banniere2

Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

Quotas pour étudiants non-résidents

Chaque année, certaines filières d’études, dans le secteur médical et paramédical, se retrouvent rapidement saturées en raison d’un grand nombre de demandes d’inscriptions d’étudiants étrangers.

Pour pallier à ce problème, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a instauré, depuis 2006, des quotas aux inscriptions d’étudiants non-résidents (Décret régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur du 16 juin 2006 - mis à jour 07/03/2019).
Chaque année académique, le nombre d’inscriptions des étudiants non-résidents, qui s’inscrivent pour la première fois, en Communauté française, dans certains cursus du premier cycle de l’enseignement supérieur, est limité à 30% (20% en médecine vétérinaire) du nombre total d’étudiants (résidents et non-résidents) inscrits l’année précédente.

Etudes soumises au quota

En hautes Ecoles

  • Bachelier en kinésithérapie ;
  • Bachelier en logopédie ;
  • Bachelier en audiologie ;

A l’université

  • Bachelier en kinésithérapie et réadaptation ;
  • Bachelier en médecine vétérinaire ;
  • Bachelier en sciences psychologiques et de l’éducation, orientation logopédie ;
  • Bachelier en médecine ;
  • Bachelier en sciences dentaires.

Etudiants non-résidents

L’étudiant « non-résident » concerné par la procédure d’inscription spécifique (voir ci-dessous), c’est tout d’abord l’étudiant qui n’a pas sa résidence principale en Belgique (c’est-à-dire celui qui n’est pas « domicilié » en Belgique), au moment de son inscription à l’université ou en haute école dans l’un des parcours repris ci-dessus.

ATTENTION, le décret va cependant encore plus loin et donne sa propre définition de l’étudiant « résident ». Il ne suffit pas, pour un étudiant étranger, de simplement se domicilier avant de s’inscrire pour être considéré comme « résident ». Il faut remplir en plus certaines conditions.

Pour faire simple, l’étudiant « non-résident », c’est l’étudiant qui ne remplit pas les conditions reprises ci-dessous pour être considéré comme « résident ».

Remarque : Un étudiant belge, qui ne réside pas en Belgique, sera aussi considéré comme non-résident. Pour être considéré comme résident, il doit se domicilier dans une Commune belge. 

Etudiants résidents

Sont considérés comme résidents (et peuvent s'inscrire normalement dans les études reprises plus haut), les étudiants qui ont leur résidence principale en Belgique ET qui remplissent l'une ou l'autre des conditions suivantes au moment de leur demande d’inscription :

  1. Avoir le droit de séjourner en Belgique de manière permanente (qui s’obtient selon le cas après une résidence principale en Belgique de 3 à 5 ans) ou ;
  2. Avoir sa résidence principale en Belgique depuis au moins 15 mois au moment de l'inscription dans un établissement d'enseignement supérieur, en y exerçant une activité professionnelle (en tant que salarié ou indépendant) ou en bénéficiant d'un revenu de remplacement octroyé par un service public belge (allocations de chômage, revenu d'intégration sociale du CPAS, etc.) ou ;
  3. Etre autorisé à séjourner pour une durée illimitée sur la base des articles 9 et 10 de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement, et l'éloignement des étrangers ou sur la base de la loi du 22 décembre 1999 relative à la régularisation de séjour de certaines catégories d'étrangers séjournant sur le territoire du Royaume ou ;
  4. Etre autorisé à séjourner en Belgique en raison de la reconnaissance de la qualité de réfugié en vertu de l'article 49 de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement, et l'éloignement des étrangers, ou d'une demande à cet effet ou ;
  5. Etre autorisé à séjourner en Belgique en bénéficiant de la protection temporaire visée à l'article 57/29 de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement, et l'éloignement des étrangers ou ;
  6. Avoir pour père, mère, tuteur légal ou conjoint une personne qui remplit une des conditions visées ci-dessus, le délai de 15 mois visé au 2° étant toutefois réduit à 6 mois dans le chef du père, de la mère, du tuteur ou du conjoint légal ou ;
  7. Avoir sa résidence principale en Belgique depuis au moins trois ans au moment de l'inscription dans un établissement d'enseignement supérieur ou ;
  8. Etre titulaire d'une attestation de boursier délivrée dans le cadre de la coopération au développement pour l'année académique et pour les études pour lesquelles la demande d'inscription est introduite.

Première inscription en Communauté française

Le quota concerne uniquement les étudiants non-résidents qui s’inscrivent pour la première fois, en communauté française dans l’un des cursus soumis au quota, qu’il s’agisse d’une inscription en bloc 1, bloc 2 ou bloc 3 de bachelier.

Ainsi, pour l’étudiant qui aura déjà été inscrit dans l'enseignement supérieur dans d'autres études que celles auxquelles il s'inscrit, il s’agira tout de même d’une première inscription.
Il en sera de même pour l’étudiant qui aurait déjà suivi des études supérieures à l’étranger, dans l’un des cursus soumis au quota, il s’agira également d’une première inscription.

Exemples:

  • L’étudiant qui a suivi une 1e audiologie, en Communauté française, et qui la recommence n’est pas soumis au quota car il ne s’agit pas de sa première inscription dans ce cursus, en Communauté française.
  • L’étudiant qui a suivi, à l’étranger, une 1e audiologie et qui désire la recommencer, en Communauté française, sera soumis au quota puisqu’il s’agira d’une première inscription dans ce cursus, en Communauté française.

Exception pour l'inscription en kinésithérapie :

Ne sera pas considérée comme première inscription et donc ne sera pas soumise au quota :

  • l’inscription d’un étudiant non-résident, en haute école, dans l’une des années du bachelier de kinésithérapie, alors qu’il a déjà suivi une année d’études en kinésithérapie, à l’université ;
  • l’inscription d’un étudiant non-résident, en université, dans l’une des années du bachelier de kinésithérapie, alors qu’il a déjà suivi une année d’études en kinésithérapie, en haute école;

Procédure d’inscription

Tout étudiant non-résident, qui s’inscrit pour la première fois, en Communauté française, dans l’un des cursus soumis au quota, devra faire sa demande d’inscription, obligatoirement, au plus tôt le 4e jour ouvrable précédant le 25 août et au plus tard l’avant-dernier jour ouvrable précédant le 25 août * de l’année académique concernée.
L’étudiant doit préparer un dossier d’inscription complet. Pour les documents à remettre, il faut s’adresser à l’établissement.
* Pour l’année académique 2020-2021 (en raison de la situation sanitaire), les inscriptions pour les étudiants non-résidents se dérouleront en version digitale les 19, 20 et 21 août 2020.
 
Le tirage au sort
Depuis l’année académique 2017-2018, le tirage au sort ne concerne plus les bacheliers en sciences médicales et en sciences dentaires (voir point suivant).

Si l’école reçoit plus de 30% (20% en médecine vétérinaire) de demandes d’inscriptions par rapport au nombre total d’inscriptions l’année précédente (résidents et non-résidents), elle procède à un tirage au sort à l’issue des 3 jours d’inscriptions afin de déterminer les demandes d’inscription qui seront retenues.
Il y a un seul tirage au sort par cursus et par école. Les hautes écoles peuvent cependant déléguer l’organisation du tirage au sort à l’ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur – c’est-à-dire l’institution qui coordonne l’ensemble de l’enseignement supérieur belge francophone).
Les étudiants acceptés seront prévenus personnellement. Les résultats du tirage seront également affichés sur le site internet de l’école avec seulement une référence au numéro de dossier (pas le nom des étudiants).
Les étudiants qui ne seront pas tirés au sort ne pourront en aucun cas être inscrits pour l’année académique en question. L’école a l’obligation de refuser leur demande d’inscription.

L’examen d’entrée et le classement selon les résultats obtenus

Depuis l’année académique 2017-2018, les étudiants qui désirent s’inscrire en sciences médicales ou en sciences dentaires doivent obligatoirement réussir un examen d’entrée pour être admis à suivre ces études.
Cet examen d’entrée concerne à la fois les étudiants résidents et les étudiants non-résidents.
Puisqu’il s’agit d’un examen, l’étudiant résident devra se contenter de réussir l’examen pour être admis (peu importe sa note du moment qu’il réussit).
Pour l’étudiant « non-résident » les places seront attribuées dans chaque université non plus par tirage au sort, mais selon les notes obtenues lors de l’examen d’entrée!
L’examen d’entrée commun aux sciences médicales et dentaires aura lieu en présentiel le vendredi 28 août 2020, de manière centralisée, à Bruxelles Expo (Plateau du Heysel à Bruxelles) & le samedi 12 septembre 2020, de façon décentralisée, dans les universités. Un seul examen est organisé pour l’ensemble des universités francophones (ULB, UCL, UNamur, ULiège, UMons).
Suite aux nouvelles mesures du Conseil National de Sécurité du 27 juillet 2020, la Ministre Glatigny a décidé en concertation avec les organisateurs de décentraliser l'épreuve du 28 août 2020 en une 40aine de lieux pouvant accueillir 100 personnes. Les détails pratiques à suivre...
Les inscriptions à cet examen sont ouvertes à partir du lundi 15 juin 2020 jusqu'au mercredi 12 août 2020 pour l'épreuve du 28 août et à partir du mercredi 2 septembre 2020 jusqu'au samedi 5 septembre 2020 pour les épreuves du 12 septembre.
Pour vous inscrire, vous informer ou connaître les programmes, vous pouvez vous rendre sur le site de l’ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) : http://www.ares-ac.be/fr/etudes-superieures/en-pratique/conditions-d-acces/exmd

Remarques :

  • L’étudiant non-résident ne peut introduire qu'une seule demande d’inscription que dans un seul établissement et une seule filière d’étude soumise au quota. En cas de multi-inscriptions, l’étudiant peut être exclu de l’établissement qui l’aurait, éventuellement, sélectionné ;
  • La procuration n’est pas possible, l’étudiant doit se présenter en personne ;
  • En cas de désistement d’un étudiant tiré au sort, l’établissement pourra décider d’accepter l’inscription d’un étudiant, non classé en ordre utile, qui occupe une des premières places suivantes ;

Pour plus de détails, vous pouvez également consulter la Circulaire de recommandations relatives aux inscriptions dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur.

MAJ 2020

POSEZ UNE QUESTION ---- ATTENTION! VOUS ETES SUR UN SITE D'INFORMATIONS BELGES FRANCOPHONES ---- (cochez la case *recevoir une notification* pour être averti automatiquement de notre réponse)


Code de sécurité
Rafraîchir

questions  

 
# Valerie 04-04-2021 13:44
Bonjour
mon fils, français, résidant à Strasbourg, qui passe le bac cette année serait intéresse par des études de Kiné en Belgique. Quelle est la marche à suivre? D' avance merci de votre aide,
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 08-04-2021 08:36
Bonjour Valérie,

Parallèlement à une inscription dans une école de Kiné, vous devez entamer les démarches de demande d’équivalence.
jeminforme.be/.../...
L’étudiant non-résident ne peut introduire qu'une seule demande d’inscription que dans un seul établissement et une seule filière d’étude soumise au quota. En cas de multi-inscripti ons, l’étudiant peut être exclu de l’établissement qui l’aurait, éventuellement, sélectionné.
Pour trouver l’établissement scolaire qui vous conviendrait vous pouvez visiter ce site :
metiers.siep.be/.../... ou sur mesetudes.be/.../hops-searchf
Reportez-vous au site Internet de l’école choisie et contactez le secrétariat pour connaitre les modalités pratiques de la demande d’inscription d’un étudiant non résident.
Sur notre page jeminforme.be/.../... vous trouverez des informations sur les modalités de paiements (les dates importantes), ces informations se trouvent aussi sur le site Internet « service des inscriptions » de l’établissement que vous aurez choisi.

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Françoise 28-03-2021 01:00
Nous sommes Belges habitons en France à la frontière.Ma fille est scolarisée en Belgique et nous recevons des allocations familiales en Belgique.Est elle assimilée à une résidente pour les études de logopédie ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-04-2021 09:03
Bonjour Françoise,

L’étudiant « non-résident » concerné par la procédure d’inscription spécifique, c’est tout d’abord l’étudiant qui n’a pas sa résidence principale en Belgique (c’est-à-dire celui qui n’est pas « domicilié » en Belgique), au moment de son inscription à l’université ou en haute école.
Même si votre fille reçoit les allocations familiales belges, ça ne veut pas dire qu’elle est domiciliée en Belgique.
Ce qui importe c’est le lieu de domiciliation. Si elle réside en France, elle ne sera pas considérée comme résidente belge.

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Christophe 19-03-2021 09:29
Bonjour, Je souhaite postuler dans un cursus de kinésithérapie et je suis un étudiant finançable au vu des réponses déjà posées. (Bac S en 2020 + une année universitaire PASS en France). Mais ça veut dire quoi ?
Je dois payer le minerval mais pas le DIS ?
Merci pour vos réponses
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 19-03-2021 10:56
Bonjour, Christophe
Le coût des études est couvert par les droits d'inscription des étudiants et, pour la plus grande partie, par un subside versé à l'école par la Fédération Wallonie-Bruxel les. Or,ce subside n'est versé que pour les étudiants qui sont considérés comme "finançables" d'où le fait qu'il est plus difficile de vous inscrire dans une école si vous n'êtes plus finançable (cela reste possible, mais uniquement sur dérogation).

Si vous êtes français, les DIS (droits d'inscription spécifiques) ne vous concernent pas. En tant que ressortissant UE, vous êtes uniquement redevable du minerval (droits d'inscription ordinaires) à l'instar d'un étudiant belge. Tout est expliqué sur la page suivante de notre site:
jeminforme.be/.../...

Bonne chance dans votre projet.
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# nono 15-03-2021 19:06
Bonjour,je suis française je suis actuellement en PASS à paris mais je ne suis pas prise en medecine car mon classement ne me le permet pas et je souhaite tenter ma chance en belgique que dois-je faire, ai-je le droit? quelles démarches dois-je suivre? comment reussir l'examen d'entrée , suis-je obligatoirement accepter pour passer l'examen? qu'elles sont les aides que je peux avoir (logement, bourse...)
Merci beaucoup
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 17-03-2021 14:02
Bonjour Nono,

Ces pages de notre site reprennent toute la procédure à suivre pour un étudiant qui souhaiterait poursuivre ses études en Belgique : jeminforme.be/.../...

Les études que vous souhaitez continuer, font partie d’une filière appelée « études contingentées ».

Ce terme désigne les études pour lesquelles le nombre d’étudiants qui ne résident pas en Belgique et qui s'inscrivent pour la première fois dans l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxel les est régulé. Il s’agit d’études pour lesquelles le nombre d’inscriptions d’étudiants non-résidents est limité.

Ces pages de notre site expliquent la notion d’étudiant non résident :
jeminforme.be/.../...

Pour étudier en Belgique, vous devez faire une demande d’admission directement auprès d’un établissement d'enseignement supérieur organisant les études qui vous intéressent et préparer un dossier d’inscription complet. L’étudiant non-résident ne peut introduire qu'une seule demande d’inscription que dans un seul établissement et une seule filière d’étude soumise au quota. C’est le jury d’admission de l’établissement d'enseignement supérieur qui compare le niveau de vos études, suivies à l’étranger, avec celui des études similaires en Belgique afin de déterminer si vous êtes apte à suivre les études demandées et à partir de quelle année d’études (3ème bachelier, 1er master…).

Si le Jury accepte votre admission, il peut l’assortir de conditions: devoir suivre un programme de cours complémentaires , obtenir l’équivalence de votre diplôme de fin d’études secondaires, etc. Les documents demandés pouvant varier selon l’établissement d'enseignement supérieur, il faut se renseigner directement auprès des établissements qui proposent les études qui vous intéressent (voir leur site web). Sur le site www.enseignement.be à la rubrique « Annuaire », vous trouverez les coordonnées complètes de toutes les Universités.

Dans le cas où une équivalence serait exigée, il faut respecter certaines conditions au niveau de la reconnaissance de vos études par les autorités compétentes du pays de délivrance du diplôme, de la durée de vos études et concernant le travail de fin d’études. Une fois obtenue, l’équivalence permet de faire des études ou de travailler en Belgique. Pour toutes questions sur les équivalences supérieures, vous pouvez vous adresser au Service de la Reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur:

Fédération Wallonie-Bruxel les
Service de la Reconnaissance académique et professionnelle des diplômes étrangers d’enseignement supérieur
Rue A. Lavallée, 1 (5ème étage)
1080 Bruxelles

02 690 89 00 (mardi et mercredi de 13h30 à 16h)

En tant qu’étudiante vous pourriez obtenir une allocation d’études selon certaines conditions : allocations-etudes.cfwb.be/... /

En naviguant sur ce site, vous trouverez différentes aides financières possibles au niveau européen : mobilitedesjeunes.be/.../...

Vous trouverez des informations complémentaires sur l'examen d'entrée en vous rendant sur ce lien :
mesetudes.be/.../tout-savoir

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Lolaaa 06-03-2021 11:10
Bonjour j'aimerais savoir si on peut faire une demande d'inscription dans une Haute école (en Belgique) et une université(en France)en même tant afin que je puisse m'assurer que si je ne suis pas prise au tirage au sort j'ai toujours mes chances d'être prise temporairement dans une université en France le temps que je puisse retenter ma chance l'année prochaine au tirage au sort
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 10-03-2021 08:12
Bonjour Lolaaa,

La page de notre site qui dit que l’étudiant non-résident ne peut introduire qu'une seule demande d’inscription que dans un seul établissement et une seule filière d’étude soumise au quota, fait référence au territoire belge.
jeminforme.be/.../...

Vous pouvez par contre cumuler une inscription dans une filière soumise au quota avec une inscription dans une filière non soumise au quota et une inscription en France.
N'hésitez pas à contacter un centre pour la jeunesse français, voici un lien : www.cidj.com/

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Héloise 05-03-2021 05:11
Bonjour, je suis non résidente et souhaite m'inscrire pour une formation en Ergothérapie. J une personne souhaitant une formation soumise au quota saura si sa demande est reçu après ou aux mêmes date qu'une autre ayant demandé une formation non soumis au quota svp ?
Merci
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 10-03-2021 08:25
Bonjour Héloise,

Afin d’intégrer le bachelier en ergothérapie il faut être titulaire du CESS (diplôme de fin d’études secondaires belge) ou d’un équivalent européen.

A ce jour, le baccalauréat français n’est pas automatiquement équivalent au diplôme de l’enseignement secondaire belge. Il faut préalablement à l’inscription et le plus tôt possible établir un dossier de demande d’équivalence (www.equivalences.cfwb.be/.../.
Cette filière n’est pas soumise au tirage au sort, mais il peut y avoir une sélection dans les Hautes écoles en raison de capacités limitées. L’idéal est de se rendre dans l’établissement lors des journées portes ouvertes pour bien se renseigner sur les modalités d’intégration.

Lors d’une inscription dans une filière non soumise au quota, l’étudiant choisit librement l’établissement d’enseignement supérieur au sein duquel il souhaite s’inscrire et dont il respectera le règlement des études.

Une demande d’admission ou d’inscription est introduite selon la procédure définie au règlement des études. Si l’étudiant ne remplit pas toutes les conditions d’accès aux études visées ou ne respecte pas les dispositions du règlement des études, sa demande d’inscription/d ’admission sera irrecevable.

En outre, les étudiants doivent prouver qu’ils ont une maîtrise suffisante de la langue française pour pouvoir être admis aux épreuves d’une année d’études de premier cycle.
Pour vous inscrire aux études de premier cycle en sciences médicales ou en sciences dentaires (quota), il est nécessaire de réussir un examen d’entrée. Les études soumises au quota dépendent d’un examen qui aura lieu à deux reprises cette année le mardi 6 juillet 2021 et le samedi 28 aout 2021.
Dans les filières non contingentées, il faut s’inscrire et mettre son dossier en ordre de préférence avant le 15 juillet alors que pour les études soumises au quota, il y a des dates d’examen à respecter en plus d’attendre le tirage au sort qui attribue les places. Pour connaitre les dates d’officialisati on des inscriptions, nous vous invitons à poser directement la question au secrétariat des écoles concernées.

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Cdi 27-02-2021 19:06
Bonjour
Je suis étudiante non résidente, je candidate pour une formation en kinésithérapie : est-ce que je peux soumettre ma candidature dans plusieurs universités et plusieurs hautes écoles ? Ou bien suis-je obligée de choisir une seule université ou une seule haute école ?
Merci
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 02-03-2021 13:24
Bonjour Cdi,

L’étudiant non-résident ne peut introduire qu'une seule demande d’inscription que dans un seul établissement et une seule filière d’étude soumise au quota. En cas de multi-inscripti ons, l’étudiant peut être exclu de l’établissement qui l’aurait, éventuellement, sélectionné.

Vous pouvez par contre cumuler une inscription dans une filière soumise au quota avec une inscription dans une filière non soumise au quota.

N’hésitez pas à lire attentivement ces pages de notre site : jeminforme.be/.../...

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Valentin 09-02-2021 18:31
Bonjour ,
Si je ne suis pas tiré au sort en étude de kinésithérapie pour la rentrée 2021 puis je retenter ma chance l'année suivante et il a t il un nombre limité dans le temps ? Les études de kiné sont-elles payantes en Belgique ? Si oui quel est le financement nécessaire à prévoir ?
Merci pour votre retour
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-02-2021 17:53
Bonjour Valentin,

Oui, vous pouvez retenter votre chance l’année suivante. Aucune disposition ne limite le nombre d’inscription d’une année à l’autre. Ce qui est interdit c’est l’inscription multiple dans les filières soumises à un quota. jeminforme.be/.../...

Les études de Kiné sont payantes en Belgique, sachant que les étudiants de nationalité d’un pays membre de l’Union européenne payent les mêmes frais d’inscription que les étudiants belges.
Vous trouverez toutes les informations sur les frais d’inscriptions sur ce site : jeminforme.be/.../...

Selon une étude réalisée par la Fédération des Etudiants francophone une année d’étude coute au total entre 8000 et 12000€. Pour lire le détail de cette étude suivez le lien : rtbf.be/.../...


Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Lolo 07-02-2021 12:41
Bonjour, je suis non resident et je voudrais demander kiné en haute école pour l’année 2021-2022
J’ai eu mon bac S en 2020
Et je valide cette année ma première année de staps
Est ce que je suis finançable ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-02-2021 15:15
Bonjour Lolo,

Oui vous êtes finançable, mais sachez que l’étudiant non-résident ne peut introduire qu'une seule demande d’inscription que dans un seul établissement et une seule filière d’étude soumise au quota. En cas de multi-inscripti ons dans des filières à quota, l’étudiant peut être exclu de l’établissement qui l’aurait, éventuellement, sélectionné.
Si vous n’avez pas encore de diplôme d’études supérieures, vous devez introduire une demande d’équivalence auprès de la FWB. Les informations sont sur notre site : jeminforme.be/.../...

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Géraldine 04-02-2021 04:14
Bonjour,
Nous sommes belges et uniquement belges. Nous sommes expatriés depuis plus de 10 ans pour des raisons professionnelle s. Notre fille est domiciliée chez sa tante depuis août 2020 et reçoit d'ailleurs des allocations familiales. Elle a commencé des études qui ne lui plaisent pas du tout. Elle aimerait poursuivre des études de kiné en septembre 2021. Serait-elle considérée comme résidente ou non-résidente? Je lis tout et son contraire à ce sujet. Merci de votre aide.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 04-02-2021 14:11
Bonjour Géraldine,

Si votre fille est domiciliée chez sa tante qui vit en Belgique, elle sera considérée comme résidente. La condition d’être domiciliée depuis au moins 15 mois (cf. le point 2 du paragraphe Etudiants résidents) ne concerne pas votre fille, étant de nationalité belge.
Pour commencer les études de Kiné, toutes les conditions d’admissions se trouvent notamment sur ce site : uclouvain.be/.../
Vous trouverez d’autres conditions d’admission sur d’autres sites universitaires.

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Cazenave 03-02-2021 14:37
Bonjour,
Je souhaiterai connaître le nombre d'étudiants non résidents admis en école vétérinaires à la rentrée 2021 pour chaque école proposant cette formation.
Bien cordialement
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 03-02-2021 15:38
Bonjour Cazenave,


Il existe des études pour lesquelles le nombre d’étudiants qui ne résident pas en Belgique et qui s'inscrivent pour la première fois dans l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxel les, dans l’un des cursus visés, est régulé.

Concrètement, le nombre d’inscriptions d’étudiants non-résidents y est limité à 30% sauf en médecine vétérinaire où le quota est fixé à 20% du nombre total d’étudiants (résidents et non-résidents) inscrits l’année académique précédente.

Plus d'informations en cliquant sur ce lien :
mesetudes.be/.../...

Si vous connaissez le nom de l'établissement dans lequel vous souhaiteriez vous inscrire, vous pouvez visiter leur site internet ou appeler leur secrétariat pour tenter d'obtenir une réponse.

Bases légales :
gallilex.cfwb.be/.../...

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Gamasan 27-01-2021 08:01
Bonjour,
Est-il possible pour un non résident d'effectuer 2 inscription ?
-1 inscription dans un cursus avec quotas
-1 inscription dans un cursus sans quotas
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 27-01-2021 13:34
Bonjour Gamasan,

L’étudiant non-résident ne peut introduire qu'une seule demande d’inscription dans un seul établissement et une seule filière d’étude soumise au quota. En cas de multi-inscripti ons dans les filières soumises à quota, l’étudiant peut être exclu de l’établissement qui l’aurait, éventuellement, sélectionné.
Par contre, une inscription en parallèle dans une filière qui n’est pas soumise au quota est tout à fait possible. Nous vous conseillons d’avertir le secrétariat de cette double inscription et soyez attentif à vous désinscrire si vous êtes accepté, sélectionné dans la filière avec quota. Sinon vous serez redevable du minerval si vous n’êtes pas officiellement désinscrit.
Si l'étudiant se désinscrit d’une haute école ou d’une université, avant le 1er décembre de l’année scolaire en cours, parce qu’il souhaite arrêter son année d’études ou simplement changer d’établissement , le minerval officiel lui sera remboursé sauf l'acompte qui reste du.
Source de l’information : jeminforme.be/.../...

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Eric 07-01-2021 12:26
Bonjour
Je me permets de poser une question simple car plus je lis les posts sur internet et moins je comprends car tout et son contraire sont dits en alternance.
QUESTION: Je suis français domicilié officiellement en Belgique depuis plus d'un an , salarié etc ...
Mon fils vit avec sa mère au Luxembourg depuis notre divorce en 2016. Il y est domicilié. Il aimerait suivre la filière médicale belge l année prochaine.
Il vient chez moi dés qu il le peut, vacances, week end, temps libre conformément à notre droit de garde.
Il peut donc a priori bénéficier d'une résidence en Belgique sans renoncer a sa domiciliation luxembourgeoise .?
Si oui, cette résidence belge lui permet t elle d'éviter le fameux tirage au sort instauré pour l entrée en université ???
Un grand merci à qui pourra me donner une réponse claire .
Cordialement
Eric
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 08-01-2021 10:43
Bonjour Eric,

Il ne suffit pas, pour un étudiant étranger, de simplement se domicilier avant de s’inscrire pour être considéré comme « résident ». Votre fils peut entreprendre des démarches pour obtenir un titre de séjour en Belgique sans pour autant être considéré comme résident au sens où l’enseignement de type supérieur l’entend.
Pour s'inscrire librement à un de ces cursus concernés, il faut apporter la preuve de la résidence principale en Belgique de trois façons au moment de l’introduction de sa demande d’inscription (points 1, 2 et 3).

La condition de résident

1)Il doit prouver que sa résidence principale est bien établie en Belgique, au moyen d’un certificat de résidence délivré au plus tôt le 1er mai 2021, obtenu auprès de l’administratio n communale où il est inscrit.

2)il doit également avoir un droit de séjour permanent (détention d’une carte d’identité belge suffit à vérifier cette condition).
Pour les ressortissants de l’Union européenne qui ne possèdent pas cette carte, un autre document d’identité accompagné d’un ou plusieurs certificats de résidence avec historique démontrant que certaines conditions sont remplies (par exemple : avoir séjourné légalement de manière ininterrompue pendant 5 ans sur le territoire) seront demandés.

3)L’étudiant a sa résidence principale en Belgique depuis au moins 15 mois au moment de l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur, et y exerce une activité professionnelle ou bénéficie d’un revenu de remplacement octroyé par un service public belge.

4)L’étudiant a un père, une mère, un tuteur légal, un conjoint ou un cohabitant légal qui remplit une des conditions visées ci-dessus, il doit fournir un document établissant le lien familial (par exemple : la filiation, la tutelle, le mariage ou la cohabitation légale), ainsi que les documents attestant que la personne dont il est question remplit une des conditions précédentes ( A1 et A2). Il faut noter que pour la condition concernant le revenu, le délai est, dans ce cas-ci, réduit à 6 mois au lieu de 15 mois.

5)Avoir sa résidence principale depuis au moins trois ans en Belgique
L’étudiant a sa résidence principale en Belgique depuis au moins trois ans au moment de l’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur. Le calcul de la durée de la résidence se fait à partir de la date de la première démarche de l’étudiant auprès de l’administratio n communale. L’étudiant qui veut se prévaloir de ce titre doit fournir un ou plusieurs certificats de résidence avec historique attestant une résidence principale ininterrompue en Belgique de minimum 3 ans.

6)L’étudiant est titulaire d’une attestation pour l’octroi d’une allocation d’études délivrée dans le cadre de la coopération au développement pour l’année académique et pour les études pour lesquelles la demande d’inscription est introduite.

Si aucune de ces preuves ne peut être fournie, le jeune est considéré comme « non-résident ». Il faudra dès lors qu’il se soumette à une procédure d’admission spécifique.

N'oubliez pas de vérifier si votre fils a besoin d'une équivalence de diplôme :
ec.europa.eu/.../regprof
www.equivalences.cfwb.be/.../


Sur notre site : jeminforme.be/.../...

Bases légales :
gallilex.cfwb.be/.../...

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Noah 29-12-2020 12:09
Bonjour, pour un étudiant français non résident belge, est il possible si l'on n'est pas sélectionné lors du tirage au sort dans une école de kinésithérapie, de retenter sa chance l'année suivante dans la meme école ou dans une autre?
merci d'avance pour votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 29-12-2020 15:56
Bonjour, Noah.
En effet, le fait d'être refusé au tirage au sort n'empêche de retenter sa chance l'année suivante.
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Louanne 28-12-2020 09:03
Bonjour,
Je suis francaise et je souhaiterai l'année prochaine participer au tirage au sort pour les études de vétérinaire, puis-je en même temps m'inscrire en Fac de Bio?
Merci de votre réponse.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 29-12-2020 13:27
Bonjour Louanne,

Votre objectif est de rester inscrite dans les deux filières ou souhaitez-vous vous inscrire dans deux filières pour être certaine d’être inscrite dans une filière au minimum.
Sachez qu’une seule inscription est possible pour les filières où il existe un tirage au sort. Vous devrez donc choisir comme deuxième lieu d’inscription une option qui n’oblige pas le tirage au sort.
Je vous conseille de poser cette question au secrétariat de l’établissement scolaire où vous souhaitez vous inscrire.
Sachez qu’après inscription si vous ne désirez plus suivre l’un ou l’autre cursus pour éviter de payer les frais de minerval, vous devrez absolument vous désinscrire avec un courrier officiel avant le 1er décembre.

Bien à vous.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Manon 12-12-2020 10:08
Bonjour,
Les doubles inscriptions concernent la Belgique entière ou seulement la Wallonie ?
Je souhaite m'inscrire en VT, si je postule dans une fac wallonne et une fac flamande, cela sera t il considéré comme double inscription ?
Merci d'avance pour votre réponse
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 16-12-2020 15:06
Bonjour Manon,

En Belgique l’enseignement est une matière communautaire. Il existe 3 communautés : Française, Flamande et Germanophone.

L’enseignement francophone et néerlandophone sont régis par des règles différentes.
En Wallonie et à Bruxelles, l’étudiant non-résident ne peut introduire qu'une seule demande d’inscription que dans un seul établissement et une seule filière d’étude soumise au quota.
Pour toutes questions à propos de la communauté flamande, dirigez-vous plutôt vers un centre d’information néerlandophone comme celui-ci : www.caw.be/jac/
Cordialement.
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Dorothée 16-11-2020 15:39
Bonjour,
Ma fille à la double nationalité franco-belge. Elle souhaite faire des études de kiné et envisage d'aller vivre chez sa grand-mère, en Belgique, afin de faire ses études. Pourra-t-elle automatiquement avoir accès aux études en Belgique ou dépendra-t-elle du quota d'étudiants non-résidents ?
Merci pour votre réponse.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 17-11-2020 10:49
Bonjour, Dorothée.
Pour être considérée comme une étudiante résidente, votre fille doit se domicilier dans une commune belge. En tant que belge résidant en Belgique, elle ne sera pas soumise au tirage au sort et pourra donc s'inscrire selon la procédure classique. Attention, se domicilier en Belgique pourrait avoir diverses conséquences notamment au niveau fiscal, voyez auprès du CIDJ (service d’informations jeunesse français) ce que cela peut impliquer : www.cidj.com/nous-rencontrer
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Mélusine 14-11-2020 15:57
Mon fils de 18 ans est belge et français. Il a fait toutes ses études en Belgique. je suis française mariée en belgique avec son papa belge, pensionné belge, percevant allocations familiales belges. Je travaille en france zone frontalière. Nous avons vécus en Belgique jusqu'en aout 2020. Mon fils est en 1ère année à l'université sciences humaines en Belgique. Il a une CI belge et française mais résident français depuis qques mois.Il voudrait faire kiné l'an prochain en Belgique. Qu'en est-il? Merci
Répondre
 
 
# INFORJEUNES 17-11-2020 14:59
Bonjour Mélusine,

Les études dans le secteur médical et paramédical,dis posent de quotas aux inscriptions d'étudiants non résidents.

Par étudiant résident, il y a lieu d'entendre l'étudiant qui, au moment de son inscription dans un établissement d'enseignement supérieur, apporte la preuve qu'il a sa résidence principale en Belgique et qu'il remplit une des conditions suivantes :

1° Avoir le droit de séjourner en Belgique de manière permanente;

2° Avoir sa résidence principale en Belgique depuis au moins 15 mois au moment de l'inscription dans un établissement d'enseignement supérieur, en y exerçant une activité professionnelle salariée ou non ou en bénéficiant d'un revenu de remplacement octroyé par un service public belge;

Chaque établissement offre un nombre limité de places pour les « non-résidents belges »,ne sera pas considérée comme première inscription et donc ne sera pas soumise au quota :

-l’inscription d’un étudiant non-résident, en haute école, dans l’une des années du bachelier de kinésithérapie, alors qu’il a déjà suivi une année d’études en kinésithérapie, à l’université ;

-l’inscription d’un étudiant non-résident, en université, dans l’une des années du bachelier de kinésithérapie, alors qu’il a déjà suivi une année d’études en kinésithérapie, en haute école

Etant donné la complexité de la situation, nous vous conseillons de prendre contact avec l"académie de recherche et d'enseignement supérieur (ARES): ou en vous rendant sur ce lien www.ares-ac.be/fr/contact

Cordialement

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Marine 22-10-2020 08:58
Bonjour ,
Nous sommes français. Ma fille a résidé en Belgique de fin 2014 à juillet 2018 soit plus de 3,5 ans Presque 4 ans puis réside à nouveau pour 2 ans en Belgique. Pour accéder à une filière contingentée en étant considérée comme résidente, remplit elle les critères ou le séjour doit il être en continu ?
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 22-10-2020 09:57
Bonjour Marine,

Le séjour doit effectivement être continu et couvert par un titre de séjour.

Après 5 ans de séjour ininterrompu en Belgique, elle pourrait bénéficier d’un séjour permanent et recevrait une carte électronique E + ou un document papier (annexe 8bis).

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Gaetane Lousse 17-09-2020 21:16
Bonjour, je suis Belge et ai vécu en Belgique jusqu'à 23 ans. Je suis ensuite partie en France et ai eu 2 enfants en France avec un Francais. Mes 2 enfants ont la double nationnalite et font leur études jusqu'au bac en France. Ma fille voudrait faire des études de vétérinaire en Belgique. Toutes ma famille est en Belgique. Est-elle obligé de passer par le tirage au sort des non-résidents ou lui suffit-il de se domicilier et d'habiter dans ma famille en Belgique?
Je ne trouve pas de réponses concrètes sur internet.
Merci de votre réponse.
Cordialement.
Répondre
 
 
# INFOR JEUNES 18-09-2020 09:51
Bonjour Gaetane,

Pour être considérée comme résidente, votre fille doit se domicilier dans une commune belge et dès lors elle ne participera pas au tirage sort. En effet, elle sera belge résidente en Belgique et ne sera ni soumise au quota ni soumise aux conditions spécifiques concernant les non résidents.

Cordialement.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Claire 10-09-2020 16:45
Bonjour,
Si mon fils est locataire dans une résidence étudiante avec un bail étudiant et qu'il est allé se déclarer à la mairie, est-ce suffisant après 3ans d'études pour être considéré comme résident belge ? J'ai du mal à comprendre la notion de résidence principale sachant qu'il ne rentre pas chez nous Le weekend.
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 11-09-2020 12:54
Bonjour, Claire.
En Belgique, la notion de résidence principale est le lieu où la personne a son domicile légal. Un étudiant continue habituellement à être domicilié chez ses parents (donc garde sa résidence principale chez ses parents) même s’il a par ailleurs un logement près de son école (peu importe qu’il reste dans son logement la semaine et le week-end).
Nous déduisons que vous êtes français (en Belgique ce n’est pas une mairie, mais une maison communale) et que vous me posez cette question en lien avec le décret résident pour les quotas de certaines études. En effet, dans ces études, les non-résidents sont soumis à un tirage au sort au vu des places limités. Les conditions pour être considérées comme un étudiant résident sont reprises sur la page suivante de notre site :
jeminforme.be/.../...
Comme vous pouvez le lire, les conditions pour être considéré comme étudiant résident sont assez strictes et nécessitent d’avoir une résidence principale (donc, de s’y domicilier à la maison communale) ET d’avoir au moins 3 années de présence effective en Belgique (condition 1) ou alors, 15 mois si la personne parvient à décrocher un emploi (condition 2). A ce titre, votre fils pourrait être considéré comme étudiant résident s’il souhaite s’inscrire dans des études à quota, et donc ne plus devoir passer par un tirage au sort. Pour plus de détails sur les modalités d’inscription, contactez le secrétariat de l’école concernée. Nous espérons avoir répondu à votre question.
Bien à vous,
Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# heleneguislaine 06-09-2020 15:02
Nous sommes belges mais résidons en France. Ma fille (nationalité belge) voudrait faire sciences politiques à l'ULB. Comment doit-on procéder ? Quand doit-on l'inscrire ? etc
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-09-2020 14:26
Bonjour Helene,

Les études que votre fille veut suivre ne sont pas soumis au quota, elle ne devra donc pas suivre les modalités du tirage au sort. Votre fille devra par contre demander une équivalence de son diplôme secondaire pour s'inscrire à l'université en Belgique.
Voici le lien vers notre page qui vous explique les démarches à suivre : jeminforme.be/.../...

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez d'autres questions,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# ManB 05-09-2020 22:12
Bonjour
Les études d’ergothérapie sont-elles soumises au quota ?

Il y a-t-il des spécificités pour les résidents suisses ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-09-2020 14:02
Bonjour ManB,

Les études d'ergothérapie ne sont pas soumises au quota, vous pouvez donc vous inscrire directement sans devoir passer par le tirage au sort.
Vous devrez pas contre demander une équivalence de votre diplôme secondaire pour pouvoir vous inscrire, voici le lien vers notre page qui vous explique la démarche à suivre : jeminforme.be/.../...

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez d'autres questions,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Théo 27-08-2020 17:20
Bonjour,
En tant qu'étudiant français, en ergothérapie ou éducateur physique, savez vous sil existe une passerelle entre ces filières ET Kinésitherapie sans passer par le quota.

Je vous remercie

bien cordialement

Théo
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 28-08-2020 13:09
Bonjour Théo,

Pour les passerelles, c'est au sein des universités que vous devez le demander, nous sommes pas en mesure de vous renseigner là dessus.

Pour le statut d'étudiant résident, les 15 mois s'appliquent uniquement si vous avez eu une activée professionnelle (du travail)en Belgique depuis au moins 15 mois au moment de votre inscription, les études ne sont pas une activité professionnelle .
Vous serez considéré comme étant étudiant résident et donc pas soumis au quota si cela fait 3 ans que vous avez votre résidence PRINCIPALE en Belgique, c'est-à-dire que vous êtes domicilié en Belgique.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez d'autres questions,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Nef 24-08-2020 15:24
Bonjour, je voulais savoir quelle est la date des résultats d'admission au sein de l'ulb pour les étudiants non résidant ? Svp
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 25-08-2020 09:14
Bonjour Nef,

Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de répondre à votre question. Adressez-vous plutôt directement au service des inscriptions de l'ULB pour obtenir une réponse, voici leurs coordonnées :
Tel : : 02 650 20 00
Site : www.ulb.be/.../contacts

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez d'autres questions,


Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Gwen 21-08-2020 09:04
Bonjour
je voudrai savoir si mon dossier en kiné est tiré au sort et que le dossier n'est pas complet. il est donc refusé. Est-ce que je peux retenter le tirage au sort l'année suivante. En d'autres termes, avoir remis un dossier incomplet cette année ne me pénalise pas pour l'année suivante?
Vous remerciant pour votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 21-08-2020 09:31
Bonjour Gwen,

Vous pourrez retenter le tirage au sort l'année prochaine malgré votre dossier incomplet de cette année.

N'hésitez pas à nous contacter si vous avez d'autres questions,


Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Alex 12-06-2020 17:29
Bonsoir, j'aimerai une précision sur la 2eme condition (avoir sa résidence principale en Belgique depuis au moins 15mois en y exerçant une activité pro...)
Si j'ai ma résidence principale depuis 2ans en Belgique et que j'ai eu une activité professionnelle mais pas de manière continue.. par exemple si au cours des 2ans j'ai bossé septembre octobre novembre 2017 et puis j'ai repris une activité de janvier à juin 2018.. et puis de octobre à juin 2018-2019? SUIS JE considéré comme résidente.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 16-06-2020 15:35
Bonjour Alex,

Dans la Circulaire 7146 du 23 mai 2019 gallilex.cfwb.be/.../...
, il est bien indiqué en page 34 que la personne exerçant une activité professionnelle salarié ou indépendante ou percevant un revenu de remplacement doit fournir des preuves de revenus ininterrompus depuis les 15 derniers mois.
Vous n’êtes, malheureusement , pas encore considérée comme résidente.

Bien à vous,


Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Schaerbeek
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Nanou 11-06-2020 17:36
Bonsoir,ma fille est en 3ème année d’Ergothérapie en Belgique et souhaite après obtention de son diplôme entrer en kinésithérapie dans cette même école .Étant Française doit-elle tout de même passer par le tirage au sort,même si elle aura obtenu son diplôme dans cette même école belge?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-06-2020 09:57
Bonjour Nanou,

Si votre fille est toujours considéré comme non-résidente, c'est-à-dire qu'elle n'a pas sa résidence principale en Belgique et n'est pas domiciliée en Belgique, elle devra être soumise au quota pour les études de kinésithérapie .
Si votre fille a sa résidence principale en Belgique et remplit une de ces conditions, elle ne devra pas être prise dans les quotas :
1.Avoir le droit de séjourner en Belgique de manière permanente (qui s’obtient selon le cas après une résidence principale en Belgique de 3 à 5 ans) ou ;
2.Avoir sa résidence principale en Belgique depuis au moins 15 mois au moment de l'inscription dans un établissement d'enseignement supérieur, en y exerçant une activité professionnelle (en tant que salarié ou indépendant) ou en bénéficiant d'un revenu de remplacement octroyé par un service public belge (allocations de chômage, revenu d'intégration sociale du CPAS, etc.) ou ;
3.Etre autorisé à séjourner pour une durée illimitée sur la base des articles 9 et 10 de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement , et l'éloignement des étrangers ou sur la base de la loi du 22 décembre 1999 relative à la régularisation de séjour de certaines catégories d'étrangers séjournant sur le territoire du Royaume ou ;
4.Etre autorisé à séjourner en Belgique en raison de la reconnaissance de la qualité de réfugié en vertu de l'article 49 de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement , et l'éloignement des étrangers, ou d'une demande à cet effet ou ;
5.Etre autorisé à séjourner en Belgique en bénéficiant de la protection temporaire visée à l'article 57/29 de la loi du 15 décembre 1980 sur l'accès au territoire, le séjour, l'établissement , et l'éloignement des étrangers ou ;
6.Avoir pour père, mère, tuteur légal ou conjoint une personne qui remplit une des conditions visées ci-dessus, le délai de 15 mois visé au 2° étant toutefois réduit à 6 mois dans le chef du père, de la mère, du tuteur ou du conjoint légal ou ;
7.Avoir sa résidence principale en Belgique depuis au moins trois ans au moment de l'inscription dans un établissement d'enseignement supérieur ou ;
8.Etre titulaire d'une attestation de boursier délivrée dans le cadre de la coopération au développement pour l'année académique et pour les études pour lesquelles la demande d'inscription est introduite.

N'hésitez pas si vous avez d'autres questions,

InforJeunes asbl
339. Chaussée de Louvain
1030 Bruxelles
Tel : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Cécile 10-06-2020 14:36
Bonjour,
J’aimerais avoir plus de précision concernant ce passage :
« Avoir pour père, mère, tuteur légal ou conjoint une personne qui remplit une des conditions visées ci-dessus, le délai de 15 mois visé au 2° étant toutefois réduit à 6 mois dans le chef du père, de la mère, du tuteur ou du conjoint légal ou »

Je suis une étudiante française et je souhaite m’installer en Belgique pour y travailler un an avec mon conjoint, est-ce possible d’avoir le statut de résident à la rentrée suivante pour tous les 2 afin de reprendre nos études, sachant qu’on aura travaillé au moins 6 mois et qu’on sera déclaré conjoint légaux, ou est-ce que le conjoint légal doit continuer à percevoir un salaire pour que la condition soit valide ?

Cordialement
Cécile
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-06-2020 12:32
Bonjour Cécile,

En principe oui, vous rentrez dans les conditions : votre conjoint légal doit avoir sa résidence principale (domiciliation) au moins depuis 6 mois en Belgique et qu'il perçoit un salaire depuis au moins 6 mois.

!!! Le système des quotas n'est valable que pour les études reprises ci-dessus.

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Estelle 12-05-2020 04:29
Bonjour,
Je suis infirmière diplômée depuis 2 ans en France et je souhaiterai m'inscrire en école de sage femme en Belgique. Puis je m'inscrire à plusieurs écoles ?

Merci d'avance pour votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-05-2020 08:40
Bonjour Estelle,

Oui vous pouvez puisque les études de sage-femme ne sont pas soumises au quota.

InforJeunes asbl
339. Chaussée de Louvain
1030 Bruxelles
Tel : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# izig 08-05-2020 06:01
Pour la section kinésithérapie, est ce que les étudiants non-finançables peuvent avoir la chance d'être accepter?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 08-05-2020 11:37
Bonjour Izig,

Nous ne pouvons pas répondre à votre question. C'est une décision qui dépend de l'établissement dans lequel vous demandez votre dérogation. Je vous conseille donc de vous renseigner auprès de l'établissement dans lequel vous voulez vous inscrire.
Voici les différentes écoles qui proposent ces études :
Bruxelles :
- ULB
- HELB
- HE2B (ISEK)
- HE VINCI (ISEI)
Brabant Wallon :
- UCL

InforJeunes asbl
339. Chaussée de Louvain
1030 Bruxelles
Tel : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Julien 16-04-2020 09:02
Bonjour,
Pourriez-vous me communiquer les quotas de 2019 et 2020 pour entrer dans votre école de Kinésithérapie pour un non résident.
En vous remerciant d' avance de votre réponse.
Cordialement.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 17-04-2020 13:20
Bonjour Julien,

Nous ne sommes pas une école mais un service d'information pour la jeunesse.
Je peux vous donner les noms des différentes écoles pour que vous puissiez les contacter/consu lter leur site et connaître le nombre de place pour les non-résidents.
(Il est fort possible que les quotas pour l'année prochaine ne soient pas encore connus)
Bruxelles :
- ULB
- HELB
- HE2B (ISEK)
- HE VINCI (ISEI)
Brabant Wallon :
- UCL

InforJeunes asbl
339. Chaussée de Louvain
1030 Bruxelles
Tel : 02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Stephwash 08-05-2019 19:12
Bonjour, il y a t-il des études en Belgique pour les non-résidents qui ne sont pas soumises aux quotas ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-05-2019 13:30
Bonjour stepwash,

Seules les études reprises ci-dessus sur cette page sont soumises à un quota d’inscriptions pour les étudiants non résidents en Belgique.
Les autres options d’étude sont accessibles à tous les étudiants étrangers s’ils remplissent les conditions d’inscription et d’admission.
Vous les retrouverez pas catégorie sur ce site : www.poleacabruxelles.be/.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93
inforjeunes jeminforme.be
www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 

La une
d'Infor Jeunes

Rejoignez-nous sur notre page Facebook https://www.facebook.com/inforjeunesasbl pour suivre de près tous nos ateliers, stages et activités mais aussi être informé des actualités qui touchent les jeune...
Poste à pourvoir : Poste d'assistant(e) social(e)
www.mobilitedesjeunes.be : Portail consacré à la mobilité internationale des jeunes (Wallonie – Bruxelles), initiative de l’asbl Infor Jeunes et du BIJ (Bureau international jeunesse) Ce site se répar...
Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...
Afin de promouvoir une dynamique sociale visant à réduire la fracture numérique, Infor Jeunes propose des ateliers d'initiation à l'informatique de base et à la navigation internet pour adultes. ...
Besoin d'une information socio-juridique sur vos droits en matière d'études, formations, travail, métiers, loisirs, vacances, vie familiale et affective, droits et citoyenneté, mobilité internationale...