banniere2

Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

L'info en bref

L’avortement dans le monde : un droit pour les femmes très inégal d’un pays à l’autre

Droit à l'avortementLes sénateurs argentins (pays du pape François !) ont rejeté, le jeudi 9/08/2018, le projet de loi portant sur la légalisation de l’avortement (il avait été pourtant approuvé par les députés en juin). Comme près de 60% des femmes dans le monde, les Argentines n'ont donc toujours pas un accès libre à l'avortement ! De nombreux pays ne tiennent toujours pas compte des droits fondamentaux des femmes qui ont une grossesse non désirée, les obligeant à recourir un avortement clandestin et dangereux.

En Belgique, l’avortement est autorisé sous certaines conditions et une proposition de loi est en discussion pour sortir l’IVG du Code pénal. L’avortement doit avoir lieu avant la fin de la 12e semaine qui suit la conception - donc 14 semaines après les dernières règles. L’intervention doit avoir lieu dans un centre extra-hospitalier (un planning familial pratiquant l’avortement) ou hospitalier. Il faut un délai de 6 jours au moins entre la 1ère consultation et le jour de l’intervention.
Ailleurs en Europe, l’interruption volontaire de grossesse est légale, sans autorisation ou justificatif préalable. La législation varie surtout d’un pays à l’autre par rapport au délai maximal pour y avoir recours. L’Allemagne impose un délai de réflexion de quelques jours. La France a supprimé ce délai de réflexion et voté en 2017 le « délit d’entrave numérique à l’IVG », qui punit les sites Internet qui cherchent à dissuader les femmes d’avorter en diffusant de fausses informations. Dans plus de la moitié des pays, cette limite est fixée à 12 semaines, mais elle varie de 10 semaines comme au Portugal à 24 semaines comme au Pays-Bas ou au Royaume-Uni.
En Finlande, il est possible d’avorter uniquement avant 17 ans, après 40 ans, après 4 enfants ou en raison de difficultés financières, de difficultés sociales ou de problèmes de santé
Les femmes britanniques doivent avoir eu 2 rendez-vous avec 2 médecins différents pour avoir droit à une IVG pour raisons médicales ou sociales.
Dans d’autres pays comme à Malte, l’avortement est totalement interdit et peut conduire à des condamnations tant de la femme concernée que du médecin. En Irlande, l’avortement n’est autorisé que s’il y a danger de mort pour la mère… A Chypre et en Pologne aussi, il faut qu’il y ait risque majeur pour la santé de la femme ou viol, pour que l’IVG soit autorisée.
En Afrique, il n’y a que 3 pays (la Tunisie, l’Afrique du Sud et le Malawi) qui autorise l’avortement sans conditions. En Ouganda, en Côte d’Ivoire, en Libye et en Soudan du sud, l’avortement n’est autorisé que si la vie de la mère est en danger.
En Amérique du sud et en Asie, la plupart des pays sont très restrictifs. Au Chili et au Brésil, l'avortement est autorisé en cas de viol, de risque pour la santé de la mère,de non-viabilité ou de grave malformation du fœtus. Seuls l’Uruguay, Guyana, Cuba et la ville de Mexico l’autorisent librement. L’avortement est ainsi totalement interdit au Nicaragua, au Honduras, au Salvador, en République dominicaine et en Haïti.
Aux Etats-Unis l’avortement est légal depuis 1973, mais les conditions ne sont pas les mêmes partout. Par exemple, en mai 2018, l'Iowa a adopté une loi sur l'IVG) la plus contraignante du pays, l’avortement étant interdit à partir du moment où les battements du coeur sont détectés, ce qui est possible dès la sixième semaine de grossesse !
En Asie, l'Irak, le Liban, la Syrie, l'Afghanistan, le Yemen, le Bangladesh, la Birmanie et le Sri Lanka l'IVG ne peut être pratiqué, que si la vie de la mère est en danger.

La une
d'Infor Jeunes

Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...
www.mobilitedesjeunes.be : le site sur la mobilité internationale des jeunes (Wallonie – Bruxelles), initiative de l’asbl Infor Jeunes et du BIJ (Bureau international jeunesse). Le site est divisé en...
Besoin d'une information socio-juridique sur vos droits en matière d'études, formations, travail, métiers, loisirs, vacances, vie familiale et affective, droits et citoyenneté, mobilité internationale...
Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/inforjeunesasbl et retrouvez toutes nos activités et ateliers
Salle à louer à Schaerbeek, à proximité de la Place Dailly, pour différents types d'événements. Pour locations ponctuelles  Cours  Stages Ateliers Séminaires Conférences Réunions Formations ...
Infor Jeunes vous propose des ateliers multimédia destinés à un public adulte désirant maitriser les tablettes et smartphones. Gratuit mais, une participation aux frais de deux euros pour 4 séances es...
Infor Jeunes propose des modules d’initiation à Internet, pour adultes. Cet atelier a pour but de donner aux stagiaires, les références nécessaires en matière de l’utilisation de l’informatique de bur...