banniere2

Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

Démarches administratives au retour d'un séjour à l'étranger

Changement d'adresse

Au moment de votre départ, il est dans votre intérêt de signaler votre départ à l’ambassade ou au consulat.

Dans les 8 jours ouvrables de votre retour en Belgique, vous devez faire une déclaration au service de la population de votre nouvelle administration communale.
Après que la commune ait effectivement constaté votre nouvelle résidence principale, vous serez inscrit dans les registres de la population. Le certificat d'inscription est envoyé à la commune de la dernière résidence principale qui transmet le dossier personnel dont elle dispose encore éventuellement à la nouvelle commune d'inscription. La procédure de délivrance d'une nouvelle carte d'identité belge est immédiatement mise en oeuvre.

Remboursement des soins de santé

  • si vous êtes resté affilié à la sécurité sociale belge, il n'y a aucune démarche à faire pour la mutuelle, lorsque vous revenez en Belgique
  • si vous avez participé au Régime Général de la Sécurité sociale d’outre-mer pendant les six derniers mois, vous êtes dispensé, en Belgique, du stage en matière de maladie-invalidité (secteur prestations).Si en plus du Régime général, vous avez été couvert par un contrat « Soins de santé » pendant les six derniers mois, vous serez dispensé de tout stage dans votre nouvelle mutuelle belge.

Allocations de chômage

Depuis le 1er octobre 2016, les conditions sont plus strictes pour que les périodes de travail à l'étranger soient prises en compte pour l'ouverture du droit au chômage.
Le travail effectué à l'étranger n'est pris en considération que dans les limites des conventions bilatérales et internationales et pour autant que le travailleur ait, après le travail effectué à l'étranger, accompli des périodes de travail comme salarié, en Belgique, selon la réglementation belge, pendant au moins trois mois.
Vous ne devrez pas effectuer trois mois de travail supplémentaire en Belgique après votre retour si :

  • Vous avez travaillé dans l'UE, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège ou en Suisse (et vous y étiez soumis à la sécurité sociale), en conservant votre lieu de résidence habituel en Belgique :
    • soit vous êtes un travailleur frontalier (vous rentrez tous les jours ou au moins toutes les semaines chez vous)
    • soit vous résidez temporairement dans un autre pays, vous rentrez chez vous après l'occupation
  • Si vous étiez occupé à l'étranger en tant que salarié détaché (étant donné que, sur le plan de la sécurité sociale, c'est assimilé à du travail belge)

Pour les pays hors Europe, les législations sur la sécurité sociale sont souvent différentes ou n'existent pas, il faut donc vous renseigner à l'Onem avant votre départ.

Si vous n'avez pas droit aux allocations de chômage, vous pouvez vous rendre dans un CPAS pour obtenir un revenu d'intégration sociale (RIS)

Pensions

Voir la page "Quelles démarches pendant le séjour à l'étranger"

MAJ 2019

POSEZ UNE QUESTION ---- ATTENTION! VOUS ETES SUR UN SITE D'INFORMATIONS BELGES FRANCOPHONES ---- (cochez la case *recevoir une notification* pour être averti automatiquement de notre réponse)


Code de sécurité
Rafraîchir

questions  

 
# Remi 23-04-2021 04:51
Bonjour,je suis español résidant en Belgique,je n'avais pas droit au allocations de chômage pour manque de cotisations, j'ai décidé d'aller travailler en Espagne pour une durée limitée. Maintenant à mon retour en Belgique est ce que j'ai le droit de demander le chômage ou je dois travailler pour le moins 3 mois et quels papiers dois-je présenter ? Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-04-2021 11:38
Bonjour Remi,

La première étape est de se rendre à la commune déclarer son retour et sa nouvelle adresse de résidence.

Ensuite s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris, du Forem ou du VDAB selon la région où vous habitez.

Enfin, entreprendre des démarches via une caisse de paiement des allocations de chômage.

En effet, la demande d'allocations doit être introduite auprès d'un organisme de paiement de son choix (syndicat ou CAPAC) au moyen du formulaire C109.
Il y a trois grands syndicats en Belgique:
- Confédération des syndicats chrétiens de Belgique (CSC)
- Fédération générale du travail de Belgique (FGTB)
- Centrale générale des syndicats libéraux de Belgique (CGSLB)
- Institution publique de la sécurité sociale (CAPAC)

En Belgique sont admis aux allocations de chômage, les personnes qui prouvent un certain nombre de jours de travail salarié (stage) au cours d'une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d'allocations de chômage.
Pour pouvoir bénéficier d'allocations de chômage, il faut une perte de travail et de rémunération par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
Cette période d’occupation à l’étranger pourrait réduire la période d’attente après un contrat de travailleur en Belgique (minimum 3 mois).

Vous trouverez tous les renseignements sur la fiche T31 sur le site officiel de l’ONEM :
www.onem.be/.../t31#h2_1
L’ONEM dispose d’un numéro de contact clients apte à répondre à toutes les questions relatives au chômage ou à l’interruption de carrière : 02 515 44 44

Nous vous invitons à lire attentivement les informations reprises sur ce site européen :
europa.eu/.../index_fr.htm

Vous trouverez aussi des informations sur les conditions d’octroi, sur ce site:
vivreenbelgique.be/.../...


Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Cb 12-04-2021 13:19
Bjr , je me suis installée en corse il y a 2 ans et demi et j aimerai rentrer en Belgique. Puisse je retravailler tout de suite ou dois je faire un stage d attente ?
Merci
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 15-04-2021 12:06
Bonjour Cb,

Si vous possédez la nationalité belge, la première étape est de vous rendre à la commune pour déclarer votre retour et votre nouvelle adresse de résidence.

Si vous n’avez pas déclaré votre départ de la Belgique, vous êtes probablement radié des registres de la population.

Ensuite, vous devez vous inscrire (même en ligne) comme demandeur d’emploi auprès des services régionaux selon l’endroit où vous habitez (Actiris, Forem ou VDAB) et dès que votre inscription sera effective, vous pourrez travailler.

actiris.brussels/.../...
leforem.be/.../...
www.vdab.be/inschrijven

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Moncef 20-02-2021 17:55
Je suis de nationalité belge et je suis partis étudier au Maroc il y’a plusieurs année je veux revenir étudier en Belgique après le bac mais je ne trouve pas comment qu’elles sont donc les démarche administrative à suivre pour y parvenir
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 23-02-2021 07:18
Bonjour Moncef,

En tant que ressortissant belge, la première étape est de se rendre à la commune afin de déclarer son retour et sa nouvelle adresse de résidence dans les 8 jours de l’arrivée sur le territoire.

Si vous avez déjà choisi l’établissement scolaire dans lequel vous souhaitez étudier, vous pouvez contacter leur secrétariat pour connaître la procédure d’inscription.


Si vous avez déjà un diplôme supérieur, c’est l’école qui décidera de l’équivalence ou non des études suivies. Si vous n’avez qu’un diplôme secondaire, vous devriez passer par le service des équivalences de la Fédération Wallonie Bruxelles.


Une fois obtenue, l’équivalence (reconnaissance ) permet de faire des études ou de travailler en Belgique. Afin de procéder à l’examen de la demande d’équivalence, il vous sera notamment demandé de fournir les documents suivants:

- une copie du ou des diplômes obtenu(s) dans l’enseignement supérieur, ainsi que les relevés de notes qui sont attachés;
- une copie du programme officiel des formations suivies ;
- une copie de votre travail de fin d’études (mémoire, thèse, etc.).

Le Service de la reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur de la DGENORS (Direction générale de l’Enseignement non obligatoire et de la Recherche scientifique) gère les demandes de reconnaissance académique (équivalence) des diplômes étrangers d’enseignement supérieur au regard des procédures en vigueur en Fédération Wallonie-Bruxel les.

Il veille également à fournir toutes les informations utiles quant à la reconnaissance d’un diplôme étranger en Fédération Wallonie-Bruxel les.

Pour toutes questions sur les équivalences supérieures, vous pouvez vous adresser au Service de la Reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur:

Fédération Wallonie-Bruxelles
Service de la Reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur
Rue A. Lavallée, 1 (5ème étage) – 1080 Bruxelles

02 690 89 00 (mardi et mercredi de 13h30 à 16h).

En matière de logement des nombreuses possibilités s’offrent à vous. Plusieurs sites, que vous retrouvez référencés sur cette page de notre plateforme (jeminforme.be/.../... ), proposent de vous aider dans la recherche d’un logement. N’oubliez pas que vous pouvez aussi directement vous adresser aux universités et écoles supérieures. Les kots dans les cités universitaires sont généralement moins coûteux.
Si vous avez 25 ans (étudiant, salarié, chômeur ou en stage d’insertion professionnelle ), vous devez vous inscrire auprès d’une mutualité comme titulaire. Il existe plusieurs mutualités dont le montant de la cotisation et les services qu’elle inclut peuvent varier. Toutes n’offrent pas la même couverture, à vous de trouver celle qui correspondra le plus à vos besoins.

Au cas où vous décideriez de travailler, vous devez vous s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Aciris, du Forem ou du VDAB selon la région où vous habitez. Après les études, commence le stage d’insertion professionnelle . Cette page de notre site reprend des explications détaillées quant au stage d’insertion : jeminforme.be/.../...

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Coeur pur 20-02-2021 10:52
bjr je suis en France depuis 8 ans ,mais j'ai un titre de séjour belge illimité mon absence en Belgique je l'avais pas signalé lorsque je suis parti en France. La je souhaite retourner en Belgique puisque en France je pas le droit de travailler avec ses documents. Cmt puis je faire pck ma carte à expiré depuis 2017.je ne le pas renouveler je compte rentrer en Belgique pck ici je tourne à rond, mais j'ai eu au moins 2enfants en France.
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 22-02-2021 14:56
Bonjour Cœur pur,

Si vous n’aviez pas déclaré votre départ de la Belgique, vous êtes probablement radiée des registres de la population et devez solliciter une réinscription en fournissant une série de documents. Pour réinscrire un étranger radié, les communes soumettent la demande à l’office des étrangers.

Si l’étranger ne produit pas de titre de séjour valable, l’Office des étrangers déclare la demande irrecevable et peut délivrer un Ordre de Quitter le Territoire ou une déclaration d’arrivée. L’administratio n retire l’éventuel titre de séjour, même si la durée de validité est expiré, et délivre une attestation de retrait (annexe 37). Si l’Office des Etrangers ne prend pas de décision immédiate, l’administratio n communale délivre une annexe 15 dont la durée de validité est de quinze jours maximum.

Dans le cadre de la procédure de réinscription d’un étranger radié, l’administratio n communale ne délivre pas de carte de séjour temporaire mais uniquement une annexe 15. Si cette annexe atteste effectivement que la personne est en attente de la délivrance de sa carte de séjour et le protège d’une éventuelle expulsion du territoire durant l’examen de sa demande de réinscription, elle ne permet pas de démontrer à suffisance la légalité de son séjour. L’annexe 15 est un document que l’administratio n communale délivre lorsqu’elle est dans l’impossibilité de procéder immédiatement à l’inscription de l’étranger ou de délivrer la carte de séjour.

Un étranger qui possède un titre de séjour en Belgique, peut être autorisé à s’absenter du territoire tout en conservant son droit de séjour et un droit de retour durant un an, conditionné à certaines formalités. Si l’absence a été supérieure à 12 mois, le droit de retour reste possible mais dans des conditions plus strictes.

L’étranger qui a été absent pendant plus d’un an peut exercer son droit au retour à condition d’avoir (avant son départ) prouvé qu’il conservait le centre de ses intérêts en Belgique et informé l’administratio n communale de son intention de quitter le pays et d’y revenir.
Si son retour en Belgique est prévu après la date d’expiration de son titre de séjour, il doit en demander le renouvellement avant le départ. Le renouvellement par anticipation ne peut être demandé qu’au cours de la dernière année de validité du titre de séjour. Tout renouvellement en dehors de ce délai doit être soumis à l’Office des Etrangers. Lors de son retour, l’étranger doit être en possession d’un titre de séjour ou d’établissement en cours de validité et doit se présenter endéans les 15 jours à l’administratio n communale.

Source : adde.be/.../...'%C3%A9tranger%20n%C3%A9%20en%20Belgique,et%20ininterrompue%20pendant%20dix%20ans

Si vous souhaitez être accompagnée dans vos démarches de réinscription, vous pouvez contacter l’asbl Objectif (www.allrights.be/) ou l’association pour le droit des étrangers (www.adde.be/ ).

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# FrancoiseM 24-01-2021 12:40
Bonjour
Mon fils de 27 ans va rentrer de Taïwan où il vient de travailler comme salarié pendant 12 mois. Il est français mais était, avant son départ , résident à Bruxelles et il revient à mon domicile pour chercher du travail en Belgique. A-t-il droit à des prestations sociales en Belgique? Ou à un mécanisme d’accompagnemen t de recherche d’emploi ? Merci pour votre réponse
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 26-01-2021 11:08
Bonjour Françoise,

La première étape est de se rendre à la commune déclarer son retour et sa nouvelle adresse de résidence.

Ensuite il doit s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Aciris, du Forem ou du VDAB selon la région où vous habitez.

Enfin, votre fils doit entreprendre des démarches vie une caisse de paiement des allocations de chômage.

En effet, la demande d'allocations doit être introduite auprès d'un organisme de paiement de son choix (syndicat ou CAPAC) au moyen du formulaire C109.
En Belgique sont admis aux allocations de chômage, les personnes qui prouvent un certain nombre de jours de travail salarié (stage) au cours d'une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la demande d'allocations de chômage.
Pour pouvoir bénéficier d'allocations de chômage, il faut une perte de travail et de rémunération par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
Travailler à Taiwan, n’ouvre pas automatiquement le droit à des allocations de chômage en Belgique au contraire d’un travail à l’intérieur de l’Union européenne ou de quelques pays listés.

Néanmoins, cette période d’occupation à l’étranger pourrait réduire la période d’attente après un contrat de travailleur en Belgique (minimum 3 mois).

Vous trouverez tous les renseignements sur la fiche T31 sur le site officiel de l’ONEM :
www.onem.be/.../t31#h2_1
L’ONEM dispose d’un numéro de contact clients apte à répondre à toutes les questions relatives au chômage ou à l’interruption de carrière : 02 515 44 44

Cordialement.
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Françoise 20-01-2021 12:17
Bonjour,
mon fils de 26 ans rentre d'un séjour de 7 ans en France période pendant laquelle il a travaillé de façon alterné avec des contrats cdd et périodes de chômage avec un statut d'ouvrier. Ce sont des raisons sentimentales qui l'on amené à déménager en France. Il venait de signer un cdi mais les relations avec sa compagne se sont dégradées et il compte revenir en Belgique. Pourra -t-il bénéficier du chômage à son retour et à quelles conditions? En attendant de retrouver du travail. Merci de vos conseils
Une maman inquiète
Françoise
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 21-01-2021 09:07
Bonjour Françoise,

S’il arrive à justifier son activité salariée à l’étranger, votre fils pourra bénéficier d’allocations de chômage après une occupation en Belgique de minimum 3 mois.
Les trois mois peuvent être atteints au moyen de plusieurs périodes d'occupation, consécutives ou non, auprès d'un ou de plusieurs employeurs.

L’Onem demandera de prouver les périodes durant lesquelles il était lié par un contrat de travail - à temps plein ou à temps partiel - et au cours desquelles il a bénéficié d'un salaire ou d'un pécule de vacances y compris l'indemnité de rupture (exactement : la période de travail, l'horaire de travail, la rémunération, la nature du travail presté, le motif de la fin d'occupation, le motif de la fin d'occupation).

N'entrent pas en ligne de compte : les périodes de chômage temporaire, de maladie non couvertes par une rémunération, d'absence non rémunérée, etc.

La demande d'allocations doit être introduite auprès d'un organisme de paiement de son choix (syndicat ou CAPAC) au moyen du formulaire C109.

Vous trouverez tous les renseignements sur la fiche T31 sur le site officiel de l’ONEM :
www.onem.be/.../t31#h2_1

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Bourguignon 12-01-2021 14:45
Bonjour, je souhaite rentrer en Belgique après 24 ans de vie en France,
Épouse d’indépendant, comment me régulariser pour mes soins médicaux éventuels et médicaments ?
Merci d’avance
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 13-01-2021 12:29
Bonjour Bourguignon,

Un belge qui acquiert volontairement une nationalité étrangère, ne perd pas nécessairement la nationalité belge.

En principe, vous devrez vous présenter à votre nouvelle commune dans les huit jours ouvrables suivant votre arrivée avec votre passeport et votre titre de séjour français valable.

Après la constatation de votre résidence principale, vous êtes inscrite dans les registres de population.

Votre nouvelle commune communiquera cette information à la commune où vous aviez votre résidence principale avant votre départ à l'étranger.

Avec la crise sanitaire il faudra probablement prendre rendez-vous.

Aussitôt après votre inscription, commence la procédure pour la déclaration d'une nouvelle carte d'identité.

Ensuite vous pourrez entamer les démarches pour vous affilier à une mutualité. Vous pouvez dès à présent choisir la mutualité à laquelle vous vous affilierez.

Toutes les mutualités en Belgique sont reprises sur le site officiel suivant :
riziv.fgov.be/.../...

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Ondoli 03-01-2021 12:35
Bonjour

J'ai comme projet de revenir m'établir en Belgique.
Actuellement en France, je souhaiterais connaitre les délais et les démarches pour retrouver mes droit à la sécurité sociale entre autre.
Aussi, ma fille de 5ans est actuellement instruite à domicile, si notre retour a lieu proche de la rentrée de septembre 2021 ou après celle-ci, quelles démarches devrais-je faire (déclaration IEF) et dans quels délai peut-elle être inscrite (toujours en IEF) auprès de la communauté française (nous habiterions en région liégeoise)?
Actuellement elle a une CNI française, aura t elle droit d'office à une nouvelle CNI belge?

Merci beacoup pour ces informations.

Meilleurs voeux,
Cordialement
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 05-01-2021 09:36
Bonjour Ondoli,

Au niveau des démarches administratives liées à votre séjour et à celui de votre fille, vous devez vous inscrire dans la commune où vous déciderez d’habiter. N’hésitez pas prendre déjà vos renseignements en contactant la maison communale en Belgique. Sachez aussi que votre commune actuelle (mairie) peut elle aussi vous informer en ce qui concerne la transition.
Concernant la sécurité sociale nous vous invitons à consulter ce site : mobilitedesjeunes.be/.../...
Selon votre situation, vous aurez peut-être droit à des allocations de chômage, n’hésitez pas à contacter l’ONEM à ce sujet. Si vous n’avez pas droit aux allocations de chômage, en dernier recours vous pourrez introduire un dossier au CPAS de votre commune de résidence, si nécessaire.
Vous devrez opter pour une mutuelle, contacter la caisse d’allocations familiales Famiwal : www.famiwal.be/portail (si vous vous installez en Wallonie)
Votre fille pourra s’inscrire dans une école primaire selon votre lieu de résidence. Nous vous conseillons de consulter ce site : www.placesecolesmaternellesetp rimaires.cfwb.be/
Nous vous conseillons aussi de contacter directement et au plus tôt la direction de l’établissement qui vous intéresse pour connaitre la procédure d’inscription.


Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Pauline 17-12-2020 16:05
Bonjour,
Je suis belge, je suis venue vivre en France le 9 juin et je souhaite retourner en Belgique.
1. Mon droit a l'exportation de mon chômage belge en France m'a été refusé à cause du confinement. J'ai trouver du travail, je l'ai perdu et actuellement je bénéficie du chomage français. Quele demarche pour récupéré mon chômage en Belgique une fois revenue.
2. Pour moi revenir, je dois avoir un domicile, mais je ne sais pas trouver de logement directement. Des amis vont m'héberger. Comment justifier un domicile car je ne sais pas me domicilié chez eux. J ai entendu parler de l'adresse de référence comment cela se passe-t-il?
3. Quel démarche dois-je effectuer ?

Merci pour vos réponses.
Répondre
 
 
# INOR JEUNES 21-12-2020 13:38
Bonjour Pauline,

Pour vous inscrire en adresse de référence chez quelqu’un, il faut obtenir son accord, ensuite vous allez ensemble à la commune pour déclarer l'adresse de référence.

Généralement, le formulaire se demande auprès du service population.

Vous pouvez aussi le compléter et le signer pour le déposer ensuite à la commune de votre adresse de référence.

Vous pourrez à nouveau bénéficier d’allocations si vous avez perçu au moins une allocation de chômage dans les 3 ans qui précèdent la demande que vous allez introduire, ce qui semble être votre cas.

Le travail salarié effectué à l’étranger ne peut être pris en compte pour l’ouverture d’un droit au chômage parce qu’il n’est pas suivi d’une période de travail en Belgique mais il prolonge cette période de 3 ans de la durée du travail effectué.
Le montant de l’allocation sera en principe équivalent au dernier montant perçu avant le départ à l’étranger.

En résumé, vous irez vous inscrire comme demandeuse d’emploi chez Actiris, auprès du Forem ou au VDAB et vous percevrez directement des allocations de chômage si la commune accepte votre adresse de référence et que vous ne vous êtes pas absentée plus de 3 ans.

Ici, toutes les informations : www.onem.be/.../t122
Cordialement

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 

La une
d'Infor Jeunes

Rejoignez-nous sur notre page Facebook https://www.facebook.com/inforjeunesasbl pour suivre de près tous nos ateliers, stages et activités mais aussi être informé des actualités qui touchent les jeune...
Poste à pourvoir : Poste d'assistant(e) social(e)
www.mobilitedesjeunes.be : Portail consacré à la mobilité internationale des jeunes (Wallonie – Bruxelles), initiative de l’asbl Infor Jeunes et du BIJ (Bureau international jeunesse) Ce site se répar...
Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...
Afin de promouvoir une dynamique sociale visant à réduire la fracture numérique, Infor Jeunes propose des ateliers d'initiation à l'informatique de base et à la navigation internet pour adultes. ...
Besoin d'une information socio-juridique sur vos droits en matière d'études, formations, travail, métiers, loisirs, vacances, vie familiale et affective, droits et citoyenneté, mobilité internationale...
!! BROCANTE DES VOISINS 2020 ANNULEE SUITE AUX MESURES SANITAIRES !! La prochaine "Brocante des voisins" a lieu le dimanche 20 Septembre 2020 à l'occasion de la journée sans voiture entre 9h et 17h, ...