L’enseignement à domicile

3 Mai 2024 | Enseignement secondaire | 51 commentaires

image_pdfimage_print

Le mineur d’âge en obligation scolaire peut suivre un enseignement à domicile, ce qui lui permet d’être scolarisé à la maison sans devoir être inscrit dans un établissement scolaire reconnu par la FWB.

Cet enseignement à domicile peut alors être donné :

  • par le parent (ou la personne investie de l’autorité parentale) ;
  • par une tierce personne (exemple : un professeur particulier) ;
  • dans un établissement scolaire privé (non reconnu par la FWB) ;
  • via l’E-learning (EAD/enseignement à distance).

Le service de l’enseignement à domicile se charge de faire respecter la législation relative à l’enseignement à domicile. Il ne fournit donc aucun support pédagogique.

L’enseignement à distance de la Fédération Wallonie-Bruxelles propose une plateforme numérique « E-Learning » permettant de suivre des cours en ligne soit à la carte, soit pour une année complète. Attention, l’enseignement à distance ne répond pas à l’obligation scolaire, seul l’enseignement à domicile le permet. L’inscription à l’enseignement à distance organisé par la FWB via la plateforme « E-Learning » nécessite une déclaration d’enseignement à domicile préalable pour être en règle avec l’obligation scolaire. De plus, le jeune qui suit un enseignement à domicile doit se soumettre au contrôle du niveau des études et présenter les épreuves certificatives organisées par la FWB.

L’enseignement à domicile est réglementé par le Décret du 3 mai 2019 portant les livres 1er et 2 du Code de l’enseignement fondamental et de l’enseignement secondaire, et mettant en place le tronc commun (articles 1.7.1-12. à 1.7.1-24).

Déclaration d’enseignement à domicile

Les personnes responsables de l’enfant doivent obligatoirement faire une déclaration d’enseignement à domicile auprès du Service de l’enseignement à domicile du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avant le 5 septembre de l’année scolaire en cours. Cette déclaration peut être transmise jusqu’au 15 septembre si les personnes responsables du mineur soumis à l’obligation scolaire établissent qu’il était inscrit, au début de l’année scolaire en cours, dans une école : une école :

  1. organisée, subventionnée ou reconnue par la Communauté française ;
  2. organisée, subventionnée ou reconnue par une autre communauté ;
  3. dont la fréquentation est susceptible de mener à l’obtention d’un titre bénéficiant d’une décision d’équivalence par voie de disposition générale ;
  4. ou dont la fréquentation est susceptible de mener à l’obtention d’un diplôme ou d’un certificat relevant d’un régime étranger et dont l’enseignement est reconnu par le Gouvernement, à la demande de l’école ou des parents de l’élève soumis à l’obligation scolaire, comme permettant de satisfaire à l’obligation scolaire ;
  5. située sur le territoire d’un État limitrophe à la Belgique et dont la fréquentation est susceptible de mener à l’obtention d’un diplôme ou d’un certificat reconnu par le Gouvernement de cet État.

Cette déclaration peut également être effectuée au-delà de cette date lorsque le mineur soumis à l’obligation scolaire fixe sa résidence en Belgique dans le courant de l’année scolaire.

Lorsque ces personnes font instruire leurs enfants dans une école qui n’est ni organisée ni subventionnée par la Communauté française, elles peuvent, sous leur responsabilité, se décharger de cette obligation sur la direction de cette école.

Vous pouvez également le faire en ligne via MonEspace

Adresse : Fédération Wallonie-Bruxelles/Direction générale de l’enseignement obligatoire/Service de l’Enseignement à domicile
Rue Adolphe Lavallée, 1 – Bureau 3F328 bis à 1080 Bruxelles
Tél. : 02/690.86.90 (accessible du lundi au vendre de 10h à 12h et de 14h à 16h)
Courriel : edep@cfwb.be

Se soumettre au contrôle du niveau d’études

Le Service général de l’inspection est chargé du contrôle du niveau des études dans le cadre de l’enseignement à domicile. Il s’assure que l’enseignement dispensé permet à l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire d’acquérir un niveau d’études équivalent à celui fixé par la Commission de l’enseignement à domicile.

Si les parents ou la personne investie de l’autorité parentale estiment que l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire présente des troubles de santé, d’apprentissage, du comportement ou lorsqu’il est atteint d’un handicap moteur, sensoriel ou mental, ils peuvent accompagner leur Déclaration d’enseignement à domicile d’une demande de dérogation motivée, permettant de donner à cet enfant un enseignement adapté. La Commission de l’enseignement à domicile détermine les adaptations nécessaires après avis du Service général de l’inspection.

Pour procéder à des vérifications nécessaires de conformité, les parents doivent fournir au Service général de l’inspection les documents sur lesquels se fonde l’enseignement dispensé à domicile, notamment les manuels scolaires employés, le matériel pédagogique construit et employé couramment, les fardes et les cahiers, les productions écrites de l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire, un plan individuel de formation. Sur la base de ces documents, le Service général de l’Inspection s’assure que le mineur bénéficie d’un encadrement pédagogique suffisant pour lui permettre d’atteindre le niveau d’études fixé par la Commission de l’enseignement à domicile.

Le Service général de l’inspection peut procéder au contrôle du niveau des études à tout moment, d’initiative ou à la demande du Gouvernement ou de la Commission de l’enseignement à domicile, et fonde son contrôle sur les faits prélevés notamment à travers l’analyse des documents utilisés pour instruire l’enfant et sur l’interrogation de l’enfant lui-même. Le contrôle est toutefois obligatoire durant les années au cours desquelles l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire atteint l’âge de 8 et de 10 ans. Le Service général de l’inspection fixe la date du contrôle et la notifie aux parents au moins un mois à l’avance.

Après avoir réalisé le contrôle du niveau des études, le Service général de l’inspection établit un rapport et émet un avis sur la conformité de l’enseignement dispensé à domicile et sur l’adéquation aux objectifs à atteindre des documents utilisés pour instruire l’enfant. Le rapport et l’avis sont notifiés aux parents qui, dans les dix jours de la notification, peuvent communiquer par écrit leurs observations à la Commission de l’enseignement à domicile. L’avis du Service général de l’inspection est transmis au plus tard dans le mois qui suit la date du contrôle à la Commission de l’enseignement à domicile qui statue.

Conséquences du contrôle du niveau des études

Si le Service général de l’inspection estime que le niveau d’études atteint est insatisfaisant, un nouveau contrôle est effectué, selon les mêmes modalités, au minimum deux mois et au maximum six mois à dater de la notification de cette décision. Si, à la suite de ce deuxième contrôle, le Service général de l’inspection estime que l’enseignement à domicile n’est toujours pas conforme, il conclut son rapport par un avis sur les modalités d’intégration de l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire dans une école organisée ou subventionnée par la Communauté française. Les parents peuvent faire valoir leurs observations en lien avec ce rapport. Si à l’issue du deuxième contrôle, la Commission de l’enseignement à domicile décide que le niveau des études n’est pas conforme, les parents scolarisent l’enfant dans une école qui lui permet de satisfaire à l’obligation scolaire. Il en est de même si le contrôle du niveau des études n’a pu être réalisé en raison de l’absence de l’enfant, jugée injustifiée par la Commission de l’enseignement à domicile.

Se présenter à l’épreuve externe commune en vue d’obtenir le CEB et les examens du jury de la FWB

Au plus tard dans l’année scolaire au cours de laquelle il atteindra l’âge de 12 ans, les parents doivent inscrire leur enfant mineur enseigné à domicile à l’épreuve certificative organisée en vue de l’obtention du certificat d’études de base (CEB). En cas d’échec, l’enfant dispose d’un délai d’une année scolaire pour présenter cette épreuve une nouvelle fois. Durant ce délai, il est soumis à deux reprises à un contrôle du niveau des études.

Au plus tard dans l’année scolaire au cours de laquelle il atteindra l’âge de 15 ans, les parents inscrivent leur enfant mineur enseigné à domicile à l’épreuve externe commune organisée en vue de l’obtention du certificat du tronc commun. Le tronc commun est un nouveau parcours d’apprentissage qui se déploie de la 1ère maternelle à la 3e secondaire. Ses principaux objectifs sont de renforcer la qualité de l’enseignement et de réduire les inégalités scolaires. Il se caractérise notamment par une révision en profondeur des contenus d’apprentissage, au travers de nouveaux référentiels modernisés et pluriels, et de la manière d’apprendre. L’enfant mineur qui a obtenu le délai d’une année scolaire pour présenter une nouvelle fois l’épreuve de CEB dispose du même délai pour reprendre l’épreuve certificative du tronc commun.

Les parents qui ont obtenu une dérogation permettant de donner à leur enfant mineur un enseignement adapté peuvent demander à la Commission de l’enseignement à domicile, une dispense de présenter les épreuves certificatives du CEB et du certificat du Tronc commun. La demande de dispense doit être motivée.

L’enfant n’obtient pas les certificats requis

L’enfant mineur enseigné à domicile n’ayant pas obtenu le CEB dans les délais fixés sera considéré comme n’ayant pas atteint le niveau d’études requis et sera contraint d’intégrer un établissement scolaire reconnu. Il en est de même pour celui qui n’obtient pas le CE1D.

Rôles de la Commission de l’enseignement à domicile

  • Elle prend la décision finale relative au niveau d’études atteint par l’enfant soumis au contrôle sur base du rapport remis par le Service général de l’inspection ;
  • Elle décide de la forme, de la section et de l’année d’étude que l’enfant doit suivre lorsqu’il doit intégrer un établissement scolaire reconnu parce qu’il n’a pas satisfait au contrôle de conformité de l’enseignement à domicile ;
  • Elle adapte le niveau d’études à atteindre pour l’enfant bénéficiant d’une dérogation ;
  • Elle accorde des dispenses et des délais pour la présentation des épreuves certificatives (CEB et Certificat du tronc commun).

Recours

Les personnes responsables de l’enfant peuvent introduire un recours contre toutes décisions de la Commission d’enseignement à domicile dans les 15 jours qui suivent la notification de la décision. Le recours doit être introduit par courrier recommandé auprès du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui se prononce dans un délai d’un mois.

Voir aussi :

MAJ 2024

51 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
nadia
2 mois il y a

Que faut il faire pour faire l ecole à domicile pour avoir un formulaire pour s inscrire

Je m informe
Administrateur
Répondre à  nadia
2 mois il y a

Bonjour Nadia,

Pour que votre enfant puisse suivre l’enseignement à domicile, vous devez obligatoirement faire une déclaration d’enseignement à domicile auprès du Service de l’enseignement à domicile du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avant le 5 septembre de l’année scolaire en cours. Le formulaire se trouve plus haut sur cette page.

Le Service général de l’inspection est chargé du contrôle du niveau des études dans le cadre de l’enseignement à domicile. Il s’assure que l’enseignement dispensé permet à l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire d’acquérir un niveau d’études équivalent à celui fixé par la Commission de l’enseignement à domicile.

Pour procéder à des vérifications nécessaires de conformité, les parents doivent fournir au Service général de l’inspection les documents sur lesquels se fonde l’enseignement dispensé à domicile, notamment les manuels scolaires employés, le matériel pédagogique construit et employé couramment, les fardes et les cahiers, les productions écrites de l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire, un plan individuel de formation. Sur la base de ces documents, le Service général de l’Inspection s’assure que le mineur bénéficie d’un encadrement pédagogique suffisant pour lui permettre d’atteindre le niveau d’études fixé par la Commission de l’enseignement à domicile.

Au plus tard dans l’année scolaire au cours de laquelle il atteindra l’âge de 15 ans, les parents inscrivent leur enfant mineur enseigné à domicile à l’épreuve externe commune organisée en vue de l’obtention du certificat du tronc commun.

http://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580#inscription

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Agnes
2 mois il y a

Bonjour, ma fille de 14 ans ne veut plus aller en cours. Elle m à parlé de harcèlement. Nous en avons discuté avec le directeur. Elle se sent très mal à l école. Comment faire pour qu elle puisse terminer son année à la maison et présenter ses examens ? Une maman désespérée

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Agnes
2 mois il y a

Bonjour Agnes,

Pour que votre fille puisse suivre l’enseignement à domicile, vous devez obligatoirement faire une déclaration d’enseignement à domicile auprès du Service de l’enseignement à domicile du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avant le 5 septembre de l’année scolaire en cours. Le formulaire se trouve plus haut sur cette page.

Le Service général de l’inspection est chargé du contrôle du niveau des études dans le cadre de l’enseignement à domicile. Il s’assure que l’enseignement dispensé permet à l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire d’acquérir un niveau d’études équivalent à celui fixé par la Commission de l’enseignement à domicile.

Pour procéder à des vérifications nécessaires de conformité, les parents doivent fournir au Service général de l’inspection les documents sur lesquels se fonde l’enseignement dispensé à domicile, notamment les manuels scolaires employés, le matériel pédagogique construit et employé couramment, les fardes et les cahiers, les productions écrites de l’enfant mineur soumis à l’obligation scolaire, un plan individuel de formation. Sur la base de ces documents, le Service général de l’Inspection s’assure que le mineur bénéficie d’un encadrement pédagogique suffisant pour lui permettre d’atteindre le niveau d’études fixé par la Commission de l’enseignement à domicile.

Au plus tard dans l’année scolaire au cours de laquelle il atteindra l’âge de 15 ans, les parents inscrivent leur enfant mineur enseigné à domicile à l’épreuve externe commune organisée en vue de l’obtention du certificat du tronc commun.

http://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580#inscription

N’hésitez pas à contacter le CPMS de son école concernant le harcèlement qu’elle subi ou encore un médiateur scolaire: http://enseignement.be/index.php?page=4264 Il existe des organismes où un mineur peut se faire aider, parler de sa situation en toute confiance et réfléchir à la meilleure solution par exemple dans une Amo: http://www.jeminforme.be/index.php/droits-citoyennete/les-amo ou un Centre de planning familial http://www.jeminforme.be/index.php/vie-affective-familiale/centres-de-planning-familial

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Un parent
2 mois il y a

Bonjour, mon fils est autiste et va dans une école spécialisée mais cette école ne sera plus le prendre en septembre. Ma question est pourra t il faire cours à la maison et si oui, une rémunération du parent restant au domicile pour assurer les cours est elle envisageable car forcément un des deux doit arrêter de travailler.
Merci

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Un parent
2 mois il y a

Bonjour Un parent,

Vous devez contacter le centre PMS de l’école de votre fils pour établir un plan individuel d’accompagnement.
S’ils acceptent, vous devez obligatoirement faire une déclaration d’enseignement à domicile auprès du Service de l’enseignement à domicile du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avant le 5 septembre de l’année scolaire en cours. Vous retrouvez ces formulaires plus hauts.

Si son école n’est ni organisée ni subventionnée par la Communauté française, vous pouvez, sous votre responsabilité, vous décharger de cette obligation sur la direction de cette école.

Dans le cas de l’enseignement spécialisé pour les enfants et les adolescents handicapés, l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ) intervient dans les frais de scolarité (frais de matériel spécifique, frais de déplacement entre l’école et le domicile, frais de séjour pour ceux qui doivent résider dans un internat…). Les personnes habitant la Région de Bruxelles-Capitale doivent s’adresser au service relevant de la Cocof Le Phare (Personne Handicapée Autonomie Recherchée) pour bénéficier des mêmes services que ceux offerts par la Région wallonne.

La Communauté organisatrice enverra une inspection fixe par deux fois ; qui jugera le niveau de l’enseignement à domicile et si celui-ci répond aux normes exigées. Il se peut que vous deviez présenter le matériel d’école utilisé lors de vos cours (livres scolaires utilisés, cahiers, fardes d’étude).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

abouhaida
6 mois il y a

bonjour
Mon fils est au 2eme secondaire et il a des problèmes à l’école. Je veux savoir s’il y a moyen de faire des études à domicile.
Merci 

Je m informe
Administrateur
Répondre à  abouhaida
6 mois il y a

Bonjour abouhaida,

Votre fils peut avoir accès à l’enseignement à domicile. Voici toutes les infos dont vous avez besoin :

http://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580

Cette forme d’enseignement permet de respecter l’obligation scolaire à laquelle votre fils est soumis.
Comme indiqué sur la page ci-dessus, la date limite d’inscription est fixée au 5 septembre.
Le cas échéant, vous pourrez toujours lui faire réintégrer un établissement reconnu à n’importe quel moment de l’année scolaire.

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

amertume
7 mois il y a

Bonjour, je suis élève de 4ème secondaire et je souhaiterais faire l’enseignement à domicile. J’ai vraiment du mal avec l’école, aussi bien que j’ai doublée deux fois et ça me chagrine encore plus.

J’ai donc 17 ans et j’avais entendu parler du CNED, serait-ce une bonne idée ?

Par ailleurs, puisque j’ai doublée deux fois, suis-je éligible à l’enseignement à domicile ?
Si pas, avez-vous d’autres idées à me fournir ?

Merci beaucoup,
Amãlia.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  amertume
7 mois il y a

Bonjour Amertume,
D’après nos renseignements, le CNED est un diplôme français. Si vous faites vos études en France, veuillez contacter le CIDJ afin qu’ils répondent à vos questions : https://www.cidj.com/
Si vous étudiez en Belgique, voici des pistes pour continuer vos études :
Vous avez accès à l’enseignement à domicile même si vous avez doublé deux fois.
http://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580
Il vous est possible de vous inscrire au Jury de la communauté Française :
http://www.enseignement.be/index.php?page=26897&navi=3505
Pensez également à l’enseignement en alternance
https://www.ifapme.be/formations-pour-jeunes (wallonie)
https://www.efp.be/ (Bruxelles)
Dans cette forme d’enseignement, vous avez 2 jours de théorie à l’école et 3 jours de pratique chez un patron dans une entreprise.
Toutes les pistes ci-dessus satisfont à l’obligation scolaire. Vous y êtes encore soumis(e) jusqu’à 18 ans.
La promotion sociale permet également d’obtenir vos diplômes de l’enseignement secondaire. En principe, vous ne devez plus être soumis à l’obligation scolaire à temps plein. Cependant, des dérogations existent à partir de 15 ans. Il n’est pas indispensable d’avoir un diplôme pour accéder à ce type d’enseignement : la réussite d’un test d’entrée permet d’entreprendre tout type de formation en promotion sociale.
http://www.enseignement.be/index.php?page=27151

Bonne journée,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

claude
8 mois il y a

Bonjour.
Mon enfant repassera son CE2D en AED en janvier 2024 mais l’ensemble des épreuves des années précédentes ne sont plus disponibles sur le site de l’enseignement.be.
Pourriez vous m’aider à les retrouver, svp ?
Bàv.
Claude.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  claude
8 mois il y a

Bonjour Claude,

Les voici :

http://www.enseignement.be/index.php?page=27249&navi=3739

Vous noterez qu’ils ne sont pas mis à jour chaque année mais reste parfaitement valables actuellement.

Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

N.v
9 mois il y a

Bonjour,
Mon enfant a 18 ans, il veut terminer son cess à domicile, et passer ses examens au jury, est il toujours considéré comme étudiant ?
Merci

Je m informe
Administrateur
Répondre à  N.v
9 mois il y a

Bonjour N.v,
Non, en étant inscrit au Jury Central, votre fils n’a pas le statut étudiant.
Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Eve
10 mois il y a

Bonjour, comment passer de l’école à domicile à l’école spécialisée s’il vous plaît?
Cordialement

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Eve
10 mois il y a

Bonjour Eve,

Tout d’abord, comment mettre fin à l’enseignement à domicile :

S’il s’agit d’une inscription dans une école organisée ou subventionnée par la Fédération Wallonie-Bruxelles en début d’année scolaire, vous n’avez aucune formalité particulière à effectuer vis-à-vis du service de l’enseignement à domicile. Par contre, si vous mettez fin à l’enseignement à domicile en cours d’année scolaire pour réaliser une réinscription dans une école, vous devrez impérativement faire parvenir à edep@cfwb.be une attestation d’inscription afin de clôturer le dossier d’enseignement à domicile.

Ensuite, comment réaliser une inscription dans l’enseignement spécialisé :

Pour inscrire un élève dans l’enseignement spécialisé, il est nécessaire de produire un rapport d’inscription précisant le type d’enseignement spécialisé qui correspond aux besoins de l’élève et à son niveau. Ce rapport peut être délivré par différents organismes en fonction du type d’enseignement :

– Les Centres PMS ou tout organisme agrée par la Fédération Wallonie-Bruxelles (types 1,2,3,4 et 8)
– Un médecin spécialiste (types 6 et 7)
– Un pédiatre (type 5)

Vous pouvez retrouver la liste des CPMS et des organismes agrées pour l’orientation vers l’enseignement spécialisé via ce lien : http://enseignement.be/index.php?page=23827&do_id=16751&do_check=SEDWTAPXOX

Sachez que vous pouvez inscrire un élève dans l’enseignement spécialisé tout au long de l’année scolaire.

Excellente journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/

MelSan
10 mois il y a

Bonjour,
Suite à plusieurs soucis à l’école mon fils de 13 ans aimerait faire l’école à la maison. Normalement il passe en 2 ème secondaire (PIA). Comment ça se passe avec l’enseignement à domicile ? Est ce que ça posera un problème ?

Merci d’avance pour votre retour

Je m informe
Administrateur
Répondre à  MelSan
10 mois il y a

Bonjour MelSan,

Nous sommes navrés d’apprendre que votre enfant rencontre des soucis à l’école, avez-vous contacté le centre PMS de son école qui est un lieu d’écoute, d’accueil et de dialogue? Peut-être arriverez-vous à trouver une solution.

En ce qui concerne l’enseignement à domicile, en Belgique francophone, tout enfant qui est en âge d’obligation scolaire peut être scolarisé à domicile, s’il n’est pas scolarisé dans une école organisée ou subventionnée par la Communauté française.
Vous devez compléter un formulaire de déclaration à domicile à remettre au Service de l’Enseignement à Domicile avant le 5 septembre de l’année scolaire en cours. Vous pouvez le retrouvez sur notre page https://www.jeminforme.be/l-enseignement-a-domicile/ . Vous pouvez aussi y retrouver toutes les explications.

Cependant vu que votre enfant possède un programme d’apprentissage individuel (PIA), il faudrait peut-être mieux les contacter directement pour savoir si l’enseignement à domicile est possible.
Adresse : Fédération Wallonie-Bruxelles/Direction générale de l’enseignement obligatoire/Service de l’Enseignement à domicile Rue Adolphe Lavallée, 1 – Bureau 3F328 bis à 1080 Bruxelles Tél. : 02/690.86.90 (accessible les lundi, mercredi et vendredi de 13h à 16h30 et les mardi et jeudi de 8h30 à 12h) Courriel : edep@cfwb.be

Cordialement,

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

laurence
10 mois il y a

bonjour j’ai inscrit mon fils de 6 ans pour la rentrée prochaine en 1 er primaire en enseigement a domicile. Il m’est demander de réaliser un plan de formation individuel mais je ne sais pas par ou commencer ni meme comment le réalisé pourriez vous m’aidé ?

salil
11 mois il y a

Bonjour.

Le pms refuse de donner un avis favorable pour que ma fille intègre le secondaire en première différencié.

Du coup,et face à ce qui lui est proposé,je compte la scolarisé à domicile par mes soins avec qlqs heures chez un professeur particulier en fin de chaque semaine pour récapituler la matière apprise pendant la semaine.

Est ce possible et quelles sont les droits et devoirs en la matière ?

De plus,existe t’il un établissement scolaire du secondaire (classique) qui puisse accueillir mon enfant ?

Merci

Je m informe
Administrateur
Répondre à  salil
11 mois il y a

Bonjour Salil,
C’est parfaitement possible. Sachez que les épreuves certificatives (CE1D, CE2D et CESS) devront être présentées dans un établissement scolaire obligatoirement. Pour vous renseigner sur l’enseignement à domicile, nous vous renvoyons à la lecture attentive de la page ci-dessous :
http://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580
Pour trouver une école secondaire classique qui puisse accueillir votre fille, voyez l’annuaire des écoles en Fédération Wallonie-Bruxelles :
http://enseignement.be/index.php?page=25933
Bonne journée,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Branswyck
1 année il y a

Bonjour,
Mon fils de 13 ans est atteint de phobie scolaire depuis plusieurs mois maintenant et chaque matin au moment d’aller à l’école c’est des crises d’angoisses, des vomissements ect….
Est-ce que sa rentre en compte pour un scolarisation à domicile?
Parce que c’est pénible de voir mon fils dans cet état et le médecin ne peut pas me faire de certificat toutes les semaines parce qu’il se sent mal au moment d’aller en cours.
Il aime apprendre et à de bonnes notes en général, ce serait dommage qu’il rate à cause de sa.
Merci d’avance pour votre réponse

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Branswyck
1 année il y a

Bonjour, Branswyck.

Il n’ y a pas de condition particulière requise pour scolariser votre enfant à domicile.

En Belgique francophone, tout enfant qui est en âge d’obligation scolaire peut être domicilié à domicile, s’il n’est pas scolarisé dans une école organisée ou subventionnée par la Communauté française.

A ce stade de l’année cependant, il est trop tard pour retirer votre enfant de l’école et lui donner un enseignement à domicile.

Vous devez faire une déclaration d’enseignement à domicile auprès du Service de l’enseignement à domicile du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avant le 5 septembre de l’année scolaire. Vous pourrez donc faire cette déclaration avant le 5 septembre prochain pour permettre à votre enfant de suivre l’enseignement à domicile en 2023-2024.

En attendant, nous vous invitons à entrer en contact avec le Centre PMS de l’école de votre enfant, pour voir dans quelle mesure votre enfant peut obtenir un soutien nécessaire lui permettant de terminer l’année.

Bien à vous.

Infor Jeunes Asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Cindy
1 année il y a

Bonjour mon fils as beaucoup de problème de santé et nous avons eu un désaccord avec l’école. Depuis mon fils à peur de retourner à l’école car il c’est fait humilié par une professeur. Mon fils a 5 ans et demi et le cpms m’a dit que si l’enfant n’est pas adolescent il sera certainement pas accepter pour l’enseignement à domicile. J’aimerai savoir si nous avons besoin d’un justificatif ou autre chose pour pouvoir inscrire notre fils à l’école à domicile l’année prochaine. Et si possible savoir comment peut ont faire pour déscolarisé mon fils cette année.

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Cindy
1 année il y a

Bonjour Cindy,
Il faut d’abord essayer de régler le problème que votre enfant rencontre à l’école pour lui donner une chance de poursuivre sa scolarité dans son école actuelle. Le service de médiation est présent pour régler les conflits élèves-enseignants :
http://enseignement.be/download.php?do.id=16694
Dès que l’année est entamée ou dès que l’élève marque sa présence effective en classe, le changement d’école est interdit, afin d’assurer une continuité pédagogique. Le changement peut néanmoins être autorisé après ce premier jour de présence à l’école, si les parents introduisent une demande de dérogation justifiée par un motif légitime ou par la force majeure ou l’absolue nécessité.
La demande de dérogation est introduite auprès de la direction de l’école fréquentée par l’enfant. En fonction de la situation, la direction de l’école autorisera immédiatement le changement, ou transmettra le dossier à l’Administration. Si la direction de l’école ne réagit pas à votre demande, il faut alors contacter l’agent responsable des changements d’école au sein du Ministère, au 02/690.84.00.
https://www.jeminforme.be/changement-d-ecole-et-d-option/
Si vous voulez l’extraire de son école actuelle, sachez que votre fils entre dans les conditions pour s’inscrire à l’enseignement à domicile. Toutes les infos :
http://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580
Bonne journée.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be/
http://www.mobilitedesjeunes.be

Nawel
1 année il y a

Bonjour j’aimerais savoir pour ma fille qui est Dys et j’ai bon à expliquer dans sont école qui faudrait adapter les cours pour les enfants Dys mes depuis 4 année rien à été fait et malgré ce que la logopède à expliquer quel confond certaines lettres alphabétique et qu’il fallait mettre des feuilles de couleur et écrire plus grand rien à été fait ma fille est vraiment décourager même d’aller à l’école maintenant je me bat tout les jours pour qu’elle Va mes elle me dit maman je demande 1 fois 2 fois après je suis gêné elle est très timide et hyper sensible et elle ces fait harceler à l’école et beaucoup de ces camarades ce moquer de elle car quand elle était en 2 et 3 année ISI elle est en 5 année et elle commence sa puberté et ces pas facile de la convaincre d’aller à l’école ces un trop plein quel à eux pendant toutes ces années qui a eux des problème plus rien à été fait pour pouvoir l’aider à aimer l’école ces tout contraire rien à été fait dans sa classe pour adapter les cours et réduire les devoirs même sont sac ils pèse aux moins 25kg sur sont dot plus les autres sac allor serait t’il possible de lui faire les cours à domicile via un ordinateur pour qu’elle reprenne confiance en elle svp ces triste que toute les écoles sont aux courants ou très peux du degré de la ministre Isabelle désir des cours adapté pour les enfants Dys et autres qui avaient plus besoin d’être dans une école spécialisée et les écoles communales force encore les mamans à mettre leur enfant dans les écoles spécialisées que a mon gout ces pire car à ce moment là ils ce disent qu’il sont bon a rien ce que ma fille m’a fille m’a dit quand on a eu ils a 5 année une réunion elle ces compléments renferme dans une bulle forte heureusement ma tonicité et tout les jours je lui disais quel était pas handicapés et maintenant ils disent qu’il peuvent pas être toujours pré de ma fille car ils sont 14 ou 15 élèves ces pas une excuse sa je trouve que ces le rôle des professeurs d’aider ces enfants pas les laisser sur le banc touche allor ma fille m’a même dit qu’elle était dégoûtée d’aller à l’école voilà je vais aussi écrire à la ministre de l’éducation pour bien expliquer ma situation que ces plus possible comme ça pour ma fille car à ce rythme là elle risque vraiment de faire une dépression car elle est très enxieuse j’aimerais en temps que maman qu’on aide ma fille comme ils ce doit car franchement ces t’es beaucoup mieux avant l’école ils prenaient vraiment le temps de bien expliquer maintenant ils doivent aller vite et la majorité non presque rien compris à la matière voilà je Stop et j’aimerais savoir à qui dois-je m’adresser dans ma commune pour discuter de tout ces problème pour vous dire ma fille à 11 ans mes elle fait 14/15 ans elle comprend vraiment tout sauf certains matière et dans sont yeux elle a une pupilles plus grande que l’autre et sa lui porte préjudice malgré ces lunettes merci beaucoup et j’espère que vous pouvez me comprendre ma fille a le droit d’apprendre comment les autres enfants et qu’on lui adapte ces cours.. bien à vous

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Nawel
1 année il y a

Bonjour Nawel,

Votre fille traverse une situation difficile et nous comprenons votre désarroi.

Pour bien prendre en charge la situation de votre fille, nous vous conseillons de commencer par contacter le centre psycho-médico-social (CPMS) de l’école fréquentée par votre fille, pour faire le point.
Le CPMS est le point de départ vers lequel les parents se tournent pour aborder les questions qui les préoccupent en matière de scolarité, d’éducation, de vie familiale et sociale, de santé, d’orientation scolaire et professionnelle de leurs enfants. Veuillez donc discuter de tout ce qui préoccupe votre enfant avec le centre PMS de l’école de votre fille.

Si vous ne le connaissez pas, voici l’annuaire des centres PMS en Fédération Wallonie Bruxelles :
http://www.enseignement.be/index.php?page=26028

Le CPMS pourra envisager avec vous des options disponibles pour votre fille et vous redirigera éventuellement vers d’autres instances ou services appropriés.

Bonne journée.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Veerle
1 année il y a

Bonjour,
Ma fille aura bientôt 16 ans et veut continuer ses études du troisième degré secondaire à domicile apd septembre 2023.

Nous habitons la Wallonië, mais elle est Néerlandophone. Donc elle veut passer ses épreuves devant la « centrale examencommissie » en Néerlandais.

Comment on doit régler correctement son inscription ?
Comment l’inspecteur pourra tester son niveau quand ils ne parlent pas la même langue?

Merci,
Veerle

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Veerle
1 année il y a

Bonjour Veerle,

Votre fille a le droit de s’inscrire en Flandre pour passer ses épreuves. Ce qui règlera le problème de langue.
Nous sommes aptes à vous répondre pour toute inscription en Fédération Wallonie-Bruxelles.
Pour toute inscription en Communauté Flamande, nous vous redirigeons vers la CAW (Het Centrum Algemeen Welzijnswerk) https://www.caw.be/

Bonne journée.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
https://www.jeminforme.be
https://www.mobilitedesjeunes.be

Math
1 année il y a

Bonjour je suis en 5eme secondaire j’ai 18 ans et je suis inscrit depuis le début d’année mais malheureusement ça ne va pas trop et j’ai pensé à l’enseignement à domicile pensez vous qui il est encore possible ?

Je m informe
Administrateur
Répondre à  Math
1 année il y a

Bonjour Math,

L’enseignement à domicile est prévu pour les mineurs d’âge qui sont soumis à l’obligation scolaire. La limite pour déclarer l’enseignement à domicile est le 5 septembre.

Etant donné que vous êtes majeur, vous n’êtes plus soumis à l’obligation scolaire. Vous pouvez décider par exemple de suivre les cours en e-learning et de passer les examens du Jury central afin d’obtenir votre CESS. Cela vous demande par contre d’être autonome et d’apprendre seul. Vous retrouverez des informations sur le Jury ici : http://www.enseignement.be/index.php?page=26897
Attention, si vous faites cela vous n’avez plus le statut étudiant pour jober et recevoir les allocations familiales. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter votre caisse d’allocations familiales.

Il existe aussi l’enseignement en promotion sociale qui permet de suivre des cours et obtenir le CESS. Vous retrouverez les programmes ici : https://promsoc.cfwb.be/

Si vous rencontrez des problèmes à l’école, nous vous encourageons à vous rapprocher du Centre PMS rattaché à votre école. Des professionnels pourront faire le point avec vous sur ce qui vous correspond le mieux. Vous retrouverez les adresses ici : http://www.enseignement.be/index.php?page=24633&navi=2008

Bien à vous,

Infor Jeunes
339, Chée de Louvain
B-1030 Bruxelles
02/733.11.93
https://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Céline107
2 années il y a

Bonjour,
Je souhaiterais savoir s’il existe un centre PMS pour les les enfants scolarisés à domicile et si oui si vous en connaîtriez les coordonnées (Province du Hainaut, région de Mons)

Merci

Infor Jeunes
Répondre à  Céline107
2 années il y a

Bonjour, Céline
Nous ignorons si un tel centre existe pour les enfants scolarisés à domicile. Nous vous invitons donc à contacter le Service de l’Enseignement à Domicile.
Courriel : edep@cfwb.be
Téléphone : 02/690.86.90 (accessible les lundi, mercredi et vendredi de 13h à 16h30 et les mardi et jeudi de 8h30 à 12h)
Ces coordonnées sont reprises sur la page suivante:
https://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580
Vous pouvez également consulter l’annuaire des cpms ici: https://www.enseignement.be/index.php?page=26028&navi=149
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Vanes
3 années il y a

Bonjour, ma fille a fait les cours à distance et a passé ses examens aux jurys, malheureusement elle a raté 4 examens de CE2D Generale. Elle n’aura pas le temps de repasser ses autres examens au cours d’un autre cycle, car pour satisfaire à l’obligation scolaire elle doit avoir obtenu son ce2d l’année de ses 16 ans. Ce qui fera court pour repasser ses examens d’ici septembre. Quelles sont les démarches à suivre pour la reinscrire dans un établissement scolaire et pour qu’elle ne perde pas d’années? Merci.

Infor Jeunes
Répondre à  Vanes
3 années il y a

Bonjour, Vanes
Nous vous invitons au préalable à faire le point avec le Service de l’enseignement à domicile. Si votre fille doit être inscrite dans l’enseignement de plein exercice, il faut que vous arrêtez une école secondaire (au choix) et que vous contactiez le secrétariat afin de discuter des options possibles et procéder à son inscription.
Cette page pourrait vous être utile:
https://www.jeminforme.be/index.php/enseignement-formations/enseignement-secondaire/orientation-scolaire
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

nicole
3 années il y a

bonjour, Ma fille a 10 ans elle est actuellement en enseignement spécialise, on discute avec papa pour faire l’école à la maison. Où puis je trouver les cours de l’enseignement pour lui donner. Je cherche mais je ne trouve aucun syllabus qui pourrait m’aider. Merci d’avance

Infor Jeunes
Répondre à  nicole
3 années il y a

Bonjour, Nicole
Votre fille est soumise à l’obligation scolaire à temps plein. Il faut donc qu’elle s’inscrive officiellement dans le système de l’enseignement à domicile. Pour cela, il existe un délai à respecter (5 septembre). Vous trouverez toutes les informations de base sur la page suivante:
https://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580
Pour les cours, vous pouvez vous inscrire sur e-learning, la plate-forme des cours en ligne de la Fédération Wallonie-Bruxelles:
https://elearning.cfwb.be/
Attention, l’enseignement à domicile n’est pas toujours évident, d’autant plus si l’enfant ne rencontre plus des professeurs spécialement formés à ses besoins particuliers. N’hésitez pas à prendre des contacts auprès de ses professeurs actuels (ils pourront vous conseiller syllabus et ouvrages) ainsi qu’auprès du Ministère de l’Enseignement pour savoir s’il existe des appuis pédagogiques spécifiques.
Il est aussi important qu’un enfant instruit à domicile puisse rencontrer des autres enfants et éventuels animateurs dans ses loisirs.
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Valériane
3 années il y a

Bonjour, nous partons mon mari, notre fils de 6,5 ans et moi-même vivre à l’étranger (Espagne) et avons décidé d’entreprendre l’enseignement à domicile. Où trouver des sources d’inspiration afin d’avoir des lignes directrices sur le « comment faire »?
Merci beaucoup

INFOR JEUNES
Répondre à  Valériane
3 années il y a

Bonjour Valériane,

Nous ne connaissons pas la législation espagnole en matière d’enseignement à domicile, nous pouvons uniquement vous donner le cadre belge.

L’enseignement à domicile concerne les enfants instruits à la maison et les enfants scolarisés dans des structures qui ne sont ni organisées, ni subventionnées par la Fédération Wallonie-Bruxelles (communément appelées « écoles privées »).

Dans l’enseignement primaire, il n’existe pas de condition d’accès.

Chaque année, il est nécessaire de signaler au Service de l’Enseignement à domicile au moyen d’un formulaire spécifique, au plus tard pour le 05 septembre de l’année scolaire, que l’élève suit un enseignement à domicile.

Vous devrez fournir au Service général du contrôle, et sur demande de celui-ci, les documents sur lesquels se fonde l’enseignement dispensé à domicile. Ce sont notamment les manuels scolaires et le matériel pédagogique employés, les fardes et les cahiers, les productions écrites de l’élève, un plan individuel de formation.

Sachez que pour le programme belge, il est possible d’avoir accès à la matière via l’E-learning de la FWB https://www.enseignement.be/index.php?page=24335

Service de l’enseignement à domicile, Direction générale de l’enseignement obligatoire
Bureau 3F326
Rue Adolphe Lavallée, 1
1080 Bruxelles
edep@cfwb.be

Bases légales :
https://www.gallilex.cfwb.be/document/pdf/33036_000.pdf

Attention, nous attirons votre attention sur le fait qu’il ne faut pas confondre la procédure enseignement à domicile et la procédure enseignement à distance. Si votre fils souhaite souhaite poursuivre le programme belge à l’étranger, d’autres renseignements sont nécessaires :
https://www.enseignement.be/index.php?page=26232&navi=3040

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès du réseau européen de centre d’information Eurodesk. Pour l’Espagne, les coordonnées sont les suivantes :
Spain
Calle Jose Ortega y Gasset 71
28003 Madrid, Spain
eurodeskes@eurodesk.eu
https://map.eurodesk.eu/?function=3&countryId=ES

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Sandrine
3 années il y a

Bonjour,
Ma fille a terminé une 4e technique de transition l’année dernière. Elle n’a pas passé le CE2D vu l’annulation des examens à cause du covid. Elle est passée en 5e cette année mais à décroché et voudrait faire le nécessaire pour obtenir son CESS via l’enseignement à domicile. Elle a eu 18 ans en septembre dernier.
Est-ce possible?
Bien à vous

INFOR JEUNES
Répondre à  Sandrine
3 années il y a

Bonjour Sandrine,

a) L’enseignement à domicile

A partir du niveau secondaire, pour pouvoir s’inscrire à l’enseignement à domicile, votre enfant doit répondre aux conditions d’obtention de différentes épreuves certificatives, avoir obtenu le Certificat d’études base (C.E.B.) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle votre enfant atteint l’âge de 12 ans, avoir obtenu le Certificat d’enseignement secondaire du premier degré (C.E.1.D) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle votre enfant atteint l’âge de 14 ans ou avoir obtenu le Certificat d’enseignement secondaire du deuxième degré (C.E.2.D.) dans le courant de l’année scolaire durant laquelle votre enfant atteint l’âge de 16 ans.
https://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580
D’après ce que vous écrivez, votre fille ne serait pas dans les conditions. Si votre enfant ne répond pas à ces conditions, il ne peut pas être déclaré à l’enseignement à domicile.

Vous pourriez introduire une demande de dérogation, celle-ci doit impérativement comprendre les motifs du retard scolaire accumulé par l’enfant, le parcours scolaire antérieur de l’enfant ; les objectifs mis en place dans le cadre de l’instruction en famille ou au sein de la structure « privée » qui permettront d’établir le bien-fondé de ce type d’enseignement.

Ensuite, Un plan individuel de formation qui reprend les informations suivantes :
-les prochaines épreuves certificatives que l’enfant va présenter (C.E.B., C.E.1.D., C.E.2.D.) et le cas échéant, l’option choisie ;
-les savoirs nécessaires pour chaque matière ;
-les moyens mis en œuvre pour acquérir ces savoirs ;
-le calendrier qui fixe ces apprentissages dans le temps.

Enfin, tout document probant pouvant justifier la situation de votre enfant.
De manière générale, la déclaration d’enseignement à domicile peut être rejetée par le Président de la Commission de l’enseignement à domicile s’il estime que le dossier présenté est manifestement infondé ou manifestement incomplet (manque de document(s) ou d’information(s)). Dans ce cas, l’enfant devra être inscrit dans les plus brefs délais dans un établissement scolaire.

Les demandes recevables seront présentées devant la Commission de l’enseignement à domicile qui, après avis du Service général de l’Inspection, prendra une décision. En cas de refus, l’enfant devra intégrer un établissement scolaire.

Ici l’adresse du Service de l’enseignement à domicile – Bureau 3F330- Rue Adolphe Lavallée, 1- 1080 Bruxelles (edep@cfwb.be)

Cadre légal : https://www.gallilex.cfwb.be/document/pdf/33036_005.pdf
Source : https://www.enseignement.be/index.php

b)Les autres formes d’enseignement

Vous pourriez aussi orienter votre fille vers des formations en alternance, des cours de promotion sociale ou le jury central.

Plus d’informations en suivant ces liens :

https://be.brussels/enseignement-formation/enseignement-secondaire/apprentissage-formation-en-alternance

http://enseignement.be/index.php?page=26897

https://formations.siep.be/systeme-educatif/gps

c) le décrochage scolaire

Les centres PMS orientent les élèves, leur mission n’est pas uniquement celle-là mais aussi d’aider les élèves en matière de santé physique, de problèmes psycho-sociaux, de cyber harcèlement, de décrochage scolaire avec une équipe composée d’assistants sociaux, de psychologues, d’infirmières.

Source : https://www.jeminforme.be/index.php/enseignement-formations/enseignement-secondaire/orienta tion-scolaire
https://www.enseignement.be/index.php?page=24633

D’autres aides existent aussi, vous pouvez trouver ces informations sur cette page de notre site : https://www.jeminforme.be/index.php/l-info-en-bref/892-aides-et-soutiens-aux-etudiant-e-s-face-a-la-crise-sanitaire

Des médiateurs scolaires sont mis à disposition des écoles par le service de médiation scolaire avec pour objectif de prévenir la violence et le décrochage scolaire. Ils peuvent intervenir et s’occuper des problèmes relationnels entre des élèves, entre des parents d’élèves et les membres du personnel, entre les membres du personnel et des élèves ou groupe-classe, de manière neutre. Ces services interviennent à la demande de la direction, d’un enseignant, d’un éducateur, d’un élève et/ou de sa famille ou d’un service extérieur.
Source : https://www.enseignement.be/index.php?page=4264

En Région bruxelloise, les services communaux de prévention du décrochage scolaire jouent un rôle important dans le contrôle de l’obligation scolaire et dans la lutte contre le décrochage scolaire. Vous pouvez contacter le service communal de prévention du décrochage scolaire de votre commune mais également celui de la commune dans laquelle vous êtes scolarisée.
Source : http://accrochagescolaire.brussels/service-ecole/partenaires

D’autres options sont possibles comme les services d’accrochage scolaire. Les SAS accueillent et aident temporairement des élèves mineurs rencontrant des difficultés scolaires : exclusion d’une école et non réinscription, élève en situation de crise, élève en décrochage scolaire.
Ils apportent une aide sociale, éducative et pédagogique dans une structure pédagogique pendant les heures d’école. Ils proposent aussi un accompagnement dans le milieu familial.

La prise en charge dans un SAS permet de satisfaire à l’obligation scolaire. L’objectif de ce service est la réintégration du jeune dans une structure scolaire (école, centre d’apprentissage, …) dans les meilleures conditions possibles.
Source : https://www.enseignement.be/index.php?page=23748&navi=2666

Il existe le Service des équipes mobiles qui interviennent à la demande du chef d’établissement dans les écoles en Fédération Wallonie-Bruxelles et dans différentes situations. Source : https://www.enseignement.be/index.php?page=23747

Vous pourriez aussi vous renseigner auprès des AMO. Les AMO ou Aide en Milieu Ouvert sont des services de 1eligne qui interviennent à la demande du jeune dans son milieu de vie (école, famille, ….). De plus, dans le cadre de leurs missions, les AMO peuvent proposer des projets spécifiques de lutte contre le décrochage scolaire.
Source : https://www.jeminforme.be/index.php/droits-citoyennete/les-amo

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Nandancée
3 années il y a

Bonjour,

Mon fils sera cette année scolaire ci sous certificat médicale et cela probablement toute l’année , c ‘est un bon élève n’ a jamais eu d soucis à l’ école et aimerait poursuivre évidemment même si il est a la maison sa scolarité et pouvoir passé en fin d ‘année son CE2D vu qu il est en 4 ième secondaire, je sais qu il existe la plate-forme e-learneg pour pouvoir suivre ses apprentissages , mais je me pose bcp de questions à ce sujet et ne sais pas ou me renseigner pour avoir les réponses exacte dont la première est est ce que ses examens du CE2D il doit aller les passer via son école ou via le contrôle des études à domicile ? sachant que je n’ ai pas pu introduire une demande avant le 5 septembre vu que la décision de le garder une année scolaire à la maison pour sa santé vient d être prise par le corp médicale maintenant .
Est ce que l’ épreuve du CE2D inclus son option science dans laquelle il était inscrit l’ année passée et cette année car sur la plateforme je ne trouve que science économique et science social comme option du coup je m’ interroge comment pourrait il réussir et apprendre cette branche si elle ne figure pas sur la plateforme e-learning ? c’ est son option principal donc est ce que d’ office c’est car elle ne figure pas au programme du CE2D ou est que elle compte indépendamment mais dois impérativement être réussie pour passée en année supérieur donc cinquième année général malgré la réussite du CE2D ?

mille merci pour vos réponses et de me dire ou je peux exactement trouver toutes les réponses à mes nombreuses questions .

Bien à vous ,

Infor Jeunes
Répondre à  Nandancée
3 années il y a

Bonjour,Nandancée .
Ne confondez pas l’enseignement à domicile et l’e-learning. L’enseignement à domicile remplace l’enseignement de plein exercice dans une école. L’e-learning est une manière de suivre des cours à distance via la plate-forme de la Fédération Wallonie-Bruxelles suite à une décision de suivre l’enseignement à domicile.
L’enseignement à domicile est régi par le décret du 25 avril 2008 fixant les conditions pour pouvoir satisfaire à l’obligation scolaire en dehors de l’enseignement organisé ou subventionné par la Communauté française. Les parents doivent envoyer au Service de l’Enseignement à domicile « une déclaration d’enseignement à domicile » au plus tard le 5 septembre de chaque année scolaire considérée Il n’existe pas de dérogation pour l’inscription à l’enseignement à domicile en cours d’année scolaire (sauf si le mineur est arrivé sur le territoire belge au cours de l’année scolaire). Nous vous conseillons donc de téléphoner au Service de l’enseignement à domicile pour discuter de la situation de votre fils étant donné que vous avez dépassé la date d’inscription : 02/690.86.90 (Accessible les lundi, mercredi et vendredi de 13h à 16h30 et les mardi et jeudi de 8h30 à 12h). https://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580
Nous souhaitons le meilleur pour votre fils.
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

isa
3 années il y a

bonjour
voilà ma fille de 12 ans inscrite depuis sa 1ere primaire à l enseignement à domicile n a su passer son ceb (suite à non présentation à l épreuve car elle était bloquée à l étranger) dû au coronavirus .la commission de l enseignement à domicile a refusé sa réinscription pour cette nouvelle année.pourtant j ai fourni la preuve officielle qu elle était bloquée.ont ils le droit de refuser vu la situation dans laquelle elle se trouvait ?merci

Infor Jeunes
Répondre à  isa
3 années il y a

Bonjour, Isa.

Vous devez faire un recours officiel.
L’enseignement à domicile est régi par le décret du 25 avril 2008 fixant les conditions pour pouvoir satisfaire à l’obligation scolaire en dehors de l’enseignement organisé ou subventionné par la Communauté française.

Article 21 : En cas de recours contre la décision de ne pas accorder le certificat d’études de base, le délai d’information à la Commission visé à l’alinéa précédent prend cours au jour de la notification de la décision du Conseil de recours.
Article 23 : Le Gouvernement connaît des recours contre les décisions de la Commission. Il se prononce dans le mois de la notification du recours.
Article 24 : Les personnes responsables introduisent le recours par lettre recommandée dans les quinze jours de la notification de la décision de la Commission.

Etes-vous encore dans les temps ?
Nous vous conseillons en tout état de cause d’introduire immédiatement un recours conformément à ces articles dans lequel vous expliquez les circonstances et produisez les documents justificatifs.
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Paco
3 années il y a

j’ai chez moi une fille mineure de 16 ans venue d’Asie qui suit les cours en Français en province de Liège depuis janvier 2018. Elle a eu très dur d’apprendre les maigres bases vu que l’école ne pouvait quasi pas accorder d’aide par manque d’effectifs pour lui permettre d’apprendre le Français. Et vu son origine la région Wallone ne prévoit aucun parcours d’intégration. Au moment où on progressait le lockdown s’est installé. Malgré de bons contacts avec ses copines de classe durant le confinement elle s’est profondément senti rejeté à son retour en classe. Surtout parce-qu’elle s’appuyait principalement sur l’expression faciale pour comprendre les gens. Et la le prof lui a interpellé à plusieures reprises en classe, hors qu’elle n’avait même pas compris la question ni ce qui s’était dit en classe. Depuis elle s’est pris une énorme crise d’angoisse et de panique. A son retour à la maison elle s’est enfermé dans sa chambre, sans manger, se cachant dans un coin sous une couverture. Expriment un souhait suicidaire, et disant ne plus jamais savoir retourner à l’école, perçu comme si le monde entier lui en voulait, que tout-le-monde la déteste. Une énorme phobie de ne même plus concevoir de quitter la maison. Depuis on a vu deux médecins et eu contact avec bon nombre de thérapeutes. Tous sont d’accord que la cause du problème serait le port du masque qui lui enlève toute forme de communication et la réduisent à un état autiste. Sans solution immédiate au problème. Ma question : serait-il possible qu’elle puisse passer en enseignement à domicile ?

Infor Jeunes
Répondre à  Paco
3 années il y a

Bonjour Paco,

Malheureusement le formulaire à envoyer pour faire un demande d’enseignement à domicile était à envoyer avant le 5 septembre, le délai est donc dépassé pour faire une demande pour cette année scolaire.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Ilies
3 années il y a

Bonsoir !

Je débute mon année scolaire en 5e année secondaire. J’ai décidé de faire l’enseignement à domicile en envoyant mon formulaire et mon attestation là tantôt. J’aimerai savoir si toute fois si mes parents auront toujours droit aux allocations familiales étant donné que j’ai 18 ans ?

Infor Jeunes
Répondre à  Ilies
3 années il y a

Bonjour Ilies,

Après quelques recherches, il n’y a rien qui indique que vous ne pourriez plus recevoir les allocations familiales puisque vous êtes toujours en secondaire et donc dans des études de pleine exercice.
Si vous voulez plus d’informations, je vous conseille de contacter la caisse des allocations familiales FAMIRIS (à Bruxelles) ou FAMIWAL (en Wallonie).

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be

Isa
3 années il y a

Bonjour
Mon fils à 18 ans et rencontré qq difficultés d ordre de santé pour son parcours scolaire. Vu la situation peut il encore intégrer les études à la maison pour pouvoir obtenir son CE2D ET SON CESS? . IL a réussi sa 3eme mais pas sa 4ème.

Infor Jeunes
Répondre à  Isa
3 années il y a

Bonjour Isa,

Votre enfant ne rentre malheureusement plus dans les conditions pour effectuer un enseignement à domicile puisque votre enfant doit obtenir son CE2D l’année où il atteint 16 ans. Vous pouvez toujours demander une dérogation voici un lien avec toutes les informations sur l’enseignement à domicile https://www.enseignement.be/index.php?page=28188&navi=4580&rank_page=28188

D’autres alternatives s’offrent à lui comme le jury central ou la promotion sociale.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez d’autres questions,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93
inforjeunes@jeminforme.be
http://www.jeminforme.be
http://www.mobilitedesjeunes.be