Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

Stage d'insertion professionnelle

Après la fin de vos études, vous pouvez vous inscrire chez Actiris ou au Forem ou à l’ADG (Arbeitsamt der Deutschsprachigen Gemeinschaft) ou au Vdab comme demandeur d’emploi en stage d'insertion professionnelle. Vous ne devez évidemment plus être en obligation scolaire. Vous commencez alors ce qu’on appelle un stage d’insertion professionnelle durant lequel vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi mais ne recevez encore aucune allocation.
Cette inscription n’est pas obligatoire mais elle vous permet de conserver vos droits sociaux (allocations familiales, mutuelle, et à terme les allocations d’insertion professionnelle).

Le stage d'insertion professionnelle (SIP), c'est quoi ?

Le stage d’insertion professionnelle est un stage à accomplir par le jeune lorsqu’il s’inscrit comme demandeur d’emploi à la fin de ses études ou après leur arrêt et qui permet d’avoir, au terme de ce stage, droit à des allocations d’insertion.
Ce stage dure 310 jours (12 mois) à partir du premier jour d’inscription comme demandeur d’emploi. Si vous avez suivi une formation en alternance, la durée du stage d’insertion dépendra de la réussite on non de la formation en alternance.
Sur le site de l’Onem, vous pouvez effectuer une simulation du calcul de la durée de votre stage.

Qui peut s'inscrire

Le demandeur d'emploi en stage d'insertion professionnelle doit répondre aux conditions suivantes pour s'inscrire:

  • vous devez vous inscrire au plus tard le jour de vos 24 ans. En effet, il faudra avoir moins de 25 ans à la date de la demande des allocations d'insertion, qui s'effectue après le stage d'insertion de 310 jours.
  • vous devez avoir terminé certaines études (voir aussi "Quand faut-il s'inscrire?)


Si vous n'avez pas la nationalité belge
, vous devez aussi:

  • résider légalement en Belgique;
    ET
  • avoir accès au marché du travail belge, c.à.d.
    • vous êtes dispensé de carte de travail ;
    • ou vous êtes en possession d'une carte de travail valable ;
    • ou vous pouvez prétendre à une carte de travail sans recherche du marché du travail.


Si vous avez au moins 21 ans
à la date de la demande d’allocations, la réglementation
impose que vous ayez terminé certaines études.

Si vous avez moins de 21 ans
à la date de la demande d’allocations, vous devez posséder le diplôme lié à vos études.

Quand faut-il s’inscrire ?

  • études terminées fin juin (sans seconde session) : inscription au plus tard le 8 août. Le stage commence le 1er août. Si vous vous inscrivez après le 9 août, le stage commence le jour de l’inscription.
  • seconde session, mémoire de fin d’études : le stage d’insertion commence le jour de l’inscription.
  • études arrêtées pendant l’année scolaire : le stage d’insertion commence le jour de l’inscription.
  • fin d’une formation en alternance (apprentissage classes moyennes ou industriel, convention d’insertion socio-professionnelle (CISP)) : le stage d’insertion commencera le jour de l’inscription. La durée du stage d’insertion dépendra de la réussite on non de la formation en alternance.


Où et comment s'inscrire comme demandeur d’emploi en stage d'insertion professionnelle ?

Il faudra vous inscrire chez Actiris si vous êtes domicilié en Région Bruxelloise, au Forem en Région Wallonne, à l’ADG (Arbeitsamt der Deutschsprachigen Gemeinschaft)  en Communauté Germanophone, au Vdab en Région Flamande. Ces différentes services régionaux de l’emploi disposent de plusieurs antennes permettant aux chercheurs d’emploi de s’inscrire. Seule une inscription auprès de l’une de ces institutions attribue le statut de demandeur d’emploi.
!!! A noter : Vous êtes domicilié en Wallonie mais vous cherchez un emploi aussi à Bruxelles ?: vous vous inscrivez d’abord au Forem (inscription qui ouvre vos droits sociaux) et vous pouvez aussi vous inscrire chez Actiris (inscription qui vous permet de bénéficier des services de l’emploi à Bruxelles)

  • Si vous êtes domcilié en Région bruxelloise, l’inscription peut se faire de différentes manières :
    • dans une antenne Actiris
    • sur le site d’Actiris . Vous devrez compléter un formulaire avec votre identité, numéro de registre national, études suivies après l’enseignement primaire, langues connues, informatique, expériences professionnelles et type d’emploi recherché. Une fois inscrit, vous recevrez un accusé de réception (preuve de votre inscription). Attention ! si vous vous inscrivez en ligne, vous devrez imprimer cet accusé de réception.

Avec quels documents ?

Lors de l’inscription dans une antenne ou lorsque vous aurez rendez-vous avec votre conseiller, vous aurez besoin de votre carte d’identité et d’une copie de diplôme et des certificats de fin d’études.

Pendant le stage d’insertion professionnelle :

  • allocations familiales: vous pourrez bénéficier des allocations familiales durant toute la période du stage d’insertion professionnelle si vous avez moins de 25 ans. Cependant, si vous travaillez pendant le stage d’insertion, votre rémunération ne doit pas être supérieure à 530,49€ brut par mois pour conserver les allocations familiales. En cas de dépassement de ce montant, vous perdrez les allocations familiales pour le mois entier.
    Si le stage d’insertion professionnelle se prolonge à cause d’évaluations négatives, la période d’octroi des allocations familiales durant ce stage d’insertion professionnelle se prolonge également.
  • mutuelle: durant le stage d’insertion, si vous avez moins de 25 ans, vous restez à charge de la mutuelle des parents. Toutefois, à la fin du stage vous devrez vous inscrire comme titulaire auprès de votre propre mutuelle et payer des cotisations.
    Si vous avez plus de 25 ans, vous devrez vous inscrire comme titulaire à la mutuelle.
  • les évaluations: les jeunes demandeurs d’emploi qui sont en stage d’insertion professionnelle, après leurs études, doivent obtenir 2 évaluations positives de leur comportement de recherche d’emploi pour recevoir leurs allocations d’insertion.
    La première évaluation aura lieu au cours du 7ème mois de stage, la deuxième au cours du 11ème mois : elles sont obligatoires. Au 7ème mois, l’Onem vérifie l’ensemble de votre recherche d’emploi.
    Au 11ème mois, l’évaluation porte sur votre recherche d’emploi suite au premier entretien. Vous pouvez y être accompagné par une personne de votre choix, par votre avocat ou par un délégué de votre syndicat.
    Si la 1ère évaluation est négative, la 2ème évaluation ne pourra avoir lieu que le 13ème mois.
    Si la 2ème évaluation, au 11ème mois, est négative, l'évaluation suivante ne pourra avoir lieu que le 17ème mois et ainsi de suite...
    Attention !!! Vous devrez demander vous-même une nouvelle évaluation au plus tôt 6 mois après une décision d’évaluation négative.
    Votre stage sera donc prolongé tant que vous n’aurez pas reçu 2 évaluations positives. Cela veut dire qu'il peut se passer pas mal de temps avant que vous ne receviez, la condition d'âge est toujours la même: le jeune demandeur d'emploi doit toujours faire sa demande d'allocations avant 25 ans.
  • preuves des recherches d'emploi: dès l'inscription en stage d'insertion professionnelle, vous devrez commencer votre recherche d'emploi et en garder toutes les preuves car les évaluations seront cruciales. Vous devrez prouver que votre recherche d'emploi est une démarche continue, cela ne sert à rien d'avoir des preuves de l'envoi de 20 cv sur une semaine, si on n'a rien fait le reste du temps.Vous devrez au moins prouver 2 recherches d'emploi hebdomadaires, au cours des 6 mois précédant l'évaluation. Ces preuves peuvent être apportées par des courriers postaux, électroniques, liste de contacts d'employeur, preuve de candidature spontanée, annonces trouvées sur internet, etc...
    • offres de journaux ou sur internet ou candidature spontanée: imprimer l'offre extraite d'un journal ou d'un site internet, la lettre de motivation, le cv, l'email ou une copie du courrier papier
    • mettre son cv en ligne: garder la preuve de l'inscription
    • agences d'intérim: s'inscrire par internet, imprimer l'inscription, garder les offres pour lesquelles on a postulé
    • salons emploi: garder des preuves de ses visites, des contacts avec les employeurs ou d'autres services
    • garder des preuves des contacts avec les missions locales ou autres services emploi

Avoir un tableau de type "agenda" est très utile: listez toutes les dates des passages chez Actiris, Forem, dans les agences d'intérim ou service emploi ou missions locales ou employeurs, les contacts téléphoniques ou emails.
Il faut constituer un dossier papier, une clé usbl n'est pas acceptée.

À la fin du stage d’insertion professionnelle, que faut-il faire ?

  • vous devez faire une demande d'allocations d'insertion
    Si vous n’avez pas trouvé de travail à la fin de votre stage d’insertion, vous ne recevez pas automatiquement les allocations d’insertion. Vous devrez introduire une demande d’allocation d’insertion auprès de votre organisme de paiement : la Capac ou votre syndicat.
    Les documents pour votre demande d’allocations sont téléchargeables sur le site de l’Onem/rubrique « formulaires »
  • vous aurez une carte de contrôle à rentrer à la fin de chaque mois à votre organisme de paiement. Il s’agit soit d’une carte de contrôle électronique disponible sur le portail de la Sécurité sociale soit d’une carte de contrôle papier disponible auprès de votre organisme de paiement.
  • vous devez obligatoirement vous inscrire à nouveau au service régional de l’emploi (Actiris, Forem, etc…), pour confirmer votre inscription, dans les 8 jours qui suivent votre demande d’allocations d’insertion.

MAJ 2016

POSEZ UNE QUESTION ---- ATTENTION! VOUS ETES SUR UN SITE D'INFORMATIONS BELGES FRANCOPHONES ---- (cochez la case *recevoir une notification* pour être averti automatiquement de notre réponse)


Code de sécurité
Rafraîchir

questions  

 
# BLONDIAU 14-06-2017 11:17
bonjour
Vous parlez toujours de l'inscription pour le stage d'attente à 24 ans mais quid des étudiants qui terminent leurs cursus à 24ans et demi parce que titulaire d'un master + master complémentaire ou tout simplement parce que le cursus ne s'est pas déroulé sans heurts ?
Ils n'ont plus droits à rien ni alloc ni chômage ? comment retrouver le droit aux allocations ?
MErci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-06-2017 12:57
Bonjour BLONDIAU,

Une demande d’allocation d’insertion ( = allocation de chômage sur base des études accomplies) doit être obligatoirement demandée AVANT d’avoir 25 ans.
Les étudiants qui terminent les études après leur 24ème anniversaire et qui doivent attendre d’avoir terminé le stage d’insertion professionnelle d’1 an (minimum) avant de pouvoir introduire une demande d’allocation d’insertion n’auront donc tout simplement pas droit à cette allocation.

À 25 ans, les personnes dans ce cas-là se retrouvent effectivement sans allocation familiale et sans allocation d’insertion. La seule solution pour obtenir une aide est d’introduire une demande auprès du CPAS.

Après avoir travaillé suffisamment longtemps (voir le site de l’ONEM : www.onem.be/.../t31), si elles se retrouvent à nouveau au chômage, elles pourront faire une demande d’allocation de chômage sur base du travail.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Jean 11-06-2017 14:57
Bonjour,

Je vais terminer ma rétro dans quelque semaines. Je partirai ensuite faire une année de volontariat a l'étranger. Apres cette année, je commencerai des etudes en belgique.

Dois-je m'inscrire comme demandeur d'emploi pendant l'année de volontariat pour conserver les allocations familiales?

Que va t il se passer a mon retour quand je m'inscrirai comme étudiant? Pourrais-je conserver les allocations après le stage d'insertion professionnelle de 12 mois?

Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-06-2017 08:52
Bonjour Jean,

Lorsque qu’un étudiant termine ses études il a l’occasion de s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris, le forem, VDAB ou l’ADG (organisme. Cette inscription comme demandeur d’emploi lui permet de pouvoir conserver certains de ses droits (allocations familiales) durant un stage d’insertion professionnelle et jusqu’à la perception d’allocation d’insertion.
Cependant, pour effectuer ce stage il faut êtes présent sur le territoire belge, car le jeune demandeur d’emploi doit remplir plusieurs obligations comme être disponible sur le marché de l’emploi, se présenter à toutes les convocations qu’on lui enverra ou justifier son absence, se rendre aux deux évaluations prévues au 7ème et au 11ème mois de stage comme nous l’expliquons ci-dessus. Si vous n’êtes pas sur le territoire belge, vous ne remplirez aucune de ses obligations, si vous inscrivez vous serez dès lors désinscrit automatiquement si vous ne répondez à aucune demande d’un des services vous n’aurez donc plus droit aux allocations familiales.

Le droit aux allocations familiales est déterminé en fonction de l’âge (- de 25 ans) et du type d’études suivies. A votre retour de l’étranger vous devrez simplement vous inscrire dans un établissement scolaire de plein exercice et informer votre caisse d’allocations familiales de votre statut d’étudiant. Vous devrez leur fournir une attestation d’inscription et compléter probablement leur formulaire de demande.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Nathalie 22-03-2017 18:12
Peut-on s'inscrire pour un stage d'insertion professionnelle avant juin (en abandonnant son année d'étude), puis reprendre des études dans une autre option en septembre la même année. Les jours comptabilisés pour le stage d'insertion avant la reprise d'une année scolaire en septembre comptent-ils pour les 360 jours à effectuer ? Merci. Bien à vous.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-03-2017 16:06
Bonjour Nathalie,

Vous pourrez vous inscrire comme demandeuse d’emploi auprès d’Actiris (Région Bruxelloise) ou du Forem (Région Wallonne) et commencer votre stage d’insertion professionnelle en cas d’abandon d’études avant juin, ceci dès que vous aurez effectivement mis un terme à toutes vos activités pédagogiques (cours, tfe etc…)
Si vous reprenez des études secondaires ou supérieures de plein-exercice (université, haute école, école supérieure des arts) en septembre – la législation parle d’étude « ouvrant un droit aux allocations d’insertion » - le stage d’insertion professionnelle déjà effectué sera PERDU. Un nouveau stage d’insertion professionnelle commencera de zéro lorsque vous achèverez vos nouvelles études.

Bon à savoir : l’inscription comme demandeur d’emploi permet de conserver les allocations familiales si vous avez plus de 18 ans. Vous êtes en effet censée signaler de vous-même l’abandon de vos études à votre caisse d’allocation familiale pour que celle-ci arrête de verser ces allocations auxquelles vous n’avez plus droit si vous n’êtes plus étudiante.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 

La une
d'Infor Jeunes

Salle à louer à Schaerbeek, à proximité de la Place Dailly, pour différents types d'événements. Pour locations ponctuelles  Cours  Stages Ateliers Séminaires Conférences Réunions Formations ...
Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...
Infor Jeunes propose des modules d’initiation à Internet, pour adultes. Cet atelier a pour but de donner aux stagiaires, les références nécessaires en matière de l’utilisation de l’informatique de bur...
Découvrez la nouvelle version de notre site web Mobilité internationale des jeunes : http://www.mobilitedesjeunes.be/ - Une consultation des contenus plus accessible- Une navigation sur différents su...
Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/inforjeunesasbl et retrouvez toutes nos activités et ateliers