Stage d’insertion professionnelle (SIP)

13 Oct 2023 | Attente fin d'étude | 84 commentaires

image_pdfimage_print

Le stage d’insertion professionnelle est la période qui commence au moment de votre inscription dans un Service régional de l’emploi.

Après la fin de vos études, quand vous n’êtes plus en obligation scolaire, vous pouvez vous inscrire comme demandeur d’emploi.

Votre région de résidence détermine l’organisme dans lequel vous devez vous inscrire (Actiris, Forem, VDAB, ADG).

Commence alors un stage d’insertion professionnelle durant lequel vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi sans percevoir d’allocations d’insertion. Cette inscription n’est pas obligatoire mais elle vous permet de conserver vos droits sociaux (allocations familiales, mutuelle, les allocations d’insertion professionnelle à terme) et d’avoir accès aux offres d’emploi et à certaines formations gratuites ou à prix réduits.

C’est quoi ?

Le stage d’insertion professionnelle est un stage à accomplir par le jeune lorsqu’il s’inscrit comme demandeur d’emploi à la fin de ses études ou après leur arrêt et qui permet d’avoir, au terme de ce stage, droit à des allocations d’insertion.

Ce stage dure 310 jours (12 mois) à partir du premier jour d’inscription comme demandeur d’emploi. Si vous avez suivi une formation en alternance, la durée du stage d’insertion dépendra de la réussite on non de la formation.

Sur le site de l’ONEM, vous pouvez effectuer une simulation du calcul de la durée de votre stage.

Qui peut s’inscrire ?

Le demandeur d’emploi en stage d’insertion professionnelle doit répondre aux conditions suivantes pour s’inscrire :

  • S’inscrire au plus tard le jour de ses 24 ans.
    En effet, il faudra avoir moins de 25 ans à la date de la demande des allocations d’insertion, qui s’effectue après le stage d’insertion de 310 jours.
  • Avoir terminé certaines études.

Moins de 21 ans

Attention, si vous avez moins de 21 ans à la date de la demande d’allocations, vous devez posséder un diplôme (la liste des diplômes se trouve sur la Feuille info T35 de l’ONEM).

Remarques : Si vous avez moins de 21 ans et aucun diplôme, vous recevrez des allocations d’insertion à partir de 21 ans si vous répondez aux autres conditions.

Si vous n’avez pas la nationalité belge

Vous devez aussi : Résider légalement en Belgique ;
ET
Avoir accès au marché du travail belge, c.à.d.

  • Être dispensé de carte de travail ;
  • Ou en possession d’une carte de travail valable ;
  • Ou pouvoir prétendre à une carte de travail sans recherche du marché du travail.

A quel moment s’inscrire ?

Études terminées fin juin (sans seconde session)

Inscription (Actiris, Forem, ADG, VDAB) après vos études et au plus tard le 8 août. Le stage commence le 1er août. Si vous vous inscrivez après le 9 août, le stage commence le jour de l’inscription.

Seconde session, mémoire de fin d’études

Après votre seconde session, le stage d’insertion commence le jour de l’inscription. S’il y a dépôt de mémoire, vous pouvez vous inscrire dès le dépôt.

Études arrêtées pendant l’année scolaire

Le stage d’insertion commence le jour de l’inscription.

Fin d’une formation en alternance (apprentissage)

Le stage d’insertion commencera le jour de l’inscription. La durée du stage d’insertion dépendra de la réussite on non de la formation.

Départ à l’étranger pour un stage ou travail

En principe, vous n’êtes plus disponible sur le marché du travail. Vous pouvez cependant vous inscrire car certaines périodes de stage ou de travail à l’étranger peuvent être prises en compte pour le stage d’insertion.

Si vous ne savez pas si vous allez continuer des études après les vacances d’été

Vous pouvez vous inscrire afin de préserver vos droits mais si vous décidez finalement de reprendre des études, il faudra simplement avertir votre Service régional de l’emploi. Après vos études, vous devrez recommencer votre stage d’insertion à zéro.

Où et comment faire pour s’inscrire comme demandeur d’emploi en stage d’insertion professionnelle ?

Il faudra vous inscrire :

  • chez Actiris si vous êtes domicilié en Région Bruxelloise ;
  • au Forem en Région Wallonne ;
  • à l’ADG (Arbeitsamt der Deutschsprachigen Gemeinschaft) en Communauté Germanophone ;
  • au VDAB en Région Flamande.

Ces différents services régionaux de l’emploi disposent de plusieurs antennes permettant aux chercheurs d’emploi de s’inscrire. Seule une inscription auprès de l’une de ces institutions attribue le statut de demandeur d’emploi.

A noter : Vous êtes domicilié en Wallonie mais vous cherchez un emploi aussi à Bruxelles, vous vous inscrivez d’abord au Forem (inscription qui ouvre vos droits sociaux) et vous pouvez aussi vous inscrire chez Actiris (inscription qui vous permet de bénéficier des services de l’emploi à Bruxelles)

Si vous êtes domicilié en Région bruxelloise, l’inscription peut se faire dans une antenne Actiris  ou sur le site d’Actiris.

Vous devrez compléter un formulaire avec votre identité, numéro de registre national, études suivies après l’enseignement primaire, langues connues, informatique, expériences professionnelles et type d’emploi recherché. Une fois inscrit, vous recevrez un accusé de réception (preuve de votre inscription). Attention, si vous vous inscrivez en ligne, vous devrez imprimer cet accusé de réception.

Bilan de compétences à Bruxelles

Depuis le 1er septembre 2023, Actiris impose à tous les jeunes de 18 à 30 ans s’inscrivant comme demandeur d’emploi un bilan de compétences linguistiques et numériques.
Refuser de le passer pourrait avoir des répercussions en cas de sanction.

Avec quels documents ?

Lors de l’inscription dans une antenne ou sur internet vous devrez remplir un formulaire qui contient toutes vos informations personnelles mais aussi vos souhaits professionnels.

Vous aurez besoin de votre carte d’identité pour communiquer votre numéro de registre national, d’une copie des diplômes obtenus.

Quels sont les documents que vous recevrez lors de votre inscription ?

Vous recevrez une preuve d’inscription comme demandeur d’emploi et la date présumée de la fin de votre stage d’insertion professionnelle.

Sur le site de l’ONEM, vous pouvez effectuer une simulation du calcul de la durée de votre stage.

Pendant le stage d’insertion professionnelle :

Allocations familiales

Vous pourrez bénéficier des allocations familiales durant toute la période du stage d’insertion professionnelle si vous avez moins de 25 ans.

Cependant, si vous êtes domicilié en Wallonie et que vous travaillez pendant le stage d’insertion, votre rémunération ne doit pas être supérieure à 715,46€ brut par mois pour conserver les allocations familiales. En cas de dépassement de ce montant, vous perdrez les allocations familiales pour le mois entier. Cette condition de revenu n’existe plus à Bruxelles depuis le 1er janvier 2020.

Si le stage d’insertion professionnelle se prolonge à cause d’évaluations négatives, la période d’octroi des allocations familiales durant ce stage d’insertion professionnelle se prolonge également.

Si vous ne vous inscrivez pas en stage d’insertion, vous recevrez les allocations familiales en juillet et août si vous terminez le secondaire ou en juillet/août/septembre si vous terminez le supérieur.

Si vous vous inscrivez tardivement, les allocations familiales seront versées à partir du 1er jour de l’inscription.

Mutuelle

Durant le stage d’insertion, si vous avez moins de 25 ans, vous restez à charge de la mutuelle des parents. Toutefois, à la fin du stage, vous devrez vous inscrire comme titulaire auprès de votre propre mutuelle et payer des cotisations.

Si vous avez plus de 25 ans, vous devrez vous inscrire comme titulaire de votre propre mutuelle.

Preuves des recherches d’emploi

Dès l’inscription en stage d’insertion professionnelle, vous devrez commencer votre recherche d’emploi et en garder toutes les preuves car les évaluations seront cruciales.

Vous devrez prouver que votre recherche d’emploi est une démarche continue, cela ne sert à rien d’avoir des preuves de l’envoi de 20 CV sur une semaine, si on n’a rien fait le reste du temps. Vous devrez au moins prouver 2 recherches d’emploi hebdomadaires, au cours des 6 mois précédant l’évaluation. Ces preuves peuvent être apportées par des courriers postaux, électroniques, liste de contacts d’employeur, preuve de candidatures spontanées, annonces trouvées sur internet, etc.

Avoir un tableau de type « agenda » est très utile : listez toutes les dates des passages chez Actiris ou au Forem, dans les agences d’intérim, services emploi, missions locales, employeurs, les contacts téléphoniques ou e-mails. Il faut constituer un dossier papier, une clé usb n’est pas acceptée.

  • Offres de journaux ou sur internet ou candidature spontanée : imprimer l’offre extraite d’un journal ou d’un site internet, la lettre de motivation, le CV, l’e-mail ou une copie du courrier papier
  • Mettre son CV en ligne : garder la preuve de l’inscription
  • Agences d’intérim : s’inscrire par internet, imprimer l’inscription, garder les offres pour lesquelles on a postulé
  • Salons emploi : garder des preuves de ses visites, des contacts avec les employeurs ou d’autres services
  • Garder des preuves des contacts avec les missions locales ou autres services emploi

Les évaluations

Les jeunes demandeurs d’emploi qui sont en stage d’insertion professionnelle, après leurs études, doivent obtenir 2 évaluations positives de leur comportement de recherche d’emploi pour recevoir leurs allocations d’insertion.

A Bruxelles, Actiris réalisera deux évaluations, à la fin du 5e et du 9e mois (5e et 10e mois au Forem) du stage d’insertion professionnelle pour vérifier que vous recherchez réellement un travail. Ces évaluations sont obligatoires. Vous devrez accepter un emploi convenable, être disponible sur le marché de l’emploi, chercher activement un emploi et collaborer activement aux actions d’accompagnement, de formation, d’expérience professionnelle ou d’insertion qui peuvent vous être proposées par votre Service régional de l’emploi.

  • La 1ère évaluation d’Actiris se base sur votre dossier et vérifie l’ensemble de votre recherche d’emploi. Vous ne devrez donc pas nécessairement aller chez Actiris.
    Si l’évaluateur trouve que votre dossier démontre que vous cherchez activement du travail, vous aurez une évaluation positive et serez évalué après 9 mois. Si votre dossier ne contient pas assez d’éléments, vous serez convoqué chez Actiris.
  • La 2ème évaluation porte sur votre recherche d’emploi suite au premier entretien. Vous pouvez y être accompagné par une personne de votre choix, par votre avocat ou par un délégué de votre syndicat.
  • Attention, vous devrez demander vous-même une nouvelle évaluation au plus tôt 3 mois (6 mois au Forem) après une décision d’évaluation négative.

Schéma récapitulatif du contrôle de la disponibilité pour les chercheurs d’emploi en stage d’insertion professionnelle (Actiris)

Votre stage sera donc prolongé tant que vous n’aurez pas reçu 2 évaluations positives. Cela veut dire qu’il peut se passer pas mal de temps avant que vous ne les receviez, mais la condition d’âge est toujours la même : le jeune demandeur d’emploi doit toujours faire sa demande d’allocations avant 25 ans.

En Wallonie, vous trouverez toutes les explications concernant les évaluations pendant le stage d’insertion sur le site du Forem.

À la fin du stage d’insertion professionnelle, que faut-il faire ?

Demande d’allocations d’insertion

Vous devez faire une demande d’allocations d’insertion.

Si vous n’avez pas trouvé de travail à la fin de votre stage d’insertion, vous ne recevez pas automatiquement les allocations d’insertion. Vous devrez introduire une demande d’allocation d’insertion auprès de votre organisme de paiement : la CAPAC ou votre syndicat.

Les documents pour votre demande d’allocations sont téléchargeables sur le site de l’Onem « formulaires »

Carte de contrôle

Vous aurez une carte de contrôle à rentrer à la fin de chaque mois à votre organisme de paiement. Il s’agit soit d’une carte de contrôle électronique disponible sur le portail de la Sécurité sociale soit d’une carte de contrôle papier disponible auprès de votre organisme de paiement.

S’inscrire au Service régional de l’emploi

Vous devez obligatoirement vous inscrire à nouveau au Service régional de l’emploi pour confirmer votre inscription, dans les 8 jours qui suivent votre demande d’allocations d’insertion.

MAJ 2023

Voir aussi :

84 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
LoW26
28 jours il y a

Bonjour,

Actuellement en stage d’insertion depuis 5 mois, j’entame un contrat PFI à temps partiel (3j/sem) le mois prochain, j’aimerais savoir si durant ce pfi, mon stage d’insertion continue normalement ou s’il est stoppé.
Cherchant également un contrat de travail afin de compléter mes heures restantes, est-ce que si je trouve, mon stage d’insertion est également cumulé ?

J’aimerais également savoir, si à la fin du stage d’insertion je me retrouve sous cdi et que pour l’une ou l’autre raison celui-ci se romps, est-ce que j’aurais droits à des allocations de chômage?

Je vous remercie.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  LoW26
23 jours il y a

Bonjour LoW26,

1/Les jours de formation professionnelle dans le cadre d’un contrat signé avec le Forem, Actiris, l’ADG ou le VDAB peuvent être pris en compte pour votre stage d’insertion professionnelle: https://www.onem.be/citoyens/stage-d-insertion-professionnelle/avez-vous-droit-aux-allocations-apres-des-etudes#:~:text=Quel%20que%20soit%20votre%20%C3%A2ge,donc%20d'un%20an%20environ.

2/Votre stage d’insertion s’arrête lorsque vous travailleez, vous ne pouvez donc pas cumulé stage d’insertion et contrat de travail. Sauf si c’est un contrat de courte durée.

3/Pour avoir droit à des allocations de chômage, il faut avoir travaillé une certaine durée: https://www.onem.be/citoyens/chomage-complet/avez-vous-droit-a-une-allocation-de-chomage-/avez-vous-droit-aux-allocations-apres-une-occupation

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Lilas26
2 mois il y a

Bonjour,

Actuellement j’ai 23 ans, inscrite comme demandeuse d’emploi depuis octobre 2022, j’ai donc validé mon premier contrôle, mais pas le 2eme. Cela fait donc plus d’un an que je suis en situation de stage d’insertion.

J’ai récemment repris une formation d’orientation (TOPO, au CET).
Je bénéficie donc d’un contrat tripartite entre le FOREM, le CET et moi-même. Je perçois un revenu de 1euro de l’heure en formation et un remboursement forfaitaire de mes frais de déplacement.

Etant à mi-temps en formation, puis-je obtenir un petit revenu complémentaire, comme par exemple via un interim ?

Et si oui, par quel autre organisme puis-je passer?

Bien à vous

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Lilas26
2 mois il y a

Bonjour Lila26,

Cumuler une formation et un job interim est parfaitement possible.
N’oubliez pas de prévenir en priorité votre gestionnaire de dossier au FOREM.
Voici la liste des différentes agences interim de Wallonie : https://federgon.be/fr/les-membres/?sector=7

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Tass
2 mois il y a

Bonjour,
J’ai 23 ans. Je suis inscrite à l’Efp pour suivre une formation en alternance d’un an. Je vais en cours 1fois semaine et les 4 autres jours sont dédiés à la pratique professionnelle en entreprise. Je n’ai malheureusement pas trouvé de stage en alternance. Je bénéficie du RIS et je suis inscrite chez Actiris comme chercheuse d’emploi en stage d’insertion professionnelle depuis le mois de novembre. Étant donnée que je n’ai pas trouvé d’alternance, j’aimerai savoir si j’ai la possibilité d’effectuer un job étudiant au vu de ma situation. Je ne sais pas si je bénéficie du statut étudiant ou non et si j’ai la possibilité d’effectuer un job étudiant sans problème ?

Merci pour votre réponse.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Tass
2 mois il y a

Bonjour Tass,
Vous êtes demandeuse d’emploi. Et ce statut prime sur tous les autres. Libre à vous de signer un contrat ordinaire (CDD ou CDI)
Si vous êtes bel et bien en alternance, que votre stage est obligatoire mais que vous n’en avez pas, vous pouvez faire un job étudiant uniquement pendant les vacances scolaires.
Attention cependant, dans les 2 cas ci-dessus, votre RIS sera impacté. Plus vous aurez des revenus, plus le montant de votre RIS diminuera.
Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Jean Yves
2 mois il y a

Bonjour,
Mon fils fait son stage d’insertion au Forem.
Il habite toujours à la maison, puis je le garder à charge durant cette période même si il travaille ?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Jean Yves
2 mois il y a

Bonjour Jean-Yves,

Pendant le stage d’insertion professionnelle de votre fils, étant donné qu’il ne perçoit aucune allocation de chômage, il est toujours considéré comme étant fiscalement à votre charge, à condition qu’il fasse toujours partie de votre ménage.

Cependant, si votre fils commence à percevoir des revenus professionnels, il ne peut plus être considéré comme étant fiscalement à votre charge même s’il habite encore chez vous.

Pour que votre fils puisse rester fiscalement à votre charge, plusieurs conditions doivent être remplies :

1. Il doit faire partie de votre ménage au 1er janvier de l’année suivant celle des revenus. Pour la déclaration 2025 (revenus 2024), il doit donc être encore domicilié chez vous au 1er janvier 2025.

2. Il ne peut pas vous aider dans l’entreprise familiale (par exemple, un commerce) en étant rémunéré pour cela.

3. Ses ressources ne peuvent pas excéder 7290 euros nets pour l’année (revenus 2024).

Belle journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Mimi15
3 mois il y a

Bonjour,

Je suis actuellement en stage d’insertion professionnelle au Forem depuis 7 mois. (j’ai 23 ans)

J’aimerais savoir si je commence travailler comme intérimaire, est-ce que je garde mes allocations familiales et ma mutuelle actuel (celle de mes parents) ou si je dois faire des démarches spécifiques.

De plus, un contrat d’intérim peut-il me permettre de décompter les jours restant dans mon stage d’insertion professionnelle ?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Mimi15
3 mois il y a

Bonjour Mimi15,
Vous pourrez bénéficier des allocations familiales durant toute la période du stage d’insertion professionnelle si vous avez moins de 25 ans.
Cependant, si vous êtes domicilié en Wallonie et que vous travaillez pendant le stage d’insertion, votre rémunération ne doit pas être supérieure à 715,46€ brut par mois pour conserver les allocations familiales. En cas de dépassement de ce montant, vous perdrez les allocations familiales pour le mois entier. Cette condition de revenu n’existe plus à Bruxelles depuis le 1er janvier 2020.
Durant le stage d’insertion, si vous avez moins de 25 ans, vous restez à charge de la mutuelle des parents. Toutefois, à la fin du stage, vous devrez vous inscrire comme titulaire auprès de votre propre mutuelle et payer des cotisations.
Si vous travaillez sous le régime d’un contrat de travail ordinaire durant votre stage d’insertion professionnelle (en passant par une agence interim ou pas) , celui-ci ne sera pas prolongé mais vous devrez vous réinscrire comme demandeur d’emploi à la fin de votre contrat de travail.
Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Kara4
3 mois il y a

Bonjour,

Actuellement je suis étudiante de promotion sociale en assistant social en bac 2.

Lorsque je me suis inscrite en septembre, j’avais 23 ans et pour une année de 46 crédits. On m’avait conseillé de m’inscrire au forem mais je voulais garder mon statut étudiant.

Je voulais vous demander si a l’heure actuelle, a l’age de 24 ans, je pouvais m’y inscrire pour realiser un stage d’insertion pour ensuite demander un droit aux allocations d’insertion ou de chômage? Et si le stage d’insertion pouvait-il être réalisé dans une durée de moins d’un an?

J’aurai 25 ans le 4 décembre 1999 et serai en dernière année de bachelier.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Kara4
3 mois il y a

Bonjour Kara4,

Le demandeur d’emploi en stage d’insertion professionnelle doit s’inscrire au plus tard le jour de ses 24 ans.
En effet, il faudra avoir moins de 25 ans à la date de la demande des allocations d’insertion, qui s’effectue après le stage d’insertion de 310 jours.

Vous ne pouvez donc plus vous inscrire au stage d’insertion.

Cordialement,

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Sessegnon
5 mois il y a

Bonsoir Messieurs,
Bon début de semaine à vous

S’il vous plaît j’aimerais savoir une belge en stage d’insertion qui souhaite faire venir son conjoint en regroupement familial peut solliciter un garant les moyens de subsistance ?

Un membre de la famille peut être garant pour un regroupement familial si la personne qui ouvre le droit au regroupement n’a pas de ressources suffisante ?

Merci pour votre promptitude habituelle.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Sessegnon
5 mois il y a

Bonjour Sessegnon,

Votre garant peut parfaitement être un membre de votre famille proche.
Ses revenus stables doivent être de minimum 2.048,53 euros (revenus nets par mois)
Avoir des revenus inférieurs au montant de référence n’entraine pas un refus automatique de la demande de regroupement familial.
Toutes les infos : https://dofi.ibz.be/fr/moyens-de-subsistance-stables-reguliers-et-suffisants

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Sessegnon
Répondre à  Je m informe
5 mois il y a

Bonjour monsieur,

Merci pour votre retour

Je crois qu’il est préférable que nous venons dans vos bureaux pour monter le dossier avant d’introduire la demande
Nous allons déjà voir le garant pour qu’il fasse les formalités

Je ne savais pas qu’il était possible de faire le regroupement familial avec un garant quand la personne qui ouvre les droits n’a pas de rerource suffisante
En fin merci pour la solution

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Sessegnon
5 mois il y a

Bonjour Sessegnon,

Nous ne sommes pas les mieux placés pour évaluer un dossier de demande de regroupement familial.
Nous vous redirigeons vers l’ASBL Objectif : https://www.objectifasbl.be/med/contact-horaires-ouverture-objectif/
Vous pouvez également rentrer en contact avec le service juridique de l’ADDE : https://www.adde.be/services/service-juridique/service-juridique-2
Dans les deux cas de figure, vous serez en contact avec des spécialistes qui vous rassureront pleinement.

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Théa
5 mois il y a

Bonjour si je travaille en intérim durant mon stage d’insertion est ce que mes parents perdent mes allocations familiales ? Dois je prévenir le Forem sur je travaille en intérim ? Merci pour votre réponse

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Théa
5 mois il y a

Bonjour Théa,

Vous bénéficiez des allocations familiales durant la période de votre stage d’insertion professionnelle jusqu’à vos 25 ans.

Si vous êtes bien en Wallonie, si vous travaillez durant ce stage et que votre rémunération est inférieure à 715.46€ (Brut), vous continuerez à percevoir les allocations familiales. Si vous dépassez ce montant, vous perdrez les allocations familiales pour le(s) mois concerné(s).

Cette condition de revenu n’existe par contre pas à Bruxelles.

Vous devez en effet prévenir le FOREM de tout changement dans votre situation (dans votre cas, un emploi en intérim).

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

OMAR
7 mois il y a

Bonjour
Ma question est que actuellement je touche le chômage autant qu’un jeune diplômé. Depuis 2 année je touche 535€ d’allocations de chômage.
Si je travaille en intérimaire 3 jours par semaine ou 2 jours etc .. je dois faire quoi ?
Est ce que je dois informer le syndicat?
Merci de me répondre

Je m informe
Administrateur
Répondre à  OMAR
7 mois il y a

Bonjour Omar,

Les allocations de chômage sont accordées sur base du temps de travail réalisé en Belgique. Ensuite, le montant dépend de votre situation familiale (isolé, chef de ménage ou cohabitant).

Dans votre cas, si vous travaillez comme intérim, vous devez déclarer ces jours sur votre carte de pointage (carte bleue – en ligne ou en format papier) et ceux-ci seront déduits du montant de votre allocation.

Si vous éprouvez des difficultés financières, vous pouvez vous rendre auprès du CPAS de votre commune afin d’introduire une demande d’aide sociale. Les conseillers analyseront votre situation et vous fourniront l’aide adéquate.

Belle journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Fanfan
7 mois il y a

Si l’on trouve un CDD d’employé à temps partiel quelques jours après s’être inscrit comme demandeur d’emploi pour la première fois, quand a-t-on droit aux allocations de chômage (pour les jours non travaillés et une fois le CDD terminé) ?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Fanfan
7 mois il y a

Bonjour Fanfan,

Pour ouvrir votre droit aux allocations de chômage sur base du travail, il faut avoir comptabilisé un certain nombre de jours de travail sur une certaine période.

Dans votre cas, puisque vous travaillez à temps partiel, vous pouvez potentiellement ouvrir un droit à des demi-allocations de chômage.Pour cela, il faut que vous ayez été occupé au moins 12 heures par semaine ou au moins le tiers d’une occupation à temps plein et que tu prouves un certain nombre de jours de travail sur une certaine période.

Si vous avez moins de 36 ans :

– soit 312 demi-jours au cours des 27 mois précédant ta demande ;
– soit 468 demi-jours au cours des 39 mois précédant ta demande;
– soit 624 demi-jours de travail au cours des 48 mois précédant ta demande.

Si vous avez de 36 à 49 ans :

– soit 468 demi-jours au cours des 39 mois précédant ta demande ;
– soit 624 demi-jours au cours des 48 mois précédant ta demande;
– soit 234 demi-jours dans les 39 mois + 1.560 demi-jours dans les 10 ans qui précèdent ces 39 mois;
– soit 312 demi-jours dans les 39 mois + pour chaque demi-jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 demi-jours dans les 10 ans qui précèdent ces 39 mois.

Si vous avez plus de 50 ans :

– soit 624 demi-jours au cours des 48 mois qui précèdent ta demande;
– soit 312 demi-jours dans les 48 mois qui précèdent ta demande et 1.560 demi-jours dans les 10 ans qui précèdent ces 48 mois;
– soit 416 demi-jours dans les 48 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 624 demi-jours, 8 demi-jours dans les 10 ans qui précèdent ces 48 mois.

Pour calculer votre nombre de jours effectifs :

Puisque vous travaillez en temps partiel, l’ONEM appliquera un calcul pour transformer vos heures de travail en temps partiel en jours complets de travail.
Le nombre de demi-jours de travail pris en considération est égal au nombre d’heures de travail effectuées pendant l’occupation, multiplié par 6 et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d’heures de travail à temps plein pour la même fonction.

Belle journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Paul
7 mois il y a

Bonjour, je termine mon master d’un an en janvier dans une haute école belge, comme il ne me reste que mon mémoire à rédiger je souhaiterais faire un stage sur le coté. Cependant, un stage n’est pas prévu dans mon cursus, je désire donc entreprendre un stage volontaire, est-ce que mon école peut me refuser de m’octroyer une convention, si tel est le cas quelles solutions s’offrent à moi, care je reste étudiant est impossible de faire un stage sans convention. Merci d’avance.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Paul
7 mois il y a

Bonjour, Paul.

Désolé de cette réponse tardive.

En principe, l’école ne peut pas vous octroyer une convention pour un stage qui n’est pas prévu dans votre cursus. Exceptionnellement, vous pouvez en discuter avec les autorités académiques de votre école, mais elles ne sont pas obligées de vous signer une convention.

Si le statut d’étudiant est nécessaire pour votre stage, vous pourriez demander aux responsables de ce stage la manière dont vous pouvez trouver une convention de stage.

Bien à vous.

Infor Jeunes Asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Camille
8 mois il y a

Bonjour,

J’ai travaillé comme intérim peu de jours (11 sur environ 4 mois) à interval régulier, et j’ai essayé d’avoir plus d’intérim sans y arriver (j’ai un tableau justificatif de chaque SMS échangé avec mon organisme d’intérim). Entre temps je faisais des études en cours du soir, et je me suis également inscrite au service citoyen quelques jours avant le contrôle. Je n’ai pas fait de recherches d’emploi.

J’ai reçu une évaluation négative, que je comprends en partie (pas de recherches d’emploi, mais étudiante en examen et mémoire + inscription au service citoyen qui compliquait la recherche d’emploi). La contrôlleuse m’a dit de rechercher de l’emploi malgré mon inscription au service citoyen (ce que j’ai fait) et de redemander un entretien dans 1 mois.

Un mois après cette évaluation négative, j’ai fait plusiseurs sollicitations d’entretiens au Forem, en précisant que j’étais proche des 25 ans (dans 2 mois). Ils m’ont finalement répondu que suite à un entretien négatif, on doit attendre 2 mois et pas 1 mois après le dernier entretien. J’insiste en disant que je n’ai jamais été mise au courant de cette règle et elle me précise finalement que c’est une règle interne. Finalement, la seule réponse que j’ai reçue est que je suis sur les listes de convocation après mes 25 ans (sachant que j’ai demandé dès que possible, donc 7 semaines avant la fin de mon stage).

Par ailleurs ma première évaluation s’est faite 9 mois après le début de mon stage (commence début août et 1er évaluation début avril), et que j’ai demandé un contrôle mi-février (7 mois après le début du stage) sans avoir de réponse.

J’ai lu qu’il était possible de se faire évaluer sans entretien sur dossier, mais je ne sais pas si cela s’applique à cette situation ?

J’ai pensé à faire recours de la décision, mais je ne pense pas que ça marcherait. Par contre, y-a-t-il une règle concernant cette histoire de 2 mois au lieu d’un mois ? Ou concernant l’absence de réponse du forem aux sollicitations d’entretiens ? Ou encore sur le fait que j’aie commencé mes évaluations assez tard ?

Merci d’avance.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Camille
8 mois il y a

Bonjour, Camille.

Dans tous les cas, votre stage d’insertion ne sera pas pris en compte car lorsqu’on entame des études supérieures d’au moins 27 crédits, le stage d’insertion professionnelle déjà accompli est perdu (cela ne s’applique pas aux études de promotion sociale ou à l’enseignement de seconde chance).

Par ailleurs, étant donné que vous aurez bientôt 25 ans, il serait préférable de vous concentrer sur vos études, car il est peu probable que vous terminiez votre stage avant vos 25 ans.

Au regard de vos indications, aucun recours utile pourrait vous donner un quelconque avantage.

Pour plus de détails, voir la fiche T35 de l’ONEM : https://www.onem.be/citoyens/stage-d-insertion-professionnelle/avez-vous-droit-aux-allocations-apres-des-etudes

Bien à vous.

Infor Jeunes Asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Nico
8 mois il y a

Bonjour,

J’ai fini mes études d’ingénieur l’année dernière en seconde session à 31 ans.
J’avais prévu de m’engager à l’armée, mais malheureusement, j’ai raté les épreuves sportives et j’ai donc été recalé en juillet de cette année. Je n’ai pas d’expérience en tant qu’ingénieur hormis les 4 mois de stages utile a mon cursus. Les aides de premier emploi et le revenu d’intégration me sont refusés, car je suis trop âgé, où puis-je demander conseil pour m’orienter ?

Bien à vous,

Nico

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Nico
8 mois il y a

Bonjour Nico,

Si nous vous lisons bien, vous n’avez pas encore droit aux allocations de chômage. Voici un site qui répertorie tous vos droits sociaux et vous assurera, peu importe votre statut actuel, une rentrée d’argent bien utile en attendant de trouver un emploi :

https://mesdroitssociaux.be/ (cliquez sur votre situation et ensuite, sur l’onglet « je galère financièrement »

C’est le CPAS de votre commune de résidence qui prendra en charge votre santé financière pour autant que vous ameniez une preuve que vous n’avez pas droit au chômage actuellement.

N’hésitez pas à revenir vers nous si nous avons mal perçu votre situation actuelle.

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Sans nom
8 mois il y a

Bonjour,
Suite à mes problèmes de santé j’avais du arrêter l’école sans avoir mon Cess.
J’ai 20 ans et je suis entrain de travailler à distance pour obtenir mon Cess, mais depuis mes 18 ans je ne reçois aucun revenu..
Je suis inscrite chez Actiris et mon stage d’insertion se termine dans quelques jours et j’ai reçu les 2 évaluations positives.
Ma question était, est-ce que j’aurais droit aux allocations d’insertion malgré la condition 21 ans, ou bien si ce n’est pas le cas, quels droit puis je avoir pour recevoir un petit revenu ?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Sans nom
8 mois il y a

Bonjour,

Etant donné que vous n’avez pas les diplômes requis, vous ne pouvez pas percevoir l’allocation d’insertion tant que vous n’avez pas 21 ans. Normalement, vous percevez vos allocations familiales.

Si vous éprouvez des difficultés financières, vous pouvez introduire une demande auprès du CPAS de votre commune qui analysera alors votre situation.

Belle journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Anna
8 mois il y a

Bonjour,

J’ai fini mes études il y a 2 mois et ai signé un CDI à plein temps qui commence à compter du 4 septembre. Je me demandais si cela valait donc la peine de s’inscrire en SIP afin de ‘lancer le compteur’ en quelque sorte, ou si cela n’avait pas d’intérêt.

Merci d’avance

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Anna
8 mois il y a

Bonjour Anna,
Offciellement, vous ne pouvez pas rester sans statut en Belgique. Vous n’êtes plus étudiante, pas encore employée ou salariée. Il vous faut donc entretemps ce statut de chercheuse d’emploi.
Rendez-vous chez Actiris ou au Forem pour régulariser votre situation.

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Max
9 mois il y a

Bonjour,

Je me suis inscrit en SIP le 01/08/2022, le 07/11/22 j’ai commencé une formation qualifiante qui a fini le 07/07/2023.
Pendant ce temps j’ai reçu, du Forem, deux évaluations de contrôle positives.

Je me suis informé (grâce à votre site) et ai remarqué qu’il fallait, pour avoir droit au allocations d’insertion professionnelle, remplir le formulaire C109/36-Demande qui lui avait besoin des formulaires : C109/36-Certificat et C109/36-Condition21ans-F.
Cependant, je ne sais pas à qui envoyer le C109/36-Certificat car dans ce formulaire est stipulé : « A compléter par l’établissement d’enseignement ou de formation ». Mais plus loin dans le document, seules les formations en alternances sont reprises.

Dois-je envoyer ce document au centre de la dernière formation suivie ou à l’université de Liège qui est ma dernière école suivie?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Max
9 mois il y a

Bonjour MAX,

Ce document vous laisse le choix. Faites-le remplir néanmoins par l’Université de Liège. L’obtention d’un diplôme dans le supérieur vous donne déjà droit aux allocations que vous ayez suivi une formation par après ou pas.

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Cathe
9 mois il y a

Bonjour, je suis en PFI depuis 12/22 et me suis inscrite comme demandeuse d’emploi (FOREM), apres avoir eu mon CESS en novembre 2022. Mon PFI et l’engagement de mon employeur qui a bénéficié de cette aide, se termine le 5/12/23. Que faire après, si je ne suis pas engagée et que je n’ai pas tout de suite retrouvée un travail? Ai-je une allocation de chômage ? Je vis seule et loue un appartement en Wallonie. Si oui, de combien sera mon allocation? Bien entendu, je n’ai plus d’allocations familiales. Merci pour votre conseil

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Cathe
9 mois il y a

Bonjour Cathe,

A la fin de la formation, vous recevez un formulaire C91 du service de formation professionnelle. Si vous avez ensuite été engagée avec un contrat de travail, vous avez conservé ce formulaire. Si en fin de contrat vous n’avez pas de travail, vous pouvez vous présenter auprès de votre organisme de paiement avec ce formulaire pour introduire une demande d’allocations. Vous ne percevrez des allocations que si vous remplissez les conditions normales pour avoir droit aux allocations d’insertion ou de chômage.

Formulaire C91 : https://www.onem.be/file/cc73d96153bbd5448a56f19d925d05b1379c7f21/de15cc106ea745d68d1bd3f67c552f1c5f223646/formulaire.pdf

Cette feuille info vous renseignera sur le montant de vos allocations d’insertion éventuelles : https://www.onem.be/documentation/montants/allocation-d-insertion

Cette feuille info vous renseignera sur le montant de vos allocations de chômage éventuelles : https://www.onem.be/citoyens/chomage-complet/avez-vous-droit-a-une-allocation-de-chomage-/avez-vous-droit-aux-allocations-apres-une-occupation

Si jamais vous faites valoir vos droits aux allocations d’insertion ou de chômage et que vous n’y avez pas droit, vous pouvez vous rediriger vers le CPAS de votre commune de résidence qui vous proposera un RIS (revenu d’intégration sociale) et/ou une aide sociale. https://www.mi-is.be/fr/outils-cpas/montants-ris-et-equivalent

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Amoury
1 année il y a

Bonjour,
Je suis en stage d insertion professionnelle depuis le 01 août 2022 mais j ai un CDD à 3/4 temps. Puis je demander un complément à l ONEM ou dois je attendre la fin du stage d insertion? Merci pour l info.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Amoury
1 année il y a

Bonjour Amoury,
Tant que vous n’êtes qu’en stage d’insertion, vous ne pouvez pas prétendre à l’AGR (allocation garantie de revenus) pour indemniser le ¼ temps qu’il vous manque.
Par contre, lorsque vous deviendrez chômeur indemnisé, vous pourrez prétendre à l’AGR.
Toutes les infos :
https://www.onem.be/citoyens/travail-a-temps-partiel/avez-vous-droit-a-l-allocation-de-garantie-de-revenus-
Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

jurquet
1 année il y a

Bonjour, je suis en stage d’insertion professionnelle depuis juillet 2022. Depuis novembre, je travaille de 2 à 5 jours par mois. Est ce qu’il y a un cota d’heure à ne pas dépasser (comme avec les allocations familiale 240H / 3mois) pour ne pas sortir du stage d’insertion ? Est ce que que je peux aspirer à avoir une allocation à partir de aout 2023? De combien peuvent elles être et sur combien de temps? Merci pour vos réponses

Je m informe
Administrateur
Répondre à  jurquet
1 année il y a

Bonjour, Jurquet

Bous pouvez exercer un job durant ton stage d’insertion professionnelle.

Mais en principe, on sort du stage d’insertion professionnelle quand on travaille sous le régime d’un contrat de travail ordinaire. Dans ce cas, il faudra se réinscrire comme demandeur d’emploi à la fin du contrat de travail.

Mais pour préciser si votre régime de travail actuel peut être considéré comme un régime ordinaire de travail, nous vous invitons à contacter le Contrôle des lois sociales, par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h30 au 02 235 55 60 OU par courriel à info.cls@emploi.belgique.be

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

jurquet
Répondre à  Je m informe
1 année il y a

Bonjour, merci pour votre réponse. J’ai du, en effet me réinscrire à Actiris après ce travail. Est ce que cela veut dire que je dois recommencer mes un an de stage?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  jurquet
1 année il y a

Bonjour, Jurquet.

Non.

Le stage d’insertion professionnelle n’est pas prolongé ou raccourci par le travail d’étudiant.

Vos jours de travail situés après le 31 juillet qui suit la fin de vos études sont pris en compte pour le stage d’insertion professionnelle.

Vous ne devrez que compléter les jours manquants pour que votre stage d’insertion atteigne les 310 jours requis.

Pour plus de détails, n’hésitez pas à contacter Actiris.

Bien à vous

Infor Jeunes Asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

leaaa_f
1 année il y a

Bonjour, je suis en stage d’insertion jusqu’au mois d’août 2023.
Après de nombreuses candidatures qui n’aboutissaient à rien, j’ai trouvé un contrat de remplacement pour une durée de 2 mois (de base). Seulement la personne que je remplace a prolongé, du coup, je dois continuer. Seulement, ça ne se passe pas bien du tout pour moi, les conditions de travail, l’ambiance dans l’équipe,… Je voudrais savoir si j’ai droit de mettre fin au contrat ? 😞 Sans avoir de soucis avec mes allocations de chômage, pour les percevoir à partir d’août… D’autant plus que j’ai signé pour un mi-temps « flexible » et que le mois prochain, à l’horaire je fais un 3/4 temps alors qu’on ne m’a même rien demandé…
Je cherche ailleurs mais c’est pas évident. C’est vraiment un travail qui ne me correspond pas.
D’avance merci pour votre aide🙏🏻
Bien à vous

Je m informe
Administrateur
Répondre à  leaaa_f
1 année il y a

Bonjour Leaaa,

Vous devez prendre contact avec la personne responsable de votre dossier chez Actiris ou au Forem dès qu’il risque d’y avoir un changement de statut de votre part.
Il/elle pourra vous donner de précieux conseils et pourra vous rassurer sur la continuité de votre stage d’insertion.

Les journées de travail salarié pour lesquelles les cotisations de sécurité sociale ont été retenues et les journées assimilées (jours couverts par l’assurance maladie, jours de vacances, jours fériés,…) sont pris en compte dans le calcul de la durée de votre stage d’insertion.

Vous avez le droit de mettre fin au contrat. Vous devez simplement respecter les délais de préavis que vous retrouverez soit dans votre contrat, soit dans le règlement de travail de l’entreprise.

Si vous travaillez plus de 28 jours consécutifs pendant votre stage d’insertion professionnelle, n’oubliez pas de vous réinscrire au Forem, Actiris ou VDAB lorsque votre emploi prend fin ou que vous mettez fin à votre contrat. Sinon, votre stage d’insertion professionnelle ne se poursuivra pas.

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Justine
1 année il y a

Bonjour,

je suis en stage d’insertion professionnelle depuis le 11 juillet 2022 j’ai eu mon rendez-vous avec le service contrôle il y a quelques jours
On m’a dit clairement que ma première évaluation positive c’était limite car je ne cherchais pas du travail mais un stage (stage que j’ai d’ailleurs trouvé) et cette situation est tout à fait normal car je suis en formation
Quand je suis venue m’inscrire en juillet au Forem j’ai bien dit que j’allais m’inscrire à l’IFAPME que j’allais faire une formation jusque mars 2024 on m’a dit que le temps que j’ai que mes cours théoriques je restais demandeuse d’emploi à ce moment-là on ne m’a jamais parlé de chercher un travail et de potentionnellement arrêter ma formation et mon stage
J’ai demandé des informations auprès du syndicat ils m’ont dit qu’eux seraient seulement me faire une dispense à partir du moment où j’aurais mon droit au chômage (allocations d’insertion)
D’après ce que je comprends alors vis-à-vis du Forem je vais avoir mon second entretien certainement vers mai pour ma deuxième évaluation et je ne vois pas qu’est-ce que je dois ramener de plus que ce que j’ai ramené pour ma première évaluation pour que je n’ai pas une évaluation négative ?!

Cordialement

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Justine
1 année il y a

Bonjour Justine,

Voici les différentes situations assimilées à une ou deux évaluations positives :

https://www.leforem.be/particuliers/controle-recherche-emploi-jeunes-stage-insertion-situations-evaluation-positive.html
Sachez qu’un avis favorable de votre conseiller de référence est également assimilé à une évaluation positive.
Nous vous renvoyons vers votre conseiller pour en discuter. Les conseillers sont aussi là pour avoir ce type de conversation avec vous.
Si votre conseiller Forem ne vous dispense pas d’évaluation, sachez que lors de la 2ème évaluation, vous pouvez être accompagnée par une personne de votre choix, par votre avocat ou par un délégué de votre syndicat.
Bonne journée.
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Laurasvg
1 année il y a

Bonjour,
J’ai terminé mes études en septembre 2022 et j’avais déjà été repérée par mon travail avant. Je me suis inscrite comme demandeuse d’emploi dès la fin de mes études en septembre et ai décroché un CDD le jour d’après par ce travail en question. J’ai donc commencé à travailler en septembre 2022 et mon CDD a été prolongé jusqu’en juillet 2023. Pas plus tard, car je suis enceinte. Ma date de terme est le 6 septembre et mon contrat se termine le 31 juillet. Est-ce que j’aurai droit à du chômage pendant la période du 31 juillet jusqu’à mon congé de maternité c-à-d fin aout début septembre et est-ce que je dois me réinscrire comme demandeuse d’emploi à la fin de mon contrat en sachant que j’accouche 1 mois après ?
Merci bcp!

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Laurasvg
1 année il y a

Bonjour, Laurasvg.

La durée de votre stage d’insertion professionnelle doit être de 12 mois (310 jours) et achevée avec deux évaluations positives pour donner accès aux allocations d’insertion (chômage basé sur les études). Il faut donc compter au moins à partir de septembre 2023 pour prétendre à ces allocations.

La durée de votre travail (CDD) n’est pas non plus suffisante pour demander les allocations de chômage basées sur le travail.

Pour avoir des revenus à partir du mois de juillet 2023, vous devez vous adresser à votre mutuelle pour avoir une indemnité de maternité.

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

RosieK
1 année il y a

Bonjour,
Mon stage d’insertion professionnelle a débuté au Forem le 25 août 2022.
Je suis enseignante et j’ai tout de suite commencé à travailler en septembre.
Je suis dans un établissement privé et l’année se termine fin mai. Le contrat se renouvellera dès septembre.
Est-ce que mon évaluation sera négative si je suis contrôlée en juin/juillet/août ? Je n’aurai pas de travail car ce sont les vacances et pour les profs, pas le choix…
J’ai une autre question, s’il vous plaît. Mes collègues ont le droit d’avoir de l’argent du chômage en juin/juillet/août car étant dans le privé nous n’avons pas de rémunération pendant ces trois mois. Étant donné la date de mon inscription au stage d’insertion, y aurai-je également droit cette année ? Merci beaucoup !!!

Je m informe
Administrateur
Répondre à  RosieK
1 année il y a

Bonjour RosieK,

Entre fin mai et le 25 août, votre stage d’insertion se poursuivra sans se prolonger. Si vous êtes contrôlée en juin, juillet ou août, vous devez simplement continuer à chercher un emploi afin de réunir des preuves permettant à votre évaluation d’être positive.
Durant cette période, vous ne pourrez normalement pas refuser un emploi raisonnable mais en apportant la preuve auprès du conseiller qui gère votre dossier au Forem que vous serez réengagée d’office en septembre, le Forem pourrait vous autoriser à refuser tout emploi qui vous serait proposé d’ici là.
Attention, le service dispense du Forem ne prévoit pas votre cas. C’est pourquoi il est important d’en discuter auprès de votre conseiller de référence au Forem.
Quant à savoir si vous avez droit à des allocations d’insertion, votre stage ayant débuté le 25 août 2022, vous resterez sans allocations d’insertion jusqu’au 25 août 2023.
Vos collègues qui ont du chômage le reçoivent probablement sur la base du travail. Or, votre temps de travail de moins d’une année n’est pas suffisant pour se constituer du chômage basé sur le travail.
Si vous avez du mal à joindre les deux bouts pendant cette période de transition de 3 mois, n’hésitez surtout pas à pousser la porte du CPAS de votre commune. Il pourra vous aider en vous proposant, selon votre situation, soit une aide sociale, soit un RIS (revenu d’intégration sociale)
Bonne journée.
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be

FABVANMIN
1 année il y a

Bonjour, j’ai fini mon stage d’insertion mais la personne qui s’occupe de mon dossier au DAB ne répond pas au téléphone ni à mes mails. Je ne sais pas ce que je dois faire. Mon stage s’est terminé lundi et en même temps je commence un travail le 1 février. Quelles sont les démarches à faire?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  FABVANMIN
1 année il y a

Bonjour FABVANMIN,

Si votre stage s’est terminé avec succès (notamment en réussissant deux évaluations positives de recherche d’emploi), vous êtes éligible aux allocations d’insertion
Mais puisque vous commencez à travailler bientôt, vous n’aurez des allocations d’insertion que pour une courte période située entre la fin de votre stage et le début de votre travail.

Si la personne en charge de votre dossier n’est pas disponible, présentez-vous personnellement auprès d’un organisme de paiement (CAPAC ou syndicat), pour y introduire votre demande au moyen du formulaire C109/36-Demande (https://www.rva.be/nl/formulieren/c10936-aanvraag). Ce formulaire doit être complété par vous-même et par le VDAB. Vous trouverez le bureau le plus proche de la CAPAC en cliquant ici : https://hvw-capac.fgov.be/fr/bureaux
Attention, si jamais des circonstances imprévues vous empêchaient de commencer à travailler comme prévu au premier février, vous devez vous inscrire à nouveau comme chercheuse d’emploi auprès du VDAB, dans les 8 jours qui suivent votre demande d’allocations.

Bonne journée.
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Lynda
1 année il y a

Bonjour,
Je m’appelle Lynda, je suis d’origine tunisienne et j’ai réussi mon Master en arts numériques à l’Académie des Beaux-Arts. J’ai été inscrite en stage d’insertion professionnel l’année 20221-2022 et l’administration communale m’a donné une année de séjour supplémentaire pour trouver un emploi. Etant donné que je n’arrivais pas à trouver du travail et que j’ai une carte de séjour à renouveler, j’ai été contrainte de redevenir étudiante et de m’inscrire en agrégation. Ma question est : est-ce que j’ai le droit à une nouvelle inscription en stage d’insertion professionnel pour trouver chercher un emploi l’année 2023-2024 ou pas ?

Merci d’avance

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Lynda
1 année il y a

Bonjour Lynda,

Nous vous invitons à poser la question à un conseiller Actiris (Bruxelles) / Forem (Wallonie). Si vous aviez terminé votre stage d’insertion professionnelle, vous ne pouvez à priori pas en recommencer un nouveau. Certaines exceptions sont cependant peut-être prévues, nous vous conseillons de leur poser la question.

Concernant votre droit de séjour, nous vous invitons à prendre contact avec l’association pour le droit des étrangers. Il nous semblerait qu’à priori, si vous avez déjà bénéficié d’une année de recherche d’emploi, il ne sera plus permis d’en bénéficier d’une autre. Le mieux est de vérifier cela auprès de leur service juridique : https://www.adde.be/services/service-juridique/service-juridique-2

Bien à vous,

Infor Jeunes Asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Marie
1 année il y a

Bonjour,
Si pendant le stage d’insertion j’ai la possibilité de travailler (horaire 4/5) pour 1 an je suppose que les évaluations seront positives mais après cette année de travail, est-ce que je serai toujours en stage d’insertion (car pas assez de jours de travail puisque horaire 4/5 soit 32h/sem)? Faut-il faire une demande pour garder mes droits (allocations à temps plein)? Dans ce cas, comment sera calculé la durée du stage d’insertion ainsi que le futur montant de mes allocations?
Merci d’avance.

Marie.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Marie
1 année il y a

Bonjour, Marie.

Si vous travaillez de plein temps durant votre stage d’insertion professionnelle, celui-ci ne sera pas prolongé mais vous devrez vous réinscrire comme demandeur d’emploi à la fin de votre contrat de travail.

Si vous travaillez à temps partiel, vous devez faire la déclaration auprès du service de l’emploi (ACTIRIS ou FOREM). Si, à l’issue du stage d’insertion, vous continuez à travailler à temps partiel, vous devrez alors accomplir les formalités suivantes :

– Introduire une demande pour obtenir le statut de « travailleur à temps partiel avec maintien des droits » et/ou pour obtenir une allocation de garantie de revenus (= allocation du chômage, complémentaire aux revenus perçus pour le travail à temps partiel, octroyée sous certaines conditions) ;

– Compléter le formulaire C131A-travailleur et faire remplir par l’employeur le formulaire C131-employeur ;
– Faire parvenir ce document, via votre organisme de paiement, au bureau de chômage dans un délai de 2 mois ;
– Dans un délai de 2 mois, déclarer votre emploi à temps partiel auprès du service de l’emploi (ACTIRIS ou FOREM) et vous inscrire comme demandeur d’emploi pour un régime à temps plein.

Cette réglementation étant compliquée, n’hésitez pas à contacter votre service de l’emploi (ACTIRIS ou FOREM).

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Julien
1 année il y a

Bonjour,
Ayant un diplôme de bachelier instituteur primaire, je me suis inscris chez Actiris pour effectuer mon stage d’insertion. Cependant, j’ai décidé de continuer des études (avec 60 crédits), un master en sciences de l’éducation à l’ULB en horaire aménagé. Je compte donc travailler vers début février en mi-temps.
Ma question est la suivante : Ai-je le droit de continuer ce stage d’insertion tout en faisant des études à 60 crédit l’année et en travaillant mi-temps ?

Bien à vous,
Julien

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Julien
1 année il y a

Bonjour, Julien
Vous devez prévenir votre Service régional de l’emploi (Actiris) de la reprise de vos études. En reprenant des études supérieures (un cursus plein) à l’université ou à la haute-école, votre stage d’insertion sera arrêté et la partie de stage déjà effectuée malheureusement perdue.
Vous devrez donc recommencer votre stage après la fin de vos études, information que vous pouvez vous faire confirmer auprès d’Actiris.
Pour pouvoir rester demandeur d’emploi et bénéficier des éventuelles allocations d’insertion, il faut terminer le stage d’insertion et introduire la demande d’allocations avant la reprise d’études puis une demande de dispense pour reprendre des études.
Bien à vous,
Infor Jeunes
339, Chée de Louvain
B-1030 Bruxelles
02/733.11.93
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Soufiane
1 année il y a

Bonjour,
Je suis belge âgé de 21 ans. J’ai vécu avec mes parents à l’étranger (dans un pays ne faisant pas partie de l’UE), avant de décider de m’installer dans un studio en Belgique (statut donc isolé). J’ai un diplôme de fin d’études secondaires à l’étranger avec une équivalence au CESS délivrée par le services des équivalences en Belgique.
Compte tenu de mes difficultés, je ne peux pas suivre des études supérieures, je me suis alors orienté vers des formations dispensées par Bruxelles-Formation et donc je me suis inscrit préalablement en tant que chercheur d’emploi au sein d’Actiris. Pour le moment, ce sont mes parents qui continuent toujours à me prendre en charge (loyer, alimentation, énergie, …).
Etant donné que je ne peux pas bénéficier d’Allocations d’insertion à l’issue de mon stage d’insertion professionnelle (L’ONEM exige pour les porteurs de diplômes étrangers de satisfaire à une des conditions : « si vous avez suivi préalablement 6 années d’études en Belgique » ou « si vous avez travaillé en Belgique comme salarié pendant au moins 78 jours » ou « comme indépendant à titre principal pendant au moins 3 mois »), ce qui n’est pas mon cas pour le moment, je n’ai donc comme solution que de m’adresser vers le CPAS pour avoir le RIS (Revenu d’intégration sociale) en attendant que je puisse trouver un travail.
Ma question s.v.p : Est-ce que le CPAS peut refuser ma demande d’avoir le RIS en exigeant que mes parents (qui vivent à l’étranger) continuent toujours à me prendre en charge ?
Merci bien de votre avis.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Soufiane
1 année il y a

Bonjour Soufiane,

Pour avoir droit au RIS, vous devez remplir plusieurs conditions dont celle-ci  » Etre belge ou (membre de la famille d’un) citoyen de l’Union européenne, réfugié politique reconnu, bénéficiaire de la protection subsidiaire, apatride ou étranger inscrit dans le registre de la population ». Attention, si vous n’avez pas le droit de séjour permanent, vous risquez de perdre votre titre de séjour en recevant le RIS. Vous pouvez contacter l’Atelier des droits sociaux : https://ladds.be/nos-permanences-juridiques/

A priori, les revenus des parents doivent être pris en compte. C’est l’assistante sociale en charge de votre dossier qui pourra au mieux vous répondre pour votre situation précise.

Bien à vous,

Infor Jeunes
339, Chée de Louvain
B-1030 Bruxelles
02/733.11.93
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Marguerite
1 année il y a

Bonjour,
Je viens d’être diplômée architecte et ai 23 ans, j’ai 2 ans de stages à effectuer pour avoir accès à la profession d’architecte. Suis-je encore considérée comme étudiante (pour éventuellement encore faire un job étudiant avant de démarrer mon stage). Dois-je m’inscrire chez Actiris en stage d’insertion professionnelle ?Qu’en est-il des allocations familiales ? En vous remerciant

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Marguerite
1 année il y a

Bonjour Marguerite,

En cette période d’affluence, nous nous excusons pour le retard de nos réponses.

Si vos stages se déroulent dans le cadre d’études de plein exercice, à priori vous n’êtes pas demandeuse d’emploi et ne devez donc pas vous inscrire à Actiris.

Pour le job étudiant, vous pouvez téléphoner au Contrôle des lois sociales, c’est l’organisme qui tranche si vous avez le droit ou non de jober. Voici leurs coordonnées : https://emploi.belgique.be/fr/propos-du-spf/structure-du-spf/inspection-du-travail-dg-controle-des-lois-sociales/directions

Pour les allocations familiales, si vous avez une preuve d’inscription dans le plein exercice, vous y avez toujours droit. Pour plus de précisions, n’hésitez pas à directement contacter votre caisse d’allocations familiales.

Bien à vous,

Infor Jeunes
339, Chée de Louvain
B-1030 Bruxelles
02/733.11.93
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Doymen
1 année il y a

Bonjour.
Mon fils s’est inscrit pour son stage d’attente à plus de 25 ans. Il n’a pas terminé sa dernière année de Master.
Avant la fin de son stage (il restait 3 mois), il a trouvé un travail en intérim durant une période de 8 mois).
Il s’est réinscrit comme demandeur d’emploi.
Son stage d’attente doit se poursuivre ou recommencer depuis le début ou celui-ci est-il caduc ?
La seule réponse reçue à ce jour à notre question, par l’organisme de paiement, est qu’il doit travailler 312 jours sur une période de 21 mois, ce que nous savons déjà.
Merci.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Doymen
1 année il y a

Bonjour Doymen,

Quand un jeune a plus de 25 ans, ce ne sont plus les mêmes dispositifs. Le stage d’insertion professionnelle concerne uniquement les jeunes de moins de 25 ans, votre fils n’est donc plus concerné. C’est pour cela que l’ONEM vous explique que pour bénéficier des allocations de chômage (et non les allocations d’insertion), il doit avoir travaillé 312 jours sur une période de 21 mois.

Ici, nous lui conseillons de se réinscrire à Actiris / Forem et de faire le point avec son conseiller. Il devient en fait un chercheur d’emploi ordinaire et ne sera plus en stage d’insertion professionnelle. Lorsqu’il aura travaillé 312 jours sur une période de 21 mois, il ouvrira son droit aux allocations de chômage.

Bien à vous,

Infor Jeunes
339, Chée de Louvain
B-1030 Bruxelles
02/733.11.93
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Smara
1 année il y a

Bonjour ma fille aura plus de 25 ans à la fin de ses études que se passe -t-il pour elle vu qu’elle ne peut bénéficier du stage. Sera-t-elle sans revenu ? Je trouve triste de pénaliser les jeunes parce qu’ils sortent plus tard des études. Pourriez-vous vous me dire ce qu’il aura lieu de faire ? Et vu qu’elle sera en dernière année est-ce qu’à 25 ans je dois l’inscrire comme titulaire de sa mutuelle? Merci

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Smara
1 année il y a

Bonjour, Smara

Votre fille doit de toute façon dès la fin de ses études s’inscrire comme demandeur d’emploi auprès d’Actiris ou du Forem. C’est vrai qu’elle n’entamera pas de stage pour bénéficier à terme des allocations d’insertion, mais un stage dure un an et nous espérons qu’elle trouvera du travail avant. Les conseillers d’Actiris et du Forem pourront l’accompagner dans sa démarche de recherche. Les Missions locales (à Bruxelles) et les MIRE (en Wallonie) peuvent aussi lui prodiguer des conseils et une aide concrète (CV, lettres de motivation).
A 25 ans, votre fille doit aussi devenir titulaire de sa propre mutuelle. Un simple passage dans votre mutuelle ou celle de choix permet de faire le changement.
Si vous ou votre fille avez des difficultés financières, vous pouvez aller faire analyser votre situation auprès d’un assistant social du CPAS de votre région.
Bonne recherche à votre fille.

Bien à vous.
INFOR JEUNES
339, Chée de Louvain
1030 Bruxelles
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Talya
1 année il y a

Je suis de nationalité étrangère, je possède un certificat d’immatriculation (carte orange), je me suis inscrite au forem comme demandeuse d’emploi à la fin des études et j’ai 29 ans. J’ai reçu une attestation d’inscription sur laquelle on me demande de me rapprocher d’une caisse de paiement des allocations bien que n’ayant pas encore respecté la période du stage d’insertion professionnelle. J’ aimerais savoir si cela est une erreur du forem, ou alors est-ce que je peux bénéficier des allocations d’insertion professionnelle ? Merci

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Talya
1 année il y a

Bonjour, Talya.

Cela doit être une erreur.

Vous ne pouvez avoir les allocations d’insertion pour deux raisons : votre âge (vous avez 29 ans) ET absence de stage.

1° Concernant l’âge

Les allocations d’insertion ne sont accordées qu’aux jeunes qui ont moins de 25 ans au moment de la demande. Il peut être dérogé à cette limite d’âge si vous n’avez pas pu faire votre demande avant cet âge-là :

– parce que vous travailliez comme salarié ou comme indépendant à titre principal;
– ou parce que vous avez dû interrompre vos études pour force majeure de sorte que la fin de votre stage d’insertion professionnelle se situe après votre 25ème anniversaire.

2° Le stage d’insertion professionnelle

Bonjour ouvrir le droit aux allocations, il faut préalablement réaliser un stage d’insertion professionnelle de 310 jours (une année), en vous inscrivant comme chercheur d’emploi auprès du Forem et en recherchant un emploi. Le stage doit être sanctionné par deux évaluations positives de recherche d’emploi. Les évaluations portent sur les efforts que vous aurez accomplis dans le cadre du plan d’action individuel proposé par le service de l’emploi et sur vos démarches personnelles de recherche d’emploi. Or, comme vous le dites, vous n’avez pas encore respecté la période de stage.

Le fait d’être étranger ne constitue pas en soi un obstacle pour bénéficier des allocations d’insertion. Il suffit d’être admis au stage d’insertion, de résider légalement en Belgique et d’avoir accès au marché du travail belge (être dispensé de carte de travail ou être en possession d’une carte de travail valable).

Au regard de ce qui précède, nous vous recommandons de communiquer avec le Forem pour savoir si la lettre vous a été envoyée par erreur ou s’il existe une nouvelle réglementation qui vous rendrait éligible aux allocations d’insertion, mais qui échappe encore à notre connaissance.

Bien à vous.

Infor Jeunes Asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Fanny
1 année il y a

Bonjour,
Je viens de finir mes études en septembre 2021 et suis donc en stage d’insertion professionnelle.
J’ai travaillé de Novembre 2021 à mai 2022 avec du coup une évaluation positive.
Mais je compte reprendre des études de plein exercice ici en septembre.
Je sais déjà ne pas avoir droit a une dispense Forem pour m aider financièrement.
Mais certaines personnes me disent que je dois quand même chercher du travail pour avoir la deuxième évaluation positive et introduire une demande d’allocation que je ne toucherais pas vu que je reprends des études 😅 et de plus dire à un patron que je ne reste que deux mois c’est pas très professionnel. Je ne sais pas quoi faire et ne veut pas avoir d’ennuis.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Fanny
1 année il y a

Bonjour, Fanny

Vous n’aurez pas d’ennuis si vous souhaitez « finaliser » votre stage d’insertion socioprofessionnelle maintenant. Rien ne vous empêche de présenter les chose « différemment », après tout votre reprise d’études qui aurait lieu en septembre est une option parmi d’autres.
Mais n’hésitez pas à informer votre Service régional de l’emploi que vous hésitez à reprendre des études en septembre (pour vous donner plus de chances de trouver rapidement un emploi) et demandez alors directement à un conseiller si cela impliquerait des conséquences sur votre stage. Les conseillers sont aussi là pour ce type de discussion.
Bien à vous.

INFOR JEUNES
339, Chée de Louvain
1030 Bruxelles
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

OMAR
2 années il y a

Bonjour , à compter de septembre 2021 je touche les allocations d’insertion de mon syndicat fgtb . En septembre 2022 je dois finir un ans . Je dois faire quoi par la suite si je n’ai pas de travail ?
Merci de me répondre

Je m informe
Administrateur
Répondre à  OMAR
2 années il y a

Bonjour, Omar.

La durée de la période pour laquelle vous avez droit aux allocations d’insertion, dépend de votre situation familiale.

Si vous êtes cohabitant, vous avez droit aux allocations d’insertion pendant une période de 3 ans, à compter du premier jour pour lequel vous bénéficiez d’allocations d’insertion. Cette période est dénommée la « période de crédit ».

Si vous êtes un travailleur ayant charge de famille, un isolé ou que votre partenaire ou conjoint perçoit uniquement un revenu de remplacement, alors vous avez droit à des allocations jusqu’à la fin du mois au cours duquel vous aurez 33 ans. Les 3 dernières années de cette période sont appelées « la période de crédit ».

A l’issue de la période de crédit, vous pouvez continuer à recevoir les allocations d’insertion si certains événements se produisent ou si vous travaillez. Pour plus de détails à ce sujet, vous pourriez consulter les fiches de l’ONEM : https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t156

Bref, vous pourriez encore avoir droit aux allocations d’insertion après septembre 2022, si vous n’avez pas toujours trouvé du travail.

Bien à vous.

INFOR JEUNES
339, Chée de Louvain
1030 Bruxelles
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

eldiabolo7100
2 années il y a

bonjour j’ai 18 ans j’ai arreter l’ecole a 16 suite a ma maman qui a eu eu un debut de cancer sans aucune aide j’ai du arreter l’ecole pour participer a ses soin aujoudhui j’ai 18 an et je le sens passé malheureusement entre les etude et ma mere j’ai choisi ma mere quelle option s’ouvre a moi puije béneficier des allocation d’insertion en sachant que j’ai arretez en 2ieme professionel et quer j’avoue que je n’aimait pas tellement l’ecole ou j’été puije reprendre mes etude en 3ieme j’ai besoin de reponse je suis a bout

Je m informe
Administrateur
Répondre à  eldiabolo7100
2 années il y a

Bonjour, Eldiabolo

N’hésitez pas à vous faire aider pour éclaircir votre projet.
Souhaitez-vous travailler?
Souhaitez-vous reprendre des études afin d’obtenir le CESS et/ou faire une formation? Il existe de très chouettes formations en alternance qui allie cours théoriques et pratiques. Vous passez passer à notre permanence si vous souhaitez des informations.
Au niveau des allocations d’insertion, sachez que les jeunes qui en bénéficient doivent d’abord faire un « stage » (le stage d’insertion socioprofessionnel de un an) et obtenir deux évaluations positives de leur conseiller emploi. Il existe en outre des conditions que vous retrouverez dans la fiche info de l’Onem suivante: https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35
Ainsi, il faut avoir terminé (pas forcément réussi) des études de plein exercice du cycle secondaire supérieur (6e général) ou la 3e année de l’enseignement secondaire technique, artistique ou professionnel. Si le jeune a moins de 21 ans à la fin de son stage d’insertion, il doit être être en possession d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur ou avoir terminé avec succès une formation en alternance. Si ce n’est pas le cas, il faut attendre 21 ans pour ouvrir ce droit.
Dans votre situation, vous ne remplissez donc pas les conditions pour pouvoir en bénéficier.
N’hésitez pas à passer à notre permanence pour poursuivre la discussion, il existe certainement un projet qui vous remotivera et des pistes d’aide.
Prenez soin de votre maman, et de vous aussi.
Bien à vous,

INFOR JEUNES
339, Chée de Louvain
1030 Bruxelles
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Soso
Répondre à  eldiabolo7100
7 mois il y a

Bonjour inscription chômage d insertion en septembre 2002 ayant u un contrat de 1 moi avril 2023 et un contrat de août et septembre quand mon stage d’insertion se termine pour avoir droit au chômage merci

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Soso
7 mois il y a

Bonjour Soso,

Le stage d’insertion professionnelle durent 12 mois (310 jours au total) au bout de ceux-ci, vous ouvrez votre droit aux allocations d’insertion (et non aux allocations de chômage. Celles-ci sont ouverte sur base du travail)

Les journées de travail salarié pour lesquelles les cotisations de sécurité sociale ont été retenues sont prises en compte dans le calcul des 310 jours de votre stage d’insertion professionnelle. Ces journées sont donc déduites des 310 jours.

De la sorte, si vous avez commencé votre stage en septembre 2022, il a dû prendre fin en septembre 2023.
Vous pouvez prendre contact Actiris ou le Forem afin de vérifier ce décompte.

Attention, vous ouvrez votre droit aux allocations d’insertion après ce stage mais cela ne se fait pas automatiquement. Vous devez introduire une demande auprès soit de la CAPAC soit d’un syndicat.

Belle journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Maxime
2 années il y a

Bonjour,
Vous inscrivez que cette inscription n’est pas obligatoire mais qu’elle est nécessaire pour garder ses droits sociaux.
Je viens tout juste de recevoir mon diplôme aujourd’hui et j’ai déjà un poste dont il ne reste plus qu’à établir la date de début de contrat. Je ne suis donc pas demandeur d’emploi.
Vais-je perdre mes droits sociaux alors que j’ai fait en sorte de trouvé un emplois dès la sortie de l’université?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Maxime
2 années il y a

Bonjour, Maxime.

Le but du stage d’insertion professionnelle (SIP) est d’accompagner les jeunes de 18 à 25 ans qui ont fini ou arrêté leurs études, dans la recherche de l’emploi.

Ces jeunes étant sans revenus durant ce stage d’une année, on leur permet de continuer à bénéficier des allocations familiales toute au long de leur SIP.

Si pendant ou à la fin de ce stage le jeune concerné trouve du travail, les allocations familiales lui sont retirées et il ne va créer des droits sociaux que sur la base de son travail.

Ce n’est que lorsque le jeune se retrouve toujours sans emploi à la fin du SIP qu’il peut, sous certaines conditions, demander les allocations d’insertion.

Dans votre cas, vous avez immédiatement trouvé du travail après l’obtention de votre diplôme. Bravo ! Vous ne pouvez donc plus bénéficier de droits sociaux découlant de votre statut d’ancien étudiant. Toutefois, vous allez désormais vous créer des droits sociaux sur la base de votre travail. Vous pourrez par exemple avoir propre mutuelle, consolider le droit aux allocations de chômage après un certain nombre de jours de travail salarié au cours d’une période de référence qui dépend de votre âge.

Soyez d’ailleurs rassuré.e que les revenus que vous allez gagner de votre travail sont de loin plus importants que les droits sociaux découlant du SIP.

En espérant que votre travail vous épanouira, nous vous souhaitons une très brillante carrière !

Bien à vous.

Infor Jeunes Asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Thomas
2 années il y a

Bonjour,
 
Vous indiquez : « Vous devrez au moins prouver 2 recherches d’emploi hebdomadaires, au cours des 6 mois précédant l’évaluation. »
 
Quelle est la source de cette information ? J’ai consulté la liste des critères d’évaluation sur le site d’Actiris et il n’est pas fait mention de ce critère de 2 recherches d’emploi hebdomadaires. Existe-t-il un document d’Actiris reprenant une liste de critères précis afin de pouvoir s’assurer au mieux de réussir les deux évaluations durant le stage d’insertion professionnelle ?
 
Merci !

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Thomas
2 années il y a

Bonjour, Thomas

A notre connaissance, il s’agit là de la recommandation « de base » (certes, non officialisée dans un texte légal) émise par Actiris au moment de la première rencontre avec le jeune demandeur d’emploi. C’est également ce critère qui est souvent retenu par les conseillers des Agences locales de l’emploi.
Pour plus d’informations, nous vous conseillons de vous adresser directement auprès d’Actiris.

Bien à vous,

INFOR JEUNES
339, Chée de Louvain
B-1030 Bruxelles
02/733.11.93
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Marithé
3 années il y a

Bonjour,
Mon fils n’a pas de diplôme. Peut-il s’inscrire comme demandeur d’emploi ?
Bàv

Infor Jeunes
Répondre à  Marithé
3 années il y a

Bonjour Marithé,

Nous vous invitons à consulter les informations du site de l’ONEM :
https://www.onem.be/fr/documentation/feuille-info/t35#h2_1
Pour pouvoir s’inscrire chez Actiris (Bruxelles) ou au Forem (Wallonie) comme demandeur d’emploi, votre enfant ne doit plus être soumis à l’obligation scolaire. Il doit avoir atteint l’âge de 18 ans.
Dès ses 18 ans, il pourra s’inscrire comme demandeur d’emploi. Cependant, il ne recevra pas d’allocation avant l’âge de 21 ans.

Votre fils pourrait faire le point dans un service d’orientation.
Pour plus d’informations sur les centres d’orientation, suivez ce lien : https://www.jeminforme.be/index.php/enseignement-formations/enseignement-secondaire/orientation-scolaire
Pour obtenir le Certificat d’enseignement secondaire supérieur, il existe plusieurs solution comme la promotion sociale ou le jury central, plus d’informations sur ce site : http://enseignement.be/index.php?page=26897 .

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

ArthurV
3 années il y a

bonjour je viens d’être diplômé en Janvier (le 29) d’un bachelier en commerce extérieur et je me suis inscrit chez Actiris. Je suis né le 15 mars 1996 et donc j’aurai plus de 25 ans à la fin de mon stage d’insertion professionnel. Je ne pourrai donc pas bénéficier des allocations d’insertion ? Que dois-je faire ? Puis-je bénéficier du CPAS ?

INFOR JEUNES
Répondre à  ArthurV
3 années il y a

Bonjour Arthur,

Le stage d’insertion professionnelle est la période qui commence au moment de votre inscription dans un service régional de l’emploi. Le stage d’insertion professionnelle est un stage à accomplir par le jeune lorsqu’il s’inscrit comme demandeur d’emploi à la fin de ses études ou après leur arrêt et qui permet d’avoir, au terme de ce stage, droit à des allocations d’insertion.
Ce stage dure 310 jours (12 mois) à partir du premier jour d’inscription comme demandeur d’emploi. Si vous avez suivi une formation en alternance, la durée du stage d’insertion dépendra de la réussite on non de la formation en alternance.

Le demandeur d’emploi en stage d’insertion professionnelle doit répondre aux conditions suivantes : s’inscrire avant son 25ème anniversaire. En effet, il faudra avoir moins de 25 ans à la date de la demande des allocations d’insertion, qui s’effectue après le stage d’insertion de 310 jours et avoir terminé certaines études.
(https://www.jeminforme.be/index.php/travail/fin-des-etudes-en-attendant-du-travail/stage-d-insertion-professionnelle ).

Malheureusement, vous aurez donc plus de 25 ans et ne pourrez pas bénéficier des allocations d’insertion.

Pour pouvoir bénéficier du droit à l’intégration sociale (CPAS) sous quelque forme que ce soit, le demandeur doit satisfaire à plusieurs conditions (de nationalité, de résidence, d’âge, d’absence de ressources, de disposition au travail, et d’épuisement des droits sociaux).
Le CPAS doit répondre à toute demande d’aide et a donc l’obligation d’effectuer une enquête sociale avant de soumettre le dossier au Conseil de l’Action sociale qui va décider de l’octroi ou non de l’aide. Vous trouverez toutes les informations en suivant ce lien : https://www.ocmw-info-cpas.be/home_fr

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be