Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

Etudier ou travailler à l'étranger, ça se prépare !

Vous avez envie de partir à l'étranger, d'apprendre une langue, de faire un job, de travailler ou d'avoir une première expérience professionnelle ?
Voyager, découvrir une autre culture, un autre environnement scolaire ou professionnel, dans une autre langue en plus, peut se révéler très enrichissant personnellement, mais aussi un tremplin important pour votre avenir.
Mieux vaut bien préparer votre voyage. Réfléchissez à votre projet, évaluez le budget dont vous aurez besoin, pensez à l’éloignement de votre famille et de vos amis, organisez tous les aspects administratifs.en fonction de votre séjour, informez-vous sur votre pays de destination.
Il nous est impossible de vous donner ici tous les détails de ces préparatifs, surtout qu'ils seront différents pour chaque pays, nous avons voulu attirer votre attention sur les questions qu'il est important de se poser en organisant votre départ.

Avant de partir à l'étranger, quelles questions me poser?

Vous devez avoir une idée claire de votre projet et des moyens que vous allez y consacrer, 6 mois à deux ans avant votre départ, ce délai sera d'autant plus long que le séjour le sera.
Il faut donc répondre à toutes ces questions: quels sont les motifs de mon départ?, quoi/quel projet? comment? pour quoi faire? où? combien de temps?. Organisez bien l’aspect administratif de votre séjour, certaines démarches peuvent prendre pas mal de temps.

Par quoi commencer?

Il est important de bien choisir le pays où partir. Cela veut dire apprendre à le connaître: sa géographie, son fonctionnement, ses institutions, son niveau de libertés individuelles, sa manière d'accueillir les étrangers, ses dangers ou ses régions à éviter.
Si le français n'y est pas pratiqué couramment, apprenez des rudiments de la langue la plus utilisée, même si vous partez justement pour l'apprendre.
Si vous voulez y travailler, il faut vérifier que c'est possible (ce n'est pas toujours le cas), dans quels secteurs, et si ces derniers correspondent à vos envies.
Si vous voulez y étudier, il faut connaître l'organisation de son enseignement et les modalités d'inscription aux cours.

Qui peut m'aider?

Infor Jeunes peut vous aider à voir plus clair, à voir ce qu'il est possible ou pas d'envisager et à mieux cerner votre projet.
Une fois que vous saurez où vous voulez aller et pourquoi, il est toujours utile de vous documenter et de consulter de la documentation sur différents projets (au BIJ par exemple si vous partez dans le cadre d’un projet international), question d'éviter certains pièges et de profiter des astuces d’autres personnes.
La plupart des pays ont des services spécialisés dans leurs ambassades ou leurs consulats pour renseigner les étrangers sur ce type de questions.
Des portails comme http://europa.eu/youth ou http://vivrealetranger.studyrama.com ou sur celui du gouvernement du pays concerné. Il y a aussi dans de nombreux pays des portails spécifiques pour les jeunes (http://www.ijab.de/, http://www.justlanded.com/english/USAhttp://www.informagiovani.anci.it/, http://www.jcomjeune.com). Le site http://www.expatica.com/ donne des informations sur différents pays européens et hors Europe aux expatriés sur les visas, le travail, les études, l'enseignement, etc... Même certains Offices de tourisme peuvent avoir des informations intéressantes..

Avant de partir

Avant de partir, vous pourrez peut-être obtenir des aides financières pour votre projet à l'étranger: bourses d'études, projets internationaux, soutien à la coopération, chantiers volontaires à l'étranger… Cela ne coûte rien d'essayer, même si faire accepter son projet est souvent long, il faut s’y prendre à temps !.
En fonction de votre projet, vous devrez probablement faire une série de démarches administratives.

Documents à emporter

  • Passeport, visa, permis de travail

Il faut savoir ce qui est exigé par le pays choisi:

- est-ce que votre carte d'identité suffit?: c'est le cas dans les pays de l'EEE et certains pays limitrophes sous certaines conditions. Hors EEE, votre carte d'identité belge ne suffira pas, il vous faudra un passeport (document officiel de voyage, utilisable partout dans le monde).
- faut-il un passeport ?: si oui, vous devez le demander à l'administration de votre commune, il est délivré dans les cinq jours ouvrables. Ca coûte entre 35€ (pour les mineurs) et 65€ (pour les majeurs) pour la procédure normale, et entre 210€ (pour les mineurs) et 240€ (pour les majeurs) pour la procédure urgente. Il doit être en ordre de validité (7 ans—5 ans pour les mineurs) jusqu'au moment du retour, il faut le renouveler avant la date d’expiration, donc prévoir le délai pour le recevoir.
- faut-il un visa?: c'est-à-dire une autorisation d'entrer et de sortir du pays durant un certain temps? Hors Europe vous aurez, en général besoin d'un visa qui vous autorise à entrer et séjourner dans le pays, à demander à l'Ambassade ou le Consulat du pays concerné avant votre départ.
Il y en a de plusieurs types selon la raison de votre voyage (études, travail, tourisme). Les procédures sont propres à chaque pays… les prix sont variables. Certains visas sont liés à une inscription dans une école du pays et à la durée des cours.
- permis de travail: si vous partez pour travailler Hors Europe, il faudra certainement, en plus, un permis de travail. Il varie d'un pays à l'autre et selon la durée du séjour. Dans la plupart des cas, ce permis de travail doit être demandé en même temps que le visa. Dans certains cas, il le précède ainsi que la recherche de l'emploi, car certains pays disposent de visas professionnels liés à un contrat de travail préétabli.
- inscrivez-vous sur TravellersOnline, le site du SPF Affaires étrangères. Le SPF pourra vous contacter rapidement en cas de crise majeure (catastrophe naturelle, crise politique, accident, etc...).
- permis de conduire: votre permis de conduire belge est valable dans un Etat membre de l'Union Européenne ou au Liechtenstein, en Norvège, en Islande (Espace Economique Européen). Hors Europe, vous pourrez conduire avec un permis de conduire international que vous pouvez demander à votre administration communale avant votre départ.

  • Cv et lettre de motivation

    Si vous cherchez du travail à l’étranger, n’oubliez pas de les traduire et de les adapter aux habitudes et exigences des employeurs du pays.

  • Diplômes

   Prenez une copie de vos diplômes notamment si vous partez travailler.

Résidence

  • déclarez votre départ à la commune. Si vous ne voulez pas conserver une inscription en Belgique, vous recevrez une attestation de radiation
  • si vous résidez pour une longue période à l'étranger, vous serez considéré comme temporairement absent et garderez votre inscription en Belgique
  • si vous n'avez pas fait votre déclaration avant votre départ, vous pourrez le faire au consulat ou à l'ambassade belge à l'étranger dans les 2 mois de votre arrivée. Vous recevrez un certificat de radiation

Mutuelle et autres assurances

Pour des séjours courts, si vous travaillez ou étudiez dans un pays de l'Union européenne, demandez à votre mutuelle la CEAM (carte européenne d’assurance maladie) pour le remboursement de vos soins de santé. Pour des séjours longs, si vous travaillez en dehors de l'Union européenne, vous pouvez vous affilier à l’ONSS/Sécurité Sociale d’Outre-Mer (ex ORPSS).
Il peut être utile de contracter une assurance privée qui prévoie le rapatriement en cas de conflit, de problèmes de santé.

Le niveau de vie

Il faut se renseigner sur la monnaie utilisée, sur son taux de change et sur ce que cela représente concrètement dans la vie de tous les jours. Combien coûte un pain, un ticket de cinéma, louer une voiture, une chambre, se nourrir…Cela vous permettra d'évaluer la somme à prévoir pour vivre et à évaluer ce que vous permettra ce salaire durant votre séjour.

Payer, communiquer

Un autre pays, cela peut signifier d'autres modes de paiement et de communication. En Europe, ces moyens sont devenus plus ou moins identiques, mais ce n'est pas le cas ailleurs.
Il faut vérifier s'il n'est pas nécessaire de disposer, avant de partir, d'un compte en banque ou d'un mode paiement particulier.
De même, il est important de savoir si votre GSM ou smartphone fonctionnera dans le pays de destination, certains sont couverts par des longueurs d'ondes différentes des nôtres. Si vous avez un accès internet, un logiciel gratuit comme Skype vous permettra de communiquer facilement avec vos proches.
Certains pays (la Grande-Bretagne, les USA…) disposent de prises électriques différentes des nôtres, sans un adaptateur (et il vaut mieux savoir à l'avance où vous pourrez en acheter), aucun de vos appareils électriques, même rechargeables, ne fonctionnera sur place…

Se déplacer, se loger sur place

Ne pensez pas que vous réglerez ces questions sur place. La première semaine, voire le premier mois, doivent être entièrement programmés avant votre départ.
Comment va se passer le transport de l'aéroport (ou de la gare) au lieu de séjour? Où allez-vous dormir? Où allez-vous vivre, travailler ou étudier… tout cela doit être très clair pour vous… et pour vos proches en Belgique.
Il faut bien comparer les prix des différentes solutions possibles, surtout au niveau du logement qui se révèlera un poste financier très important.
La plupart des pays proposent des formules de logements bon marché pour les étudiants ou pour les jeunes, notamment les auberges de jeunesse pour les courts séjours… ou pour commencer.
Les sociétés de transport ont des abonnements. Les restaurants scolaires ou certaines cantines aussi. Si vous voulez vous déplacer en voiture, vérifiez si vous n'avez pas besoin d'un permis de conduire international.
Mieux vaut trouver rapidement les bonnes adresses pour ne pas voir son budget fondre en quelques jours.
Tout cela se trouve très vite sur internet via les moteurs de recherche généralistes, puis, via les sites spécialisés vers lesquels ils renverront… à vous de bien comparer.

Préparez votre retour

Après être parti(e) pour études ou pour travailler pendant quelques temps à l’étranger, vous devrez préparer tout aussi attentivement votre retour. Vous aurez toutes une série de formalités administratives à mettre en route mais il y aura d’autres aspects tout aussi importants : valoriser vos expériences liées à votre expatriation même s’il s’agit d’un PVT ou d’un séjour linguistique, vous réintégrer dans vos études ou professionnellement, réorganiser votre vie sociale.

Vous trouverez aussi de nombreuses informations sur notre site www.mobilitedesjeunes.be

MAJ 2017

La une
d'Infor Jeunes

INFOR JEUNES asbl engage immédiatement un(e) Bachelier(e) ACS à orientation juridique, sociale ou pédagogique
Infor Jeunes vous propose des ateliers multimédia destinés à un public adulte désirant maitriser les tablettes et smartphones. Gratuit mais, une participation aux frais de deux euros pour 4 séances es...
Salle à louer à Schaerbeek, à proximité de la Place Dailly, pour différents types d'événements. Pour locations ponctuelles  Cours  Stages Ateliers Séminaires Conférences Réunions Formations ...
Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...
Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/inforjeunesasbl et retrouvez toutes nos activités et ateliers
www.mobilitedesjeunes.be : le site sur la mobilité internationale des jeunes (Wallonie – Bruxelles), initiative de l’asbl Infor Jeunes et du BIJ (Bureau international jeunesse). Le site est divisé en...