Job étudiant et étudiants étrangers

Les étudiants étrangers peuvent faire des jobs étudiants sous certaines conditions.

Etudiants étrangers E.E.E.

Il s'agit des étudiants originaires d'un des pays de l'Espace économique européen. Les pays de l'E.E.E  sont les suivants : Allemagne, Autriche, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Liechtenstein, Norvège, Islande.
Ces étudiants sont assimilés aux étudiants belges en termes de droits et d’obligations. Ils peuvent donc effectuer un travail étudiant en Belgique, sans formalités spécifiques, pendant l'année et pendant les vacances scolaires, même s'ils ne résident pas en Belgique ou n'y suivent pas d'études.

Depuis le 01/06/2004, les étudiants suisses sont assimilés aux ressortissants de l'E.E.E. en matière de séjour. Ils sont donc également dispensés d'obtenir un permis de travail pour effectuer un travail étudiant.

Depuis le 31 janvier 2020, le Royaume-Uni (qui fait partie de la Grande-Bretagne avec l'Irlande du Nord) est sorti de l’Union Européenne, et par conséquent ne fait plus partie de la liste des pays membres l’E.E.E. S’ils souhaitent travailler en Belgique, les ressortissants britanniques doivent donc répondre aux mêmes conditions que les travailleurs étrangers hors UE. Une législation spécifique sur la circulation des Britanniques dans l’Espace économique européen pourrait toutefois être édictée.

Etudiants étrangers hors EEE avec un droit de séjour illimité

Les ressortissants étrangers possédant un titre d’établissement, c’est-à-dire une Carte d’Identité d’Etranger (carte jaune papier ou carte électronique C) ainsi que les personnes admises au séjour illimité sur base de la loi sur l'accès au territoire des étrangers du 15/12/1980 (regroupement familial, régularisation, acquisition nationalité belge...) sont dispensés du permis de travail. La plupart des étrangers vivant de longue date en Belgique ou qui y sont nés sont dans cette situation.
Les étudiants étrangers reconnus comme réfugiés sont également dispensés du permis de travail.
En résumé, les étudiants étrangers qui ont droit au séjour illimité ne doivent pas avoir de permis de travail.

Etudiants étrangers hors EEE avec un droit de séjour limité

Les étudiants étrangers qui ont un droit au séjour LIMITE en Belgique ne doivent plus, depuis le 24 décembre 2018, introduire de demande d’autorisation de travail spécifique en fonction du type de séjour qu’ils ont en Belgique. La liste complète des étrangers autorisés à travailler est reprise dans l’arrêté royal du 2 septembre 2018 (màj 19 février 2021).

La carte de séjour reçue par l’étudiant à son arrivée ou au moment du renouvellement de sa carte en Belgique indiquera au dos s’il y a une possibilité de manière « illimité », « limité » ou « aucun » d’accès au marché de l’emploi en Belgique.


Les étudiants étrangers provenant d'un pays extérieur à l'Espace économique européen, admis au séjour LIMITE POUR ETUDES, recevront également après leur inscription à l’administration communale une carte de séjour sur laquelle sera indiqué qu’ils ont un accès « limité au marché » de l’emploi en Belgique.


Ces étudiants doivent remplir certaines conditions pour effectuer un job étudiant.
Ils peuvent travailler :


L'étudiant étranger qui arrive en Belgique en été, comme il n'a pas encore suivi de cours dans un établissement belge, n'est pas autorisé à travailler!

L’étudiant étranger venant d’un pays hors espace économique européen qui poursuit des études en Belgique ou dans un pays membre de l’EEE ou de la Suisse et qui effectue un stage scolaire obligatoire en Belgique est dispensé d'autorisation de travail!

MAJ 2021

Infor Jeunes asbl - Chaussée de Louvain, 339 - 1030 Bruxelles - Tél.: 02 733 11 93 - inforjeunes[at]jeminforme.be - www.jeminforme.be