : 1er Bachelier en ingé de gestion 54 crédits sur 60 acquis (ils m'avaient remis tout mes crédits de 1ere car je n'avais pas acquis 45)
°2015-2016 : 2eme Bachelier avec 24/66 crédits acquis
°2016-2017 : 2 eme bachelier (avec cours de 3eme) année a 62 crédits

Ma question : Est ce que je suis finançable pour un Bachelier en sciences de gestion (Université) pour l'année 2017-2018 si je ne réussis pas mon pae à 75 % ?
Mes 3 dernières années sont des années à 60, 66 et 62 crédits , donc est-ce suffisant d'avoir au moins 94 crédits sur 188 pour etre financable et continuer en 2017 2018 ??

Merci beaucoup
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-06-2017 15:18
Bonjour Ali,

En effet, pour être finançable l’année académique prochaine (2017-2018) et pouvoir vous inscrire en science de gestion, vous devrez soit :

- obtenir 75% des crédits de votre programme annuel de cette année 2016-2017 (soit 46,5/62 crédits).
- obtenir la moitié des crédits du total de vos programmes annuels des 3 dernières années ET au moins 45 crédits.
Dans votre cas, si vous avez bien présenté 60 crédits en 2014-2015, 66 crédits en 2015-2016 et 62 crédit en 2016-2017, vous devrez en effet obtenir la moitié de 188 crédits (c’est-à-dire 94 crédits). Sachant que vous avez actuellement comptabilisé 78 crédits, il vous manque encore minimum 16 crédits à comptabiliser cette année académique 2016-2017 pour être finançable l’année académique prochaine.

Si vous n’êtes plus finançable, et que la haute école ou l’université refuse votre inscription, vous êtes en droit d’introduire un recours interne (et parfois avant cela une demande de dérogation), dont le but est de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même le financement de votre année d’étude. Sachez cependant que la Haute Ecole ou l’université n’a aucune obligation d’accepter.
Si la haute école ou l’université accepte la dérogation, c’est elle qui financera votre année d’étude sur fond propre.
Si elle refuse, il est possible d’introduire un recours externe dans les 15 jours de la notification de la décision du refus d’inscription auprès de la CEPERI (=Commission d’Examen des Plaintes d’Etudiants relatives à un Refus d’Inscription). La CEPERI va regarder si les éléments que vous aurez apportés lors de votre recours interne ont bien été pris en compte par l’autorité académique qui a statué sur son recours. Vous trouverez davantage d’information concernant le recours externe sur le site suivant : ares-ac.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Gopro 11-06-2017 00:32
Je suis étudiant en BA3 de droit. Je m'y suis inscrit pour la seconde fois cette année afin de valider la totalité de mes crédits. À l'issue de cette année-ci, et dans le cas où je ne validerai pas la totalité de mes cours, je ne serai plus finançable pour une 3ème inscription consécutive en BA3.
Quid de tous les cours réussis depuis le début de mon cycle de bachelier dans ce cas-là? Pourrai-je reprendre le cours de mes études dans 2 ans, en BA3 ou serai-je dans l'obligation de recommencer mon parcours universitaire depuis le début ?
Merci d'avance pour votre réponse,
G.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-06-2017 12:18
Bonjour Gopro,

Pour savoir si vous serez toujours finançable l’année académique prochaine (2017-2018), vous devrez voir si vous rentrez bien dans l’une des conditions prévues par la règlementation.
Dans votre cas, vous serez finançable l’année prochaine si :
- soit vous obtenez 75% des crédits de votre programme annuel de cette année.
- soit vous obtenez la moitié des crédits du total de vos programmes annuels des 3 dernières années ET au moins 45 crédits.
Dans votre cas, et si vous avez bien présenté chaque année 60 crédits, vous devrez obtenir la moitié de 180 crédits (c’est-à-dire 90 crédits). Vous devrez donc regarder sur :

2014-2015 : ?/60 crédits
2015-2016 : ?/60 crédits
2016-2017 : ?/60 crédits
Total : ?/180 crédits

-une dernière solution serait de vous réorienter et de vous inscrire dans un bachelier menant à un autre grade académique (si vous ne l’avez pas déjà fait au cours des 5 dernières années). Vous devrez par contre recommencer le bachelier au début.

Si vous n’êtes plus finançable, et que la haute école ou l’université refuse votre inscription, vous êtes en droit d’introduire un recours interne (et parfois avant cela une demande de dérogation), dont l’objectif est de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même le financement de votre année d’étude. Sachez cependant que la Haute Ecole ou l’université n’a aucune obligation d’accepter.
Pour introduire cette demande, vous devrez respecter des modalités pratiques (pour les connaitre, nous vous conseillons de regarder dans le règlement des études).
Si la haute école ou l’université accepte la dérogation, c’est elle qui financera votre année d’étude sur fond propre.

Par rapport à votre question concernant vos crédits déjà acquis : actuellement la réglementation prévoit que tous les crédits que vous avez déjà acquis le sont définitivement. Si vous vous réinscrivez plus tard, vous ne devrez donc pas les repasser (Sauf si la règlementation change entre-temps). Si vous n’avez plus la qualité d’étudiant finançable, vous devrez voir après chaque année académique prochaine si vous rentrez à nouveau dans l’une des conditions de l’article 5 du décret financement afin de savoir si vous êtes finançable.
Au vu des conditions de l’article 5 vous pourrez à partir de 2020-2021, introduire une dérogation en vue de votre inscription et de votre admission dans le premier cycle d’étude en droit OU dans une autre option sans dérogation (Sous réserve de modification du décret financement entre-temps).

Si vous souhaitez plus d’information sur d’autres possibilités pour effectuer des études, ou si vous souhaitez savoir quelles formations existent vous pouvez vous rendre à l’une de nos permanences. Vous trouverez nos coordonnées ci-dessous.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Estisa 10-06-2017 01:21
Je suis étudiant belge et me suis inscrit en MA2 pour la première fois au cours de l’année académique 2014-2015. J’ai validé tous mes crédits à la fin de cette année-là à l’exception de ceux inhérents au mémoire de fin d’étude. Je totalisais donc 35 crédits sur 60. Les 25 restants étant dévolus au mémoire. Depuis lors je me suis réinscrit en 2015-2016. Puis cette année en 2016-2017 (j’effectue ce qu’on appelle une année « mémoire »). J’espère réussir à valider le restant de mes crédits cette année mais si je n’y arrive pas, pourrai-je tout de même défendre mon mémoire en janvier 2018?
Merci d’avance pour votre réponse,
E.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-06-2017 14:06
Bonjour Estisa,

Sachez que les conditions de financement s’appliquent également aux étudiants suivant un Master. Vous devrez donc voir si vous serez toujours finançable l’année académique prochaine 2017-2018 et pouvoir passer votre mémoire en 2018, vous devrez soit :

-obtenir 75% de vos crédits annuel de cette année académique-ci (2016-2017)
-obtenir la moitié des crédits du total de vos programmes annuels des 3 dernières années ET au moins 45 crédits.
Par exemple si vous présentez chaque année 60 crédits, vous devrez obtenir la moitié de 180 crédits (c’est-à-dire 90 crédits). Dans votre cas, vous devrez regarder sur :

2014-2015 : 35/60 Crédits
2015-2016 : ?/ ? Crédits
2016-2017 : ?/ ? Crédits
Total : ?/ ? Crédits (vous devrez avoir obtenu la moitié).

Si ce n’est pas le cas, vous n’êtes plus finançable pour l’année académique prochaine. Une dernière solution serait de vous réorienter (si vous ne l’avez pas encore fait lors des 5 dernières années académiques), mais vous devrez dans ce cas vous inscrire dans un cursus menant à un autre grade académique et devrez commencer le cursus dès le début.

Comme vous l’avez sans doute lu sur cette page, si vous n’êtes plus finançable pour l’année académique prochaine, il est possible d’introduire une demande de dérogation auprès du Jury de l’Université ou de la Haute Ecole pour pouvoir à nouveau recommencer votre année. Cependant l’Université ou la Haute Ecole n’a aucune obligation d’accepter.
Pour introduire cette demande, vous devrez respecter des modalités pratiques (pour les connaitre, nous vous conseillons de regarder dans le règlement des études).
Si la haute école ou l’université accepte la dérogation, c’est elle qui financera votre année d’étude sur fond propre.

Si vous souhaitiez une prolongation de session, vous devrez vous informer directement auprès de votre établissement et voir avec eux si c’est possible.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# David 08-06-2017 16:14
Bonjour,

J'aimerais reprendre des études en 2017/2018 et j'aimerais savoir si cela est possible meme si j'ai l'impression que non.

Mon parcours:
2011/2012: 1ere année en traduction( arrêt)
2012/2013: 1ere année en psychologie(arrêt)
2013/2014: Travail(inscrit chez actiris)
2014/2015: 1ere année en communication (réussie avec 60 credits)
2015/2016: 2eme année en communication (arrêt)
2016/2017:Travail ( inscrit chez actiris)
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-06-2017 11:12
Bonjour David,

Pour déterminer si vous pourrez reprendre des études l’année prochaine, les établissements regarderont si vous remplissez les conditions de financement.
Pour cela vous devez vous référer à l’article 5 point 3 : gallilex.cfwb.be/.../... .
Celui-ci reprend que pour vous réinscrire à un cycle d’études, vous devrez avoir acquis :
- Soit au moins 75% des crédits de votre programme annuel lors de l'inscription précédente (impossible puisque vous n’étiez pas inscrit en 2016-2017)
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel et avoir au moins 45 crédits (Possible en fonction du nombre de crédits que vous avez acquis sur les 3 dernières années : ? /60 + ?/60 + 0/0 = ?/120) .
Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.
Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription en 1ère année ou 2ème , l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation ou recours si vous êtes non finançable.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Selim 08-06-2017 10:38
Bonjour ,
Je voulais reprendre les études cette année 2017/2018 , mais je voulais savoir si je peux m'inscrire tout abord .

Mon parcours scolaire est le suivant :

2013/2014 :architecture 1 ere année (ULB)
2014/2015: architecture 1 ère année (ULB)
2015/2016: bio ingénieur 1 ère année (ULB )
2016/2017 : arret des études (travail)

2017/2018 j'aimerais m'inscrire en haute école dans l'option "construction "

Merci pour votre réponse :)
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 08-06-2017 13:49
Bonjour Selim,

Puisque vous vous serez déjà inscrit 3 fois en cycle de bachelier au cours des 5 dernières années au moment de votre inscription ET que vous vous êtes déjà réorienté une fois ET que vous n’avez validé aucun crédits en 2016-2017, vous devrez, pour être considéré comme « étudiant finançable » :
° avoir réussi au moins la moitié des crédits contenus dans les programmes annuels présentés au cours des trois dernières années d’études suivies (2015-2016 ; 2014-2015 ; 2013-2014) ET un minimum de 45 crédits. Votre première année d’étude (2013-2014) ne comptera dans le calcul que si sa prise en compte vous est favorable. Si elle vous est défavorable, le calcul s’effectuera seulement sur les années 2014-2015 et 2015-2016.
° ET être en mesure de prouver, par une attestation patronale, que vous n’avez pas suivi d’étude durant l’année 2016-2017. Pour que cette année ne soit pas considérée comme une année d’étude, c’est en effet à vous de prouver que vous n’étudiiez pas.

Dans l’hypothèse où vous ne seriez pas finançable, vous pourrez toujours introduire un recours interne auprès de votre établissement pour tenter de vous inscrire quand même (vous devrez pour cela respecter les indications contenues dans le règlement des études de l’établissement qui refusera votre inscription). Si ce recours interne est refusé, vous pourrez ensuite introduire un recours externe auprès de la CEPERI (Commission d’Examens des Plaintes des Etudiants Relatives à un Refus d’Inscription) de l’ARES (= institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur francophone). Toutes les modalités sur cette page du site de l’ARES : ares-ac.be/.../...


Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Sofia 07-06-2017 00:55
Bonjour,

En septembre 2015 je me suis inscrite en sciences dentaires à l'Ulb et j'ai raté.

En septembre 2016 je me suis réinscrite en dentaire mais je n'ai pas eu la moyenne de 8/20 en janvier donc je me suis réorientée en sciences biomedicales.

Je voudrai savoir si c'est possible pour moi de retourner en sciences dentaires en septembre 2017 ?

Merci d'avance.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-06-2017 08:52
Bonjour Sofia,

Vous êtes encore finançable pour l’année académique 2017-2018 (vous rentrez dans le point 2 de l’article 5 du décret financement disant qu’un étudiant est finançable si il n’a pas été inscrit 2x à un premier cycle dans la même option d’études ni inscrite 3x à un premier cycle, au cours des 5 années académiques précédentes). Dans votre cas, vous n’avez pas encore été inscrite 3 fois, cependant comme vous avez déjà été inscrite à deux reprise en sciences dentaires, vous allez devoir introduire une dérogation pour pouvoir vous y réinscrire une 3ème fois OU réussir votre année académique cette année (avoir minimum acquis 75% des crédits de votre programme annuel).
Vous trouverez un schéma explicatif de décret financement sur la page suivante de notre site : jeminforme.be/.../...

Cependant par rapport au cursus de sciences médicales et dentaires, sachez qu’à partir de la rentrée académique prochaine (2017-2018), il y aura un examen d’entrée à réussir pour pouvoir s’inscrire dans le premier cycle en sciences médicales et dentaires.
Vous ne pourrez par contre représenter l’examen qu’une seule fois dans les 5 années académiques suivant votre première tentative.

Cet examen aura lieu le 8 septembre 2017, et la date limite des inscriptions est fixée au 1er aout 2017 inclus. Vous devrez vous inscrire sur le site de l’ARES avant cette date. Vous trouverez davantage d’explication concernant cet examen et l’inscription à ce dernier sur le site suivant :
ares-ac.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Maclo 06-06-2017 19:38
Bonsoir,

Voici mon parcours durant ces 5 dernières années :

°2012-2013 : 1er Bachelier Compta (EPHEC en journée)
°2013-2014 : 1er Bachelier Compta (Promotion sociale à l'EPHEC)
°2014-2015 : 2eme Bachelier Compta (Promotion sociale à l'EPHEC)
°2015-2016 : 2eme + 3eme Bachelier Compta (Promotion sociale à l'EPHEC)
°2016-2017 : Séjour linguistique à Sydney pour améliorer mon anglais + Chômage à mon retour

Ma question : Est ce que je suis finançable pour un Bachelier en sciences de gestion (Université) pour l'année 2017-2018?

Merci beaucoup
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 08-06-2017 12:17
Bonjour Maclo,

Avez-vous obtenu votre bachelier en comptabilité ? (Vous ne le précisez pas et tout va dépendre de ça)

° Si OUI, vous serez finançable, car les années d’études ayant conduit à l’obtention d’un grade académique (le bachelier) ne comptent pas dans le calcul. L’ensemble de votre cursus précédent ne comptera donc pas.

° Si NON, vous serez finançable SEULEMENT SI au cours de vos trois dernières années d’études (2015-2016 ; 2014-2015 ; 2013-2014) vous avez réussi au moins la moitié des crédits présentés ET au minimum 45 crédits. Ceci A CONDITION de pouvoir justifier que vous ne suiviez pas d’études supérieures l’année dernière 2016-2017 (et éviter que l’université considère d’office que vous suiviez des études supérieures).

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Flora 06-06-2017 03:47
Bonjour, j aimerai savoir si je serais encore financable si jms je rate mes examens
En 2013-2014: echec 1 annee bachelier economie 30 credit reussis ajournee
En 2014-2015:j ai recommence la meme année 54 validés dont ceux qui etait deja validés de l annee 2014-2015
2015-2016 : 29/64 de reussis
2016-2017 :premier quadri 19 de reussis sur 68
Je ne sais pas comment calculer la moitié des 3 dernières années est ce que je dois calculer ca de cette manière ?: 54+29+19=102 reussis sur 192 ?? Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeune 07-06-2017 15:03
Bonjour Flora,

Il est repris dans le Vademecum du décret sur le financement que : « …Pour calculer le seuil de la moitié du programme annuel, on doit compter pour chaque année en numérateur tous les crédits acquis et en dénominateur tous les crédits inscrits à chacun de ses programmes annuel. … » (page 10) : comdel.be/.../... . Votre calcul nous semble donc correct, vous pouvez le vérifier auprès de votre établissement scolaire.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# flora 04-06-2017 00:43
bonjour
je vous explique ma situation. je suis etrangere hors ue residente en france depuis 10 ans. j'ai deja effectué un cycle d'etude correspondant au bachelier.
2012/2013 1ere année licence biologie 60 credits
2013/2014 2e année biologie 60 credits
2014/2015 3e année biologie ratéé
2015/2016 3e année biologie ratée :un semestre reussit (peut etre 30 credits)
2016/2017 3e année biologie reussie
je voudrait me reorienter en kiné et participer au tirage au sort de cet été.
j'aimerai juste savoir si je suis finançable?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-06-2017 14:12
Bonjour flora,

Si vous avez obtenu votre diplôme de Licence cette année, vous serez en principe finançable pour venir étudier en Belgique l’année prochaine en 2017-2018.
La règlementation précise effectivement que les années d’études ayant conduit à l’obtention d’un grade académique (donc l’intégralité de votre cursus) ne sont pas prises en compte pour le financement.

!!! Attention !!! Pour séjourner en Belgique durant le temps de vos études, vous devrez :
° soit avoir le statut de résident permanent en France (c’est sans doute le cas, mais vérifiez quand même !). Vous trouverez toutes les démarches à accomplir dans ce cas sur la page suivante : adde.be/.../...
° soit demander un titre de séjour limité pour raisons d’études : voir notre page jeminforme.be/.../...

Vous trouverez toutes les informations sur le décret instituant des quotas d’étudiants non-résidents autorisés à s’inscrire sur notre site, à la page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# maryseque 01-06-2017 19:51
bonsoir,
voici le parcours scolaire de mon fils.
année 2016-2017: 1ère en Haute Ecole EPHEC (qu'il a râté)
année 2016-2017 : 1ère à UCL (qu'il va aussi râté)
année 2017-2018 : il veut suivre des études (BAC) dans une école privée de Bruxelles. Peut-on lui interdire de s'inscrire dans cette école? et si il ne réussirait pas non plus cette école, peut-il faire une 4ème fois une 1ère année? Merci beaucoup.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 02-06-2017 15:54
Bonjour maryseque,

Les écoles supérieures dites « privées » (qui ne sont donc ni des Universités, ni des Hautes Ecoles, ni des Ecoles Supérieures des Arts) ne sont pas subventionnées par la Fédération Wallonie-Bruxel les (FWB). Les règles de financement décrites sur cette page concernent uniquement les inscriptions dans les écoles supérieures « officielles » et ne sont donc pas d’application pour les écoles privées (puisqu’elles ne sont pas financées par l’Etat). Vous devez vous renseigner directement auprès de l’école en question pour connaître les modalités d’inscription et les possibilités de refus.

!!! ATTENTION !!!, les « diplômes » délivrés par ces écoles privées ne sont pas reconnus officiellement par l’Etat Belge et ne donnent pas accès aux grades académiques de bachelier et master (même si souvent les écoles utilisent ces termes) et n’ont donc aucune valeur « officielle ». Vous devez donc bien vous renseigner auprès de la profession pour savoir si le « diplôme » délivré sera au moins reconnu sur le marché du travail.

S’agissant néanmoins d’études supérieures (même organisée en dehors de l’enseignement reconnu par la FWB), l’année effectuée sera prise en considération lors du calcul du financement de votre fils s’il échouait en 2017-2018 dans cette école et décidait de se réinscrire dans l’enseignement supérieur officiel en 2018-2019.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Can 01-06-2017 08:51
Bonjour!

J'ai commencé mes études en bachelier en 2013-2014...

2013-2014 : j'ai raté ma première année avec 35 crédits sur 60

2014-2015 : j'ai eu une "petite" année à 25 crédits que j'ai réussie en ayant 17 crédits sur 25

2015-2016 : j'ai raté ma deuxième année avec 46 crédits sur 63

2016-2017 : j'ai une année académique à 71 crédits (cours de deuxième et troisième ensemble, mais majoritairement des cours de 3ème année)

Combien de crédits dois-je accumuler afin d'être finançable? Je ne comprends pas très bien les critères... Et, d'ailleurs, serai-je finançable, l'an prochain? étant donné que ça sera ma cinquième année passée en BAC...

Merci, et bàv!
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 02-06-2017 11:24
Bonjour Can,

Peu importe le nombre d’année que vous passez dans un cycle d’étude (et dans votre cas celui de Bachelier), vous restez finançable pour l’année académique suivante tant que vous entrez dans l’une des conditions prévue par la règlementation.
Dans votre cas, vous serez finançable si :

-soit vous obtenez 75% des crédits de votre programme annuel cette année (c’est-à-dire 53,25 crédits (75% de 71 crédits)).

-soit vous devez obtenir la moitié des crédits du total de vos programmes annuels des 3 dernières années ET au moins 45 crédits
Dans votre cas :

2014-2015 : 17/25 crédits
2015-2016 : 46/63 crédits
2016-2017 : ?/71 crédits

Total : ?/159 crédits.
Vous devrez obtenir la moitié de 159 crédits c’est-à-dire 79,5 crédits. Sachant qu’actuellement vous avez déjà validé 63 crédits, il vous reste minimum 16,5 crédits à valider cette année.

Une dernière possibilité serait de vous réorienter dans le cas où vous ne l’avez pas fait jusqu’à présent. Vous devrez de ce fait choisir une nouvelle orientation et recommencer à Bachelier depuis le début.

En cas de besoin, vous trouverez également un schéma explicatif des différentes conditions pour être finançable sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# MM 31-05-2017 18:06
Je voulais savoir si je serais toujours finançable sachant que j'ai fait;
-2014-2015: droit à l'université (pas aimer donc raté)
-2015/2016: traduction interprétation -> raté
-2016-2017: traduction interprétation -> en cours
Si jamais je rate je suis finançable?
Et si je rate je ne peux plus faire d'étude en supérieur?
Que pourrais je faire d'autres alors si c'est le cas?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 02-06-2017 13:38
Bonjour MM,

Pour savoir si vous serez toujours finançable l’année académique prochaine, vous devrez voir si vous rentrez bien dans l’une des conditions prévues par la règlementation.
Dans votre cas, vous serez finançable l’année prochaine si :

-soit vous obtenez 75% des crédits de votre programme annuel de cette année 2016-2017.
-soit vous obtenez la moitié des crédits du total de vos programmes annuels des 3 dernières années ET au moins 45 crédits.
Dans votre cas, et si vous avez bien présenté chaque année 60 crédits, vous devrez obtenir la moitié de 180 crédits (c’est-à-dire 90 crédits). Sachez néanmoins que vous n’êtes pas obligé de comptabilisé votre toute première inscription (c’est-à-dire votre 1ère année de bachelier en droit) si celle-ci vous est défavorable. Vous devrez donc regarder sur :

2014-2015 : ?/60 crédits
2015-2016 : ?/60 crédits
2016-2017 : ?/60 crédits

Total : ?/180 crédits

Si vous n’êtes plus finançable, et que la haute école ou l’université refuse votre inscription, vous êtes en droit d’introduire un recours interne (et parfois avant cela une demande de dérogation). Le but de cette dérogation/du recours est de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même le financement de votre année d’étude. Sachez cependant que la Haute Ecole ou l’université n’a aucune obligation d’accepter.

Attention pour l’introduction d’une telle demande, vous devrez respecter des modalités pratiques (pour les connaitre, nous vous conseillons de regarder dans le règlement des études).
Vous allez devoir expliquer votre détermination à continuer vos études et les éventuelles raisons qui expliqueraient vos échecs multiples. Vous pouvez également expliquer ce que vous pourriez mettre en place pour augmenter vos chances de réussite.
Si la haute école ou l’université accepte la dérogation, c’est elle qui financera votre année d’étude sur fond propre.
Il est également possible après le recours interne d’introduire un recours externe dans les 15 jours de la notification de la décision du refus d’inscription auprès de la CEPERI (=Commission d’Examen des Plaintes d’Etudiants relatives à un Refus d’Inscription). La CEPERI va regarder si les éléments apportés par l’étudiant dans le cadre de l’introduction de son recours interne ont bien été pris en compte par l’autorité académique qui a statué sur son recours.
Vous trouverez davantage d’information concernant le recours externe sur le site suivant : ares-ac.be/.../...

Dans le cas où ces recours/dérogat ions ne fonctionneraien t pas, sachez qu’il est possible de suivre des études autrement :

-soit en vous inscrivant dans des études en promotion sociale (il s’agit d’école pour adulte proposant des formations de niveau secondaire mais également de niveau supérieur (bachelier, Master, …) et proposant également des cours de langue par exemple en soirée).
Dans le cas où vous vous inscriviez dans une formation en promotion sociale et que vous obtenez 45 crédit, vous serez à nouveau finançable pour l’année académique suivante, vous pourrez donc retourner dans l’enseignement supérieur « ordinaire » (=universitaire ou haute école).

Si vous souhaitez plus d’information à ce sujet, ou si vous souhaitez savoir quelles formations existent vous pouvez vous rendre à l’une de nos permanences (si vous êtes sur Bruxelles) :
-schaerbeek : jeminforme.be/.../...
-1000 Bruxelles : jeminforme.be/.../...
OU (si vous êtes en Wallonie), vous pouvez vous rendre dans un Centre Infor Jeunes proche de chez vous. Vous trouverez les coordonnées des différents centres Infor Jeunes sur le lien ci-dessous : www.infor-jeunes.be/.../centre

-il est également possible d’effectuer des formations en alternance qui allient pratique en entreprise et cours pratiques et théoriques. Ces formation peuvent être une formation en apprentissage ou en tant que Chef d’entreprise (=vous passez alors une gestion vous permettant par après de créer votre propre entreprise en plus d’un diplôme reconnu correspondant au métier que vous apprenez). La formation peut durer entre 2 et 3 ans selon la formation choisie.
Ces formations sont organisée par l’EFP (www.efp-bxl.be/ ) si vous êtes à Bruxelles et par l’IFAPME (www.ifapme.be/ ) si vous êtes en Wallonie.
Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Chris 31-05-2017 11:46
Bonjour,

Je suis en Kiné à l'ULB et voic ma situation :

2014-15 1ere: 45 crédits ok
2015-16 2ème: 15 crédits + 10 de 1ere ok
2016-17 2ème: en cours...

Suis-je encore finançable pour 2017-18 si en 2016-17 je n'obtiens pas 45 crédits de ma 2ème ? Sur combien de temps dois-je réussir la totalité de mon 1er cycle ?

Merci d’avance
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 01-06-2017 09:21
Bonjour Chris,

Pour poursuivre vos études en 2017-2018 et suivantes, vous devez remplir l’une des conditions de l’article 5 point 3 du décret pour être finançable gallilex.cfwb.be/.../... .

Pour vous réinscrire au cycle d’étude l’année prochaine, vous devrez avoir acquis :
- Soit au moins 75% des crédits de votre programme annuel lors de l'inscription précédente (année scolaire 2016-2017);
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel et avoir au moins 45 crédits. Pour effectuer votre calcul, vous devez reprendre le nombre de crédits que vous avez préparé par année et réussi (45/60 + 25/ ? + ? / ? = ? / ?) .
- Soit vous réorienter, pour autant que vous n’ayez pas utilisée cette faculté au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir déjà été inscrit.
Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Aurorah 30-05-2017 10:15
Bonjour,

Y a t-il un nombre d'années maximal pour réussir son bachelier?

Je suis étudiante en médecine vétérinaire et j'ai fait deux fois la première année, deux fois la deuxième, ensuite je me suis retrouvée avec un demi programme de deuxième année et un demi programme de troisième année, et cette année mon programme est composé de 55 crédits de troisième année. C'est donc ma 6ème année de bachelier. Je ne suis pas certaine de réussir à valider 75% de mon programme.
Si ce n'est pas le cas, pourrais-je tout de même me réinscrire pour une 7ème année de bachelier?

Année 2014/2015: 43 crédits validés sur 60
Année 2015/2016: 35 crédits de validés sur 65
Année 2016/2017: année à 55 crédits

En sachant qu'entre les 43 et les 35 crédits de validés, les "blocs de cours" sont apparus, donc certains cours validés en 2014/2015 se sont retrouvés dans des blocs non validés entièrement, certains cours sont donc comptés deux fois dans le nombre de crédits validés/totaux.

Je dois donc réussir 12 crédits pour atteindre les 90/180. Cela sera-t-il suffisant en sachant que je m'inscrirai pour la 7ème fois?

Est-il possible pour moi de passer en master avec 15 crédits résiduels? En sachant que mon programme est de 55 crédits, 15 ne représentant donc pas 75% de mon programme annuel?

Merci d'avance pour votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 31-05-2017 15:02
Bonjour Aurorah,

Il n’y a pas un nombre d’année maximal pour réussir un bachelier ou un master. Cependant pour pouvoir continuer à suivre vos études et à être inscrite dans une haute école ou une université, vous devrez remplir l’une des conditions pour être considérée comme étudiante finançable.

Si l’année prochaine vous devez encore valoriser seulement 15 crédits ou moins du bachelier, vous serez en principe inscrite en master et serez d’office finançable (car ce sera votre 1ère inscription en 2e cycle). En effet, dans ce cas, vous pouvez compléter votre programme annuel avec des unités d'enseignement du Master. Vous devrez pour cela, remplir les conditions pré requises (s’il y a des prérequis pour certains cours et que vous ne les avez pas réussi en bachelier, vous ne pourrez pas prendre ces cours-là).
Attention, vous ne pouvez pas acquérir plus de 90 crédits du Master tant que vous n'aurez pas obtenu le grade académique de Bachelier.
Vous serez alors considérée comme inscrite dans le Master et non dans la Bachelier.
Si vous êtes considérée comme étant inscrite en Master, vous serez automatiquement considérée comme étant une étudiante finançable puisque vous ne serez plus inscrite dans le même cycle d’étude (=celui de Bachelier), mais dans le second cycle d’étude (=le Master).

Si vous devez encore valoriser PLUS de 15 crédits du programme d'études de bachelier, vous pourrez éventuellement compléter votre programme annuel avec des unités d'enseignement du Master. Vous ne pourrez le faire que si vous remplissez bien les conditions pré-requises ET vous devrez également avoir l'accord du jury du Master pour pouvoir présenter les crédits anticipés.
Le jury du bachelier devra indiquer au jury du Master le nombre maximum de crédits que vous pourrez suivre dans le Master (sachant que votre programme annuel ne peut pas être supérieur à 60 crédits). Votre programme annuel devra être validé par chacun des jurys (du Bachelier et du Master).
Attention, dans ce cas-là vous serez toujours considérée comme étant inscrite en bachelier et non en Master. Vous devrez alors répondre à l’une des conditions citées ci-dessous pour être finançable et pouvoir vous inscrire l’année académique prochaine :

-Soit réussir 75% du programme d’étude de cette année (donc 75% de 55 crédits)

-Soit vous obtenez la moitié des crédits du total de vos programmes annuels des trois dernières années. Dans votre cas, et comme vous l’avez déjà calculé, il vous reste en effet 12 crédits minimum à acquérir pour arriver à la moitié des 180 crédits (=90 crédits), peu importe le nombre d’année que vous avez déjà étudiées en bachelier.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Gudo 30-05-2017 09:37
Bonjour,

J'aimerais connaître le nombre maximal d'année durant lesquelles on peut réalisé son master universitaire (120 crédits)?

Merci beaucoup
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 31-05-2017 12:10
Bonjour Gudo,

Il n’y a pas un nombre d’année maximal pour pouvoir réaliser votre Master. Cependant, vous devrez, pour vous inscrire l’année académique suivante, répondre à l’une des conditions de réussite reprises ci-dessus, et ainsi être considéré comme étudiant finançable.
(Chaque année l’Etat octroie des subventions aux universités et aux hautes écoles pour pouvoir financer le coût des études des étudiants. L’Etat a, pour ne pas devoir payer indéfiniment, mis en place des conditions afin de déterminer quels sont les étudiants finançables ou non).

Vous trouverez également un schéma explicatif sur la page suivante de notre site : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Mia 18-05-2017 21:22
Bonjour,

C'est ma première année dans les études supérieurs, je suis en première année sage femme mais ça ne me convient plus, j'aimerai me réorienter l'année prochaine dans une option totalement différent du paramedical, cela fait un bon moment que je le sais, bien avant janvier, j'ai donc passé mes examens de Noël sans étudier ... est ce que je serai financable l'année prochaine ou pas ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 19-05-2017 15:57
Bonjour Mia,

Si vous n’avez pas effectué d’autres études supérieures précédemment, vous serez finançable pour l’année académique prochaine (2017-2018). Si vous avez déjà effectué d’autres années d’étude, merci de bien vouloir préciser votre situation.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Fabde 18-05-2017 15:29
Bonjour, Mon fils est en 2ième régendat. Il a doublé sa 1ière. Je crains qu'il ne rate sa 2ième. Pourra t'il néanmoins la refaire même si il a déjà raté une fois? Comme il ne s'agit pas de la même année. Il me parle aussi d'élève libre et me dit que le diplôme est le même que pour un élève "normalement inscrit". Est ce exact? Merci pour vos réponses. Cordialement
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 19-05-2017 12:52
Bonjour Fabde,

Comme expliqué sur cette page, le financement des étudiants ne se détermine plus par rapport aux années réussies ou échouées (ce qui ne veut plus dire grand-chose dans le système actuel – voir ci-dessous) mais par rapport au nombre d’inscriptions dans un cycle (1er cycle = bachelier) et au nombre de crédits validés annuellement.

Pour bien comprendre : un bachelier (diplôme de 1er cycle) correspond à 180 crédits ECTS qui doivent TOUS être validés pour obtenir le diplôme. Le diplôme s’obtient en minimum trois ans, après validation de 3 blocs annuels de 60 crédits chacun (bloc1, bloc2, bloc3). Lorsqu’un étudiant valide systématiquemen t tous les crédits présentés, le bloc 1 correspond à sa 1ère année d’étude, le bloc 2 à sa 2e année, le bloc 3 à sa 3ème année. Lorsque la réussite totale n’est pas au rendez-vous, le « programme annuel » (généralement 60 crédits) d’un étudiant peut comprendre des cours issus de plusieurs blocs différents. Un étudiant commence toujours par des cours du bloc 1 et il est nécessaire d’obtenir au moins 45 crédits du bloc 1 pour accéder aux programmes de cours du bloc 2 et bloc 3.

Si nous avons bien compris la situation, votre fils s’est actuellement inscrit 3 fois en 1er cycle (= c’est sa 3e année d’études supérieures). Il sera donc en principe* finançable pour s’inscrire une 4e fois en 1er cycle en 2017-2018 :

° s’il réussit au moins 75% des crédits présentés en 2016-2017 (ce qui ne sera à priori pas le cas)

° OU si, au cours des trois années déjà effectuées (2016-2017, 2015-2016, 2014-2015) il a validé au moins la moitié des crédits contenus dans les programmes annuels présentés ET un minimum de 45 crédits. Si la prise en compte dans ce calcul de sa première année lui est défavorable, le calcul peut se faire seulement sur les années 2016-2017 et 2015-2016.
Un exemple pour comprendre ce calcul :
Admettons que votre fils ait validé 10 crédits /60 présentés en 2014-2015 (donc insuffisant pour accéder au bloc2) ; 50/50 en 2015-2016 (soit le reste des crédits de bloc1) et 15/60 en 2016-2017 (sur les crédits du bloc2).
Il aura donc réussi 75 crédits sur un total de 170 crédits présentés : il ne sera pas finançable. À ce moment-là la haute école ne va pas considérer la première année (2014-2015) et refaire le même calcul en considérant seulement 2015-2016 et 2016-2017. À ce moment-là votre fils a réussi 65 crédits sur 110 présentés : il a donc réussi plus de la moitié des crédits présentés ET au moins 45 crédits : il est finançable.

° OU s’il décide de se réorienter, c’est-à-dire de choisir un autre cursus d’étude (s’il ne l’a jamais encore fait).

Dans l’enseignement supérieur, un auditeur libre est une personne qui suit les cours sans être évaluée, c’est-à-dire sans valider de crédits et donc sans obtenir de diplôme.
Il est également possible que pour certaines matières, votre fils n’ait pas suffisamment été assidu pour être évalué par le professeur auquel cas les crédits associés au cours ne seront pas validés.

* Selon la règle en vigueur actuellement pour l’année 2016-2017. Nous avons cependant été informé très récemment que le décret sur le financement « pourrait » être modifié pour la rentrée 2017-2018 – sans que nous puissions dire dans quelle mesure.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Cérès 18-05-2017 13:21
Bonjour. Mon compagnon aimerait reprendre des études de plein exercice en haute école à partir de septembre. Il a déjà été inscrit 3 fois en première année : en construction en 2008, en informatique en 2009 et encore en informatique en 2012 en promotion sociale. Il n'a terminé aucune de ces années. Est-il finançable si il s'inscrit de nouveau cette année en informatique, sachant que la dernière inscription précédente date de 5 ans et les autres de 8 et 9 ans ?

Merci.

Bonne journée
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 19-05-2017 10:01
Bonjour Cérès,

Il sera en principe* finançable, puisqu’au cours des 5 dernières années, il n’a été inscrit qu’une seule fois en 1er cycle d’enseignement supérieur (= bachelier).
Il devra cependant être en mesure de prouver à la haute école dans laquelle il souhaite s’inscrire ses activités au cours des 5 dernières années. Pour cela, il devra produire des preuves officielles (attestations patronales s’il était employé, attestation d’inscription comme demandeur d’emploi s’il était au chômage etc…). S’il ne fournit pas ces papiers, la haute école sera en droit de considérer d’office par défaut qu’il était inscrit pour des études supérieures et donc considérer qu’il est non-finançable.

* Selon la règle en vigueur actuellement pour l’année 2016-2017. Nous avons cependant été informé très récemment que le décret sur le financement « pourrait » être modifié pour la rentrée 2017-2018 – sans que nous puissions dire dans quelle mesure.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Lucie 16-05-2017 19:22
Bonjour, Je me permets de vous écrire pour être sûre d'une chose. J'aurais aimé savoir si dans le cas échéant où j'ai raté une première année d'un bachelier sage-femme (2015-2016) et l'année suivante raté la première année bachelier comptabilité (2016-2017), puis-je me réinscrire une 3e fois en première année en kinésithérapie pour l'année 2017-2018 ?

Merci de votre compréhension.

Bonne journée.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 18-05-2017 09:42
Bonjour Lucie,

D’après les informations que vous nous communiquez, vous serez finançable et pourrez vous inscrire de plein-droit en bachelier kinésithérapie en 2017-2018.
Un étudiant peut en effet s’inscrire une 3e fois en 1er cycle (bachelier) - sans avoir à justifier la réussite d’un nombre minimal de crédits - à condition de ne pas avoir déjà été inscrit déjà 2 fois dans le cursus visé. Puisque vous n’avez jamais été inscrite en kinésithérapie, il ne devrait pas y avoir de problèmes.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Emeline 16-05-2017 16:48
Bonsoir, voilà mon parcours :
- année 2015-2016 1er bac ergotherapie (raté 34/60)
- année 2016-2017 toujours en 1er bac ergotherapie avec un programme de 60 crédits ( combinés avec des cours de 2e année)mais si je rate cette année en sachant que l'année prochaine ( 2017-2018) je me réoriente vers la kiné serais-je finançable l'année prochaine?

Merci, bien à vous
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 19-05-2017 08:44
Bonjour Emeline,

En 2017-2018 vous pourrez vous inscrire en 1ère kiné car vous remplissez les conditions de financement reprises au point « Nouvelles règles de financement » (si vous n’avez pas effectué d’autres études supérieures avant 2015).
Vous pouvez consulter notre schéma pour évaluer votre parcours : jeminforme.be/.../... .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# mw7587 15-05-2017 17:02
Bonsoir à toutes et à tous !

Je souhaiterai avoir quelques renseignements au sujet des étudiants finançables et non finançables s'il vous plaît ^^

Je m'explique.
Je suis actuellement étudiante dans l'Union Européenne, en France.
Ayant déjà fait 3 années d'études supérieurs (une première année en licence de langues orientales où j'ai choisi une langue : le Thaïlandais, une autre première année où je me suis réorientée vers une autre langue : L'Indonésien et encore une autre année où je suis toujours en ce moment dans le même cursus, mais j'ai également suivis au cours de cette même année, une branche totalement différente des langues : la préparation des épreuves du concours d'entrée en formation d'infirmier(e).

J'aimerais poursuivre mes études en tant que bachelier(e) soins infirmiers dans les écoles en Belgique, je souhaiterai donc savoir si dans la situation où je suis selon vous, je suis considérée comme : Étudiante finançable ou non finançable ?
Merci pour vos réponses.

Bonne soirée à tous ! :)
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 18-05-2017 09:53
Bonjour mw7587,

Si nous avons bien compris votre parcours :

En 2014-2015 : 1ère licence de langue orientale option Thailandais (Echec)
En 2015-2016 : 1ère licence de langue orientale option Indonésien (Echec ?)
En 2016-2017 : 1ère ou 2e (ce n’est pas clair) licence de langue orientale option Indonésien + cours préparatoire pour le concours d’entrée en en formation d'infirmier(e). (Echec/Réussite ?)

Si votre situation n’est pas celle-ci, veuillez préciser votre situation.

Au vu de la situation, nous ne sommes pas en mesure de vous répondre précisément. La règlementation et les instructions administratives n’envisagent pas clairement votre cas et votre « finançabilité » dépendra en grande partie de l’interprétatio n que fera de votre cas le service d’inscription de l’établissement que vous solliciterez. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès du service d’inscription de la haute école dans laquelle vous souhaitez vous rendre en Belgique pour savoir si votre année de préparation au concours d’entrée en formation d’infirmier est pris en compte ou non et si les changement de langue lors de vos année de licence sont considérés comme une réorientation.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Manu 12-05-2017 13:17
Bonjour, en 2013-2014 j'ai fait bac1 kine que jai raté a l'université. Ensuite j'ai fait un bac1 soins infirmier a la haute ecole reussi (2014-2015) ensuite un bac 2 soins infirmier rate (2015-2016)
Actuellement je suis en bac 2 soins infi et j'aimerai savoir si je serai toujours finançable si je retourne en bac1 kine a la haute ecole pour 2017-2018 ??
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 15-05-2017 13:16
Bonjour Manu,

Vous pourrez être finançable en 2017-2018 pour refaire une 2ème soins infirmiers OU une 1ère Kinésithérapie uniquement si vous remplissez les conditions suivantes :
- Soit avoir obtenu au moins 75% des crédits de votre programme annuel cette année scolaire 2016-2017;
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de vos programmes annuel et avoir au moins 45 crédits.
Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.
Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription en 1ère année kiné. ou en 2ème soins infirmiers, l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation ou recours si vous êtes non finançable.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Alex 11-05-2017 08:54
Bonjour , j'aimerai savoir si je peux m'inscrire pour l'année 2017-2018 en bac1 kinésithérapie . Je vous explique ma situation en quelque mots .2012-2013 bac 1kine (échec 33 crédits ) , 2013-2014 bac 1 kine (echec 41 crédits ), 2014-2015 cuisine (arrêt ), 2015-2016 : bac 1 compta (réussite ) , 2016-2017 : bac 2 compta ( en cours ) . Sachant que le nouveau décret permet d'être finançable si je réussis 75% de mes crédits en cours . Est t-il possible de me réinscrire en bac1 kinésithérapie via une inscription normale pour 2017-2018 ? Ou faut-il que je fasse une dérogation spéciale pour recommencer suite à mes deux premiers échecs ? Merci . Bien à vous .
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-05-2017 08:39
Bonjour Alex,

Vous serez finançable pour vous inscrire en Bac 1 kinésithérapie en 2017-2018 si :
° vous réussissez au moins 75% des crédits présentés en 2016-2017 en Bac 2 comptabilité ;
° OU si au cours des trois dernières années (2016-2017 ; 2015-2016 ; 2014-2015) vous avez réussi au moins la moitié des crédits présentés ET au moins un minimum de 45 crédits. En 2014-2015, vous avez sûrement fait une formation de niveau secondaire en « cuisine » (qui ne correspond pas aux formations supérieures BAMA exprimées en crédits) : cette année ne comptera donc pas dans le calcul. Vous devrez cependant être en mesure de prouver à la haute école dans laquelle vous vous inscrirez en 2017-2018 que vous n’avez pas fait d’études supérieures cette année-là. Dans votre calcul, vous devrez donc prendre en compte seulement les crédits réussis/présent és en 2015-2016 et 2016-2017.

Dans l’hypothèse où vous ne seriez pas finançable, vous pourrez toujours introduire un recours interne auprès de votre établissement pour tenter de vous inscrire quand même (vous devrez pour cela respecter les indications contenues dans le règlement des études de l’établissement qui refusera votre inscription). Si ce recours interne est refusé, vous pourrez ensuite introduire un recours externe auprès de la CEPERI (Commission d’Examens des Plaintes des Etudiants Relatives à un Refus d’Inscription) de l’ARES (= institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur francophone). Toutes les modalités sur cette page du site de l’ARES : ares-ac.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Rekkab 07-05-2017 16:36
Bonjour,

Je suis tres embarrassee car j'aimerais savoir si j'ai le droit de reprendre mes études.
A l'année 2013-2014 j'ai Ft une première annee een soins infirmiers
Puis 2014-2015 j'ai refait ma première en soins infirmiers
Ensuite j'ai arreter en fin d'année car j'avais rater.
Entre temps (donc depuis 2015 jusqu'aujourd'h ui) j'ai travailler dans différents boulot, parfois temps pleins parfois dès semaines sans travailler Êtc)
J'aimerais reprendre mes études pour l'année 2017-2018, Meme si je ne suis pas finançable (donc bourses d'études Êtc) ca m'est égale de recevoir quoi que ce soit. J'aimerais juste vraiment reprendre les cours. Pensez vous que ce soit possible pour moi? Dans lâ meme option donc 1iere soins infirmier encore.

Merci d'avance pour votre aide et vos informations.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-05-2017 12:43
Bonjour Rekkab,

Vous pourrez refaire votre 1ère année de bachelier dans n’importe quelle option. Cependant si vous voulez reprendre une 1ère soins infirmiers une nouvelle fois, vous devrez introduire une dérogation /recours interne, car vous avez déjà été inscrite 2 fois à cette même option sur les 5 dernières années. Renseignez-vous directement auprès de l’établissement qui vous intéresse pour connaitre la procédure à suivre.
Voir schéma suivant jeminforme.be/.../... et le « Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études » à l’article 5 et expliqué ci-dessus dans nos explications : gallilex.cfwb.be/.../... .

Attention, lors de votre inscription vous devrez justifier les activités que vous avez eues durant ses 2 dernière années pour prouver que vous n’étiez pas inscrite dans une école supérieure. N’hésitez pas à joindre une attestation d’inscription comme demandeuse d’emploi, les contrats de travail que vous aurez ou les attestations des formations que vous aurez peut-être suivis ou tous autres documents pouvant justifier vos 2 années. S’il vous est impossible de fournir des documents pour certaines périodes vous pouvez fournir une déclaration sur l’honneur dans la vous reprenez que vous êtes dans l’impossibilité matérielle de fournir des documents justificatifs (disposition du décret paysage ci-dessus en lien article 95).


Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Kilian 02-05-2017 13:25
Bonjour,

Je vous présente ma situation. J'ai raté deux fois une première année à l'UCL, dans des matières différentes. Je me suis ensuite inscrit en Haute-École où j'ai réussi ma première année en régendat. Je suis actuellement en deuxième année. Seulement j'aimerais me réorienter vers tout autre chose, serais-je alors finançable ?

Bien à vous,

Kilian.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 03-05-2017 11:46
Bonjour Kilian,

Puisqu’il s’agira de votre 5e inscription en 1er cycle (= bachelier) et que vous vous êtes déjà réorientée, vous serez finançable seulement :
° si vous réussissez au moins 75% des crédits présentés dans votre programme d’étude de cette année académique 2016-2017. Si vous présentez 60 crédits cette année, vous devez donc en valider au minimum 45.
° OU si au cours des trois dernières années académiques (2014-2015 ; 2015-2016 ; 2016-2017) vous avez validé au moins la moitié des crédits présentés ET au moins 45 crédits. Par exemple, si au cours des trois dernières années vous avez à chaque fois eu un programme de 60 crédits, vous devrez avoir validé au moins 90 crédits sur 180.

Si vous remplissez l’une ou l’autre de ces conditions, vous serez finançable même si vous décidez de repartir en 1ère année dans une autre matière.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Ccile 23-04-2017 19:54
Bonjour,
Mon fils est en école supérieure d'instituteur primaire. Il a recommencé 2 x sa première année, il recommence ici sa seconde année et n'est pas sûr de la réussir. Peut-il recommencer en n'étant plus finançable dans l'école où se trouve actuellement? Que veut d'ailleurs dire un étudiant non finançable?
merci à vous.
Ccile
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 25-04-2017 09:18
Bonjour Ccile,

Un étudiant finançable est un étudiant dont l’année d’étude sera financée par l’état belge. Les universités, les hautes écoles et les écoles supérieures des arts reçoivent chaque année une subvention par étudiant afin de financer leur structure (le minerval n’étant pas suffisant pour couvrir le cout réel des études qui se chiffre généralement à plusieurs milliers d’euro par étudiant). L’état ne pouvant pas octroyer ces subventions de manière illimitées, il a mis en place une règlementation reprenant les conditions que les étudiants doivent remplir pour être considéré comme étudiants « finançables ».
Ces différentes conditions sont reprises dans le décret financement du 11/04/2014 (modifié le 29/07/2016). Vous trouverez un lien vers ce texte sur cette page.

Pour que votre fils soit finançable l’année académique prochaine, il devra soit :

- obtenir au moins 75% des crédits de son programme annuel lors de cette année académique 2016-2017. Si son programme annuel est de 60 crédits cette année, il devra donc obtenir minimum 45 crédits.

- avoir obtenu au moins la moitié du total des crédits des programmes annuels des 3 années précédentes, ET au moins 45 crédits. Si votre fils a présenté chaque année 60 crédits, il devra obtenir minimum 90 crédits sur 180 (qu’il a présentés au total sur les 3 années).

-Il sera également finançable s’il se réoriente (= s’il décide de préparer un autre bachelier) puisqu’il ne s’est à priori jamais réorienté pour l’instant.

Comme vous l’avez sans doute lu plus haut sur cette page, en cas de refus d’inscription (dans le cas où votre fils n’est plus finançable), il est en droit d’introduire un recours interne (et parfois avant cela une demande de dérogation). Ce recours ou cette dérogation ont pour objectif de convaincre l’établissement de prendre en charge lui-même l’année d’étude de votre fils (puisque ce dernier ne remplit pas les conditions pour que l’Etat verse un financement). Sachez cependant que la Haute Ecole n’a aucune obligation d’accepter.
Attention il devra respecter des modalités pratiques pour l’introduction de cette demande (pour connaître ces modalités, le mieux est de contacter l’école ou de regarder dans le règlement des études de son école). Il devra expliquer sa détermination à continuer ses études et les éventuelles raisons qui expliqueraient ses échecs multiples. Il peut également expliquer ce qu’il pourrait mettre en place pour augmenter ses chances de réussite. Si la haute école accepte la dérogation, c’est elle qui financera l’année d’étude de votre fils sur fond propre.
Il est également possible après le recours interne d’introduire un recours externe dans les 15 jours de la notification de la décision du refus d’inscription auprès de la CEPERI (=Commission d’Examen des Plaintes d’Etudiants relatives à un Refus d’Inscription). La CEPERI va regarder si les éléments apportés par l’étudiant dans le cadre de l’introduction de son recours interne ont bien été pris en compte par l’autorité académique qui a statué sur son recours.
Vous trouverez davantage d’information concernant le recours externe sur le site suivant : ares-ac.be/.../...
Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Marine 23-04-2017 15:40
Bonjour, j'ai besoin de votre aide.
Je vous explique ma situation actuelle, j'ai fait deux premières en ingénieur de gestion n'ayant acquis que 35 crédits au cours de ces deux années, je n'ai plus été financable pour ma troisième année j'ai donc du me réorienter en sciences économiques et de gestion, j'étais alors confrontée à mes cours de première restants mais aussi à des cours de deuxième bloc que j'avais anticipé. Finalement je suis maintenant en deuxième bloc avec un total de 61 crédits:11 crédits restants de première et 50 crédits restants de deuxième car les 10 autres je les ai réussis lors de ma dernière première. J'aimerais savoir si il faut que je réussisse soit au minimum un total de 45/60 uniquement basé sur mes cours de mon année académique c'est-à-dire ceux de bloc2 ou si je dois réussir au minimum 46/61 de mon année entière avec des cours de bloc1 et 2 confondus? Si jamais je ne réussis pas minimum 45 crédits quelles seraient les conditions pour pouvoir continuer mon cursus ? merci d'avance
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 25-04-2017 11:40
Bonjour Marine,

Pour être considérée comme « étudiante finançable » et pouvoir vous inscrire de plein-droit l’année prochaine en 2017-2018, vous devrez :
° Soit avoir validé au moins 75% des crédits de votre programme d’étude (bloc1 + bloc2 confondus) présenté durant l’année académique 2016-2017. Si vous présentez 61 crédits en 2016-2017, vous devrez effectivement avoir validé 46 crédits.
° Soit – si vous n’avez pas validé 46/61 crédits en 2016-2017 – avoir validé au cours de vos trois dernières inscriptions (2016-2017 ; 2015-2016 ; 2014-2015) au moins la moitié des crédits présentés (en comptant à chaque fois le nombre de crédits présentés chaque année, bloc1 et bloc2 confondus) ET au moins 45 crédits (il faut que cette moitié de crédit soit supérieure à 45 crédits).

Si vous n’êtes pas finançable, vous pourrez toujours introduire un recours interne auprès de votre établissement pour tenter de vous inscrire quand même (vous devrez pour cela respecter les indications contenues dans le règlement des études de l’établissement qui refusera votre inscription). Si ce recours interne est refusé, vous pourrez ensuite introduire un recours externe auprès de la CEPERI (Commission d’Examens des Plaintes des Etudiants Relatives à un Refus d’Inscription) de l’ARES (= institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur francophone). Toutes les modalités sur cette page du site de l’ARES : ares-ac.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# joseph 12-04-2017 12:32
Bonjour
Je suis étudiant en BA2 (poursuite cursus) à l'université.Vo ici mon cas :
J'ai échoué deux fois ma première année(2013-2014 et 2014-2015). Une dérogation m'a été accordé continuer dans la même carrière (2015-2016). J’ai pu acquérir 55 crédits des 60 de BA1.
Combien de crédits ,au minimum ,je dois acquérir en termes de l'année académique 2016-2017 pour continuer dans la même filière?Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-04-2017 08:31
Bonjour Joseph,

Au vu de vos explications et de votre situation :

Vous serez finançable pour l’année académique 2017-2018 si :

a) vous obtenez 75% de vos crédits annuels en 2016-2017 (= 45 si votre année est une année à 60 crédits) OU
b) au cours des 3 dernières années (2014-2015, 2015-2016, 2016-2017)
i)vous avez obtenu la moitié des crédits du total de vos programmes annuels
2014-2015 = ?/60 crédits
2015-2016 = 55/60 crédits
2016-2017 = ?/60 crédits
Total = ?/180 crédits (il faut que vous ayez minimum 90/180 crédits) ET

ii)Avoir obtenu au moins 45 crédits

Pour savoir si vous rentrez dans la condition b), vous devrez regarder le nombre de crédits que vous avez obtenu pour l’année 2014-2015, et calculer précisément combien de crédits vous devriez obtenir cette année scolaire (2016-2017) pour complété les 90 crédits/180.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Sarah 10-04-2017 16:28
Bonjour j'ai besoin de votre aide .
J'ai entamé deux premières à ulb 2012-2013 et 2013-2014 Hi rate ma deuxième première avec 11,25 de moyenne. Ensuite est arrivé me décret Marcour et les 10 de moyennes. Je me suis réinscrite une 3ieme fois mais me suis désincrite au milieu d'année pour problèmes de santé . Cette dernière a été comptabilisé. Ensuite 2015-2016 inscrite auprès d'actiris j'ai entamé un stage et ai travaillé 6 mois. Cette année 2017-2017 je suis au chômage et souhaite reprendre des études en hautes écoles professeurs de français. Est-ce possible pour moi? Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 11-04-2017 10:15
Bonjour Sarah,

Pour vous réinscrire en 2017-2018 au 1er cycle d’études, vous devrez remplir les conditions de l’article 5 point 3 du décret suivant gallilex.cfwb.be/.../... pour être finançable.
Vous devrez :
1/ Ne pas avoir été inscrit 2x à des études de même cycle (bachelier ou master), au cours des 5 années académiques précédentes ; OU
2/ Ne pas avoir été inscrit 2x à un premier cycle dans la même option d’études ni inscrit 3x à un premier cycle, au cours des 5 années académiques précédentes ; OU
3/ Avoir acquis a) Soit au moins 75% des crédits de votre programme annuel (année scolaire 2016-2017);
b) Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel et avoir au moins 45 crédits ; OU
4/ Vous réorienter, pour autant que vous n’ayez pas utilisé cette faculté au cours des cinq années académiques précédentes. One parle de réorientation lorsqu'un étudiant s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir déjà été inscrit

Vu votre passé académique ce sont les points 3/ et 4/ que vous pouvez encore remplir pour pouvoir vous inscrire.
Pour la 3/ vous devez additionner le nombre de crédits que vous avez passé et réussi sur les 3 dernières années. Voici votre calcul :
2016-2017 : Emploi/chômage 0/0 crédits
2015-2016 : Demandeuse d'emploi /Emploi 0/0 crédits
2014-2015 : 1ère abandon ?/60 crédits
( 2013-2014 : 1ère échec ?/60
2012-2013 : 1ère échec 0/60 )

Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.

Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription en 1ère année, l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation ou recours si vous êtes non finançable.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Susi 03-04-2017 19:23
Bonjour ma fille a fait ses trois année bachelor mathématiques/é conomie. Elle a réussi ses deux premières années. La 3e année elle a tout réussi sauf un examen de mathématques. Maintenant elle est en Master actuariat où pendant la 1 ère sessions elle a réussi tous ses examens. En deuxiėme session elle va repasser l'examen de mathématques dont elle avait échoué l'année passée! Combien de fois pourra-t-elle repasser cet examen si de nouveau elle ne réussit pas ? Bien à vous
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 04-04-2017 13:56
Bonjour Susi,

Il n’y a pas à proprement parler de limite de temps ou de nombre de passages limités. Cependant, si votre fille ne réussit pas rapidement cet examen, elle risque de se retrouver bloquée au niveau de ses apprentissages de Master (et donc de ne plus remplir – au bout d’un moment – les conditions de financement reprises sur cette page). Votre fille devra effectivement valider son bachelier (donc réussir son examen de mathématiques) pour avoir accès à l’intégralité du programme de Master.
Explications : la règlementation permet certes à un étudiant de bachelier à qui il reste moins de 15 crédits à valider pour obtenir le diplôme de s’inscrire en Master pour commencer à valider les crédits du second cycle. Mais cet étudiant est limité et ne peut pas valider plus de 90 crédits du diplôme de Master sans avoir validé au préalable son bachelier. Ceci pour éviter que le diplôme de Master soit validé avant le diplôme de Bachelier (dont l’obtention est en principe nécessaire pour s’inscrire en Master).

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Jcs 27-03-2017 06:37
Bonjour
Ces notions d'étudiant financable s'appliquent t elles à un étudiant américain, donc hors UE
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 27-03-2017 11:39
Bonjour Jcs,

Les conditions de réussite à remplir pour être finançable pour pouvoir poursuivre ses études supérieures en Fédération Wallonie-Bruxel les s’appliquent à tous les étudiants Belges et venant d’un pays étranger européen ou hors de l'Europe.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Thom 22-03-2017 22:38
Bonjour,

J’ai échoué 2 fois ma 1ere année en psycho. Je me suis donc réorienté en en sciences po.

Pour passer en 2éme je dois valider 75 % de mon année ?

En 2eme je dois obligatoirement réussir les crédits résiduels de 1ère?

Si je réussis 75 % de mon programme, je serais toujours financable pour être admise en 2eme année ?


Merci d’avance
Répondre
 
 
# Inofr Jeunes 27-03-2017 09:53
Bonjour Thom,

Pour être finançable en 2017-2018 , vous devez obtenir :
a) au moins 75% des crédits de votre programme annuel lors de l'inscription précédente ((2016-2017 ));
b) ou, globalement au cours des trois années académiques précédentes,
i) au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels, compte non tenu de l'année académique de sa première inscription au cycle, si elle lui est défavorable;
ii) et au moins 45 crédits

Les mêmes conditions s’appliqueront pour vos prochaines années d’étude donc en 2018-2019 pour avoir accès à la 3ème. Vous devrez pour chaque année réussir tous les crédits qui sont des prérequis et des corequis pour avoir être inscrit en 2ème et en 3ème année. Pour les connaitre référez-vous au règle des études de votre option.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Brognon 22-03-2017 07:01
Bonjour,
Mon fils qui a terminé ses études secondaires en 2016 s'est inscrit à l'université pour l'année académique 2016-2017 en 1ere année Chimie, il a abandonné et s'est réorienté en informatique en février 2017 en Haute Ecole. Si malheureusement il ne réussissait pas 75% de ses crédits en septembre 2018, pourrait-il recommencer sa première année ?
Merci d'avance de nous éclairer. (pas facile de comprendre le décret paysage .. )
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-03-2017 16:18
Bonjour Brognon,

Oui, votre fils remplit bien les conditions pour pouvoir se réinscrire en première BAC informatique pour l’année académique 2017-2018.
Comme expliqué plus haut sur cette page, un étudiant est finançable s’il n’a été inscrit que 2x à des études de même cycle (bachelier ou master), au cours des 5 années académiques précédentes.
Puisque votre fils a été inscrit qu’une seule fois en première BAC en informatique il sera dans les conditions pour se réinscrire en 1ère année même s’il n’obtient pas 75% de ses crédits.

Tant qu’il remplit les conditions de réussites citées ci-dessus il sera finançable et pourra poursuivre des études supérieures.
Vous trouverez un schéma récapitulatif de ces diverses conditions sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Dominique 21-03-2017 07:24
Bonjour, voici ma question :

Sortie avec une CESS en 06/2013,
1ère année de dentisterie en 2013-2014 : ratée
1ère année dentisterie en 2014-2015 : ratée
1ère marketing en HE en 2015-2016 : réussie
2ème en cours de réussite, est-ce possible de pouvoir faire un master après le bachelier ?

Merci d'avance de votre réponse.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 21-03-2017 13:59
Bonjour Dominique,

Vous serez d’office considérée comme étudiante finançable si vous vous inscrivez en master car il ne s’agit pas du même cycle d’étude (bachelier = 1er cycle ; master = 2e cycle).

Le bachelier marketing préparé en Haute Ecole est cependant un bachelier de type court (= diplôme professionnalis ant en 3 ans, sans master prévu après), vous devez vous renseigner auprès de l’établissement qui organise le master que vous visez pour savoir à quelles conditions vous serez autorisée à vous inscrire dans le master. Il est par exemple possible que l’on vous refuse l’accès à certains master ou que l’on vous demande de suivre certains cours en rattrapage pour pouvoir vous inscrire.

Bien à vous,

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Eloïse 13-03-2017 11:01
Bonjour,

J'aimerais savoir si je suis encore finançable pour septembre 2017.
Voici mon parcours :

Année 2012-2013 : obtention de mon Baccalauréat
Année 2013-2014 : Première année en logopédie ( arrêt après le premier décembre donc échec)
Année 2014-2015 : Première année institutrice primaire ( je n'ai passé que mes examens de Janvier donc 15 crédits de validés)=> échec
Année 2015-2016 : Première année institutrice primaire ( j'ai validé les 60 crédits sur 60)
Année 2016-2017 : Deuxième institutrice primaire ( pour l'instant mes examens de janvier sont validés ).

Dois-je absolument terminer ma deuxième année ? merci d'avance
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-03-2017 10:55
Bonjour Eloïse,

Pour vous réinscrire en 2017-2018 au 1er cycle d’études, vous devrez remplir les conditions de l’article 5 point 3 du décret suivant gallilex.cfwb.be/.../... pour être finançable.
Vous devrez avoir acquis :
- Soit au moins 75% des crédits de votre programme annuel (année scolaire 2016-2017);
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel et avoir au moins 45 crédits.
Vous devez donc additionner le nombre de crédits que vous avez passé et réussi sur les 3 dernières années.
Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.
Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription en 1ère année, l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation ou recours si vous êtes non finançable.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# mariecar 12-03-2017 22:49
Bonjour,
je suis étudiante en PACES en France. Malheureusement je n ai pas réussi les examens du premier semestre et je fais donc partie des 20% d'étudiants réorientés en Sciences de la Santé ou fac de sport... Je n ai plus le droit de me présenter en PACES en France. Mes questions sont:
Puis-je intégrer une école de Kinésithérapie en Belgique ? voir même une faculté de médecine ?
Et si oui , serais-je une étudiante finançable ?

Merci d'avance

Marie
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-03-2017 10:41
Bonjour mariecar,

Quel que soit les études que vous désirez survivre en Belgique, vous devez tout d’abord remplir les conditions pour être finançable. Pour cela les établissements d’enseignement supérieur vérifieront si vous remplissez l’une des conditions reprises à l’article 5 du décret suivant gallilex.cfwb.be/.../... et repris ci-dessus dans nos explications.
Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.
Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription en 1ère année, l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation/reco urs si vous êtes non finançable.
ATTENTION : Les études de médecine et de kinésithérapie sont soumises à un quota d’inscriptions pour les étudiants non-résidents en Belgique. Vous devez donc passer par un tirage au sort pour obtenir peut-être une inscription dans l’une de ces options. Plus de détails sur cette page de notre site : jeminforme.be/.../... .


Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Manon 12-03-2017 17:58
Bonjour Voilà mon parcours
2014-2015 : une Année de prepa scientifique en France raté
2015-2016 : première Année de medecine ratée (allègement raté)
2016-2017 : première Science biomedicale
J'aimerai m'inscrire au tirage au sort kine
Si je reussi cette année, je serai toujours financable?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-03-2017 12:56
Bonjour Manon,

Effectivement, vous serez finançable en 2017-2018 :
° Si vous réussissez au moins 75% des crédits présentés en 2016-2017
° OU si vous avez réussi au cours des deux dernières années (votre première année ne compte pas puisqu’elle vous est défavorable) au moins la moitié des crédits présentés, ET au moins 45 crédits.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Tom 06-03-2017 19:43
Bonjour, j'ai l'intention de m'inscrire en PACES en France (je suis français et en terminale S ) pour faire kiné. Si j'échoue , puis-je tenter une seconde fois le tirage au sort en Belgique, en sachant que je vais le tenter une première fois en septembre après mon bac?
Merci pour vos réponses,
Bien à vous,
Tom
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-03-2017 15:47
Bonjour Tom,

Vous pourrez tenter une seconde fois le tirage au sort pour vous inscrire ET vous serez toujours considéré comme étudiant finançable en 2018-2019, même en cas de non-tirage au sort et d’échec au PACES en 2017-2018.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Margot 02-03-2017 16:35
Bonjour, voici mon parcours :
2014-2015: BAC 1 Kiné raté (8 crédits)
2015-2016 : Bac 1 Kiné raté (20 crédits)
2016-2017 : BAC 1 Traduction

Je suppose donc que si je rate cette année je ne serai plus finançable ? Quelles solutions mis à part le travail me restera-t-il ?
Merci.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 06-03-2017 13:15
Bonjour Margot,

Si vous n’obtenez pas 75% de votre programme annuel cette année OU soit globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de vos programmes annuels (sans tenir compte de votre 1ère année si elle a été ratée(uniquemen t si c’est la 1ère année d’inscription au 1er cycle d’étude) ) et avoir au moins 45 crédits. Toutefois, les crédits obtenus lors de la toute 1e année d’études échouée peuvent être pris en compte pour totaliser les 45 crédits minimums exigés, en effet vous ne serez plus finançable. Vous devrez alors introduire une dérogation/reco urs interne auprès des établissements qui vous intéresseront pour obtenir une inscription. Les établissements n’auront cependant, aucune obligation d’accepter votre demande.
Vous pourrez vous réinscrire en Haute école ou à l’Université lorsque vous remplirez l’une des conditions « Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études » à l’article 5 et expliqué ci-dessus dans nos explications : gallilex.cfwb.be/.../... .

Vous pouvez si vous le désirez reprendre des études supérieures dans une école de promotion sociale. Ces écoles sont accessibles à partir de 18 ans pour les personnes ayant ou pas de diplôme de l’enseignement secondaire. Elles organisent diverses formations donc des bacheliers, des masters et des spécialisations . Les années d’études effectuées auprès d’une haute école ou d’une université ne sont pas prises en compte pour déterminer votre inscription.
Vous pourrez donc vous y inscrire pour l’année académique 2017-2018. Si vous réussissez en promotion sociale 75% de votre programme annuel en 2017-2018, vous pourrez vous réorienter vers les hautes écoles et les universités en 2018-2019.
ATTENTION, si vous n’obtenez un bachelier en promotion sociale et qu’après quelques années vous décidez de revenir vers l’université ou la haute école, les années et les crédits que vous aurez obtenus seront pris en compte pour déterminer si vous êtes finançable ou pas pour vous inscrire auprès d’eux.
Vous devrez également justifier les activités que vous avez eu durant les dernières années, n’hésitez pas à joindre des attestation d’inscription comme demandeuse d’emploi, des contrats de travail que vous aurez peut-être eu ou les attestations des formations que vous aurez peut-être suivi ou tous autres documents pouvant justifier vos activités (si vous ne reprenez pas d’études).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# CapHome 28-02-2017 16:24
Bonjour,
Voici mon parcours:
2013-2013: j'étais en science biomédicale, j'ai raté.
2014-2015: j'étais en médecine à UCL, j'ai raté.
2015-2016: j'étais à l'université en science biomédicales (UCL) j'ai raté et dispensé seulement 14 crédit.
2016-2017: Voilà je me retrouve en situation d'élève non finançable alors je me suis inscrite en promotion sociale en comptabilité pour pouvoir obtenir au moins un diplôme reconnu par la communauté française.
Première question: Cependant ce que je ne savais c'est que si je réussie cette année en comptabilité en promotion sociale, je pourrais redevenir finançable ??Pourrais-je reprendre des études en plein exercice? Où puis-je seulement faire des études d'art?
Deuxième question:Est ce que si je fais une passerelle vers un master à l'université après avoir obtenu le diplôme en compta en promotion sociale. Est-ce que dans 5 ans à partir de 2016, c'est à dire en 2021, je pourrais repartir à l'université et refaire médecine ou science biomédicale ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 01-03-2017 12:41
Bonjour CapHome,

Si vous réussissez au moins 75% des crédits présentés cette année en promotion sociale, vous serez à nouveau considérée comme étudiante finançable si vous décidez de vous inscrire en 1ère année de bachelier dans l’enseignement de plein-exercice (en haute école, école supérieure des arts ou à l’université).
Vous serez également considérée comme finançable si – à l’issue de votre master, dans 5 ans – vous désirez vous réinscrire en 1ère année de bachelier.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# toni 24-02-2017 18:03
Bonjour , mon amie a suivis des études de médecine en Espagne pendant la première année ect, elle a du arreter pour cause personnelle, puit elle c'est inscrit cette année en sciences dentaires et n'as pas réussi ces examen de décembre ect..
Elle voudrait donc se tourner vers des études d'infirmière ( ce qu'elle voulait vraiment faire depuis le début)...On lui dit qu'elle n'est plus fincancable car ils ont prit en compte l'année entamer en Espagne ...quelle sont ces possibilité sans devoir passer par la promotion sociales....Ell e a seulement 22 ans et ont lui dit que elle ne peux plus etudier...
Quelle est la solution svp , merci d'avance .

Toni
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 27-02-2017 14:08
Bonjour toni,

Les années d’études effectuées à l’étranger comptent effectivement dans le calcul pour savoir si un étudiant est finançable ou non. Ceci étant, si votre amie ne s’est pour l’instant inscrite que DEUX fois en bachelier (une fois en médecine en Espagne, une fois en sciences dentaires en Belgique) elle sera toujours finançable si elle s’inscrit une 3ème fois en 1ère année de bachelier.
Si au cours des 5 dernières années, votre amie a passé certaines années académiques sans s’inscrire à des études, elle devra être en mesure de prouver par des attestations officielles (ou par une attestation sur l’honneur s’il était impossible d’obtenir une attestation officielle) quelles ont été ses activités (travail, chômage…) durant ces années.

Bon à savoir : si votre amie ne remplit aucune des conditions pour être « finançable », l’état belge refusera de verser une subvention pour son année d’étude à l’établissement supérieur qui l’inscrirait. Les établissements supérieurs refuseront donc systématiquemen t son inscription. Elle aura néanmoins la possibilité d’introduire une demande argumentée de dérogation et/ou de recours interne auprès de l’établissement qui lui refuse l’inscription pour qu’il accepte quand même de l’inscrire en prenant lui-même en charge le coût de son année d’étude.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Méryl 21-02-2017 14:03
Bonjour,
Je suis française et étudiante en BAC 2 pharma. J'ai recommencé 3 fois ma BAC1 (la 3ième fois j'ai du faire une dérogation auprès du recteur de l'unif). Que se passe-t-il si je ne valide pas 45 crédits de mon BAC2 ? Je peux continuer mes études en pharma ?
Bien à vous
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-02-2017 17:17
Bonjour Méryl,

Pour vous réinscrire à un cycle d’études et donc en 2ème Bac l’année prochaine, vous devrez avoir acquis :
- Soit au moins 75% des crédits de votre programme annuel lors de l'inscription précédente (année scolaire 2016-2017);
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel et avoir au moins 45 crédits.
Vous devez donc calculer combien de crédits vous devez d’office réussir pour pouvoir vous réinscrire en 2017-2018.
Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.
Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription, l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation ou recours si vous êtes non finançable.

Pour rester finançable, si vous n’avez jamais changé d’option au cours des 5 dernières années, vous pourrez vous réorienter vers une autre option.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Kirei 09-02-2017 19:53
Bonjour, voilà mon parcours : j'étais en prepa-kine en France ayant échouée j'ai fait le tirage au sort en Belgique j'étais donc prit, mais ayant des problèmes familiaux j'ai raté ma deuxième première.
L'école ma dit que je ne pouvais pas redoubler mais que je pouvais m'orienter. Je suis donc parti en ergo qui ne m'intéresse pas vraiment , j'aurais donc voulu savoir si je valide mon année puis-je retourne en première kine ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-02-2017 14:08
Bonjour Kirei,

Si vous réussissez au minimum 75% de votre année de bachelier d’ergologie, vous serez à nouveau finançable pour vous inscrire en 1ère année de bachelier kinésithérapie. Vous ne serez en principe plus obligé de vous inscrire via la procédure spéciale pour étudiants non-résidents (= tirage au sort).

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Lross 09-02-2017 16:12
Bonjour, j ai effectué deux 3ème année en haute ecole ,au courant des années scolaires 2011/12 et 2012/13 que j ai abandonné ces deux années pour raisons personnelles. Mais je souhaiterai m inscrire à nouveau dans cette même année pour 2017/18. Est ce possible?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-02-2017 14:04
Bonjour Lross,

Dans le cas que vous décrivez, vous ne serez pas considéré comme « étudiant finançable » et vous ne pourrez pas vous inscrire « de plein-droit » en 2017-2018. Vous redeviendrez en revanche finançable à partir 2018-2019.

Bon à savoir : si vous ne remplissez aucune des conditions pour être « finançable », l’état belge refusera de verser une subvention pour votre année d’étude à l’établissement supérieur qui vous inscrirait. Les établissements supérieurs refuseront donc systématiquemen t votre inscription. Vous aurez néanmoins la possibilité d’introduire une demande argumentée de dérogation et/ou de recours interne auprès de l’établissement qui vous refuse l’inscription pour qu’il vous accepte quand même de vous inscrire en prenant lui-même en charge le coût de votre année d’étude.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Svetlana 08-02-2017 19:05
Bonjour ,
L année passée j étais en 1ere bac Comptabilité en haute ecole que j'ai raté. Maintenant je suis en 1ere bac med. vété. et je veux aller en allègement donc je dois me réinscrire en septembre en 1ere bac pour les crédit qui me restent encore. Est-ce que je suis encore financable l'année prochain et ai-je encore droit à la bourse d'études?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-02-2017 13:25
Bonjour Svetlana,

Si pour l’instant vous ne vous êtes inscrite que deux fois en bachelier, vous serez à nouveau finançable l’année prochaine en 2017-2018. Concernant l’allègement (ou étalement) que vous envisagez de faire, nous vous recommandons de bien vous informer des possibilités auprès de votre université. En effet, les allègements ne sont pas systématiques et sont autorisés lors de circonstances bien particulières (à négocier avec votre jury : problèmes de santé, sportifs de haut niveau etc…)

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Margot 08-02-2017 18:42
Bonjour, je vous explique ma situation : en 2014-2015 j'etais en Bac1 kiné en haute école, en 2015-2016 j'etais en Bac1 kiné en haute école, maintenant en 2016-2017 je suis en Bac1 traduction à l'université. Sachant que c'est ma 3e Bac1 je sais que si j'ai moins de 45 crédits je pourrais plus faire d'études à l'université/ haute école mais si je réussi à avoir 45 crédits pourrais-je quand même passer en Bac2 avec des cours de Bac1 ou alors je suis obligée de réussir complètement ?
Merci d'avance.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-02-2017 13:15
Bonjour Margot,

Il n’est pas absolument nécessaire de valider l’ensemble de vos 60 crédits du bloc 1 :
° Si vous validez 45 crédits du bloc 1 (= 1ère année), vous pourrez avoir accès aux cours du bloc 2 (= 2e année).
° Si vous validez au moins 75% des crédits présentés en 2016-2017, vous serez considérée comme étudiante finançable et vous pourrez donc vous inscrire de plein droit en 2017-2018. Vous serez également considérée comme finançable si au cours des années 2014-2015, 2015-2016 et 2016-2017 (l’année 2014-2015 n’est prise en compte que si elle vous est favorable) vous avez réussi au moins la moitié des crédits présentés chaque année ET au moins 45 crédits.
Bon à savoir : si vous remplissez ces conditions sans pour autant valider l’ensemble des 60 crédits du bloc 1, vous repasserez les crédits non validés du bloc 1 en 2017-2018. Votre programme d’étude (qui comptera 60 crédits) sera donc à cheval sur deux blocs.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# anais 08-01-2017 15:07
Bonjour,

J'ai fait:
2012-2103 Communication a l'ulg: échec
2013-2014 Institutrice 1 ère arret en cours d'année
2014-2015 Institutrice 1 ère échec
2015-2016 Institutrice 1 ère réussite
2016-2017 actuellement en 2 éme institutrice

Est-ce que je reste financable si j'arrete mes études institutrice et recommence des études de sage femme?
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-01-2017 15:47
Bonjour anais,

Pour avoir accès aux études de sage-femme en 2017-2018, les hautes écoles dans lesquelles vous introduirez votre demande d’inscription devront vérifier si vous remplissez les conditions de l’article 5 point 3 du décret pour être finançable gallilex.cfwb.be/.../... .
Pour vous réinscrire à un cycle d’études, vous devrez avoir acquis :
- Soit au moins 75% des crédits de votre programme annuel lors de l'inscription précédente (année scolaire 2016-2017);
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel et avoir au moins 45 crédits.
Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.
Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous devrez introduire une dérogation/reco urs interne pour obtenir une nouvelle inscription en 1ère année, l’établissement scolaire n’aura aucune obligation d’accepter votre inscription, votre dérogation ou recours si vous êtes non finançable.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Lionel 07-01-2017 09:56
Bonjour ,
L année passée j étais en 1ere bac psycho à l universite
Cette année je suis en 1ere bac commu à l universite mais ça ne me plaît pas donc j aimerais savoir si l année prochaine je pourrais recommencer une troisième première en changeant d option et est ce que je pourrais rester à l universite ou aller en haute ecole ?

Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-01-2017 14:33
Bonjour Lionel,

Si pour l’instant vous n’avez été inscrit que deux fois en bachelier (cette année et l’an dernier), vous serez toujours finançable pour vous réinscrire une 3e fois en bachelier (en université ou en Haute école, cela n'a pas d'importance) l’année prochaine en 2017-2018.

ATTENTION, il s’agit de la dernière fois où vous pourrez être finançable sans avoir validé un certain nombre de crédits. Pour être finançable en 2018-2019 et continuer vos études, vous devrez :
° avoir réussi au moins 75% des crédits présentés en 2017-2018 ;
° OU avoir réussi au moins la moitié des crédits présentés au cours des 3 années précédentes (2017-2018 ; 2016-2017 ; 2015-2016 cette dernière année ne comptera dans le calcul que si elle vous est favorable).

Bon à savoir : un étudiant de 1ère année peut se réorienter (= changer d’option d’étude) sans payer de frais supplémentaires AVANT le 15 février de l’année en cours. L’étudiant doit cependant motiver son changement d’étude et l’établissement dans lequel il se réoriente doit donner son accord.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Seif 04-01-2017 15:17
Bonjour, j'ai une question en 2014/2015 j'ai suivi des cours de gestion d'entreprise dont j'ai raté puis en 2015/2016 je suis parti en promotion sociale en informatique de gestion réussi mais avec 2 bloc à refaire mais cette année 2016/2017 je suis reparti en journée suivre des cours de réseau & télécommunicati ons en cas d'un éventuel échec serai-je encore financable l'année prochaine ? Si oui par chance, dans la même option ou devrais-je en changer ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 05-01-2017 16:45
Bonjour Seif,

Les années d’études supérieures effectuées en promotion sociale comptent dans le calcul pour savoir si un étudiant est finançable ou non dans l’enseignement supérieur de plein-exercice (université et hautes écoles).

Les cours suivis en 2014-2015 étaient-ils des études supérieures (à l’université, en haute école ou en promotion sociale) ?

° Si OUI, lorsque vous vous réinscrirez en 2017-2018, il s’agira de votre 4ème inscription en 1er cycle d’étude supérieure (= bachelier). Puisqu’il s’agira de votre 4ème inscription, vous serez finançable seulement :
- si vous réussissez 75% des crédits présentés en 2016-2017 ;
- OU si, au cours des 3 dernières années (2014-2015 ; 2015-2016 ; 2016-2017), vous avez validé au moins la moitié des crédits présentés ET au moins 45 crédits. Si l’année 2014-2015 vous est défavorable, elle ne comptera pas et vous pourrez faire le calcul seulement sur 2015-2016 et 2016-2017.

° Si NON, vous serez finançable pour 2017-2018 car il s’agira seulement de votre 3ème inscription en bachelier et de votre 2ème inscription aux études en Réseau & Télécommunication.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Julien 03-01-2017 10:50
Bonjour, j'aimerai savoir si est-ce que je reste toujours finançable si je ratte cette année-ci. Est-ce que l'étalement est-il considéré comme un échec?
Voici mon parcours:
2012-2013:H.École BAC1 (sc industrielles): Échec.
2013-2014:H.École BAC1 (sc industrielles): Réussite.
2014-2015: Etalement1 Médecine: 30credits sur 30 acquis.
2015-2016: Etalement2 Médecine: 20credits sur 30 acquis.
2016-2017: Bac2 Médecine en cours.

Merci d'avance
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 04-01-2017 15:22
Bonjour Julien,

D’après la nouvelle règlementation, on ne raisonne plus en « réussite » ou en « échec » mais en nombre de crédits validés.

Vous serez considéré comme étudiant finançable pour l’année académique 2017-2018 :
° Si vous réussissez au moins 75% des crédits présentés au cours de l’année académique 2016-2017 ;
° OU si au cours des 3 dernières années académiques (2014-2015 ; 2015-2016 ; 2016-2017, vos deux années d’étalement sont ici à prendre séparément), vous avez réussi au moins la moitié des crédits présentés ET au moins 45 crédits.

Exemple : en 2014-2015 vous avez validé 30/30 crédits ; en 2015-2016 vous avez validé 20/30 crédits. En principe, cette année vous présentez 60 crédits. Pour être finançable, vous devrez avoir validé 60 crédits sur 120 au cours des 3 années (soit la moitié de la totalité des crédits présentés, cette moitié étant supérieure à 45 crédits) : vous devez donc avoir validé au moins 10/60 crédits en 2016-2017 pour être finançable en 2017-2018.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Raul 13-12-2016 23:55
Bonjour, j'aurais quelque questions importante a vous poser, je vous explique ma situation
2011-2012 1ère Médecine échec
2012-2013 1ère Médecine réussite 50/60 credits
2013-2014 2éme Médecine échec 13/70 de crédits
2014-2015 2éme Médecine réussite 44/62 crédits
2015-2016 3éme Médecine échec 37/73 crédits
Cette année mauvaise nouvelle je devient éleve non finonçable... Du coup je me dérige vers les études de kiné
-Ma première question c est votre confirmation à mon non-finonçabilité
-2ème question si je reussi mon année de kiné 2016-2017 pourrais-je retourner en Médecine en 2017-2018?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 15-12-2016 14:25
Bonjour Raul,
Effectivement, vous n’êtes plus finançable.
Pour être finançable, vous auriez dû obtenir globalement au cours des 3 années précédentes (sans tenir compte de la toute 1ère année si elle a été échouée), au moins la moitié des crédits du total de ses programmes annuels ET au moins 45 crédits (sauf pour les étudiants en étalement). Les crédits obtenus lors de la toute 1e année d’étude échouée peuvent être pris en compte pour totaliser ces 45 crédits minimum exigés. Hors, sur les 3 dernières années , vous avez acquis 94 crédits sur 205 au total (si le nombre de crédits total que vous avez indiqué est bien exact : 70, 62 et 73). Vous n’avez donc pas la moitié des crédits su total.
Vous pouvez effectivement être toujours finançable si vous vous réorientez.
Pour pouvoir retourner en Médecine, vous devez absolument réussir vos études de kiné, vous pourrez alors reprendre des études en 2020-2021. Sinon, il vous reste la possibilité de poursuivre des cours de promotion sociale mais où vous trouverez moins de choix d’option.

Bien à vous

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339 1030 Bruxelles

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# poumchakalaka 03-12-2016 11:32
Bonjour, j'ai fait 1 ans de droit et 1ans de kiné et ici je fais la comptabilité suis je financable?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 05-12-2016 15:41
Bonjour poumchakalaka,

Pour cette année scolaire(2016-2 017), oui vous êtes finançable puisque vous êtes inscrit en 1ère année de comptabilité.

Pour pouvoir poursuivre vos études en 2017-2018, devrez remplir les conditions suivantes pour être étudiant finançable :
- Soit avoir réussi 75% des crédits de votre programme annuel lors de l'inscription précédente (année scolaire 2016-2017);
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de votre programme annuel (sans tenir compte de la 1ère année si elle a été ratée) et avoir au moins 45 crédits.
- Soit se réorienter, pour autant que cette faculté n’ait pas été utilisée au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir déjà été inscrit.
Si vous ne remplissez aucune de ces conditions vous serez NON finançable et vous devrez introduire une dérogation ou recours externe pour pouvoir vous réinscrire à nouveau dans le 1er cycle d’études en 2017-2018 quelle que soit l’option que vous choisirez.
- Vous pouvez également suivre le schéma : jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Damian 28-11-2016 16:45
Bonjour,
Voici mon parcours.
2009-2010: Ba1 ingénieur civil(ulb)-échec
2010-2011: Ba1 ingénieur civil(ulb)-échec
2011-2012: Ba1 ingénieur industriel(ECAM)-réussite
2012-2013: Ba2 ingénieur industriel(ECAM)-échec
2013-2014: Ba2 ingénieur industriel(ECAM)-échec
2014-2015: Ba2 électromécaniqu e - réussite
2015-2016: Ba3 électromécaniqu e - réussite
2016-2017: MA1: ingénieur industriel(ECAM)

En sachant qu'en 2017-2018 je compte faire un master en gestion de production (étude en alternance). Serai je encore finançable si je rate cette année ci ? Ne devrais je pas plutôt travailler cette année ci ?

Merci d'avance.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 29-11-2016 15:34
Bonjour Damian,

Vous serez finançable en 2017-2018 car il s’agira de votre 2e inscription au cycle de master (2e cycle).
La réglementation prévoit en effet qu’un étudiant qui s’inscrit 2 fois à un même cycle d’étude est finançable. Les années d’études effectuées pour avoir un bachelier ne rentrent pas dans le calcul car elles mènent à l’obtention d’un grade académique.

Bon à savoir : si vous faites le choix de travailler cette année-ci, mieux vaut vous désinscrire AVANT le 1er décembre (donc demain dernier délai!). Si vous demandez l'annulation de votre inscription, vous ne serez redevable que de 10% des frais d'inscriptions et votre année 2016-2017 ne comptera pas dans le calcul de votre financement.

Bien à vous,

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Touré 23-11-2016 14:01
Bonjour ,

Je suis étudiant ressortissant hors UE.
J'ai raté deux fois la 1ere année des branches différentes,la première j'ai eu que 5 crédits du coup j'ai changé et la seconde 2015-2016, 39 crédits/60. Mon inscription a été refusée, je suis en recours externe auprès de la CEPERI.
Que dois-je faire pour ne pas perdre mon année? Est-il normal de ne pas avoir la réponse de la CEPERI depuis un mois et demi ?

Merci d'avance
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 24-11-2016 13:16
Bonjour Touré,

La CEPERI s’impose en principe 15 jours ouvrables pour prendre sa décision à partir de la réception de la plainte (ou recours externe). Puisqu’aucun délai ni aucune sanction ne sont prévus dans la règlementation, ce délai peut cependant être plus long. Pour savoir où en est votre demande, vous pouvez éventuellement contacter directement la CEPERI :

En attendant la décision de la CEPERI, vous pouvez – dans la mesure du possible – continuer à suivre les cours que vous devrez valider. Les inscriptions dans l’enseignement supérieur n’étant possibles que jusqu’au 31 octobre 2016, il vous sera impossible de vous inscrire ailleurs.
Attention, si vous avez une carte de séjour limitée en Belgique pour raison d’étude et si vous n’êtes inscrit nulle part en 2016-2017, cela risque d’être problématique pour le renouvellement de votre carte de séjour.

Bien à vous,

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# laura 22-11-2016 15:56
Bonjour,
voici mon parcours
2009-2010 : BA1 GRH réussi 60 crédits
2010-2011 : BA2 GRH réussi 60 crédits
2011-2012 : BA3 GRH réussi 60 crédits
2012-2013 : passerelle ratée 0 crédit
2013-2014 : MA60 en sciences du travail réussi (pas de passerelle) 60 crédits
2014-2015 : AESS sciences sociales raté 0 crédit
2015-2016 : passerelle ratée 20 crédits
2016-2017 : rien
pour 2017-2018, je souhaite recommencer à zéro et m'inscrire en BA1 d'infirmière (type court)
suis-je financable ?
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-11-2016 11:04
Bonjour laura,

D’après votre parcours, vous serez « en principe* » considérée comme étudiante finançable pour recommencer un bachelier soins infirmiers (diplôme de premier cycle).

En effet, d’une part les années d’étude ayant conduit à la réussite d’un diplôme ne sont pas prises en compte dans le calcul pour savoir si vous êtes finançable. D’autre part, les années d’études que vous avez entreprises depuis sont – sauf erreur (car vous ne précisez pas quel type de passerelle vous avez préparé) – des études de 2e cycle ou de spécialisation.
Si vos années de « passerelle » sont bien des études de 2e cycle, vous repartirez même de zéro et serez finançable en cas d’échec en 1ère année de bachelier soins infirmiers.

* Vu la complexité de votre parcours, il est cependant préférable de vérifier auprès de la haute école de quelle manière celle-ci va interpréter la législation et l’appliquer à votre cas.

Bon à savoir : la haute école dans laquelle vous vous inscrirez vous demandera de justifier vos activités durant les 5 dernières années, ceci pour vérifier que vous remplissez bien les conditions pour être finançable. Vous devrez donc être en mesure de prouver que vous n’avez pas fait d’études supérieures durant l’année 2016-2017, si possible par une « preuve officielle » (attestation patronale, attestation de demandeur d’emploi…). Si vous avez pris une année sabbatique, la haute école devrait accepter une déclaration sur l’honneur comme quoi vous n’avez pas effectué d’études en 2016-2017. Si vous êtes dans l’incapacité de prouver vos activités durant 2016-2017, la haute école devrait considérer d’office que vous avez entrepris des études supérieures ce qui pourrait fausser le calcul.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Kevin K 17-11-2016 10:17
Bonjour,
Je me suis inscrit à l'ULB 1ère année médecine (je suis français) et on m'a dit que j'étais non finançable. Je souhaiterai savoir si je peux me réinscrire à l'ULB en 2017-2018 en 1ère année médecine, avec le parcours suivant:
2016-2017: 2ème année licence en biologie (validée)
2015-2016: PACES (échec)
2014-2015: 2ème année licence biologie (échec)
2013-2014: 1ère année licence biologie (validée)
2012-2013: 1ère année licence biologie (échec).
Par avance merci.
Cordialement,
Kevin K
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 17-11-2016 16:44
Bonjour Kevin K,

Pour être étudiant finançable il faut remplir l’une des conditions de l’article 5 du décret du 11/04/2014 (mis à jour 27/01/2016) adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur: gallilex.cfwb.be/.../....
Dans votre situation, pour pouvoir poursuivre en 1ère médecine en 2017-2018, vous devrez vous référer au point « 3 ° a) » de l’article 5. Vous devrez donc obtenir 75% des crédits de votre programme annuel en 2016-2017. Le programme annuel est l’ensemble des crédits auxquels vous êtes inscrite pour une année scolaire. Si par exemple cette année vous êtes inscrit à 60 crédits vous devrez réussir min 75% de vos crédits c-à-dire avoir 45 crédits sur 60 en fin d’année.
Si vous ne remplissez pas cette condition, l’établissement scolaire vérifiera si vous rentrez dans les conditions du point « 3° b) » du décret : Avoir globalement au cours des 3 années académiques précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de la charge de vos programmes annuels et avoir au moins 45 crédits. Toutefois, les crédits obtenus lors de votre année de PACES ne sont pas comptabilisés, car vous avez échoué au concours. Votre année d’études 2015-2016 est équivalent à 0 crédit pour ce calcul.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Pierre 16-11-2016 16:21
Bonjour,

Voilà ma situation,
J'ai effectué 3 année en science économie à l'ulb c'est à dire
BA1 2012-2013
BA1 2013-2014
BA1 2014-2015
Ma dérogation a été refusé pour pouvoir me réinscrire en science économie.
Mais j'ai eu tout de meme le choix de me reorienté à l'ulb.
Mais voulant me reorienté en haute école dans une autre option, lors de l'inscription le secrétariat m'a refusé avec motif "Vous n’êtes plus finançable". Du coup je suis finançable que à l'ULB ?
Et pour redevenir finançable l'année prochaine je dois donc réussir 45 crédit (ou 75% de mes crédits annuel) de cette année dans l'option ou je suis ?

Dernière petite question, j'ai donc déposé un recours à la CEPERI expliquant pourquoi j'ai raté mon année afin de redevenir finançable et revenir en science économie. Si leur réponse est positive m'est-il possible de me réorienté en science économie malgré que la date limite d'inscription (31 octobre) soit dépassé ?
Etant donné que je devais attendre la réponse de la ceperi.

Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 17-11-2016 14:49
Bonjour Pierre,

Pour cette année 2016-2017 vous étiez encore finançable pour toutes les hautes écoles et universités francophones si vous changiez d’option telle qu’il l’est prévu dans le décret gallilex.cfwb.be/.../... « article 5 point °4 » .
Pour voir poursuivre vos études l’année prochaine vous devrez remplir les conditions prévus au même article 5, mais au point °3 et expliquées ci-dessus sur le site.
Si la réponse de la CEPERI est positive et confirme votre demande d’inscription en Sciences Economiques, vous serez inscrit par l’établissement si vous en faites la demande.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Julie 07-11-2016 20:31
Bonjour,
J'ai déjà obtenu un bachelier en court en juin 2015 (sans échec durant les 3 ans et distinction). En octobre 2016, je me suis inscrite en photo et désinscrite fin octobre pour me réinscrire en régendat français. Mais je compte me désinscrire avant le 30/11, car je pourrais avoir une chance d'obtenir mon stage d'insertion qui se termine bientôt. Et percevoir ces mêmes allocs avec une dispense spéciale car suivi d'études de métier en pénurie.

La question est, pourrais-je toujours m'inscrire en septembre 2017 à nouveau pour cette fois entamer mon bac régendat en français ? Ou serais-je plus finançable?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 08-11-2016 17:33
Bonjour Julie,

Vous remplissez les conditions de financement, car les années d’études que vous avez déjà effectuées ont mené à l’obtention d’un grade académique. Ils ne sont pas pris en compte pour déterminer si vous êtes finançable où pas.
Votre inscription de cette année ne sera pas prise en compte si vous vous désinscrivez bien avant le 1er décembre. Renseignez-vous dès maintenant sur la procédure de désinscription de votre haute école.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# YT 07-11-2016 14:52
Bonjour,

Voici ma situation:

- Année 2013-14: échec master 1 droit - UCL
- Année 2014-15: échec master 1 droit- UCL
- Année 2015-16: j'avais obtenu une dérogation afin de pouvoir recommencer une troisième fois mon Année de master 1 mais je l'ai à nouveau echouee (34 crédits valides).

Actuellement j'ai trouvé un emploi.

Ma question: pourrais je faire un master en droit l'an prochain en France par exemple ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 08-11-2016 17:23
Bonjour YT,

Nous ne connaissons pas la règlementation en vigueur et conditions d’accès aux études dans les autres pays. Vous devez donc vous informer directement auprès des universités françaises ou du ministère de l’éducation national en France pour connaitre les conditions d’accès aux études (www.enseignementsup-recherche. gouv.fr/.../ .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Elisabeth 07-11-2016 11:59
Bonjour,

J'aimerais savoir si je suis finançable pour l'année académique 2017-2018. Voici mon parcours:
2010-2011: 1ère année de bachelier en sciences mathématiques à l'unif
2011-2012: 1ère année de bachelier en sciences mathématiques à l'unif
2012-2013: 1ère année de bachelier en sciences mathématiques à l'unif => échec
2013-2014: 1ère année de bachelier en ingénieur commercial en haute école => échec
2014-2015: Formation en néerlandais
2015-2016: Formation en néerlandais
2016-2017: Travail rémunéré
Etant donné qu'au cours des 5 dernières années je me suis inscrite à des domaines d'étude différents (Math en 2012-2013 et Ingé en 2013-2024), suis-je finançable pour l'année académique 2017-2018?

Merci beaucoup,
Bien à vous,

Elisabeth
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 08-11-2016 16:53
Bonjour Elisabeth,

Vous serez considérée comme étudiante finançable (car on considèrera qu’au cours des 5 dernières années vous n’avez pour l’instant été inscrite que deux fois en bachelier) A CONDITION cependant d’être en mesure de prouver à l’établissement dans lequel vous vous inscrirez que vous n’avez pas suivi d’études supérieures durant les années 2014-2015, 2015-2016, 2016-2017.
Pour ces trois années, vous devrez donc être en mesure de fournir des attestations officielles (attestation de travail, attestation d’inscription à des cours, attestation de demandeur d’emploi…) couvrant l’ensemble des périodes durant lesquelles vous n’avez pas fait d’études supérieures. Lorsqu’il ne sera pas possible de fournir une attestation, vous devrez fournir une déclaration « sur l’honneur ».
Si vous n’êtes pas en mesure de prouver vos occupations durant ces 3 années, l’établissement supérieur considèrera « d’office » que vous avez effectué des études supérieures (même si ce n’est pas le cas dans la réalité) et pourra refuser de vous inscrire au motif que vous n’êtes pas finançable. C’est en effet à l’étudiant d’apporter la preuve qu’il n’a pas fait d’études supérieures, ni en Belgique, ni à l’étranger, et certains établissements se montrent très « exigeants » quant aux preuves apportées par l’étudiant de sa bonne foi.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# pol 29-10-2016 22:07
Bonjour,

J'ai raté 2 fois ma première en droit. Je viens donc de m'inscrire pour une 3ème première en psycho.

Pour être toujours financable pour l'année 2017-2018, je dois réussir 75 % de mon programme ? Si je réussis les 75%, je passe en 2ème et suis toujours financable ?


Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 02-11-2016 17:08
Bonjour pol,

Pour pouvoir être finançable pour la rentrée 2017-2018 vous devrez remplir les conditions de l’article 5 point
« 3 ° il se réinscrit à un cycle d'études après y avoir acquis
a) au moins 75% des crédits de son programme annuel lors de l'inscription précédente;
b) ou, globalement au cours des trois années académiques précédentes,
i) au moins la moitié des crédits du total de la charge de ses programmes annuels, compte non tenu de l'année académique de sa première inscription au cycle, si elle lui est défavorable;
ii) et au moins 45 crédits

Pour réussir une année scolaire vous devez avoir globalement 10/20.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Michael 28-10-2016 16:35
Bonjour,
Pour cette année académique le décret paysage stipule qu'il faut avoir réussi au moins 75% des crédits du programme annuel pour être finançable.

Dans le cas ou l'étudiant n'atteint pas ce seuil de 75% alors il peut être finançable à condition qu'il ait acquis au moins la moitié des crédits inscrit à son programme sur les 3 dernières années et qu'il ait acquit 45 crédits.

Je voudrais savoir si les 45 crédits correspondent au total des crédits calculés sur les 3 précédentes années ou autre chose ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 03-11-2016 12:25
Bonjour Michael,

Cette dernière condition - que l’on appelle la prise en compte du passé académique de l’étudiant - est « cumulative ». Pour répondre à cette condition et être finançable l’étudiant* doit A LA FOIS :
° avoir réussi la moitié des crédits présentés au cours des 3 années précédentes (2 années si sa première année lui est défavorable)
° ET avoir réussi au moins 45 crédits en tout durant ces 3 années précédentes (ou ces 2 années le cas échéant).

* comprendre ici l’étudiant qui ne remplit pas l’une ou l’autre des autres conditions pour être finançable : c’est-à-dire celui qui s’est déjà inscrit plus de 3 fois dans un même cycle d’étude (ou plus de 2 fois dans un même parcours d’étude) ET qui n’aurait pas réussi 75% des crédits présentés l’année précédente.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Betty 26-10-2016 22:53
Bonjour,
Je viens de finir un bachelier en communication et commence cette année un master dans la même branche. Je pense cependant me réorienter l'année prochaine et donc recommencer en bloc 1. Mais j'hésite entre 2 orientations et vois comme possibilité de tenter les deux une après l'autre. Cela me fera alors (avec celle de communication) 3 inscriptions en bloc 1. Pourrais-je dès lors tout de même continuer si je rate une de ces premières années et ainsi avoir 4 inscriptions en bloc 1 au total? (puisque si j'ai ben compris un étudiant a droit à un redoublement et un changement d'orientation pour rester finançable). J'espère avoir été claire. Je me demande donc si le bachelier "validé" compte dans les années pour le financement?
Merci d'avance pour votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 03-11-2016 09:58
Bonjour Betty,

Si vous vous réinscrivez en bloc 1, vous repartirez en principe de zéro concernant le calcul de votre financement.
En effet, la règlementation indique bien que « Ne sont pas prises en compte les inscriptions au cours des années académiques précédentes qui ont conduit à l'obtention d'un grade académique » : cela signifie que les années d’études passées pour obtenir votre bachelier en communication ne compteront pas.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Cassie 26-10-2016 19:51
Bonjour
Je viens de recommencer ma première Bac (c'est donc ma deuxième année d'étude en supérieure).

Si j'ai tout compris, je ne peux rater qu'une seule année pour les cinq à venir, c'est bien cela ?...
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 03-11-2016 09:38
Bonjour Cassie,

C’est plus compliqué que cela.
Effectivement, si vous échouez cette année (vous ne validez pas les crédits nécessaires), vous serez toujours considérée comme « étudiante finançable* » l’année prochaine (2017-2018) A CONDITION néanmoins de changer de parcours d’étude (l’étudiant qui se réinscrit une 3e fois à un même parcours d’étude sans avoir rien validé n’est pas finançable).
Ceci étant, chaque année (peu importe l’année, au-delà donc de votre 3e inscription) l’établissement supérieur dans lequel vous vous inscrirez vérifiera systématiquemen t si vous remplissez ou non l’une ou l’autre des conditions pour être considérée comme « étudiante finançable* ». Les conditions sont toutes reprises plus haut sur cette page. Si vous avez réussi plus de 45 crédits l’année précédente, vous serez finançable. Si ce n’est pas le cas, votre passé académique sera pris en compte : si vous ne validez pas les 45 crédits nécessaires pour être automatiquement finançable, vous serez néanmoins finançable si au cours des 3 dernières années (2 dernières années si votre 1ère année vous est défavorable) vous avez validé la moitié des crédits présentés ET au moins 45 crédits. Il n’est donc pas nécessaire de réussir toutes ses années du premier coup, à condition néanmoins de valider suffisamment de crédits pour répondre à l’une ou l’autre des conditions.
Pour vous aider à déterminer chaque année, suivant votre situation, si vous serez ou non considérée comme étudiante finançable, vous pouvez utiliser le schéma que nous avons mis en place sur notre site : jeminforme.be/.../...

* Pour rappel : l’état belge refuse de subventionner l’année d’un étudiant qui ne remplit plus les conditions pour être finançable. Un étudiant « non-finançable » ne peut plus s’inscrire de plein-droit dans l’enseignement supérieur de plein-exercice (université, haute école, école supérieure des arts) : c’est-à-dire que les écoles refuseront d’office son inscription au motif qu’il n’est pas finançable.
Cet étudiant peut cependant introduire une demande de dérogation (et/ou un recours) auprès de l’établissement qui refuse de l’inscrire pour demander à celui-ci de l’inscrire malgré sa condition d’étudiant non-finançable.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# saik 24-10-2016 21:24
Bonjour, j'aurais quelque informations a vous demander. Je suis étudiant en 3éme Médecins j ai commencer en 2011-2012 et j ai doubler ma 1ère et ma 2ème et cette année je n'ai validé que 37/73 crédits du coup ils ont faits des calcules sur mes 3 derniers années et m'ont signalé que je suis un élève non-finançable , dérogation refusé.. du coup je me suis dirigé vers paramédical..Ma question est la suivante , si je réussi une année en kiné je ré-devient finançable du coup je pourrais me ré-inscrire en Médecine?Merci d'avance
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 02-11-2016 11:16
Bonjour saik,

Pour revenir en 3ème médecine en 2017-2018, vous devrez absolument obtenir 45 crédits à la fin de cette « 2016-2017 » 1ère année de kinésithérapie . Cette condition d’accès aux études de médecine est reprise à l’article 110/1 § 2 du décret paysage (gallilex.cfwb.be/.../....
Si vous ne les obtenez pas vous serez à nouveau soumis au calcul du nombre de crédits que vous avez obtenus sur les 3 dernières années pour déterminer si vous être finançable pour continuer vos études voir toutes nos explications reprisent ci-dessus.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Nawal 19-10-2016 14:34
Bonjour,

Il y a 3ans, j'étais en 4ème année sage femme. J'ai échoué. J'ai recommencé l'année d'après et j'ai encore échoué. J'ai ensuite fait une 3ème infirmière que j'ai réussi. J'ai travaillé 1 an, et je souhaiterais reprendre ma dernière année sage femme. Suis - je finançante ou pas?
Merci de votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 20-10-2016 12:39
Bonjour Nawal,

Pour déterminer si vous pouvez vous inscrire que ce soit en haute école ou à l’université, les établissements regarderont si vous remplissez l’une des conditions pour être finançable reprise ci-dessus sur notre site ou à l’article 5 du décret suivant : jeminforme.be/.../....
Vous pouvez également suivre le schéma pour déterminer si vous êtes finançable ou pas : jeminforme.be/.../... .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Myriam 17-10-2016 19:17
Bonjour,

L'année passée j'étais étudiante en kiné à ulb, malheureusement je n'ai reussi que 30 crédit sur les 60. Je me suis alors réinscrite en kiné pour repasser ses 30 crédits. Ma question est : combien dois je encore réussir de crédit pour passer en ba2 kiné? Dois-je avoir un total de 45 ects acquis ou bien je dois réussir 75% du pae annuel donc 75% des 30 crédits restants, ce qui équivaut à réussir plus de 20 crédit (22,.. crédits ) . Merci beaucoup de votre réponse.

Bien à vous
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 18-10-2016 11:58
Bonjour Myriam,

Pour pouvoir poursuivre au bloc suivant 2017-2018, vous devrez obtenir 75% des crédits de votre programme annuel donc ceux que vous aurez préparés en 2016-2017.
Le programme annuel est l’ensemble des crédits auquel vous êtes inscrite pour une année scolaire tous blocs d’études confondus.
Si par exemple cette année vous êtes inscrite à 60 crédits (bloc 1 (30 crédits restant)et bloc 2(30 crédits) confondus) vous devrez réussir au min 75% de vos crédits c-à-dire 45 crédits sur 60.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Bianca 14-10-2016 20:48
Bonjour ,

après avoir échoué 3 fois sa première en haute école et avoir obtenu une dérogation pour pouvoir faire une 4 ième première et échoué aussi cette année. Dois-je attendre 5 ans pour me réinscrire en haute école? ou bien 4 années vu que j'ai déjà triché sur le temps. ( vu que l'on doit attendre 5 ans avant de se réinscrire)

Si j'ai bien compris je ne peux plus me réinscrire dans une haute école ou université en belgique ou principalement dans les écoles de la communauté française? est-ce valabale pour les hautes écoles de la communauté wallone et et flamande?

Merci de m'éclairer à ce sujet
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 17-10-2016 15:30
Bonjour Bianca,

Ce n’est pas tout à fait exact.
La règle c’est qu’un étudiant n’a plus accès à l’enseignement supérieur (haute école et université francophone) si sur les 5 dernières années il ne remplit pas l’une des conditions de réussite reprises dans le « Décret adaptant le financement des établissements
d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des
études » à l’article 5 et expliqué ci-dessus dans nos explications : gallilex.cfwb.be/.../... .

Cette règlementation est valable pour tout l’enseignement francophone en Fédération Wallonie-Bruxel les (anciennement Communauté Française) donc pour toutes les hautes écoles et universités francophones bruxelloise et wallonne.
Vous pouvez vous orienter vers la région flamande si vous remplissez les conditions reprises dans leurs lois et décrets.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Oksana 11-10-2016 20:55
Bonjour,

en 2013-2014, j'ai échoué ma première bac 2 (Université). Pour savoir si je suis financable, je peux donc comptabiliser tous les crédits acquis de l'année et non pas résumer mon année à 0 crédits ?



J'évoque particulièremen t ce passage de votre article :

" Pour comptabiliser le passé académique :

Les années académiques antérieures à 2013-2014 (Etudes universitaires) ou à 2014-2015 (Hautes Ecoles et Ecoles Supérieures des Arts) sont comptabilisées à 60 crédits en cas de réussite et 0 crédit en cas d’échec, peu importe le nombre de crédits réellement obtenus."

Bien à vous.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-10-2016 14:34
Bonjour Oksana,

Effectivement, s’il s’agit bien d’études effectuées à l’université, les crédits réussis en 2013-2014 doivent être comptabilités dans la prise en compte du passé académique, même si l’année est échouée.

Bien à vous,

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Emilie07 11-10-2016 11:07
Bonjour, je suis francaise et j'étudie Soins infirmier à la HELMO.
Voici mon parcours : 2012-2013 : prepa infi et concours que j'ai ratée
2013- 2014 : travail rémunéré
2014-2015 : travail rémunérée
2015- 2016 : 1ère année Bac Soins infi a HELMO raté avec 38crédit

Je voudrais donc savoir si je suis financable pour l'année 2016-2017 et combien de redoublement puis-je encore me " permettre" dans les 4ans de mon cursus ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-10-2016 09:53
Bonjour Emilie07,

Il n’y a pas un nombre d’année de redoublement défini, il y a des conditions de réussites à remplir pour pouvoir poursuivre vos études.
Pour déterminer si vous pouvez vous inscrire que ce soit en haute école ou à l’université, les établissements regarderont si vous remplissez les conditions pour être finançable.
La règle est la suivante jeminforme.be/.../... :
- Soit ne pas avoir été inscrite plus de 2 fois à des études de même cycle au cours des 5 dernières années ;
- Soit ne pas avoir été inscrite plus de 2 fois dans la même option, ne pas avoir été inscrit plus de 3 fois dans le 1er cycle d’études au cours des 5 dernières années ;
- Soit avoir globalement au cours des 3 années précédentes, réussi au moins la moitié des crédits du total de son programme annuel (sans tenir compte de la 1ère année si elle a été ratée) et avoir au moins 45 crédits. Toutefois, les crédits obtenus lors de la toute 1e année d’études échouée peuvent être pris en compte pour totaliser les 45 crédits minimums exigés. Mais ATTENTION : les années les années d’études antérieures à 2013-2014 en université ou à 2014-2015 en hautes écoles réussies sous « Bologne » compte pour 60/60 crédits peu importe le nombre de crédits réellement obtenus. Par contre, toute année échouée sous « Bologne » compte pour 0/60 crédits peu importe le nombre de crédits réellement obtenus.
- Soit se réorienter, pour autant que cette faculté n’ait pas été utilisée au cours des cinq années académiques précédentes. Un étudiant se réoriente lorsqu'il s'inscrit à des études menant à un grade académique sans y avoir déjà été inscrit.

Si vous ne remplissez aucune de ces conditions vous serez NON finançable et vous devrez introduire une dérogation pour pouvoir vous réinscrire à nouveau dans le 1er cycle d’études quelle que soit l’option.
- Vous pouvez également suivre le schéma jeminforme.be/.../... pour déterminer si vous êtes finançable ou pas.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Blama 11-10-2016 10:14
Depuis l'obtention de mon CESS en 2012, j'ai fait une suite de mauvais choix:

2012-2013 haute ecole instituteur primaire arrêté en décembre puis inscrit au forem.
2013-2014 haute ecole éducateur arrêté en Avril après le stage puis inscrit au forem.
2014-2015 bachelier comptabilité arrêté en décembre 2015.


De septembre 2015 à mars 2016 inscrit au forem ( je savais que j'allais reprendre des etudes)

De mars 2016 à aujourd'hui j'ai pris le temps de réfléchir et me remettre en question.

J'ai complètement vendangé ces années passées.

Je veux reprendre des études cette année de manière bien plus assidue avec la certitude de motivation. Mais l'école m'a dit de ne pas me faire de faux espoirs.

Que faire?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-10-2016 14:28
Bonjour Blama,

Si vous ne vous êtes pas désinscrit officiellement AVANT le 1er décembre des années d’études supérieures que vous avez tentées par le passé, celles-ci vont effectivement été prises en compte pour calculer si vous êtes un étudiant finançable ou non-finançable.

D’après les informations que vous nous communiquez, l’établissement supérieur dans lequel vous aller tenter de vous inscrire devrait considérer que vous êtes « non-finançable » (= l’état belge refusera de donner une subvention à l’établissement qui vous inscrirait). En effet, vous vous êtes inscrit trop de fois dans l’enseignement supérieur (ce sera votre 4e inscription) sans avoir validé le seuil minimum de crédits requis (c’est-à-dire la moitié des crédits présentés au cours des trois dernières années ET au moins 45 crédits).

Un étudiant « non-finançable » ne peut plus s’inscrire de plein-droit dans l’enseignement supérieur de plein-exercice (université, haute école, école supérieure des arts) : c’est-à-dire que les écoles refuseront d’office son inscription au motif qu’il n’est pas finançable.
Cet étudiant peut cependant introduire une demande de dérogation (et/ou un recours) auprès de l’établissement qui refuse de l’inscrire pour demander à celui-ci de l’inscrire malgré sa condition d’étudiant non-finançable. Le règlement des études de chaque établissement prévoit les modalités pour introduire ces demandes : vous devez donc vous y référer.
Même s’il y a cette possibilité de dérogation, rien n’oblige un établissement supérieur à accepter votre demande de dérogation ou votre recours et donc de vous inscrire sans financement (c’est sans doute pour cela que l’on vous a conseillé « de ne pas vous faire de faux espoirs »)

Lorsque les procédures de recours « interne » n’aboutissent pas, l’étudiant a 15 jours pour introduire un recours externe auprès de la Commission d’examen des plaintes d’étudiants relatives à un refus d’inscription (ou CEPERI) de l'ARES (organisme qui coordonne l'enseignement supérieur belge francophone). Ce recours externe doit être introduit par courrier recommandé dans les 15 JOURS qui suivent la notification du rejet du recours interne (ou dérogation) à l'adresse suivante :

ARES
Secrétaire de la CEPERI
Rue Royale, 180 (5e étage)
1000 Bruxelles
Belgique

Vous trouverez toutes les informations pour introduire ce recours sur le site de l’ARES : ares-ac.be/.../...


Vous resterez étudiant « non-finançable » jusqu’à ce que vous remplissiez de nouveau l’une ou l’autre des conditions reprises plus haut sur cette page.

Si vous êtes non finançable, que tous vos recours pour vous inscrire sont refusés (interne et externe), et que vous souhaitez effectuer des études supérieures, vous pouvez envisager de vous inscrire dans l’enseignement de promotion sociale. L’enseignement de promotion sociale est un enseignement reconnu, qui permet à n’importe quel adulte de reprendre des études peu importe son parcours de vie.
Les cours se donnent la journée, ou parfois le soir. Il est entre autre possible de préparer certains bacheliers du supérieur via cet enseignement. Puisque vous avez votre CESS, vous pourrez vous inscrire d’office en promotion sociale (à condition qu’il reste de la place ! Les formations commencent en septembre et les places sont limitées !). En effet, les règles de financement de l’enseignement de plein-exercice ne s’appliquent pas pour s’inscrire en promotion sociale.
Pour connaître les études disponibles en promotion sociale et/ou les adresses des écoles, vous pouvez passer dans l’une de nos permanences en Région Bruxelles Capitale (à Schaerbeek : jeminforme.be/.../... : à Bruxelles : jeminforme.be/.../... ) ou contacter le Centre Infor Jeunes le plus proche de chez vous (www.infor-jeunes.be )

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Cédric 09-10-2016 21:25
Bonjour, voici mon parcours:
2012-2013 1ère médecine 0 crédits (problèmes privés)
2013-2014 1er bac droit (Université) 60 crédits
2014-2015 bloc 2 droit (Université) 60 crédits
2015-2016 bloc 3 droit (Université) 60 crédits
2016-2017 bloc 1 kiné

Je voulais savoir si malheureusement j'ai moins de 45 crédits cette année, est-ce que je serai toujours finançable pour recommencer ma première année en kiné ou alors commencer un master en droit?
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-10-2016 09:07
Bonjour Cédric

Si vous obtenez 45 crédits vous êtes finançable, soit le jury de l’établissement vous accordera les crédits et vous permettra d’obtenir votre bachelier. Vous aurez donc accès à la 1ère kinésithérapie et la 1ère master.
Soit celui-ci vous permettra d’avoir accès à la 1ère master avec vos crédits restant que vous devrez valider pour obtenir votre bachelier en cours d’année et réussir votre 1ère master OU vous pouvez avec vos 45 crédits vous orienter vers la kinésithérapie.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 

La une
d'Infor Jeunes

INFOR JEUNES asbl engage immédiatement un(e) Bachelier(e) ACS à orientation juridique, sociale ou pédagogique
Vous voulez apprendre à créer votre premier site internet ? Alors inscrivez-vous au Stage de création de site internet d’Infor Jeunes pendant les vacances d’été. Venez découvrir les bonnes pratiques p...
Salle à louer à Schaerbeek, à proximité de la Place Dailly, pour différents types d'événements. Pour locations ponctuelles  Cours  Stages Ateliers Séminaires Conférences Réunions Formations ...
Infor Jeunes propose des modules d’initiation à Internet, pour adultes. Cet atelier a pour but de donner aux stagiaires, les références nécessaires en matière de l’utilisation de l’informatique de bur...
Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...