Recevez notre newsletter

Fédération Wallonie-BruxellesActirisCoCoF

Infor Jeunes asbl

Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
Tél.: 02 733 11 93
inforjeunes[a]jeminforme.be
www.jeminforme.be

Job étudiant: résumé de la législation

Le travail des étudiants, durant leurs études, reste une source de revenus non négligeable . Ceci est d’autant plus vrai au moment où la crise économique, frappant de plein fouet de plus en plus de personnes, pousse le jeune non plus à travailler pour avoir un peu d’argent de poche, prendre quelques vacances ou s’acheter l’objet de ses rêves, mais de plus en plus pour aider sa famille ou pour se payer des études ou un logement.

Avant tout, il faut savoir qu’un contrat d’occupation étudiant est simplement un contrat qui lie un employeur et un étudiant et qui contient des dispositions spécifiques concernant le travail de nuit, la sécurité, les délais de préavis plus courts que dans un contrat " normal ", etc...
Ce contrat peut se dérouler durant l’année scolaire et/ou les vacances scolaires.

Aperçu des choses importantes à vérifier lorsque vous faites un ou des job(s) étudiants

  • Il est à retenir que l’âge de la majorité légale en Belgique est de 18 ans, mais que le jeune mineur peut signer un contrat de travail étudiant dès 15 ans et recevoir directement son salaire, sauf en cas d’opposition de l’autorité de tutelle (parents ou autres).
  • N'oubliez jamais, qu'avant de commencer à travailler vous devez avoir signé un contrat écrit avec l'employeur et reçu une copie. Ne pas avoir de contrat est la porte ouverte à toutes sortes d’abus : salaire insuffisant ou pas payé, horaires abusifs, pas d’assurance, etc....
    Attention donc au travail de vente en rue souvent sans contrat, aux employeurs qui exigent que l’étudiant effectue une journée de stage en général non rémunéré, aux entreprises qui réclament des frais de " constitution de dossier " , etc...

Salaire minimum légal

Le tableau ci-dessous reprend un aperçu du salaire minimum brut (1/06/2016):

AGE

SALAIRE MENSUEL

SALAIRE HORAIRE (38h/semaine)

21+

100

1.531,93€

9,31€

20

94

1.439,95€

8,75€

19

88

1.348,03€

8,19€

18

82

1.256,12€

7,63€

17

76

1.164,21€

7,08€

16 et -

70

1.072,30€

6,52€


L’activité lucrative n’est pas un obstacle à l’octroi des allocations familiales

  • Avant 18 ans, il n'y a pas de conditions au versement des allocations familiales (jusqu'au 31 août de l'année civile où l'étudiant a 18 ans).
  • Après 18 ans, l’activité lucrative n’est pas un obstacle à l’octroi des allocations familiales pour autant qu'elle soit inférieure ou égale à 12 mois et qu'elle respecte les conditions ci-dessous:
    • Si l'étudiant travaille durant l’année scolaire:
      Pour conserver son droit aux allocations familiales, il doit travailler moins de 240h par trimestre durant l’année scolaire (1er, 2ème, 4ème trimestre) quel que soit le type de contrat. Si la limite d'heures est dépassée, les allocations seront supprimées pour tout le trimestre.
    • Si l'étudiant travaille durant les vacances scolaires:
      Il conserve ses allocations familiales, sans limite d'heures de travail, ni de plafond de revenu.
    • Si l’étudiant travaille après la fin de ses études:
        • En juillet, août et septembre le jeune qui termine ses études (qui ne reprend pas d’études l’année suivante) a droit à ses allocations familiales aux mêmes conditions : 240h maximum de travail sur le trimestre.
        • S’il s’inscrit comme demandeur d’emploi chez Actiris, le Forem, le VDAB ou l’ADG en juillet, il débute un stage d'insertion professionnelle (ex stage d'attente) le 1er août.
          Durant cette période de 12 mois, le jeune qui travaille sous contrat d'occupation étudiant (uniquement en juillet, août et septembre), contrat de travail ordinaire ou sous statut indépendant bénéficie de ses allocations familiales sous certaines conditions :
          - En juillet s’il ne dépasse pas 240h de travail sur le trimestre
          - De août à fin septembre :  
            * s’il ne dépasse pas 530,49 € brut par mois, quelle que soit la forme du contrat de travail. En cas de dépassement, le service des allocations familiales vérifie s’il ne dépasse pas les 240h de travail sur le 3ème trimestre (juillet, août et septembre) pour qu’il puisse garder ce droit.
            Ou
            * s’il ne dépasse pas 240h sur le 3ème trimestre. En cas de dépassement le service des allocations familiales vérifie s’il ne dépasse pas 530,49 € brut/ mois pour qu’il puisse garder ce droit.

          !!! S’il ne remplit pas l’une de ces deux conditions il n’aura pas droit à ses allocations familiales pour l’ensemble du trimestre.

      !!! - L’étudiant terminant fin juin l’enseignement secondaire bénéficie d’allocations familiales jusqu’au 31 août.
           - L’étudiant terminant fin juin/début septembre l’enseignement supérieur bénéficie d’allocations familiales jusqu’au 31 septembre.


      Le stage d'insertion professionnelle (ex stage d'attente) de l'étudiant qui travaille sous contrat d'occupation étudiant, après la fin de ses études, ne sera pas prolongé ou raccourci.
      !!! S'il travaille après le 31 juillet, ses journées de travail sont comptées dans le stage d'insertion professionnelle (ex stage d'attente).
      Le jeune demandeur d'emploi reste bénéficiaire de ses allocations familiales durant son stage d'insertion professionnelle (ex stage d'attente). Il ne les recevra cependant pas pour le mois entier au cours duquel il perçoit une rémunération supérieure à 530,49 € brut par mois, quelle que soit la forme du contrat de travail.

Quand le contrat est-il soumis à l'ONSS?

Durant une période de travail de 475 heures maximum par année civile, l'étudiant et l'employeur sont soumis uniquement aux cotisations de solidarité.
Par 475 heures de travail, on entend: les jours de travail effectifs. L'étudiant peut répartir ses heures de travail comme il le souhaite: travailler 475 heures durant les  vacances d'été ou travailler en partie pendant l'année et en partie pendant les vacances.

Cotisations de solidarité

La rémunération versée aux étudiants occupés pour 475 heures de travail effectifs maximum, durant l’année, est soumise à une cotisation de solidarité.
Le montant de cette cotisation de solidarité est de 2,71 % pour l’étudiant et de 5,42% à charge de l’employeur. Cela veut dire que l'employeur retiendra 2,71% sur le salaire brut de l'étudiant pour la Sécurité sociale et qu'il paiera 5,42% à l'Onss.

Après la conclusion et la signature du contrat de travail d’occupation étudiant l’employeur doit effectuer une Dimona « STU » et des multi-Dimonas « DmfA »  pour déclarer auprès de l’ONSS les heures que l’étudiant va prester par trimestre pour que soient appliquées les cotisations de solidarité.
Si l’employeur effectue sa déclaration Dimona tardivement (plusieurs jours après des prestations) toutes les heures prestées par l’étudiant seront comptabilisées sous cotisations sociales ordinaires (13,07%) et ne seront pas déduites du contingent de l’étudiant même s’il lui reste des heures disponibles. 

Dépassement des 475 heures sous cotisations de solidarités

Les heures prestées après l’épuisement des 475 heures ne sont plus soumises aux cotisations de solidarité mais aux cotisations sociales ordinaires de 13, 07%.
Les heures réservées par un employeur dépassant le contingent d’heures disponibles pour l’étudiant seront automatiquement soumises aux cotisations sociales ordinaires (13,07%). L’employeur recevra un avertissement de l’ONSS lui indiquant le nombre d’heures dépassant du contingent de l’étudiant et qui ne sera donc pas soumis aux cotisations de solidarité. L’employeur devra introduire une demande de modification de sa Dimona pour régulariser la situation.  

Le site https://www.mysocialsecurity.be/student/fr/index.html permet à l'étudiant et à l'employeur de vérifier si le quota des 475 heures, avec cotisations Onss réduites, n'est pas dépassé.

50 jours supplémentaires dans l'Horeca

Les employeurs du secteur de l’Horeca (restaurant, bar,...), peuvent librement choisir d’employer un jeune soit sous contrat étudiant soit comme travailleur occasionnel.
Un étudiant pourra bénéficier donc de 475 heures sous cotisations de solidarité  et de 50 jours comme travailleur occasionnel dans le secteur Horeca.

Les 50 jours Horeca doivent être déclarés sous le statut de travailleur occasionnel. Une cotisation ordinaire (13,07%) sera prélevée sur un forfait horaire de 7,90€/un forfait journalier de 47,40€.

Exemple : Marc a travaillé 2 jours en tant que serveur. Il a travaillé 8h par jour pour une rémunération de 9€ de l’heure. Sa rémunération était de 144€ pour les 2 jours.
L’ONSS calculera les cotisations ordinaires de 13,07% sur le montant de 7,90€ de l’heure (47,40€/journée) et non sur les 9€ de l’heure qu’il a gagné réellement.

Une fois Les deux contingents épuisés la rémunération de l’étudiant sera soumise aux cotisations sociales ordinaires (13,07%).
Les étudiants peuvent consulter leur contingent de jours de travail restants dans l’horeca et imprimer une attestation sur le site www.socialsecurity.be/site_fr/employer/applics/horecaatwork/index.htm .

Exonération de cotisations Onss liée au type de contrat

Chaque travailleur et notamment l’étudiant peut également échapper à l’assujettissement à l’O.N.S.S. dans les cas suivants:

  • travail occasionnel, pour les besoins du ménage, chez un ou plusieurs employeurs, au maximum 8 h/semaine (par exemple baby-sitting, jardinage);
  • travail dans le secteur socioculturel pour autant que l’organisme dans lequel il travaille soit reconnu par un ministère et qu’il y travaille maximum 25 jours/an (AR 28/11/1969 Art. 17);
  • travail saisonnier dans l’agriculture et l’horticulture (vendanges, cueillette de fruits, de houblon, de fraises, de tabac, ...)


Il est à noter aussi que les étudiants qui travaillent depuis au moins 12  mois, de manière ininterrompue,  pour un même employeur, deviennent des travailleurs "ordinaires" et ne peuvent plus conclure de contrat d'occupation étudiant avec cet employeur, de manière définitive (donc même les années suivantes).

Qui peut être considéré comme personne à charge du point de vue des impôts?

Le fait d’être à charge d’un contribuable, permet à celui-ci d’avoir des déductions dans le calcul de ses impôts donc de payer moins d’impôts.

Pour les Revenus 2017 (exercice d'imposition 2018)

Ne sont pas pris en compte dans les revenus de tous les étudiants quelle que soit leur situation familiale: les rémunérations perçues par l'étudiant, à concurrence de 2.660€ brut par an, uniquement dans le cadre d'un contrat d’occupation étudiant.

Les plafonds de rémunération maximum sont:

  • 3.200€ net s’il est à charge des deux parents (si ses parents sont fiscalement considérés comme conjoints mariés ou cohabitants légaux).
  • 4.620€ net s’il est à charge d’un(e) isolé(e) (célibataires même s’ils vivent en ménage avec une autre personne, les jeunes mariés pour l’année de leur mariage, les conjoints, pour l’année de la dissolution du mariage, suite à un divorce ou une séparation de corps, les conjoints séparés de fait tout au long de l’année - à partir de l’année qui suit celle de la séparation).
    Si une pension alimentaire est versée, elle est considérée comme un revenu pour l'étudiant à charge d’un isolé, il faut donc l'additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.200€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.
  • 5.860€ net si l’enfant est atteint d’un handicap d’au moins 66% à charge d’un(e) isolé(e).


L'étudiant qui dépasse ces montants ne sera plus considéré comme étant à charge fiscalement des parents
(le montant de leurs impôts sera plus élevé) mais il ne paiera aucun impôt tant qu'il ne gagne pas plus de 7.570€ net.

  • Si l’étudiant vit seul, pour ne pas payer d’impôts, les conditions suivantes doivent être remplies: ses revenus doivent se situer en-dessous de 7.570€ net, il ne paiera aucun impôt. Pour cela, ses revenus annuels doivent être inférieurs à 27.030€/an (ce qui est généralement le cas des étudiants).


Rappel : Si une pension alimentaire est versée, elle est considérée comme un revenu pour l'étudiant à charge d’un isolé, il faut donc l'additionner à ses autres revenus. Cependant, les premiers 3.200€ ne sont pas à prendre en compte dans le calcul


Que se passe-t-il si un jeune n'a pas atteint le minimum imposable mais a été soumis au précompte professionnel?

Rappelons d'abord que le précompte professionnel constitue, en attendant que l'impôt éventuellement dû par le travailleur puisse être calculé, un acompte d'impôts sur les revenus, prélevé par le fisc par l'intermédiaire de l'employeur.
Si la rémunération globale de l'étudiant ne dépasse pas le revenu minimum imposable 7.570€ net, ce précompte sera remboursable par le fisc.
Pour que ce remboursement soit possible, l'étudiant doit remplir une déclaration d'impôts avec la fiche de rémunération qu'il a reçue de son employeur.

Et les étudiants étrangers ?

  • Etudiants étrangers venant d’un des pays de l'Espace économique européen: C’est-à-dire les étudiants originaires d'Allemagne, Autriche, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grande-Bretagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède ainsi que le Liechtenstein, la Norvège, l’Islande : ils sont assimilés aux étudiants belges en termes de droits et d’obligations. Ces étudiants peuvent donc effectuer un travail étudiant en Belgique, sans formalités spécifiques, pendant l'année et pendant les vacances scolaires, même s'ils ne résident pas en Belgique ou n'y suivent pas d'études.
    Depuis le 1/06/2004, les étudiants suisses sont assimilés aux ressortissants de l'E.E.E. en matière de séjour et sont, donc, dispensés du permis de travail.

  • Etudiants étrangers, originaires d'un pays extérieur à l’Espace économique européen, établis en Belgique :
    Les ressortissant étrangers possédant un titre d’établissement, c’est-à-dire une Carte d’Identité d’Etranger (carte jaune papier ou carte électronique C) ainsi que les personnes admises au séjour illimité sur base de la loi sur l'accès au territoire des étrangers, du 15/12/1980 (regroupement familial, régularisation, acquisition nationalité belge...) sont dispensés du permis de travail. La plupart des étrangers vivant de longue date en Belgique ou qui y sont nés sont dans cette situation.
    Les étudiants étrangers reconnus comme réfugié sont dispensés du permis de travail.
    En résumé, les étudiants étrangers qui ont droit au séjour illimité, ne doivent donc pas avoir de permis de travail.

  • Etudiants étrangers, originaires d'un pays extérieur à l’Espace économique européen, possédant un titre de séjour limité en Belgique :
    Certaines catégories d’étudiants étrangers ayant un titre de séjour limité en Belgique, doivent obtenir un permis de travail C pour travailler pendant l’année scolaire et les vacances scolaires sans limite d’heures.
    Le permis de travail C est d'une durée limitée à un an maximum et renouvelable au plus tard un mois avant son échéance, il permet d'être engagé dans n'importe quelle profession salariée.
    La demande de permis C doit être faite par l'étudiant étranger au Service public régional de Bruxelles ou au Service public de Wallonie ou au Ministerie van de Vlaamse Gemeenschap, que ce soit pour une première demande ou pour un renouvellement.

  • Etudiants étrangers, venant d'un pays extérieur à l’Espace économique européen, possédant un titre de séjour limité pour études, c'est-à-dire un C.I..R.E. temporaire :
    Les étudiants étrangers provenant d'un pays extérieur à l'Espace économique européen, admis au séjour limité pour études, doivent remplir certaines conditions pour faire un job étudiant.
    • Pendant les vacances scolaires : Noël, Pâques, Eté (Juillet, Août, Septembre) :
      Les étudiants étrangers sont dispensés du permis de travail pendant les vacances scolaires. Ils doivent impérativement être en séjour légal (inscription au registre des étrangers, document attestant qu'une demande d'autorisation a été introduite, etc...) et suivre un enseignement de plein exercice en Belgique.
    • Pendant l'année scolaire :
      Les étudiants étrangers autorisés au séjour aux fins d'études en Belgique qui sont inscrites dans un établissement d'enseignement en Belgique peuvent travailler en dehors des vacances scolaires, pour autant que leur occupation n'excède pas 20h par semaine et qu'elle soit compatible avec leurs études.
      Par "inscrits dans un établissement d'enseignement en Belgique", on entend ici notamment les étudiants inscrits en enseignement secondaire, supérieur universitaire ou non universitaire, l'enseignement de promotion sociale si les études sont assimilées aux études de plein exercice (prouvé par une attestation scolaire), les années préparatoires (sauf les préparatoires langues), l'enseignement privé s'il est assimilé aux études de plein exercice.
      Ces étudiants doivent obtenir un permis de travail C. Il est d'une durée limitée à un an maximum et renouvelable au plus tard un mois avant son échéance, il permet d'être engagé dans n'importe quelle profession salariée.
      La demande de permis C doit être faite par l'étudiant étranger au Service public régional de Bruxelles ou au Service public de Wallonie ou au Ministerie van de Vlaamse Gemeenschap, que ce soit pour une première demande ou pour un renouvellement.

      !!! L'étudiant étranger qui arrive en Belgique en été, comme il n'a pas encore suivi les cours du jour dans un établissement belge, n'est pas autorisé à travailler.


Et les étudiants belges à l’étranger ?

Les étudiants belges qui ne sont pas inscrits dans une école en Belgique, qui suivent une année d’études à l’étranger, dont la résidence principale est toujours en Belgique et qui bénéficient d’allocations familiales peuvent également conclure un « contrat d’occupation étudiant ».

MAJ 2017

POSEZ UNE QUESTION ---- ATTENTION! VOUS ETES SUR UN SITE D'INFORMATIONS BELGES FRANCOPHONES ---- (cochez la case *recevoir une notification* pour être averti automatiquement de notre réponse)


Code de sécurité
Rafraîchir

questions  

 
# Mallo 20-04-2017 13:38
Bonjour je m appele Mallory j ai 18 ans ,je suis actuellement est 7 eme aide soignante , on me propose un job etudiant du 1 juillet au 31 août mais je me demander, si les 50 jours sont dépasser si je devrait payer des impots ou autre ? Sachant que je ne vis plus chez mes parents je vis chez mon compagnon. Merci d avance
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 21-04-2017 14:17
Bonjour Mallo,

Depuis le 1er janvier 2017, on ne compte plus en jours (50 jours) mais en heures (475h).

Si vous travaillez sous contrat étudiant et que vous dépassez votre contingent de 475 heures/ans, vous perdrez la réduction de cotisation ONSS (= sécurité sociale) à laquelle vous aviez droit. A partir de la 476ème heure de travail, au lieu de prélever une « cotisation de solidarité » (2,71% du salaire brut), votre employeur prélèvera sur votre salaire brut une cotisation de sécurité sociale « normale » (13,07% du salaire brut) avant de vous verser votre salaire « net » : ce dernier sera donc un peu moins intéressant. L’employeur perdra également la réduction de charges patronales à laquelle lui avait droit (ce sera donc moins avantageux financièrement pour lui de vous engager).
Plus d’informations sur les cotisations sociales ONSS sur notre site, à la page jeminforme.be/.../...

Il est également possible (c’est cependant relativement rare dans le cadre d’un job étudiant) , si vous dépassez les 475 heures, que votre patron prélève un « précompte professionnel » sur votre salaire brut : c’est-à-dire une somme d’argent qu’il va envoyer au SPF Finances en prévision des impôts que vous auriez peut-être à payer pour 2017. Si vous ne devez pas payer d’impôts (ou si vous devez payer moins que ce qui a été prélevé), cet argent vous sera par la suite remboursé par le SPF Finances lorsque vous rendrez votre déclaration de revenu 2017 (en 2018 donc).
En effet, si vous déclarez moins de 7570€ de ressources (salaires, pensions alimentaires…) en 2017, vous n’aurez aucun impôt sur le revenu à payer.
Vous trouverez toutes les informations sur l’étudiant et l’impôt sur notre site, à la page jeminforme.be/.../...

ATTENTION : si vous travaillez seulement pour l’été et que vous reprenez les études l’année prochaine, vous n’aurez aucun souci à vous faire au sujet des allocations familiales (qui vous sont peut-être versées directement si vous vivez chez votre compagnon) : il n’y a en effet aucune limite dans ce cas-là.
Si par contre l’été 2017 marque la fin de vos études (vous ne serez plus étudiante en septembre), vous devez respecter certaines limites pour bénéficier des allocations familiales en juillet-août-se ptembre : voir notre page jeminforme.be/.../...

Bien à vous


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Isabelle 20-04-2017 07:13
Bonjour,

J'aimerais savoir quelles sont les conditions si on veut avoir un job d'étudiant et être e même temps étudiant entrepreneur?

Bien à vous,

Isabelle
Répondre
 
 
# Infor jeunes 21-04-2017 10:20
Bonjour Isabelle,

Vous pouvez cumuler un job étudiant et une activité d’étudiant indépendant entrepreneur sans soucis. Vous devrez cependant être attentive dans le cas où vous souhaitez travailler beaucoup à bien respecter les règlementations concernant vos allocations familiales (si vous en bénéficiez encore et que vous souhaitez continuer à les recevoir). Vous trouverez des explications à ce sujet sur notre site, page : jeminforme.be/.../...
Et vous devrez également être attentive aux montants à ne pas dépasser pour rester à charge de vos parents et pour ne pas devoir payer d’impôts vous-même.
Vous trouverez les explications à ce sujet sur notre site page : jeminforme.be/.../...

Vous trouverez toutes les explications sur le statut d’étudiant entrepreneur, sur les conditions à remplir ainsi que sur les diverses démarches à réalisés sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Si d’autres questions vous viennent, n’hésitez pas à nous recontacter par mail, ou par téléphone au 02/733.11.93 (notre permanence téléphonique est ouverte du lundi au vendredi de 13h à 18h). Vous pouvez également passé à l’une de nos permanences :

A Schaerbeek : jeminforme.be/.../...

A 1000 Bruxelles : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Decleves 15-04-2017 16:22
Bonjour,
Je suis étudiant en cefa vente en 6eme année.
Le magasin dans lequel j'effectue mon stage me propose de rompre mon contrat fin juin afin de m'engager comme étudiant durant juillet août.
Et me réengager en cefa à partir de septembre.
Cela est-il possible ?
Vais-je devoir payer des contributions ?
Garderai-je mes droits aux allocations familiales ?
Merci de votre réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 19-04-2017 09:55
Bonjour Decleves,

La règlementation sur le contrat étudiant ne définit pas strictement qui doit être considéré comme étudiant. Généralement, l’ONSS (= organisme qui s’occupe des cotisations de sécurité sociales réduites) et le SPF Emploi considèrent qu’un élève inscrit au CEFA peut signer un contrat étudiant A CONDITION de ne pas déjà être sous contrat d’apprentissage avec un patron dans le cadre de sa formation.
La solution proposée par votre patron est donc « envisageable », même s’il s’agit quand même d’une manière de « contourner » la règlementation.

Cette solution est sans risque pour vous. En cas de contrôle de l’ONSS et/ou du SPF Emploi, il n’est cependant pas impossible que ces organismes concluent que votre employeur ne pouvait pas rompre votre contrat d’apprentissage pour vous engager sous contrat étudiant car cela ne correspond pas à « l’esprit de la loi ». Si c’est le cas, votre employeur pourrait avoir à rembourser des sommes importantes. C’est pourquoi nous l’invitons à bien se renseigner auprès de ses contacts à l’ONSS ainsi qu’auprès du service règlementation du SPF Emploi ( ou 02 233 41 11); pour s’assurer qu’une telle situation est vraiment sans risque pour lui.

Si vous travaillez sous contrat étudiant cet été (peu importe votre employeur), vous conserverez votre droit aux allocations familiales car la règle des 240 heures/trimestr e (voir notre site à la page jeminforme.be/.../... ) ne s’applique pas au trimestre d’été (juillet-août-s eptembre) lorsque celui-ci est compris entre deux années d’étude. Il n’y a donc pas de limites.

Concernant votre imposition, toutes vos ressources seront prises en compte. Nous vous invitons à consulter notre page « l’étudiant et l’impôt » (jeminforme.be/.../... ) pour connaître toutes les informations et à nous poser une question sur cette page si vous désirez un éclaircissement ou une précision.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Emma 13-04-2017 18:27
Bonjour,
J'aurais une petite question concernant le plafond des rémunérations pour étudiants.
Ma situation : étudiante et en collocation, fille d'un parent isolé, celui-ci me verse environ 215/mois pour vivre dans mon kot (nourriture, électricité, cours etc...). De mon coté,je travail beaucoup cette année pour financer un projet personnel, à moi seule, je dépasse les 3200 euros. Dois-je additionner la somme que mon père me verse en plus de ce que je gagne ? Si oui, cela me mettrais profondément dans l'embarras car je dépasserais les 4620/an.
Merci de m'aider à y voir plus claire !
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-04-2017 13:43
Bonjour Emma,

Si vous dépasser le montant pour rester à charge de votre papa (4620€ net en 2017 s’il est isolé), vous ne serez plus considéré comme à sa charge fiscalement.
Pour que vous compreniez mieux, tant que votre papa vous a à sa charge, il bénéficie d’une réduction d’impôts. Si vous n’êtes plus à sa charge, il est donc possible qu’il doive payer plus d’impôts.

Vous ne risquez pas de payer d’impôts vous-même si vous ne dépassez pas le seuil de 7570€ net de ressource en 2017.

Sachez qu’en tant qu’étudiante, si vous travaillez sous contrat d’occupation étudiant, vous bénéficiez d’une partie exemptée d’impôts. En effet, les premier 2660 € brut/an perçus sous contrat d’occupation étudiant ne sont pas à prendre en compte dans le calcul.

Imaginons par exemple que vous avez travaillé sous contrat d'occupation étudiant pendant toute l'année, vous gagnez un salaire de 6.000€ brut, et vous vivez avec un parent isolé.
-votre salaire brut = 6.000€
De ce salaire brut vous pouvez retirer la partie exemptée d’impôts = 6.000€ - 2.660€ = 3.340€ (ressources brutes). De ces ressources il faut encore retirer ce qui s’appelle les frais forfaitaires (= un montant/forfait défini pour couvrir les frais liés à l’abonnement de transports en commun pour les déplacements vers votre lieu de travail, …), ou frais réels (également pour les frais de déplacement, …). C’est soit l’un, soit l’autre. On retire les frais forfaitaire à concurrence de 20%.
-Frais forfaitaires de 20% = 3.340€ (ressources brutes) x 20% = 668€
Total de vos ressources nettes = 3340€ - 668€ = 2672€
Vous ne dépassez pas le plafond maximum pour rester à charge de votre parent (4620 € net).
Si votre papa vous verse une pension alimentaire, elle sera en effet à déclarer et à prendre en compte dans le calcul. Néanmoins, comme pour vos revenus de vos jobs étudiant, une partie est également exemptée d’impôt. Vous ne devrez donc pas considérer les premiers 3200 €/an (dans le cas où il vous verse 215 €/mois, vous arriveriez à 2580 €/an (=215 € x12), vous ne devrez déclarer votre pension alimentaire mais le SPF Finances ne devrait pas en tenir compte dans le calcul.

Vous trouverez davantage d’explications et des exemples de calcul sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Pour rappel, puisque vous souhaitez beaucoup travailler (dans le but de financer votre projet), soyez attentive à ne pas dépasser les 240h de travail/trimest re dans le cas où vous bénéficiez toujours de vos allocations familiales et que vous souhaitez les conserver. Cette règle est valable pour les 1er, 2ème et 4ème trimestres de l’année. Pour le 3ème trimestre (juillet-août-s eptembre), tant que vous continuez des études l’année scolaire suivante, vous n’avez pas de limite d’heure.
Vous trouverez davantage d’explication à ce sujet sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Samantha 13-04-2017 13:51
Bonjour ,
j'aimerais savoir si vous pouvez éclaircir la situation qui est la suivante :

27ans,étudiante en dernière année supérieur, inscrite en tant que demandeuse d'emploi auprès d'Actiris. J'aimerais tout simplement savoir si je peux encore travailler en tant qu'étudiante durant les mois de juillet et août même si je suis diplômé en première session (c'est à dire en juin)??
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-04-2017 13:58
Bonjour Samantha,

Au vu de vos explications, il y a deux « possibilités » :

1.Soit vous êtes chômeuse complète indemnisée, nous supposons alors que vous avez obtenu une dispense pour pouvoir reprendre des études. Si c’est bien le cas, sachez que pour bénéficier de cette dispense, vous devez répondre à certaines obligations et notamment celle d’être privée de travail et de rémunération. Vous êtes également considérée comme « demandeuse d’emploi » (ce qui constitue votre occupation principale) et Vous ne pouvez donc pas signer de contrat d’occupation étudiant ni maintenant, ni pour le mois de juillet ou août.

2. Soit vous terminez vos études cette année (juin 2017), et vous souhaitez vous inscrire directement après comme demandeuse d’emploi, sachez qu’à ce moment-là vous pourrez travailler sous contrat d’occupation étudiant jusqu’au 30 septembre 2017. L’ONEM « tolère » en effet que les étudiants qui s’inscrivent comme demandeur d’emploi à la fin de leurs études continuent à travailler sous contrat étudiant jusqu’à la fin de l’année académique.
Vous trouverez davantage d’information à ce sujet sur notre site, page jeminforme.be/.../...
Vous trouverez également des informations sur le stage d’insertion professionnel et sur les allocations d’insertion sur notre site, aux pages :

- jeminforme.be/.../...
- jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Laura 13-04-2017 09:18
Bonjour,

Je vais être diplômée en juin d'un bac 3. Je compte effectuer un job étudiant cette année.

Puis-je? Même si je suis "disponible" dans le marché de l'emplois avec mon diplôme? Puis je continuer à travailler comme jobiste en attendant de trouver un emploi?

Merci de vos renseignements.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-04-2017 15:16
Bonjour Laura,

Vous pourrez travailler sous contrat étudiant pour effectuer des jobs jusqu’au 30 septembre 2017, même si vous vous inscrivez comme demandeuse d’emploi auprès d’Actiris (à Bruxelles) ou auprès du Forem (en Wallonie) à la fin de vos études.
L’ONEM (= organisme fédéral qui gère le chômage) tolère en effet que les étudiants finissant leurs études en juin puissent continuer à travailler sous contrat étudiant tout en étant demandeur d’emploi jusqu’à la fin de l’année académique (soit le 30 septembre).
ATTENTION, puisque vous êtes en fin d’étude, vous devrez faire attention à ne pas trop travailler pour ne pas perdre le bénéfice des allocations familiales (voir notre page jeminforme.be/.../... )

Bon à savoir : pour tout savoir sur le stage d’insertion professionnelle , vous pouvez lire la page suivante de notre site : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Coco 13-04-2017 02:20
Bonjour,

J'ai actuellement des soucis avec la société Sécurex qui me réclame un montant de 5000 euros (pour 1600 euros réellement gagnés...).
En effet, l'employeur m'a déclarée en tant qu'indépendante alors que j'étais toujours étudiante et que je n'étais pas du tout affiliée en tant qu'indépendante à cette période là. Sécurex me réclame donc plus de 700 euros par trimestre pour mon affiliation d'indépendante.
L'employeur en question nie évidemment qu'il savait que j'étais étudiante et qu'il aurait du me faire signer un contrat étudiant. Il a donc déclaré à Sécurex qu'il m'engageait en tant qu'indépendante alors que je ne l'étais pas du tout. Malgré la preuve que je sois inscrite en tant qu'indépendante seulement à partir du 1er octobre 2015 et malgré les contestations, Sécrurex n'en démord pas... Je suis désespérée, que faut-il faire... ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-04-2017 11:02
Bonjour Coco,

Sachez qu’à partir de 18 ans pouvez tout à fait conclure des conventions d’indépendant en tant qu’étudiant. Les employeurs ne sont en aucun cas obligés de vous faire signer un contrat d’occupation étudiante si vous êtes étudiante. Votre employeur était donc tout à fait en droit de vous faire signer une convention de travailleur indépendant.

Lorsque vous signer ce type de convention, c’est l’étudiant qui doit effectuer toutes les démarches pour être régularisé indépendant (ex : s’inscrire à la banque carrefour des entreprise via un guichet d’entreprise agréé (tel que Securex), s’inscrire et cotiser à une Caisse d’assurances sociales pour travailleurs indépendants, …). Il est important de se renseigner avant de signer ce genre de convention pour être certain de ne pas avoir de mauvaises surprises par la suite (notamment au niveau financier).

Vous trouverez davantage d’information sur le statut d’étudiant indépendant ainsi que sur les différentes démarches à effectuer sur notre site, page jeminforme.be/.../...
Par contre, sachez que la règlementation en matière de cotisations sociales décrite sur cette page est la règlementation en application depuis le 1er janvier 2017. Dans votre cas (vous nous parlez de 2015) c’est l’ancienne règlementation qui était d’application (cette partie d’explication de la page n’est donc pas applicable à votre situation).

Au vu de la situation et du manque de précision sur votre situation, nous vous conseillons de vous renseigner dans un premier temps auprès de Securex afin de bien comprendre les raisons pour lesquelles ils vous demandent ce montant. Vous trouverez leurs coordonnées sur le site : jelancemaboite.be/.../contact

Vous pouvez également prendre contact avec l’Atelier des droits sociaux, il s’agit d’un service juridique gratuit qui organise des permanences juridiques notamment sur le thème de l’emploi/sécuri té sociale. Vous pouvez les contacter soit par téléphone au 02.512.71.57 ou 02.512.02.90, soit par e-mail à l’adresse :
Vous trouverez d’autres informations sur leur site : atelierdroitssociaux.be/.../.. .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Lopelo Melisa 11-04-2017 16:01
Bonjour!
Un ami qui réside en Ukraine (étudiant), m'a demandé si c'est possible qu'il puisse venir travailler en Belgique en tant qu'étudiant en été?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-04-2017 09:35
Bonjour Melisa,

Sachez que la législation est différente selon que la personne vienne d’un pays de l’Espace Economique Européen (=EEE) ou non. Puisque votre ami vient d’un pays hors espace économique européen (=EEE), pour pouvoir venir travailler sous contrat d’occupation étudiant en Belgique, il doit être inscrit dans un établissement scolaire d’enseignement de plein exercice en Belgique. Il ne peut donc pas simplement venir faire un job étudiant en Belgique.
De plus, l’étudiant ayant obtenu un titre de séjour pour étude en Belgique doit être en possession d’un permis de travail C pour pouvoir travailler en Belgique SAUF durant les vacances scolaires.

Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet sur notre site : mobilitedesjeunes.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Pauline 11-04-2017 15:53
Bjr je voulais savoir si je pouvai faire un job etudiant cette annee j ai 28ans jeje suis au cpas et j ai repris l ecole de jour avec des eleves de 7eme et on m a proposer de faire un job etudiant ou j ai fais mes stages merci et si oui ou je dois me dirige pour les papiers
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 12-04-2017 14:37
Bonjour Pauline,

En Belgique pour pouvoir signer un contrat d’occupation étudiant, il faut être considéré comme étudiante. Pour ce faire, vous devez donc être inscrite dans un établissement d’enseignement et suivre un enseignement de plein exercice (ex : secondaire, universitaire, ….) ou à temps partiel (ex : CEFA, …) mais seulement à certaines conditions. Si vous suivez actuellement une 7e année professionnelle dans un établissement d’enseignement secondaire, vous pouvez donc signer un contrat étudiant (même si vous avez 28 ans).
Attention, vous ne pouvez, par contre, pas travailler sous contrat d’occupation étudiant lors de vos périodes de stage, votre stage chez ce même patron doit donc bien être terminé.
Vous trouverez davantage d’information sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Par rapport au fait que vous bénéficiez d’une aide du CPAS : vous devrez les tenir au courant du fait que vous allez travailler. Sachez également que les revenus de vos jobs étudiants seront pris en compte pour le montant de RIS auquel vous aurez droit.

Par rapport à d’éventuels papiers : certains employeurs demandent une attestation Student@work pour vérifier que vous êtes toujours dans les 475heures/ans donnant droit à une réduction de cotisations ONSS (voir notre site, page jeminforme.be/.../...
Pour obtenir l’attestation vous pouvez vous rendre sur le site suivant www.mysocialsecurity.be/.../fr avec votre carte d’identité, un lecteur de carte d’identité et vos codes PIN.
Au besoin et si vous êtes dans la région bruxelloise, vous pouvez également passer à notre permanence (de 13h à 18h) au 339 chaussée de Louvain, 1030 Schaerbeek. Nous pourrons vous aider et imprimer cette attestation. jeminforme.be/.../...

Si vos employeurs futurs vous demandent une preuve comme quoi vous êtes bien étudiante, vous pouvez demander à votre établissement scolaire de vous fournir une attestation d’inscription.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Jo 11-04-2017 06:53
Bonjour,
Si une société veut engager l'étudiant qui travaillait pour elle durant les vacances, quelles sont les démarches légales. L'étudiant finirait sa scolarité en juin 2017 et travaillerait en job étudiant jusque fin août 2017 (toutes ses heures en tant que jobiste étudiant seraient épuisées). Doit-il chômer quelques jours ?
Au niveau fiscal, il ne pourrait plus être à charge de son père ... comment serait il imposé ?
Merci
Répondre
 
 
# Cassandra 10-04-2017 09:30
Bonjour,

J'ai 19 ans et je travaille beaucoup durant les vacances scolaires. J'aimerais savoir si les heures prestée en Belgique en tant qu'étudiant sont comptée avec les heures prestées au Luxembourg?

On m'avait dit non que c'était deux choses à part donc jusqu'ici je cumule les jobs en Belgique l'année et pendant les vacances je fais quelques heures au Luxembourg. J'aimerais être sure de cela pour ne pas que mes parents perdent les allocations familiales, etc ..
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 11-04-2017 08:32
Bonjour Cassandra,

Si vous travaillez au Luxembourg, c’est la législation luxembourgeoise en matière de job étudiant qui sera d’application, vous devrez donc vous renseigner sur la législation en vigueur et vos droits sur place. Pour cela vous pouvez prendre contact avec le Centre d'Information luxembourgeois : cij.lu/ .

Vous pourrez travailler également en Belgique sous contrat d’occupation étudiant. Les 475 heures maximum pour pouvoir bénéficier de cotisations sociales de solidarités ne sont applicables que pour les contrats d’occupation étudiant belge. Cela veut donc dire que vous ne perdrez pas d’heures en travaillant sous un contrat de travail luxembourgeois.
Au point de vue des allocations familiales et des impôts vous serez soumis au régime Belge :
jeminforme.be/.../... .
Vous devrez déclarer vos revenus luxembourgeois en Belgique : jeminforme.be/.../... .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# pascale 10-04-2017 08:44
Bonjour,

Pourriez-vous me faire savoir si je peux faire signer plusieurs contrats d'étudiant (en spécifiant à chaque fois les dates et faisant à chaque fois une nouvelle Dimona) à un même étudiant sans dépasser bien entendu le nombre d'heures car je ne peux savoir à l'avance si j'aurai besoin de lui 4 samedis ou 2 dimanches ? Ex : un contrat pour avril en spécifiant les dates. pas de contrat en mai mais un contrat pour 2 samedis en juin. Merci à Vous
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-04-2017 12:31
Bonjour pascale,

Les périodes de travail doivent toujours être précisément indiquées sur un contrat de travail étudiant, car il s’agit d’informations essentielles et obligatoires.
Par exemple, vous pouvez faire un contrat du 1er au 30 juin en indiquant que l’étudiant travaillera uniquement le samedi (ce qui signifie que l’étudiant travaillera tous les samedis de juin, on sait donc précisément lesquels) ; mais vous ne pourrez pas faire un contrat en marquant « pour deux samedis en juin » sans préciser à l’avance lesquels.
Rien ne vous empêche cependant de faire appel à un étudiant en avril et d’évoquer la possibilité avec lui de travailler 2 samedis en juin, puis de faire appel au même étudiant en juin en lui faisant signer un contrat dès que vous saurez quels samedis vous pouvez le faire travailler. Vous avez en effet le droit de faire signer plusieurs contrats étudiants à un même étudiant.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Noémiej 09-04-2017 18:53
Bonjour,

Je suis étudiante et je fini cette année mon bachelier. Avant de reprendre un master, je souhaite prendre une année pour partir en séjour linguistique à l'étranger durant 6 mois. A mon retour, aurais-je le droit de travailler encore en étudiant sachant que je reprendrai mes études en septembre 2018 ? Merci d'avance!
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-04-2017 11:48
Bonjour Noémiej,

Vous ne pourrez pas conclure de contrat étudiant après votre retour de séjour linguistique. Seuls les étudiants inscrits pour des études de plein-exercice (ou à certaines conditions de promotion sociale) ET qui suivent effectivement des cours peuvent travailler sous contrat étudiant. Si vous vous réinscrivez pour 2018-2019, vous pourrez à nouveau conclure un contrat étudiant dès septembre 2018.
A votre retour, vous pourrez par contre travailler sous contrat de travail « normal » (CDD, CDI etc…) et serez soumises à des cotisations de sécurité sociale (ONSS) classiques (13,07% de votre salaire brut au lieu de 2,71% pour l’étudiant qui travaille moins de 475h/ans).

Bon à savoir : attention, si vous avez entre 18 et 25 ans et que vous interrompez vos études pour partir faire un séjour linguistique, vous n’ouvrez plus un droit aux allocations familiales (sauf éventuellement si vous êtes inscrite dans une université ou haute école à l’étranger) ! Vous devrez donc prévenir votre caisse d’allocation familiale pour que vos parents (ou vous-même si vous recevez directement ces allocations) n’aient pas à rembourser !

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Victoria 08-04-2017 18:36
Y-a-t'il une limite (date) pour aller déposer son CV dans les magasins ou restaurants?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-04-2017 11:21
Bonjour Victoria,

Il n’y pas vraiment de date limite « générale » pour aller déposer votre CV dans les magasins ou les restaurants. Chaque entreprise/comm erce recrute des étudiants selon son propre calendrier. Pour trouver un job étudiant durant l’été, il est conseillé de postuler le plus tôt possible. En règle générale, la plupart des employeurs recrutent leurs étudiants entre février et fin-mai.
Il est cependant toujours possible de postuler après la fin-mai, voire même « à la dernière minute », certains étudiants engagés partiront finalement en vacances ou ne feront pas l’affaire et les patrons auront besoin de retardataires pour « boucher les trous ».

Quelques conseils pour faire des candidatures spontanées efficaces :
° Evitez les endroits trop évidents (ex : la Rue Neuve à Bruxelles…) car ces endroits sont très sollicités.
° Evitez les très grands magasins (+ de 20 employés) : ils recrutent généralement via leur site et vous n’arriverez pas à rencontrer un manager.
° Demandez systématiquemen t à rencontrer le responsable (la personne à l’accueil ne connait pas forcément les besoins en personnel)

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# isa 05-04-2017 16:12
Bonsoir,

Mon fils âgé de 19 ans a signé un contrat étudiant 18h/sem pour Pâques uniquement. Peut il cumuler un autre job étudiant pour la même période dans l'horeca ?? Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 06-04-2017 13:27
Bonjour isa,

Votre fils peut cumuler son contrat de travail étudiant de 18h/semaine avec un autre contrat étudiant, à condition toutefois de respecter le volume d’heures maximum de travail par semaine (40h).

ATTENTION ! Comme expliqué sur cette page (et sur les autres pages de notre site consacrées au job-étudiant), un étudiant qui travaille sous contrat étudiant doit veiller à respecter certaines limites pour conserver son droit aux allocations familiales, son statut d’enfant fiscalement à charge ou son droit à une cotisation sociale ONSS réduite.

Bon à savoir : si votre fils travaille dans l’Horeca, il peut demander à son patron de l’employer (toujours dans la limite des 40h/semaine) comme « travailleur occasionnel » et non pas comme « travailleur étudiant ». Le statut de travailleur occasionnel donne droit à une autre forme de réduction de cotisation ONSS différente de celle réservée aux étudiants et réservée à l’Horeca. Travailler sous ce statut permettrait éventuellement à votre fils de réserver son contingent de 475 heures de réductions de cotisation à un autre job-étudiant (cet été par exemple) tout en bénéficiant tout de même d’un régime de faveur. Toutes les informations sur notre site, à la page : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# CARTON 01-04-2017 13:06
Bonjour,

Notre fille de 19 ans est partie étudier l'anglais en Australie.
Elle a suivi des cours d'anglais de septembre à décembre 2016 (nous avons l'attestation).
Depuis janvier 2017, elle parcourt l'Australie et améliore son anglais.
Nous ne recevons plus d'allocations familiales.
Elle revient fin mai et voudrait travailler durant le mois de juin , avant de reprendre des études supérieures en septembre 2017.

Sous quel statut peut elle postuler : Job d'étudiant ? Premier emploi ? (et elle s'inscrit chez Actiris).

Un grand merci.

Sa maman, Frédérique CARTON
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 06-04-2017 08:10
Bonjour CARTON,

Sachez que votre fille n’aura pas de statut spécifique quand elle rentrera au mois de mai en Belgique et elle n’est pas dans l’obligation d’en avoir un. Par contre pour sauvegarder certains de ses droits, il faudra effectuer certaines démarches.

A/ Si le but de votre fille est simplement de pouvoir travailler avant de reprendre ses études en septembre, sachez qu’elle peut sans problème conclure un contrat de travail ordinaire (ouvrier-employ é) ou travailler sous statut indépendant si elle le souhaite.

B / Si son but est de travailler sous contrat d’occupation étudiant : tant que votre fille n’est pas inscrite dans un établissement d’enseignement et tant qu’elle ne suivra pas effectivement les cours, elle ne pourra pas conclure de contrat d’occupation étudiant (elle pourra conclure de contrat d’occupation étudiant qu’à partir du mois de septembre).

C/ Si votre but est de rouvrir son droit aux allocations familiales :
Elle le pourra, si elle s’inscrit comme demandeuse d’emploi dès son retour. Vous devrez alors prendre contact avec sa caisse d’allocation familiale pour les informer de ce changement de statut. Vous devrez également en faire de même dès qu’elle sera inscrite aux études supérieures pour les informer de son nouveau statut d’étudiante. Attention en s’inscrivant comme demandeurs d’emploi elle devra remplir certaines obligations qui sont expliquées sur cette page de notre site :
jeminforme.be/.../...

Sachez cependant que l’inscription comme demandeur d’emploi chez ACTIRIS (pour la région Bruxelloise) n’est pas obligatoire elle peut donc chercher du travail en consultant leur site sans y être inscrite.
Cependant, il est conseillé si elle n’est pas certaine de reprendre des études en septembre de s’y inscrire, pour lui permettre après une période de 310 de stage d’insertion de bénéficier d’allocation d’insertion. Vous trouverez des explications sur les allocations d’insertion sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# marchalou 29-03-2017 18:54
Bonjour, j'ai 15ans et je cherche un job etudiant. Quand je vais porté mon CV quelque part,on me dit que je suis trop jeune et que je ne peux travailler avant 16ans. Est-ce vrai ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 30-03-2017 10:01
Bonjour marchalou,

Un mineur peut faire un job-étudiant s’il a 15 ans ET qu’il a déjà terminé au moins deux années d’enseignement secondaire (c’est-à-dire soit 1e C et 2e C ; soit 1e D et 2e D ; soit 1e D et 1e C).

La plupart des gens pensent cependant qu’il faut avoir 16 ans avant de commencer à travailler (même si c’est faux). Et en règle générale il est plus difficile de trouver un job-étudiant à 15 ans, qu’à 16 ou 18 ans.

Il est cependant possible de trouver un job à 15 ans et Infor Jeunes peut vous aider :

° Si vous cherchez un job-étudiant dans la région bruxelloise, vous pouvez vous inscrire à notre « Service Job » en passant dans l’une de nos deux permanences - l'inscription SUR PLACE est obligatoire (Chaussée de Louvain 339 – 1030 Schaerbeek, ouvert du lun au ven de 15h à 17h / Rue du Commerce, 18 (locaux du BIJ) – 1000 Bruxelles ; mar et jeu de 13h à 17h). Nous recevons en effet des offres de job-étudiants que nous communiquons aux étudiants qui s’inscrivent s’ils correspondent au profil recherché.
Si vous habitez en Wallonie, le centre Infor Jeunes le plus proche de votre domicile peut également vous aider : www.infor-jeunes.be

° Pour augmenter vos chances de trouver un job, vous pouvez également vous inscrire dans d’autres services jobs. Vous trouverez les adresses sur notre site, via le lien suivant : jeminforme.be/.../...

° Avoir un bon CV et une bonne lettre de motivation est essentiel pour trouver rapidement un job. Vous trouverez tous les conseils pour améliorer votre CV et votre lettre de motivation, ainsi que des exemples, sur notre site, aux pages jeminforme.be/.../... et jeminforme.be/.../... . Si vous avez besoin d’aide ou que vous souhaitez une relecture, n’hésitez pas à passer à notre permanence.

° Pour trouver un job n’hésitez pas à multiplier vos candidatures : répondez à des offres, envoyez ou déposez auprès des entreprises des candidatures spontanées (sans attendre qu’une offre soit publiée), parlez-en à vos proches… Il est aussi plus efficace de s’y prendre le plus tôt possible.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Sarah 29-03-2017 14:16
Bonjour,

Pourriez-vous me dire combien de jours d'affilée peut faire un étudiant ?

Bien à vous,

Sarah
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 30-03-2017 09:02
Bonjour Sarah,

Il n’y a pas à ce sujet de règle spécifique au contrat d’occupation étudiant.
Pour déterminer combien de jours d’affilée peut travailler un travailleur étudiant, vous devez donc vous référer aux règles « générales » : c’est-à-dire à la loi belge sur le travail, aux Conventions Collectives de Travail du secteur dans lequel travaille l’étudiant, éventuellement au règlement de travail de l’entreprise qui l’emploie.

Pour rappel : un étudiant qui travaille sous contrat étudiant a droit à une réduction de cotisation ONSS durant 475 heures/année civile. Tous les renseignements sur notre page : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Alex 28-03-2017 12:59
Bonjour, je suis étudiant et j'ai commencé mon contrat d'étudiant mi-février. Les 240h/ trimestre concernent janvier février et mars ? Ou de mi-février à mi-mai ?
A partir de avril un nouveau trimestre commence ou à partir de mi-mai ?
Merci beaucoup.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 28-03-2017 15:49
Bonjour Alex,

Les trimestres dont il est question sont fixes :
Trimestre 1 : janvier-février-mars
Trimestre 2 : avril-mai-juin
Trimestre 3 : juillet-août-se ptembre (pour ce trimestre dit « d’été », la règle des 240 heures/trimestr e ne s’applique pas pour les étudiants qui reprennent des études en septembre)
Trimestre 4 : octobre-novembre-décembre
Donc si vous dépassez les 240 heures de travail entre mi-février à fin mars, vous perdez le droit aux allocations familiales pour les mois de janvier, février et mars.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# GUILLAUME 27-03-2017 09:47
Bonjour, j'ai 17, j'ai trouvé un Job étudiant je vais travailler 44 heures en avril 2017 et 88 heures pour le mois d'août.

Mon père avec qui je vis est invalide, est ce que mes revenus vont avoir un impact sur ses indemnités. Est=ce que j'aurais droit à gardes mes allocations familliales.

Merci pour votre bonne attention
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 28-03-2017 08:43
Bonjour GUILLAUME,

Vous pouvez bénéficier des allocations familiales jusqu’à vos 25 ans tant que vous êtes étudiant et inscrit dans un établissement scolaire de plein exercice.
Pour ne pas perdre vos allocations familiales si vous travaillez sous contrat d’occupation étudiant, vous devez travailler maximum 240h pendant le 1er , le 2ème et le 4ème trimestre. Durant le 3ème trimestre (juillet, août et septembre) il n’y a pas de limite d’heures vous pouvez travailler autant d’heures que vous voulez tant que vous reprenez vos études en septembre.

L’article 130ter de la loi du 3 juillet 1978 sur les contrats de travail reprend que « les revenus d'un "contrat d'occupation étudiant" ne sont pas pris en compte, peu importe le montant perçu. Les étudiants visés au présent titre, conservent à l'égard des différents régimes de sécurité sociale, leur qualité de personne à charge ». Il n’y a donc pas d’implication sur les allocations d’invalidité de votre papa. Néanmoins, il doit toujours se renseigner auprès de sa mutuelle.


Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Simon 23-03-2017 21:26
Bonsoir,
Seriez-vous me dire s'il existe des avantages pour l'employeur lorsqu'il engage un étudiant ?
Je vous remercie d'ores et déjà d'avance pour votre réponse.
Simon
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 27-03-2017 11:05
Bonjour Simon,

En tant qu’employeur, vous bénéficiez de cotisations patronales réduites dite de « solidarité », vous payez donc moins un étudiant auprès de l’ONSS qu’un travailleur ordinaire. Vous serez redevable de 5,42 % de cotisation et de 0,01% d’une cotisation spéciale au bénéfice du fonds amiante.
Vous pouvez vous renseigner auprès de l’ONSS directement : socialsecurity.be/.../... .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Vansiliette 22-03-2017 21:11
Bonjour,

Je suis étudiante actuellement et je termine mes études au mois de juin. Si j'ai bien compris, je garde mon statut étudiant jusqu'au 30 septembre et je peux donc encore réaliser un job d'étudiant durant le mois de juillet/août/se ptembre.

Cependant, vu que je termine mes études et que je n'envisage donc pas d'en reprendre d'autres au mois de septembre, bénéficierai-je également des allocations familiales, sans limite d'heures de travail, ni de plafond de revenu ?

Merci pour votre réponse,
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 24-03-2017 16:52
Bonjour Vansiliette,

Vous pouvez travailler en juillet, août et septembre sous contrat d’occupation étudiant l’été qui suit la fin de vos études et recevoir vos allocations familiales.

Cependant, vous y aurez droit pour ce trimestre d’été (juillet, aout, septembre) si :
• En juillet, août et septembre vous ne dépassez pas 240h maximum de travail sur le trimestre entier.
• Si vous vous inscrivez comme demandeuse d’emploi chez Actiris, le Forem, le VDAB ou l’ADG en juillet, vous débuterez un stage d'insertion professionnelle le 1er août. Vous aurez droit à vos allocations :
- En juillet si vous ne dépassez pas 240h de travail sur le trimestre
- De août à fin septembre :
* si vous ne dépassez pas 530,49 € brut par mois, quelle que soit la forme du contrat de travail. Si vous dépassez ce montant le service des allocations familiales vérifiera si vous n’avez pas dépassé 240h de travail sur tout le trimestre (juillet, août et septembre) pour que vous puissiez garder ce droit.
Ou
* si vous ne dépassez pas 240h sur le trimestre. En cas de dépassement, le service des allocations familiales vérifiera si vous n’avez pas dépassé les 530,49 € brut par mois pour que vous puissiez garder ce droit.

Si vous décidez de travailler beaucoup, il est préférable de prendre contact avec votre caisse d’allocations familiales pour qu’il mette fin à votre droit en juillet, août et septembre, pour ne pas devoir rembourser la totalité de vos allocations familiales pour le 3ème trimestre.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Thomas 22-03-2017 11:44
Bonjour,
Je travaille dans une grande surface en tant qu'étudiant sous contrat jusqu'en septembre. Mais étant étudiant en Kiné en dernière année j'ai une proposition de job étudiant pour un mois dans un cabinet durant le mois de juillet. Est ce que je peux cumuler les deux contrant sans bien sûr dépasser le cotât d'heure ?
D'avance merci !
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-03-2017 15:54
Bonjour Thomas,

Vous pouvez cumuler deux jobs étudiants sur la même période, à condition en effet de respecter le plafond maximum d’heures hebdomadaires (38 heures/semaines).

Vous pouvez en revanche travailler plus de 475 heures/ans sous contrat étudiant. Ceci étant, dès la 476ème heure, vous ne bénéficierez plus de la réduction de cotisations sociales (ou ONSS) réservée aux étudiants (ni vous, ni votre patron) et votre salaire net sera donc moins intéressant ( votre patron prélèvera des cotisations sociales au taux normal de 13,07% du salaire brut, et non plus une cotisation de solidarité réduite de 2,71%).
Plus d’informations sur notre site , à la page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# rachidouss 21-03-2017 18:04
Bonjour,
je travail les samedi comme employé , pour rester à charge de mes parents je veux arrêter en 05/2017 et reprendre un contrat étudiant durant les vacances scolaires. Est-ce possible?
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 22-03-2017 14:52
Bonjour rachidouss,

Vous pourrez reprendre un contrat étudiant cet été seulement si vous avez suivi des études durant l’année scolaire 2016-2017.

Pour rester fiscalement (= au niveau des impôts) à charge de vos parents en 2017, vous devrez obligatoirement :
° être toujours domicilié chez eux au 1er janvier 2018
° ET avoir gagné moins de 3200€/net en 2017 si vos parents déclarent à deux leurs impôts.
Pour calculer si vous dépassez ce montant, le SPF Finances ne tiendra pas compte des premiers 2660€ brut gagnés sous contrat étudiant (et seulement sous contrat étudiant !). Il ne tiendra pas compte non plus des frais réels ou des frais forfaitaires (= 20% du total déclaré). Vous trouverez toutes les informations et des exemples de calculs sur notre site, à la page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# valentine 21-03-2017 15:50
Bonjour,

Je travaille pour une société qui n'a encore jamais embauché d'étudiants. J'aimerais savoir exactement ce que nous devons faire afin que tout soit légal : papiers, contrats, organismes à contacter.


Cordialement
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 22-03-2017 14:07
Bonjour valentine,

Après avoir vérifié le statut d’étudiant du jeune (en principe avec une attestation d’inscription valable pour l’année académique en cours), vous devez lui faire signer un « contrat d’occupation étudiant » (voir modèle sur notre site). Vous devrez ensuite déclarer le jeune à l’ONSS via une dimona étudiante (socialsecurity.be/.../... ) à l’aide du « code employeur » présent sur l’attestation « Student@Work » que le jeune doit télécharger lui-même sur la plateforme www.mysocialsecurity.be/.../fr . Ce code devrait vous permettre de bénéficier d’une réduction de cotisations ONSS (voir notre page dédiée dont le lien est cité ci-dessous) pour le jeune et pour votre entreprise.

Vous trouverez sur notre site de nombreuses pages consacrées au job étudiant sur lesquelles figurent toutes les informations utiles dans votre démarche, entre-autre :
° Quels étudiants peuvent signer un contrat étudiant : jeminforme.be/.../...
° Quelles sont les réductions de cotisations ONSS auxquelles un étudiant a droit : jeminforme.be/.../...
° Quelles sont les règles de fin et rupture de contrat : jeminforme.be/.../...
° Tous les liens utiles : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# emeline 19-03-2017 14:52
bonjour,
j'aimerais savoir si je peux travailler sous système chèque service en tant qu'étudiant. je vais avoir 18 ans et toujours en secondaire

Merci pour la réponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 21-03-2017 11:03
Bonjour emeline,

Lorsqu’un étudiant travaille pour une agence de titres-services , il signe un « contrat de travail titres-services » avec cette agence et devient salarié de cette agence.
Rien n’indique dans la législation qu’un contrat de travail titres-services ne puisse pas aussi être considéré comme un « contrat d’occupation étudiant ». Nous vous invitons cependant à demander confirmation au service règlementation du SPF Emploi : 02 233 41 11 ou
L’agence qui souhaite vous employer peut également elle-même vérifier cela auprès de son secrétariat social, de son contact à l’ONSS.

Puisque l’étudiant est salarié de l’agence de titres-services , il n’est pas concerné par la réforme du statut d’étudiant indépendant (l’étudiant indépendant n’est pas salarié, il travaille pour son propre compte). Si le contrat de titres-services peut être considéré comme un contrat étudiant, l’étudiant et son employeur pourront bénéficier de la réduction de cotisation sociale ONSS prévue pendant 475 heures/ans.


Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Shirley 18-03-2017 12:46
Bonjour,
Je m interroge car avec la nouvelle loi qui est passée cette année pour les étudiants qui veulent devenir "indépendant complémentaire" , est ce que les heures utilisées en indépendant ont un rapport avec les heures utilisée pour les jobs étudiants? Ou ça n a aucun rapport ?


Bonne journée
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 20-03-2017 16:58
Bonjour Shirley,

Un étudiant peut tour-à-tour travailler comme salarié (= pour un patron) ou comme indépendant (= pour son propre compte).

° Lorsque l’étudiant travaille sous statut « d’étudiant-indé pendant », il paie lui-même ses cotisations sociales (ou cotisations ONSS) et bénéficie des réductions reprises sur cette page (à condition de remplir les conditions). A ce moment-là, il n’est pas concerné par la règlementation des 475heures/ans.

° Lorsque l’étudiant (éventuellement le même étudiant !) travaille sous contrat d’occupation étudiant comme salarié, il bénéficie durant 475 heures/ans d’une réduction de cotisations ONSS (voir notre page jeminforme.be/.../... ). Seules les heures prestées sous contrat étudiant sont déduites du contingent annuel de 475 heures.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Juan 17-03-2017 13:58
Bonjour.
Ma situation : j'ai 26 ans. Je n'ai plus d'allocations familiales. Mais je suis encore étudiant.
Ma question : à quelle règle suis-je soumis ? Les mêmes ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 20-03-2017 13:34
Bonjour Juan,

Concernant les règles particulières du contrat étudiant (durées de préavis, période d’essai etc…), les cotisations sociales (ONSS) réduites pendant 475 heures/ans ou les impôts, rien ne change à 25 ans. Vous êtes soumis aux mêmes règles que celles décrites sur cette page.

Le saviez-vous ? : si vous avez 26 ans, vous êtes dans l’obligation d’être titulaire de votre propre mutuelle – même si vous êtes toujours étudiant. La plupart des mutuelles proposent des tarifs avantageux pour les personnes qui sont encore aux études. N’hésitez pas à comparer les prix avant de choisir !

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# reha 16-03-2017 15:22
Madame, Monsieur,

Je souhaiterai savoir si je peux travailler en france en belgique et au luxembourg comme étudiante, je fini mes étude en juin et j aurais tjs le régime étudiante, mais est ce possible de jongler entre ces 3 pays? faut il ne pas dépasser 50 h également? et au niveau des impôts?

Cordialement
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 17-03-2017 10:15
Bonjour reha,

En tant que centre d’information belge francophone, nous ne sommes pas compétents pour vous renseigner sur les législations du travail luxembourgeoise s et françaises.
Pour connaître vos possibilités de travailler dans ces deux pays, nous vous invitons à contacter des centres d’information jeunesse locaux (équivalent d’Infor Jeunes) :
° Pour le Luxembourg : www.cij.lu
° Pour la France : www.cidj.com

En Belgique, si vous suivez actuellement des études supérieures jusqu’en juin, vous pourrez travailler sous contrat étudiant jusqu’au 30 septembre (fin de l’année académique 2016-2017).
Si vous suivez actuellement des études secondaires jusqu’en juin, vous pourrez travailler sous contrat étudiant jusqu’au 31 août (fin de l’année scolaire 2016-2017).

La règle des 475 heures/ans (il ne s’agit plus de 50 jours, ni de 50 heures) durant lesquelles les étudiants qui travaillent sous contrat étudiant ont droit à une réduction des cotisations sociales (ONSS) qui sont prélevées sur leur salaire brut est valable SEULEMENT en Belgique. Les heures travaillées au Luxembourg ou en France ne compteront donc pas.
Pour tout savoir sur la règle des 475 heures/ans, vous pouvez consulter notre page jeminforme.be/.../...

Au niveau des impôts, si vous résidez de manière principale en Belgique (vous êtes domicilié chez vos parents par exemple), vous devrez déclarer tous les revenus gagnés en Belgique et à l’étranger au SPF Finances belge. Toutes les informations et les montants à ne pas dépasser pour rester à charge de vos parents sont sur notre site, à la page : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# emilie 16-03-2017 14:15
Bonjour,

Je souhaite avoir des informations sur ma situation :
Je suis étudiante la semaine et je travaille en contrat CDI 9h semaine (donc pas de contrat étudiant, mais bien un CDI employée). Est-il possible de quitter mon emploie pour revenir en contrat étudiant dans une autre job? quelles sont les problèmes ou éventuelles obstacles ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 16-03-2017 16:27
Bonjour emilie,

Si vous êtes étudiante et que vos études sont votre « activité principale » (vous n’êtes pas demandeuse d’emploi par exemple) vous avez le droit de travailler sous contrat étudiant pour un autre patron que celui pour lequel vous travaillez actuellement en CDI.

Si vous êtes actuellement en CDI et que vous souhaitez le rompre, n’oubliez pas de démissionner en bonne et due forme (via une lettre remise contre accusé de réception à votre patron) et de respecter les délais de préavis (variables selon le temps que vous avez passé dans l’entreprise qui vous emploie en CDI).

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# jason 14-03-2017 08:44
Bonjour,

J'ai une question en faite je suis en job étudiant dans un carrefour express depuis décembre 2016. J'ai déjà fait 174,5/H depuis début janvier combien puis-je gagner par an sans avoir d'impôts à payer ? Et après les 475h puis-je encore travailler ? Merci beaucoup.

Bonne journée
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 15-03-2017 09:20
Bonjour jason,

Un étudiant peut travailler autant d’heures qu’il veut durant l’année.
Cependant, s’il veut bénéficier de cotisations sociales de solidarités sur sa rémunération il doit travailler maximum 475 heures par année civile (du 1er janvier au 31 décembre) sous contrat d’occupation étudiant. Cela lui permet d'avoir un salaire plus intéressant et permet également à l’employeur d’avoir des réductions sur ses cotisations patronales.
Une cotisation sociale est un montant que l’on retire sur le salaire brut de chaque travailleur, mais qui est réduit (2,71%) pour les étudiants qui travaillent bien 475 heures maximums. En cas de dépassement des 475 heures l’étudiant ne bénéfice plus des cotisations sociales de solidarités, mais de cotisations sociales ordinaires (13,07%) comme tous les travailleurs.
Pour savoir combien d’heures il vous reste à prester, vous pouvez consulter le site internet mis en place par l’ONSS « student@work » : mysocialsecurity.be/.../... . Vous trouverez plus d’explications sur ce site sur cette page : jeminforme.be/.../... .

Si vous décidez de travailler pendant toute l’année, vous devez également faire attention au montant de vos revenus sur une année civile. En tant qu’étudiant, si vous êtes à charge fiscalement de vos parents c.-à-d. qu’ils bénéficient d’une exonération (réduction) sur le montant de leur impôt, vos revenus sur une année civile ne peuvent pas dépasser un certain montant en fonction de votre situation familiale. Si vous dépassez l’un de ces montants vous ne serez plus à charge de vos parents et ils perdront leur réduction sur leur impôt, mais ce n’est pas pour autant que vous devrez payer des impôts. Vous trouverez ces montants et de plus amples explications sur cette page de notre site : jeminforme.be/.../... .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Carmen 13-03-2017 22:32
Bonjour,
je suis une étudiante espagnole et je veux aller à bruxelles pour travailler cet été (juillet et auot). je voudrais savoir qu´est que je dois faire specifiquement pour travailler legalement là. Quels documents j´ai besoin, où je dois les presenter...?

Merci d´avance
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 14-03-2017 14:22
Bonjour Carmen,

Si vous êtes de nationalité espagnole, vous avez le droit de travailler en Belgique (il s’agit du droit des citoyens européens à la libre circulation des travailleurs, et ce droit ne peut pas être remis en question).

Si vous êtes étudiante, vous pourrez même signer un « contrat étudiant » avec votre employeur (c’est-à-dire un contrat spécial pour les étudiants, lire sur notre site jeminforme.be/.../... ). Pour cela, vous devrez cependant prouver à votre employeur que vous suivez bien des études en Espagne en lui présentant une attestation d’inscription de votre école/universit é valable pour toute l’année académique 2016-2017.

Puisque vous ne résidez pas en Belgique, vous n’avez pas de Numéro de Registre National (numéro clé d’identificatio n qui sert dans toutes les démarches administratives en Belgique). Pour pouvoir travailler en Belgique, vous devrez donc demander un « numéro Bis » (aussi appelé numéro Banque carrefour) auprès de la commune dans laquelle vous résidez (en expliquant bien que vous êtes de passage et que vous souhaitez travailler). Ce numéro Bis remplacera le Numéro de Registre National et sera nécessaire pour que votre employeur puisse déclarer votre travail à la sécurité sociale.

Si vous travaillez sous contrat étudiant, vous et votre employeur aurez accès à certaines réductions de cotisations sociales (ou cotisations « ONSS », lire sur notre site la page jeminforme.be/.../... ). Pour que votre employeur puisse vous déclarer en tant que travailleuse étudiante et puisse appliquer ces réductions, vous devrez lui fournir une attestation appelée « Student@Work ». Pour les étudiants qui résident en Belgique, cette attestation est téléchargeable sur le site www.mysocialsecurity.be/.../fr . Puisque vous ne disposez pas de carte d’identité électronique ou de token pour vous connecter sur cette plateforme et télécharger vous-même cette attestation, vous devrez demander cette attestation directement aux services de l’ONSS : mysocialsecurity.be/.../...

Bon à savoir :
Vous trouverez sur notre site des conseils et des modèles pour faire un CV « belge » (lire : jeminforme.be/.../... ainsi qu’une lettre de motivation (lire : jeminforme.be/.../... )

Bien à vous,

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# kristan 13-03-2017 19:43
Bonsoir,
J'aimerai savoir si en dehors des 475 h que disposent les étudiants par an il existe aussi 50 jours pour l'horeca ? Ou bien il s'agit de la meme chose car j'ai signé un contrat de travail dans un restaurant et mes heures ont été prélevés de mes 475h.
Merci bien.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 15-03-2017 09:15
Bonjour Kristan,

Un employeur du secteur de l’horeca peut vous proposer un contrat d’occupation étudiant soumis aux cotisations de solidarité (475h) ou un contrat en tant que travailleur étudiant occasionnelle (50days Horeca socialsecurity.be/.../... ). Il a le choix. Cependant, si vous voulez conserver vos heures pour un autre job étudiant pendant l’année, vous pouvez voir avec cet employeur s’il est possible de changer votre contrat pour que vous soyez soumis aux cotisations sociales spécifiques aux travailleurs occasionnels durant 50 jours.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Robin 13-03-2017 10:55
Bonjour,
pour un étudiant qui voudrait faire des prestations occasionnelles de traduction pour une sprl ?
Que faut-il faire ? car la sprl va déduire les frais de prestations mais l'étudiant ? qui n'est pas indépendant quelles sont les formalités à faire pour être en ordre ?
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 13-03-2017 16:35
Bonjour Robin,

Pour légaliser votre travail de traduction, vous avez le choix entre :
° obtenir le statut d’étudiant indépendant : pour tout savoir, lire notre page « l’étudiant et le travail indépendant » - jeminforme.be/.../...
° travailler sous convention SMARTBE (si c’est possible…). Les conventions SMARTBE proposées par l’asbl SMART sont des conventions permettant de légaliser certaines prestations de travail occasionnelles. Au départ limitées aux prestations artistiques, elles sont aujourd’hui possibles dans d’autres secteurs professionnel. Vous povuez vous renseigner auprès de l’asbl Smart : smartbe.be/fr/

Bien à vous,

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# thais 09-03-2017 18:47
bonjour je cherche un travail de vacance et j ai 15 ans dans quel domaine pourrai je travaillais?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-03-2017 15:40
Bonjour thais,

Si vous avez 15 ans, vous pouvez travailler si vous avez terminé au moins deux années d’enseignement secondaire (« terminé » ne signifie pas avoir forcément « réussi »).

Vous pouvez travailler de jour (le travail de nuit est interdit aux mineurs) dans la plupart des domaines (à l’exception de certains travaux dits « dangereux » voir notre page jeminforme.be/.../..., à condition que l’employeur soit d’accord pour engager un jeune mineur (certains employeurs préfèrent effectivement employer des étudiants de plus de 18 ans)

Nous pouvons vous aider dans votre recherche de plusieurs manières :

° Si vous cherchez un job-étudiant dans la région bruxelloise, vous pouvez vous inscrire à notre « Service Job » en passant dans l’une de nos deux permanences - l'inscription SUR PLACE est obligatoire (Chaussée de Louvain 339 – 1030 Schaerbeek, ouvert du lun au ven de 15h à 17h / Rue du Commerce, 18 (locaux du BIJ) – 1000 Bruxelles ; mar et jeu de 13h à 17h). Nous recevons en effet des offres de job-étudiants que nous communiquons aux étudiants qui s’inscrivent s’ils correspondent au profil recherché.

° Pour augmenter vos chances de trouver un job, vous pouvez également vous inscrire dans d’autres service jobs (vous trouverez les adresses sur notre site, via le lien suivant : jeminforme.be/.../...

° Avoir un bon CV et une bonne lettre de motivation est essentiel pour trouver rapidement un job. Vous trouverez tous les conseils pour améliorer votre CV et votre lettre de motivation, ainsi que des exemples, sur notre site, aux pages jeminforme.be/.../... et jeminforme.be/.../... . Si vous avez besoin d’aide ou que vous souhaitez une relecture, n’hésitez pas à passer à notre permanence.

° Pour trouver un job n’hésitez pas à multiplier vos candidatures : répondez à des offres, envoyez ou déposez auprès des entreprises des candidatures spontanées (sans attendre qu’une offre soit publiée), parlez-en à vos proches… Il est aussi plus efficace de s’y prendre le plus tôt possible.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Ophelie 06-03-2017 16:13
Bonjour,
Je suis en job étudiant dans une maison de repos depuis maintenant le mois de décembre. Je suis étudiante aide soignante en dernière année. Je faisais presque un mi-temps car j'ai beaucoup de disponibilité. Seulement la semaine dernière on m'a annoncé que à partir du mois d'avril je n'aurai plus le droit que de prester 2 week-ends par mois car je n'ai pas de numéro d'inami. Seulement cela n'avais jamais posé de problème auparavant.
L'information que l'on m'a donner est-elle exacte ?
Merci d'avance pour la reponse
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-03-2017 11:18
Bonjour Ophelie,

Si vous êtes correctement enregistrée auprès de la Fédération Wallonie-Bruxel les et que votre visa est en ordre (ce qui est obligatoire pour travailler comme aide-soignante !), L’obtention d’un numéro INAMI n’est nécessaire que si vous travaillez dans un service de soins infirmiers à domicile. Le numéro INAMI n’est donc pas nécessaire pour travailler dans une maison de repos.
Toutes les explications et les numéros de contacts se trouvent sur le site de l’INAMI, à la page suivante : inami.fgov.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Charlotte 02-03-2017 18:22
Bonjour, je suis étudiante en cours du jour, ai obtenu une dispense de l'onem. J'ai 29 ans.
Puis-je exercer un travail sous le statut d'éudiante ou mon âge ne me le permets plus ?
Merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 03-03-2017 13:51
Bonjour Charlotte,

Vous ne pouvez pas signer un contrat d’occupation étudiant si vous touchez déjà des allocations de chômage et/ou que vous êtes inscrite comme demandeuse d’emploi auprès d’Actiris (à Bruxelles) ou du FOREM (en Wallonie). Cela n’a cependant rien à voir avec votre âge.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Mohamadou 01-03-2017 22:34
Bonjour, depuis que j'ai 16 ans j'ai commencé a chercher un job etudiant, je sui allé dans les agences et meme dans les entreprises pour deposer mon cv mais on m'a jamais pris et maintenant j'ai 17 ans j'aurai 18 ans en fin juin.
Je suis disponible durant les vacances scolaire et les weekends, vous pourriez m'aider a trouver un job etudiant s'il vous plait?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 02-03-2017 16:32
Bonjour Mohamadou,

Nous pouvons vous aider dans votre recherche de plusieurs manières :

° Si vous cherchez un job-étudiant dans la région bruxelloise, vous pouvez vous inscrire à notre « Service Job » en passant dans l’une de nos deux permanences - l'inscription SUR PLACE est obligatoire (Chaussée de Louvain 339 – 1030 Schaerbeek, ouvert du lun au ven de 15h à 17h / Rue du Commerce, 18 (locaux du BIJ) – 1000 Bruxelles ; mar et jeu de 13h à 17h). Nous recevons en effet des offres de job-étudiants que nous communiquons aux étudiants qui s’inscrivent s’ils correspondent au profil recherché.

° Pour augmenter vos chances de trouver un job, vous pouvez également vous inscrire dans d’autres service jobs (vous trouverez les adresses sur notre site, via le lien suivant : jeminforme.be/.../...

° Avoir un bon CV et une bonne lettre de motivation est essentiel pour trouver rapidement un job. Vous trouverez tous les conseils pour améliorer votre CV et votre lettre de motivation, ainsi que des exemples, sur notre site, aux pages jeminforme.be/.../... et jeminforme.be/.../... . Si vous avez besoin d’aide ou que vous souhaitez une relecture, n’hésitez pas à passer à notre permanence.

° Pour trouver un job n’hésitez pas à multiplier vos candidatures : répondez à des offres, envoyez ou déposez auprès des entreprises des candidatures spontanées (sans attendre qu’une offre soit publiée), parlez-en à vos proches… Il est aussi plus efficace de s’y prendre le plus tôt possible.

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# manuella 01-03-2017 14:11
mon fils aura 15 ans en octobre2017 peut il déjà travailler en aout2017? si oui quelles démarches doit il entreprendre
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 02-03-2017 09:43
Bonjour manuella,

L’âge légal pour pouvoir travailler sous contrat d’occupation étudiant est de 15 ans et ne plus être soumis à l’obligation scolaire à temps plein c.-à-d. avoir terminer 2 années de l’enseignement secondaire (toutes les informations sont reprises sur cette page de notre site : jeminforme.be/.../... ).
Votre fils devra attendre d’avoir rempli toutes ces conditions pour pouvoir travailler sous contrat d’occupation étudiant.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# LDuquesne 28-02-2017 14:29
Bonjour,

Un point de la réglementation reste un peu obscur pour moi : si un étudiant effectue un travail dont le contrat n'est PAS un contrat d'occupation étudiant, perd-il ses allocations familiales ou les plafonds et heures maximales indiqués ci-dessus sont-ils toujours valables ?

Exemple :
Dans mon cas, je souhaite postuler pour un emploi dans l'Horeca, dans une chaîne qui ne propose que des contrats flexijob (qui permettent d'avoir un job d'appoint à côté de son travail principal) et ne semble pas au premier abord proposer des contrats d'occupation étudiant. Si j'effectue ce travail avec un contrat flexijob, mes parents pourraient-ils perdre leurs allocations familiales ?

Merci d'avance pour vos éclaircissement s.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 01-03-2017 12:27
Bonjour LDuquesne,

Le plafond d’heures concernant les allocations familiales (max. 240h/trimestre) reste le même, quel que soit le type de contrat de l’étudiant ou le statut sous lequel il travaille (salarié/indépendant).

Un étudiant qui travaille sous un autre type de contrat que le contrat étudiant ne bénéficiera cependant pas de la réduction de cotisations ONSS pendant 475 heures par ans.

Bien à vous


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Mélon 21-02-2017 12:01
Bonjour,
Une des conditions pour être considéré comme enfant à charge de ses parents dans leur déclaration d'impôt est de ne pas percevoir une rémunération qui soit considéré comme une charge professionnelle déductible pour eux. L'exemple proposé sur le site de SPF finance, de ce genre de situation : travailler pendant les vacances dans la boucherie familiale. Est-ce aussi le cas si la boucherie familiale est une SPRL ?
D'avance merci
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 23-02-2017 10:16
Bonjour Mélon,

Si cette SPRL appartient à vos parents c’est-à-dire qu’ils sont les mandataires et gèrent cette société, alors oui vous êtes une charge professionnelle pour eux car ils doivent déduire votre salaire de leurs revenus à titre de frais professionnels.
Il est nécessaire lorsqu’ils feront leur déclaration d’impôts qu’ils en informent leur comptable.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Renard 19-02-2017 18:19
Bonjour,

J'aimerai connaitre la définition légale de l'étudiant. Quelqu'un qui reprend une formation en horaire décalé ou une formation continue à l'université (3cours sur un cursus complet de 12 par exemple) retrouve t il le statut d'étudiant ? Auriez vous la référence de la législation ?

Bien à vous
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 22-02-2017 10:51
Bonjour Renard,

La « loi relative aux contrats de travail du 3/07/1978 » ne donne pas de définition de « l’étudiant » pouvant travailler sous contrat d’occupation étudiant ( article 120 et suivant : ejustice.just.fgov.be/.../... ). Par contre l’ « Arrêté royal excluant certaines catégories d'étudiants du champ d'application du Titre VI de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail » reprend quant à elle les étudiants ne pouvant pas travailler sous contrat d’occupation étudiant.

Néanmoins, vous pouvez trouver sur le site du Service Public Fédéral Emploi, travail et concertation sociale une explication de la notion d’étudiant : www.emploi.belgique.be/.../ .

Pour plus d’information, vous pouvez contacter le service du Contrôle des lois Sociales du SPF Emploi : www.emploi.belgique.be/.../ .

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Alan 08-02-2017 20:29
Bonjour
Je suis suf me plint d'etre engager comme bénévole dans une association ou j'aurai une rémunération. A côté de ca j'ai également un job étudiant classique. Je sais que mon travail de bénévole possède des conditions au niveau rémunération (1300 net je pense) et qu il n est pas décompte de mes 475 heures. Mais compte-t-il dans le revenu maximale pour être à charge de mes parents ? Par exemple si je gagne 3000€ pour mon job étudiant et 500€ pour mon travail de bénévole serai-je toujours à la charge de mes parents ? (Je vis avec mes deux parents)
Merci de votre temps
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-02-2017 16:26
Bonjour Alan,

Si vous avez un défraiement pour une activité de volontaire, sachez qu’il ne peut dépasser 33,36 €/jour et 1334,55 €/an. Si vous dépassez l’un de ces montants, ils seront considérés comme des revenus imposables et seront donc pris en compte pour le calcul de vos impôts (et donc pour le calcul pour savoir si vous serez encore à charge de vos parents ou non). Ils seront alors à additionner avec vos revenus de vos jobs étudiant.

Pour rester à charge de vos 2 parents, le plafond maximum à ne pas dépasser sur l’année est de 3.140€ net (3.925,00€ brut). Sachez cependant que si vous travaillez sous contrat d’occupation étudiant, les premier 2610 € brut que vous gagnez sur l’année sont exemptés d’impôts et ne seront donc pas pris en compte dans le calcul.
Par rapport à l’exemple que vous nous donniez, si vous gagnez 3000 € par votre travail en tant qu’étudiant et que vous percevez que 500 € pour votre activité de bénévole, ces 500 € ne dépassant pas le défraiement maximum autorisé par année, ils ne seront pas à prendre en compte dans le calcul d’imposition.

Vous trouverez davantage d’explications sur les revenus de job étudiant et les impôts sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Par rapport aux 475h, en effet, le temps que vous presterez en tant que bénévole ne sera pas retirer de vos 475h. Pour rappel, les 475h concernent la réduction de cotisation ONSS à laquelle vous avez droit lorsque vous travaillez sous contrat d’occupation étudiant. Lorsqu’une personne travaille sous contrat d’occupation étudiant, durant 475h on ne lui retire que 2,71 % sur son salaire brut tandis qu’une personne travaillant sous contrat ordinaire se voit retirer 13,07 % de son salaire.
Ces cotisations sur prélevées sur le salaire brut de la personne et sont redistribuée à la sécurité sociale (dans les pensions, dans les soins de santé, dans les allocations familiales, …).

Vous trouverez davantage d’explication sur le travail étudiant et l’ONSS sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# célia 08-02-2017 17:37
Bonjour
Quand je vais sur le site mysocialsecurity.be/.../... le montant que peut gagner un étudiant est de 6535 euro brut.
Quand je regarde sur votre site je vois un montant 3.140€ net (3.925,00€ brut) pour un travail étudiant . J'habite chez mes parents et il travaille tout les 2 et sont imposés ensemble.
Quel est le montant maximum que je peux gagner en job étudiant (475 h ) ????
Merci
Célia
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-02-2017 15:52
Bonjour Célia,

Pour que vous compreniez bien, les différents montants à ne pas dépasser pour les impôts sont une chose et les 475h de travail sous contrat d’étudiant sont une autre chose.

Concernant les impôts :

Si vous parents sont imposés ensemble, vous ne pourrez pas dépasser le montant de 3.140€ net/an (3.925,00€ brut), cependant sachez que les premiers 2610 € brut par an ne sont pas pris en compte dans le calcul si vous avez un contrat d’occupation étudiant. Si vous additionnez les 2 610 € + les 3 925 € vous arrivez à 6 535 € (qui équivaut au chiffre que vous avez vu sur le site mysocialsecurity.be/.../... ).

Concernant les 475h de travail sous contrat d’occupation étudiant :

Ces 475h concernent la réduction de cotisation ONSS à laquelle vous avez droit lorsque vous travaillez sous contrat d’occupation étudiant.
Durant 475h/an vous bénéficier d’une réduction de ces cotisations. Lorsqu’une personne travaille, une partie de son salaire lui est retirée pour cotiser à la sécurité sociale (= ce sont les cotisations ONSS). Ces cotisations sur prélevées sur le salaire brut de la personne et sont redistribuée à la sécurité sociale (dans les pensions, dans les soins de santé, dans les allocations familiales, …).
Lorsqu’une personne travaille sous contrat d’occupation étudiant, durant 475h on ne lui retire que 2,71 % sur son salaire brut tandis qu’une personne travaillant sous contrat ordinaire se voit retirer 13,07 % de son salaire.

Vous trouverez davantage d’explication sur le travail étudiant et l’ONSS sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Jérôme 08-02-2017 13:31
Bonjour,
Je suis étudiant en Belgique et j'ai une proposition d'emploi en Allemagne,jhabi te près de la frontière en Belgique. Je me demandais quel type de contrat il faudrait faire et s'il est également possible que j'envoie une facture à la société à la place d'établir un contrat.
Merci :)
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 09-02-2017 15:46
Bonjour Jérôme,

Si vous souhaitez travailler dans une entreprise allemande, vous travaillerez sans doute dans les termes d’un contrat de droit allemand, étant un centre d’information belge francophone, nous ne sommes donc pas compétent concernant la législation des autres pays.

Néanmoins s’il s’agit bien d’un job étudiant à l’étranger, sachez qu’il est plus sûr d’avoir un contrat afin d'être par exemple certain de recevoir votre salaire, ou encore d'être couvert par l'assurance de l'employeur en cas d'accident, etc...

Si vous souhaitez « facturer » votre travail à la société allemande, cela suppose que vous ayez fait les démarches pour être considéré comme un travailleur indépendant étudiant. Voir sur ce sujet notre fiche : jeminforme.be/.../...

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitédesjeunes.be
Répondre
 
 
# Lucie 07-02-2017 20:30
Bonsoir,
Je travaille tout les samedis depuis fin août pendant 8 à 9 heures dans la grande distribution. Je suis étudiante (20 ans), et lorsque j'ai mes vacances scolaires (une en tousain, deux en décembre, une en février et une en avril) j'effectue des semaines complètes.Sacha nt que je vais travailler mai,juin et juillet et/ou aout, ai je le droit a des vacances?Payés ou non? Merci de votre réponse!
Mes salutations.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 08-02-2017 16:11
Bonjour Lucie,

En tant que travailleur étudiant, vous avez droit aux congés payés comme n’importe quel travailleur salarié, au prorata du temps travaillé durant l’année. Généralement, lorsque vous travaillez comme étudiant, ce droit aux congés payés prend la forme d’un pécule de vacances (c’est-à-dire d’une somme d’argent qui vous est versée en plus de votre salaire) plutôt que de réels « jours de congés ». Si avez signé un contrat d’employé ce pécule est versé lorsque vous terminez votre contrat. Si vous avez signé un contrat ouvrier, ce pécule vous est versé l’année suivante.
Rien ne vous empêche de négocier avec votre patron des jours de congés « sans solde » (sans être payée)

Bien à vous,

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Elena 06-02-2017 21:56
Bonjour,
Je suis étudiante et mon employeur me demande de renouveler mon contrat (CDD de 4mois à raison de tous les samedis 8h -> du 11/02 au 14/05). Je suis en désaccord avec mon employeur et ne je ne souhaite pas signer ce contrat car je suis en période de blocus à partir de mai et je préfère me concentrer sur mes études. Cependant mon employeur ne veut pas modifier mon contrat et insiste pour que je le signe. Il m'explique donc que les deux samedis du mois de mai où je ne saurais pas travailler seront déclarés comme "absencejustifi é", c'est à dire que je ne travaillerais pas et je ne serai pas rémunérée.
De ce fait, est ce que ces deux jours seront comptabilisé dans mes 475h même si ceux-ci n'ont pas été prestés ni rémunérés ?
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 07-02-2017 13:41
Bonjour Elena,

Seules les heures réellement prestées sont déduites du contingent de 475 heures / année.
Deux solutions : soit votre employeur déduit directement les heures que vous ne presterez pas dans la Dimona (déclaration) qu’il fait à l’ONSS lorsqu’il vous engage. Soit il déclare toutes les heures que vous êtes censées faire (y comprises celles sur lesquelles vous êtes d’accord), et une rectification sera faite « après-coup » par l’ONSS qui enlèvera les heures que vous n’avez pas prestées.
En cas de problèmes, vous pouvez toujours joindre directement le service compétent de l’ONSS : mysocialsecurity.be/.../...

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# James 08-01-2017 12:25
Bonjour,
Je viens tout juste de signer un contrat d'étudiant, en magasin. Je travaille essentiellement les dimanches. Avant de signer le contrat, mon employeur m'avait affirmé que j'allais être payé double les dimanches (comme n'importe quel employeur). J'ai déjà été étudiant dans un autre magasin où j'étais payé double les dimanches. Finalement, en regardant ma fiche de paie, je me rends compte que je n'ai pas été payé double. J'en parle à mon employeur qui me dit que non, dans son magasin, les étudiants n'ont pas droit à ce "privilège". Dans mon contrat, il est spécifié que ma rémunération du travailleur est fixée selon les règles barémiques de la commission 202.01. Que pensez de mon cas ? Est-ce que mon employeur a le droit de ne pas me payer double les dimanches ? Bien à vous.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 10-01-2017 15:14
Bonjour James,

Un étudiant jobiste doit être rémunéré selon les règles particulières (on parle de Conventions Collectives de Travail) du secteur d’activité dans lequel il travaille. Dans votre cas, la règlementation de votre secteur de travail est fixée par la « commission paritaire 202.01 ».
Pour savoir si, dans votre secteur de travail, le travail le dimanche donne droit à un sursalaire (à être « payé double »), vous pouvez – muni du numéro de votre commission paritaire (= 202.01) – interroger le service règlementation du SPF Emploi : ; 02/233.48.35.
Si le service règlementation du SPF Emploi vous confirme que vous êtes censé être payé double le dimanche, votre patron n’a pas le choix : il a l’obligation de vous payer double.
S’il refuse, seul le juge du travail est compétent pour « l’obliger » à vous verser l’entièreté du salaire.

Bon à savoir : en Belgique, il existe un service officiel du SPF Emploi chargé de contrôler le respect des règlementations par les patrons. Ce service s’appelle le « Contrôle des lois sociales ». Si vous êtes victime d’une irrégularité (comme le non-paiement d’un sursalaire prévu par la loi) vous pouvez déposer plainte auprès de ce service pour que celui-ci contrôle le patron. Le « contrôle des lois sociales » n’est pas compétent pour obliger le patron à vous payer (seul le juge l’est). Néanmoins, évoquer le fait que vous vous êtes renseigné, que vous connaissez ce service et que vous irez déposer plainte si vous êtes dans votre droit et que votre patron refuse de vous payer l’argent qu’il vous doit est parfois un bon moyen de « débloquer » certaines situations.
Pour trouver les coordonnées du bureau du service du contrôle des lois sociales le plus proche de chez vous : www.emploi.belgique.be/.../

Bien à vous,


Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# Nisma 07-01-2017 19:07
Combien un étudiant à droit d'heures de stages ( travail) non comprise dans les 475 heures
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 11-01-2017 16:39
Bonjour Nisma,

Attention un stage n’est pas égal à un travail !

Pour que vous compreniez bien, en Belgique les stages ne sont pas rémunérés SAUF dans le cas d’une formation en alternance (en CEFA) ou d’un contrat d’apprentissage (à l’EFPME ou à l’IFAPME), mais ces contrats de stage ne sont pas des contrats d’occupation étudiant et ne sont donc pas soumis aux mêmes règles.

Les 475h concernent, quant à elles, la réduction de cotisations ONSS (= ce qui est réinjecté dans les différentes branches de la sécurité sociale comme par exemple les soins de santé, le chômage, les allocations familiales, …) à laquelle vous avez droit lorsque vous travaillez sous contrat d’occupation étudiant.
La règle vient d’être modifiée, avant on parlait des 50 jours de travail sous contrat d’occupation étudiant. Depuis janvier 2017, ces jours ont été convertis en heures. Vous trouverez davantage d’explication sur la règle des 475h sur notre site, page jeminforme.be/.../...

Les heures de stage ne sont donc pas à prendre en compte dans les 475h de travail sous contrat d’occupation étudiant.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# devindy 03-01-2017 17:11
Bonjour,

L'été passé,j'ai travaillé pour la première fois comme jobstudent. J'ai été engagé pour six semaines mais à la fin de la cinquième, je suis tombé malade.
J'ai suivi la procédure demandée : visite chez le médecin, prévenu l'employeur et la société d'intérim par téléphone et par mail, envoyé le certificat médical dans les délais impartis.
Aujourd'hui, par l'intermédiaire du bureau d'intérim, le chef immédiat me note négativement sous prétexte de ma maladie. Il précise que, le fait d'être malade engendre une évaluation négative et que ce cas se trouve dans le contrat de travail.
Après avoir lu et relu le contrat, je ne trouve rien de cette clause.
Je tiens à préciser que durant la période travaillée, je n'ai pas fait l'objet de remarques ou plaintes négatives.
Peut-on évalué négativement l'étudiant sous prétexte de la maladie?
Peut-on inclure une telle clause dans le contrat (dans mon cas, je ne la trouve pas)?
En vous remerciant.
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 05-01-2017 14:01
Bonjour devindy,

Si vous avez bien prévenu votre employeur de votre absence et si vous avez envoyé votre certificat médical comme indiqué dans le règlement de travail de votre employeur, il n’y a en principe aucune raison que l’on vous évalue négativement. Une absence médicale couverte par un certificat médical signalée en bonne et due forme est considérée comme une absence justifiée.
Ceci étant, d’après les éléments que vous nous communiquez, il s’agit d’une évaluation interne de votre employeur. Votre employeur vous a évalué à des fins internes selon ses propres critères, et même si ces critères d’évaluations sont discutables, il n’y a pas vraiment de solutions pour changer cette évaluation (hormis éventuellement le fait d’en rediscuter avec votre ancien employeur).
Vous pouvez néanmoins signaler cette pratique au service du contrôle des lois sociales du SPF Emploi, c’est-à-dire au service officiel chargé de s’assurer que les employeurs respectent bien la loi : www.emploi.belgique.be/.../

Bien à vous,

Infor Jeunes
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 
 
# tjamar 03-01-2017 13:08
Bonjour,

Pourriez-vous m'éclairer concernant le cas suivant:

Une de nos étudiantes a décidé de mettre fin à ses études dés aujourd'hui. Ma question: bénéficiera-t-e lle du statut étudiant jusqu'en juin ou le perdra-t-elle directement?

Merci d'avance!
Répondre
 
 
# Infor Jeunes 04-01-2017 16:16
Bonjour Tjamar,

Il n’existe pas de statut étudiant proprement dit en Belgique, mais la personne qui suit des études de plein exercice et dont étudier est l’activité principale est considérée comme étant étudiante et peut conclure des contrats d’occupation étudiant.

Dans le cas de votre étudiante, si étudier n’est plus son activité principale (puisqu’elle a arrêté ses études) et qu’elle chercher à travailler davantage, elle ne sera plus étudiante et ne pourra donc plus conclure de contrat d’occupation étudiant.

Elle pourra néanmoins conclure tout autre type de contrat (CDD, CDI- Temps plein, Temps partiel) si elle le souhaite.

Bien à vous,

Infor Jeunes asbl
Chaussée de Louvain, 339
1030 Bruxelles
02/733.11.93

www.jeminforme.be
www.mobilitedesjeunes.be
Répondre
 

La une
d'Infor Jeunes

Salle à louer à Schaerbeek, à proximité de la Place Dailly, pour différents types d'événements. Pour locations ponctuelles  Cours  Stages Ateliers Séminaires Conférences Réunions Formations ...
Partage de la vie privée, cyberharcèlement, discriminations liées au genre, injures, photos truquées ou obscènes, conflits et disputes partagés avec tous, la liste des risques liés aux réseaux sociaux...
Infor Jeunes propose des modules d’initiation à Internet, pour adultes. Cet atelier a pour but de donner aux stagiaires, les références nécessaires en matière de l’utilisation de l’informatique de bur...
Découvrez la nouvelle version de notre site web Mobilité internationale des jeunes : http://www.mobilitedesjeunes.be/ - Une consultation des contenus plus accessible- Une navigation sur différents su...
Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/inforjeunesasbl et retrouvez toutes nos activités et ateliers