banniere2

Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

L'info en bref

Des associations et des citoyens luttent contre le projet de loi permettant à la police d’entrer de force dans des lieux privés où se trouveraient des personnes sans papiers !!!.

SolidaritéCe projet de loi criminalise encore les personnes sans papiers mais aussi les citoyens qui, par solidarité, hébergent des personnes sans papier. Il porte atteinte aux principes fondamentaux de l’inviolabilité du domicile et du droit au respect de la vie privée.
Le gouvernement laisse planer la confusion : rappelons, qu’en Belgique, il n’est pas interdit de cohabiter avec une personne sans papiers ou lui apporter une aide désintéressée.
Selon des informations de la RTBF, des familles ayants hébergés des migrants ont été victimes d'intimidation et sont suspectées de "trafic d'êtres humains" (voir l'info en ligne)

Dans la loi sur le séjour des étrangers, il existe une disposition sanctionnant celui qui aide un étranger à pénétrer ou séjourner sur le territoire belge en violation de la loi. Mais il y a une exception importante : si l’aide est offerte pour des raisons principalement humanitaires, il n’y a pas de poursuite.
La Commission de l’Intérieur de la Chambre discute ce mardi du projet de loi (2798/001) modifiant la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers. Ce projet de loi insère, notamment, un article "prévoyant de permettre à la police d’entrer de manière juridiquement correcte dans le lieu de résidence de l’étranger en situation illégale et, le cas échéant, de procéder à son arrestation administrative sur place".
Le CIRÉ, la Ligue des droits de l’Homme et le CNCD-11.11.11 appellent les parlementaires à ne pas adopter ce texte dans la précipitation, afin que – cette fois – l’avis des associations soit réellement entendu. Avec ce projet de loi, le gouvernement fédéral entend encore durcir sa politique migratoire, criminaliser toujours plus les sans-papiers et dissuader les milliers de personnes solidaires qui accueillent des personnes étrangères de continuer à le faire.
Projet de loi (2798/001) modifiant la loi du 15 décembre 1980 sur l’accès au territoire, le séjour, l’établissement et l’éloignement des étrangers
Source : Ligue des droits de l’homme : lire leur communiqué de presse

La une
d'Infor Jeunes

Pour le premier congé scolaire de 2018 (Carnaval 12 février au 16 février 2018), Infor Jeunes Asbl vous propose une initiation au langage visuel, aux techniques de prise audiovisuelle et une introduct...
Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...
Infor Jeunes vous propose des ateliers multimédia destinés à un public adulte désirant maitriser les tablettes et smartphones. Gratuit mais, une participation aux frais de deux euros pour 4 séances es...
Infor Jeunes propose des modules d’initiation à Internet, pour adultes. Cet atelier a pour but de donner aux stagiaires, les références nécessaires en matière de l’utilisation de l’informatique de bur...
INFOR JEUNES asbl engage immédiatement Bachelier(e) ACS à orientation juridique  Conditions Être titulaire d'un titre de bachelier en droit Dans les conditions A.C.S. (Agent Contractuel Subventio...
Infor Jeunes asbl engage un  Bachelier(e) ACS à orientation sociale ou psycho-sociale (conseiller social, assistant social ou assistant en psychologie) Conditions Être titulaire d'un des titres e...
Besoin d'une information socio-juridique sur vos droits en matière d'études, formations, travail, métiers, loisirs, vacances, vie familiale et affective, droits et citoyenneté, mobilité internationale...